Les actualités de août 2017




Nouveaux reportages
- TKE Barn Östra - Tandådalen
- TSF3 Mountain Top - Berkshire East
- TSF4 du Carrousel - Peyragudes
- TSD6B Stoykite - Pamporovo
- FUNI Parsenn II - Davos/Klosters - Parsenn
- TSD4 Studenets II - Pamporovo
- TKD de la Coigne - Villar d'Arène
- TKD des Jouvencelles - Villar d'Arène

Discussions sur le forum
- [France] Les projets pour 2022
- La pandémie Covid-19 - ses conséquences en stations
- Les Portes du Soleil : Abondance/Avoriaz/Châtel/La Chapelle-d'Abondance/Les Gets/Montriond/Morzine(F) + Champéry/Champoussin/Les Crosets/Morgins(CH)
- TCD6 L'Olympe I & II - Méribel (Les 3 Vallées)
- Construction TSD6 Speed Master (2021)

Appareils récents
- 3S Eiger Express (Grindelwald - CH)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 L'Eau d'Olle (Oz-en-Oisans - FR)
- TCD10 Kumme (Zermatt - CH)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSD6B Freienalp (Wildhaus - CH)
- TSD4 Luys-Pas de Maimbré (Anzère - CH)
- TSF4 Falcon (Whiteface Mountain - US)
- TSF4 High Peaks (Gore Mountain - US)
- TSF4 Quadruple (Lévis - CA)
- TSF4 Le Rotsé (Chandolin - CH)
- TSF4 Sno (Oslo - NO)
- TSF4 Sunway (Gore Mountain - US)
- TSF3 Yellow (Bousquet Mountain - US)
- TKD Sno (Oslo - NO)
- TKE Hotellknappen (Stöten - SE)
- TKE Ravinliften (Stöten - SE)
- TKE Stora Knappen (Branäs - SE)
- TKE Torgliten (Björnrike - SE)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat


Association du grand Thiervoz

5 actualités parues ce mois

INTERVIEW - Spécial Chili

Construction TSD6 Speed Master (2021)
Francisco Sotomayor - ACESKI

Aujourd’hui, nous vous présentons le Chili, ce long pays d’Amérique du Sud qui dispose d’une quinzaine de centres de ski ouverts entre juin et octobre. Géographiquement, les stations sont divisées en deux blocs aux conditions diverses. Un groupe dans la région métropolitaine autour de Santiago, la plus grosse agglomération urbaine, qui dispose d’un climat froid et assez sec. Les chutes de neige y sont peu nombreuses mais peuvent être de grosse quantité. On y skie sur un terrain montagneux assez escarpé, découvert de toute végétation car à une altitude importante. Une grande partie de la clientèle est journalière en provenance de Santiago.
Un second groupe comprend des centres de ski situés dans une zone à partir de 400 kilomètres au sud de la capitale. Ce sont des stations présentes sur les flancs des nombreux volcans de la région. On y skie à des altitudes plus basses dans un environnement volcanique très dépaysant, avec souvent une partie de sous-bois. La météo y est plus humide et très changeante. Les précipitations peuvent y être très abondantes pendant plusieurs jours.

Après un séjour de plusieurs semaines à parcourir les stations du pays, une rencontre avec Francisco Sotomayor, directeur général de l’ACESKI (Asociacion de Centros de Ski de Chile A.G), permet de mieux comprendre les spécificités du ski chilien.

 
Construction TSD6 Speed Master (2021)
photo BZB

Depuis fin juillet, l'unique pylône du nouveau téléphérique de la Zugspitze est monté. Il atteint une hauteur de 127 mètres. Il est constitué d'un treillis de 1100 pièces maintenues par 9500 rivets. Le poids de l'ensemble atteint 420 tonnes. Le montage, qui a duré 2 mois et demi, a occupé 11 monteurs de Garaventa basés à Goldau (Suisse).

