En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Les actualités de décembre 2017




Nouveaux reportages
- TSD4 de la Girarde - Val Cenis
- TKE de Ripaille 1 & 2 - Champéry - Les Crosets
- TPH V Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur (Monte Bianco)
- TSD8B Strassalm - Alpendorf
- TSD6B Obergassalm - Alpendorf

Discussions sur le forum
- TSD6 des Envers - La Plagne (Paradiski)
- TPH Skyway Monte Bianco 1 & 2 - Courmayeur / Monte-Bianco (Val d'Aoste)
- Les Deux Alpes
- [Projets] Montgenèvre
- Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"

Appareils récents
- 3S Hòn Thơm (Phú Quốc - VN)
- 2S Sacheon Ocean (Sacheon - KR)
- FUNI Sapa (Sapa - VN)
- TCD10 Air Cruise (Busan - KR)
- TCD10 Bordeaux-Louvre (BàNà - VN)
- TCD10 Eichenhof (St-Johann - AT)
- TCD10 HoiAn-Marseille (BàNà - VN)
- TCD10 IGA Gärten der Welt (Berlin - DE)
- TCD10 Linéa Azul (El Alto - BO)
- TCD10 Moraine (Val Thorens - FR)
- TCD10 New Yên Tu I (Yên Tu - VN)
- TCD9 New Yên Tu II (Yên Tu - VN)
- TCD8 Ariondaz (Courchevel - FR)
- TCD8 Chimelong Safari Park (Canton - CN)
- TCD8 Enversin (Vaujany - FR)
- TCD8 Schatzberg (Wildschönau - AT)
- TCD6 Chamois (Megève - FR)
- TSD8B Seekarspitz (Obertauern - AT)
- TSD6B Eichenhof (St-Johann - AT)
- TSD6 Coulouvrier (Samoëns - FR)
- TSD6 Crêt du Merle (La Clusaz - FR)
- TSD6 Crozats (Montchavin - FR)
- TSD6 Envers (La Plagne - FR)
- TSD6 Épaule (St-Nicolas-de-Véroce - FR)
- TSD6 Gigante (Bardonecchia - IT)
- TSD6 Hatsvali (Mestia - GE)
- TSD6 Stafel (Lauchernalp - CH)
- TSD4 Datcha (Val d'Isère - FR)
- TSD4 Plattja (Grächen - CH)
- TSF4 Culivillas (Formigal - ES)
- TSF4 Rocher Blanc (Briançon - FR)
- TSF4 Sunshine (Sugarbush - US)
- TSF4 Village (Sugarbush - US)
- TKE2 Llac del Cubil (Grau Roig - AD)
- TKE2 Twenty-Fives (Bakuriani - GE)
- TKE Aigle (Le Semnoz - FR)
- TKE Bambi (Le Semnoz - FR)
- TKE Mitarbi III (Bakuriani - GE)
- TKE Nant (La Clusaz - FR)
- TKE Pierre Fendue (Bonneval... - FR)
- TKE Plan Bois (Montchavin - FR)
- TKE Pré du Vas (Bonneval-sur-Arc - FR)
- TKE Twenty-Fives (Bakuriani - GE)



Réseaux sociaux
Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Partenaires

Funivie.org : site italien dédié aux remontées mécaniques devient partenaire de remontees-mecaniques.net.

Atelier Pierre Novat
Panoramas et plans des pistes : Atelier Pierre Novat

4 actualités parues ce mois

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
crédit BZB

Le nouveau téléphérique du versant bavarois de la Zugspitze à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne) a été inauguré et ouvert au public le 21 décembre 2017, après 3 ans d'études et 3 ans de travaux. Le chantier a été compliqué par l'extrême exiguïté du site, l'altitude élevée avec des conditions météorologiques difficiles, et un immense défi logistique.

L'appareil à va-et-vient présente des caractéristiques techniques exceptionnelles :
- Il franchit une dénivelée de 1945 mètres, la plus grande du monde pour un appareil commercial. Toutefois c'est légèrement moins que l'ancien appareil de 1963 qu'il remplace, et qui rachetait une dénivellation de 1952 mètres.
- La portée entre l'unique pylône et la gare amont atteint 3213 mètres, ce qui en fait la plus longue du monde
- Avec 127 mètres de hauteur, le pylône de ligne est le deuxième plus haut du monde, après celui du téléphérique de la baie d'Halong au Vietnam.

Sur le plan d'esthétique, l'appareil fait la part belle au verre. Le plancher de chaque cabine est partiellement vitré pour offrir une vue plongeante aux clients. La façade et les quais de la gare aval s'ouvrent largement sur le sommet, tandis que la gare amont toute vitrée est placée en surplomb de 35 mètres sur la paroi nord de la Zugspitze.

