En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TSF4 Sky Way - Everland Resort
- TSD6B de Saint Martin Express - Saint-Martin-de-Belleville
- TSF2 de Plattja - Grächen
- TSD4B Quantum Four - Okemo Mountain
- TKE2 du Grand-Tsai - Bruson

Discussions sur le forum
- [Autriche] Les projets pour 2017/2018
- Construction TKE des Crêtes du Forez (2017)
- [Projets] Serre Chevalier Vallée
- TCD6 du Weissenstein - Oberdorf (Soleure)
- Construction TCD8/10 de l'Enversin (2017)

Appareils récents
- TPH Capucins (Brest - FR)
- TCD10 Albonabahn II (Stuben - AT)
- TCD10 Ecatepec 1 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Ecatepec 2 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Solaise (Val d'Isère - FR)
- TCD10 Flexenbahn (Stuben - AT)
- TCD10 Giggijochbahn (Sölden - AT)
- TCD10 IGA Gärten der Welt (Berlin - DE)
- TCD10 Linéa Azul (El Alto - BO)
- TCD10 Trittkopfbahn (Zürs - AT)
- TCD8/10 Ligne H (Medellin - CO)
- TCD8 Chimelong Safari Park (Canton - CN)
- TCD6 San Cristobal (Santiago - CL)
- TSCD8/10 Signal (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD8B Flimjochbahn (Ischgl - AT)
- TSD8B Schmiedingerbahn (Kaprun - AT)
- TSD6B Beskid (Szczyrk - PL)
- TSD6B Calmut (Sedrun - CH)
- TSD6 Arcellins (Val Cenis - FR)
- TSD6 Boismint (Val Thorens - FR)
- TSD6 Claran (Le Collet d'Allevard - FR)
- TSD6 L'Hexago (Le Relais - CA)
- TSD6 Laouissalet (Les Diablerets - CH)
- TSD6 La Parsa (Chamonix - FR)
- TSD6 Stade (Val Thorens - FR)
- TSD6 Tête des Saix (Les Carroz - FR)
- TSF6 Demoiselles (Samoëns - FR)
- TSF4 Almes (Tignes - FR)
- TSF4 B (Mont Bellevue - CA)
- TSF4 Carrelet (La Norma - FR)
- TSF4 Chair I (Suicide Six - US)
- TSF4 Piquette (Barèges - FR)
- TSF4 Planell de la Font (Soldeu - AD)
- TSF4 Sapins (La Mongie - FR)
- TKE2 Coma III (Grau Roig - AD)
- TKE1 2000 (Chamonix - FR)
- TKE1 Club (Val Thorens - FR)
- TKE1 Cortals 3 (Encamp - AD)
- TKE1 Gypaète (Ax 3 Domaines - FR)
- TKE1 Pic Negre 1 (Pas de la Case - AD)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Doppelmayr


Retour à la liste des constructeurs

Doppelmayr

logo

Nationalité : Autrichien
Informations :

Le maréchal ferrand Konrad Doppelmayr racheta en 1892 à Wolfurt l'atelier de forge mécanique de son maître d’apprentissage. Il réparait des machines agricoles et des métiers à tisser, puis des pressoirs pour les fruits et le raisin, avant de se lancer, en 1912, dans la réalisation d'ascenseurs.

Image
Artur, Konrad et Emil Doppelmayr (Doppelmayr)


Il fut rejoint par son fils, Emil, qui prit à compter de 1928, la gestion de la société Konrad Doppelmayr & Sohn. L'expérience acquise dans le câble avec la fabrication d'ascenseurs conduisit Emil Doppelmayr à prendre en 1937 un marché pour la construction du premier téléski d'Autriche : un appareil à enrouleurs de 390 mètres installé dans le village de Zürs.


Image


A compter des années 1950, Emil Doppelmayr impulsa à la petite entreprise familiale une dynamique d'expansion en profitant de l'explosion de la pratique du ski de loisir. Il gagna en 1953 ses premières commandes du continent américain en livrant deux téléskis au Mont Plante et au Mont Gabriel au Canada, et trois ans plus tard, il signa un accord avec International Aerial Tramway Corp qui devint, avant CTEC, le premier représentant commercial Doppelmayr pour l'Amérique du Nord.