Il détrône le pylône du téléphérique du Kitzsteinhorn, à Kaprun, qui détenait le titre de plus haut pylône du monde avec une hauteur de 113 mètres.

Dans le monde, il existe un pylône plus haut encore. Le téléphérique de la baie d'Along, ouvert en 2016, repose sur un pylône de 188,88 m de hauteur, mais sa structure est différente, constituée de 3 piliers de béton.

Pour aller plus loin :
- le reportage présentant le téléphérique du Kitzsteinhorn,
- le sujet consacré aux projets 2017 dans le monde, sur notre forum.

 
Construction TSD6 Speed Master (2021)
Photo Ehrard Gick / Stoosbahnen

La station de Stoos, dans le canton suisse de Schwyz, a entrepris depuis 2012 la reconstruction du funiculaire qui la relie à la vallée. Le nouvel appareil empruntera un tracé nouveau sur une pente pouvant atteindre 110%, ce qui en fera le funiculaire le plus raide du monde.

Les cabines du funiculaire disposeront d’une correction de niveau permettant aux clients de voyager sur un plancher maintenu constamment à l’horizontale malgré les fortes variations de la pente, entre 0° dans les gares et 47,7° au maximum en ligne.

Garaventa vient de réaliser une série d’essais pour valider le système corrigeant l’inclinaison des cabines. Chaque véhicule de 27 tonnes a été soulevé par une grue jusqu'à former un angle dépassant 47,7°. Les tests ont permis de simuler plusieurs cas de fonctionnement : à vide, en charge, et avec une charge mal répartie. Le croisement des véhicules s’effectuant en pleine pente, il s'agissait aussi de vérifier que tout risque de basculement latéral était exclu.

L'ouverture au public est prévue pour décembre prochain.


Pour aller plus loin : le sujet consacré aux projets 2017 en Suisse, sur notre forum.

 

Ouverture du premier 3S de Chine

Construction TSD6 Speed Master (2021)
Crédit Doppelmayr

Doppelmayr a livré le premier 3S de Chine, mis en service le 27 juillet dernier. L'appareil, à vocation touristique, permet d'accéder au cœur du parc naturel de LuShan, dans le centre du pays.

La ligne, de près de 3 kilomètres, rachète 870 mètres de dénivelé. Le client chinois a retenu la solution 3S pour le prestige mais aussi pour la possibilité de réaliser une portée de près de 1600 mètres de long, ce qui évite d'implanter trop de pylônes dans un secteur protégé et inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'appareil est équipé de 29 cabines Taris produites par CWA. Introduites sur le 3S d'Ischgl, puis à Mayrhofen, c'est la première fois qu'elles sont mises en œuvre sur une ligne touristique ou urbaine.


Pour aller plus loin : le sujet consacré aux projets 2017 dans le monde, sur notre forum.

 
Construction TSD6 Speed Master (2021)
photo KSA

Un incident sérieux sur le 2S de Cologne, une attraction touristique qui franchit le Rhin, a donné lieu à un arrêt prolongé de l’installation le 30 juillet dernier. Environ 65 clients ont été évacués verticalement. Près de la moitié de la ligne survole le Rhin, c’est pourquoi l’évacuation a nécessité la mise en œuvre de plusieurs bateaux de sapeurs-pompiers pour réceptionner les clients à la fin de leur descente.

L'origine de l'incident n'est pas établie avec certitude. L'appareil dispose d'une ligne de service au milieu des voies, destinée à permettre l'accès aux pylônes pour l’entretien. Pour une raison inconnue, en l’absence de vent fort, un câble tracteur de cette ligne de service a dévié latéralement de 3,5 mètres environ et a été accroché par une cabine. Celle-ci a pivoté et déraillé au passage du sabot.

Cet incident a relancé le débat sur la sécurité des vieilles installations en Allemagne, mais aussi réveillé les oppositions à certains projets de remontées urbaines, comme celui de la ville voisine de Wuppertal qui veut se doter prochainement d’un 3S de près de trois kilomètres, estimé à 82 millions d’euros.