Ce téléphérique, construit par Garaventa, représente un investissement de 50 millions d'euros.

Pour aller plus loin découvrez la station de Garmisch-Partenkirchen (Zugspitze).

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Remontées-mécaniques.net

La "saison" des inaugurations des appareils construits cet été débute dans les stations de ski. A l'image d'Obertauern, dans le Länder de Salzbourg en Autriche, qui vient d'inaugurer le nouveau télésiège Seekarspitzbahn : appareil débrayable de huit places, construit par Leitner Ropeways, disposant de nombreuses options (assises chauffantes, bulles de protections, assises en cuir, barres de sécurité automatique...) qui remplace une installation datant de 1991.

Cette journée était également l’occasion de fêter le 60e anniversaire de l’entreprise Krings Bergbahnen GmbH qui exploite quatre télésièges sur le domaine skiable d’Obertauern. Parmi les invités on notait la présence du gouverneur du Länd de Salzbourg, Wilfried Haslauer, venu notamment remercier la famille Krings dans sa participation au développement d'Obertauern, village alpin installé au col de Tauern à 1740 mètres d'altitude.

Reportage technique du nouveau TSD8B Seekarspitz.
Pour aller plus loin : le listing des constructions de remontées mécaniques en Autriche durant l'été 2017.

 

Gros contrat entre la Compagnie des Alpes et Poma

Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
Cabine Symphony de la TCD10 de La Daille (Poma)

La Compagnie des Alpes et Poma ont officialisé la signature d'un contrat de 38 millions d'euros pour la livraison de cinq appareils structurants à Val-d'Isère, Tignes, Méribel, La Plagne et Serre Chevalier.

A Val-d'Isère, la mythique remontée de la Daille, première télécabine construite par Poma en 1966, sera remplacée par un nouvel équipement qui recevra les cabines Sigma Symphony 10 places en finition premium avec sièges chauffants.

A Tignes une nouvelle télécabine reliera les Brévières aux Boisses. Elle remplacera trois appareils et disposera d'un fonctionnement automatique avec des horaires élargis sans personnel à quai en gare aval.

A Méribel, le nouveau télésiège du Plan de l'Homme sera équipé de 104 sièges chauffants à bulles. Il disposera d'un moteur direct drive (motorisation à entraînement direct), tout comme le futur télésiège à gros débit des Inversens à la Plagne (3. 600 personnes par heure).

Enfin, à Serre Chevalier, le télésiège de Côte Chevalier va relier deux secteurs du domaines skiable à la place d'un télésiège et d'un téléski.

La fabrication sera assurée sur le site de Sigma à Veyrins-Thuellin (Isère) pour les cabines et sur le tout nouveau site de Poma à Gilly (Savoie) pour les systèmes de transport par câble.

- Accédez à la liste des projets de construction de remontées 2018-2019 sur notre forum

 
Invitation au Vernissage de l'Exposition "80 ans de Val-d'Isère"
© Groupement FILAO

Le groupement Filao conduit par Poma a remporté ce 1er décembre le marché de conception, réalisation, exploitation, entretien et maintenance de la première télécabine urbaine de la région-département de la Réunion.

Cette ligne, à l'initiative de la Cinor (Communauté Intercommunale du NOrd de la Réunion), reliera à Saint-Denis les quartiers du Chaudron / Bois-de-Nèfles et du Moufia par l'intermédiaire de cinq stations. Le trajet de 2,7 kilomètres sera réalisé en 13 minutes. Elle disposera de 46 cabines de 10 places assises.

L'installation, d'un coût de 45 M€, devrait être opérationnelle à la fin 2019. Elle sera connectée au réseau de transport existant, exploitée de 6 à 20 heures et accessible avec un titre de transport classique. En outre, son implantation tient compte du futur projet Réseau Régional de Transport Guidé (RRTG) de la Région et du projet de Réseau Intégré de Transport Moderne (RITMO) porté par la commune de Saint-Denis.

A terme, plusieurs lignes de transport par câble devraient équiper l'île française, à l'image des télécabines urbaines que l'on trouve déjà dans plusieurs pays d'Amérique du Sud, en particulier en Colombie (voir notre BDD). Un second projet, qui prévoit de relier Bellepierre à La Montagne, est désormais à l'étude.

Selon la Cinor, au delà de fluidifier le trafic et d'apporter une solution de transport douce, la télécabine devrait « attiser la curiosité » et devenir « une attraction touristique qui devrait avoir de belles répercussions sur le développement des mi-pentes et des Hauts de Saint-Denis ».