Les actualités de octobre 2018

3 actualités parues ce mois

Vidéos de remontées mécaniques
Piste de la Coupe du Monde de ski en Andorre (J'ib)

Pour la nouvelle saison de ski, le plus grand domaine skiable des Pyrénées, Grandvalira en Andorre, top 15 des meilleurs chiffres d'affaires du monde en terme de domaines skiables, va s'étendre en englobant la station d'Arcalis Ordino.

Pour information, Grandvalira est regroupé sous une seule entité, la NEVASA (NEus del VAlira Societat Anonyma), composée de deux sociétés : la SAETDE (Societat Anonyma Esportiva i Turistic de la Paroquia d'Encamp) réunissant les stations du Pas de la Case, de Grau Roid et d'Encamp, ainsi que la ENSISA (Esports de Neu Soldeu Incles Societat Anonyma) pour Soldeu, El Tarter et Canillo.

Les choses auraient pu se passer autrement car depuis plus d'une année Francesc Viladomat, actionnaire majoritaire de la SAETDE, a rendu publique sa volonté de dissoudre Grandvalira et de former deux domaines skiables indépendants. En effet en mars 2019, la ENSISA accueillera sur ses pistes à Sodeu et El Tarter, les finales FIS de la Coupe du Monde de ski alpin hommes et femmes, toutes disciplines confondues. Pour accueillir cet événement international, l'ENSIDA aurait perçu des subventions de la part du gouvernement andorran et des fédérations sportives concernées (FAE et FIS), chose qui n'a pas été le cas pour la SAETDE et provoquer la brouille.

Avec les retombées économiques que cela allait engendrer, Francesc Viladomat a rebondi en achetant la station endettée d'Arcalis Ordino, enclavée au bout d'une vallée d'Andorre, et a proposé un grand plan d'investissement pour cette dernière. Après des mois de négociations entre le gouvernement andorran, qui s'opposait à la dissolution de Grandvalira, et la SAETDE un accord a été trouvé sur une nouvelle concession de 12 années entre les deux exploitants formant la NEVASA. Ainsi la marque Grandvalira est préservée et elle va intégrer, commercialement, la station d'Arcalis Ordino grâce à la création d'un forfait commun.

Pour aller plus loin :
>
La fiche des stations de Grandvalira dans notre Base De Données.
> La station d'Arcalis Ordino dans notre Base De Données.
> Article de presse, en espagnol, sur la signature de la nouvelle concession.

 

Tignes : modernisation du téléphérique de la Grande Motte

Vidéos de remontées mécaniques
La nouvelle cabine (François05)

Dans l'optique de redynamiser touristiquement le glacier de la Grande Motte, la station de Tignes (France) a décidé de procéder à la rénovation de son téléphérique afin d'assurer un accès plus confortable au sommet du domaine skiable. L'objectif était également de donner une nouvelle image de ce téléphérique, alors vieillissant, qui est l’un des symboles de la station savoyarde.

La première étape de la rénovation de ce gros porteur vient de s'achever. L'opération a consisté notamment au remplacement des cabines par de nouveaux modèles du carrossier CWA. Ces véhicules ont la particularité d'être équipés d'un balcon pouvant accueillir 20 personnes permettant de profiter pleinement de la vue sur la montagne et le glacier. Ces balcons seront accessibles durant l'exploitation estivale.

Les câbles ont en outre été remplacés, ainsi que la motorisation et la partie électrique. Les deux gares bénéficieront d'un lifting l'été prochain.




Pour aller plus loin :
>
Le reportage du téléphérique de la Grande Motte.
> Le fil de discussion qui présente l’inauguration de l’appareil rénové.
> La fiche station de Tignes Espace Killy.

 

Nouvelle cabine CWA : OMEGA V

Vidéos de remontées mécaniques
Photo CWA Construction SA

Le carrossier suisse CWA, membre du groupe Doppelmayr-Garaventa, vient de présenter son nouveau produit pour les installations à mouvement continu : la cabine OMEGA V.

Si les lignes principales reprennent celles de la cabine OMEGA IV, plusieurs nouveautés viennent s'ajouter au produit. Le modèle présenté, d'une capacité de 10 places assises, est conçu pour équiper les nouvelles installations de la gamme D-Line. Un large choix d'assises individuelles est disponible, allant de la version en textile, au bois pour une application urbaine, en passant par une version Sport. De larges assises de 46 cm chacune apportent un confort supplémentaire.

L'ouverture des portes est réalisée soit mécaniquement, soit électriquement comme sur les grandes cabines Taris. La ventilation naturelle de la cabine est réalisée par des ouvertures au sol, dans le fond des façades, par les vitres sur les portes et à l'aide de plusieurs fenêtres, jusqu'à trois étages en option, ouvrantes vers l'extérieur.

Un éclairage indirect est disponible sous les assises et en direction des portes, ainsi que dans la toiture. Un éclairage extérieur est également possible, intégré dans les tampons aux quatre coins de la cabines. Ceux-ci sont livrés dans deux designs différents.

D'un point de vue extérieur, les portes-skis peints en noir existent en deux modèles en fonction des désirs de l'exploitant. Une nouveauté sur l'OMEGA V se trouve au niveau de la suspente, dont la fixation au niveau de la cabine est intégrée dans la toiture, ce qui change l'aspect visuel de la cabine. les panneaux photovoltaïques habituellement fixés sur le toit des véhicules, sont désormais intégrés sur le sommet des faces amont, intérieur et aval.

En résumé, CWA a réactualisé avec succès son modèle OMEGA et permet une adaptation individuel pour chaque projet de télécabines.

Pour aller plus loin :
> Fil de discussions sur les cabines CWA
> Lien vers la page du constructeur CWA