Artur Doppelmayr, le fils d'Emil, rejoint la société en 1955 et poursuivit son développement. en la lançant sur le marché des télésièges fixes biplaces. Le premier exemplaire, le TSF2 Bourk Street, fut installé en 1964 au Mount Buller en Australie.

Image
1er TSF2 Doppelmayr : le Bourk Street au Mount Buller (DR)


Dans cette décennie et la suivante, Doppelmayr livrait la majorité des télésièges et des téléskis d'Autriche mais se développait également en Europe en tissant un réseau de distributeurs en Europe. La gamme de téléskis fut d'ailleurs modernisée par la conception de plusieurs types d'enrouleurs.



Doppelmayr poursuivit son expansion et livra en 1972 sa première télécabine à Mellau, avec des cabines 4 places CWA, en employant les pinces VR102 du constructeur suisse Von Roll. Quatre ans plus tard, le constructeur mettait en service son premier télésiège débrayable, le TSD2 Wildkogel à Neukirchen am Grossvenediger en Autriche.



Doppelmayr racheta Von Roll Seilbahnen AG en 1996, qui devint en mai 1999, Doppelmayr Seilbahnen AG. Le savoir faire du constructeur helvétique en matière de téléphériques à va-et-vient, téléportés débrayables (télécabine, 2S, 3S) et funiculaires, avec de nombreuses installations dans le monde, permit à Doppelmayr d'amorcer un nouveau virage avec une forte expansion à l'international.

Les compétences des ateliers suisses permirent à Doppelmayr de construire en 2002 à Val-d'Isère son premier téléphérique débrayable 3S : l'Olympique. D'autres suivirent, notamment à Whistler Blackcomb (le spectaculaire Peak 2 Peak) ou encore en milieu urbain à Coblence, pour relier la ville à la citadelle.

Image
Cabine et chariot du 3S l'Olympique à Val-d'Isère


En 2002, Doppelmayr a fait l'acquisition d'un autre constructeur Suisse : Garaventa. Cette opération a en outre permis d'intégrer au groupe le fabricant de cabines CWA, basé à Olten en Suisse, qui avait été racheté par Garaventa en 2001.

Les deux entreprises de transport par câble sont depuis regroupées au sein d'un même groupe : Doppelmayr-Garaventa, qui est le leader mondial du transport par câble.

Les ateliers Doppelmayr de Wolfurt sont depuis le centre mondial de compétences pour les systèmes monocâbles (les télécabines, les télésièges...), tandis que Garaventa Goldau est le centre mondial de compétences pour les grosses installations bicâbles (3S, va-et-vient...) et les funiculaires.


Image
TCD10 Albonabahn II à Stuben (Rodo_Af)


En France, les gammes développées par Doppelmayr sont distribuées depuis les années 1960 : initialement par le biais de la société Câble Lasso de Saint-Quentin qui commercialisait (de façon quelque peu confidentielle) les téléskis à enrouleurs de l'Autrichien, puis, dans la décennie 1970, grâce à un partenariat passé avec le constructeur français Transtélé de Gresy-sur-Isère. Transtélé prenait les commandes auprès des exploitants, conduisait toutes les études et importait le matériel selon ses besoins tout en faisant également construire des pièces par des sous-traitants français. Elle assurait également le service-après-vente et le suivi de ses installations.

Image
Publicité Cable Lasso
en 1965 (coll. L. Berne)
Image
Publicité Trantélé
(DR, Archives G. Attard)


Mais l'entreprise ne s'implanta réellement sur l’hexagone qu'en 1987 avec la création des sociétés Études de Transports et Doppelmayr Services, devenues Doppelmayr France en 2002.

Études de Transports a travaillé au développement de la technologie débrayable : elle livra en 1991 à Val-d'Isère le TSD4B Solaise Express avec un type de gare compacte spécifique qui a ensuite été utilisé par la maison mère pour la construction du premier TSD6 au monde, au Mont Orignal au Canada. La filiale française a en outre développé en 2002 un type de gare UNI-G (pour appareils débrayables) à la finition bois.




Afficher le sujet sur Doppelmayr sur le forum remontees-mecaniques.net


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction