L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TSF4 du Col Bœuf - Montgenèvre
- TSF2 Albona I - Stuben
- TSF2 Birgitzköpfl - Axamer Lizum
- TSD4 Brooks Express - Steven's Pass
- TKE2 Rauz - Stuben
- TKE Gaisbühl - Ifen
- TKE Übungs - Damüls
- TKE Salzböder - St. Anton

Discussions sur le forum
- Les Sybelles : Les Bottières/Le Corbier/Saint-Sorlin-d'Arves/Saint-Jean-d'Arves/Saint-Colomban-des-Villards/La Toussuire
- Construction TCD10 Mélezet (2022)
- Projets Anzère
- Crise énergétique en Europe
- [Monde] Les projets pour 2022

Appareils récents
- 3S Téléo (Toulouse - FR)
- 2S Nebelhorn (Oberstdorf - DE)
- TCD12 Linéa P (Medellin - CO)
- TCD10 AeroVia (Guayaquil - EC)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 Floriade (Almere - NL)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 Médran IV (Verbier - CH)
- TCD10 Megacable (Pereira - CO)
- TCD10 Papang (St-Denis - FR)
- TCD10 Söllereck (Oberstdorf - DE)
- TCD10 Super Venosc (Les 2 Alpes - FR)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCD10 Valisera (Silvretta Montafon - AT)
- TCD10 Weissseejoch (Kaunertal - AT)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 Zugerberg (Lech - AT)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSCD6B-6 Marmottes 1 (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6B Madloch (Zürs - AT)
- TSD6 Belvédère (Morzine - FR)
- TSD6 Bois Noir (Vars - FR)
- TSD6 Castanesa (Cerler - ES)
- TSD6 Chalvet (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6 Clòt der Os (Baqueira - ES)
- TSD6 Gaston Express (Le Corbier - FR)
- TSD6 Jouvenceaux (Les Rousses - FR)
- TSD6 Lanuza (Formigal - ES)
- TSD6 Olympique (Les Contamines - FR)
- TSD6 Prébois (Les Orres - FR)
- TSD4 Choulet (Leysin - CH)
- TSD4 Sweet Express (Bittersweet - US)
- TSD4 Tracui-Mt Major (Vercorin - CH)
- TSF4 Alfred-Desrochers (Mont Orford - CA)
- TSF4 Chair n°2 (Trollhaugen - US)
- TSF4 des Dappes-Tuffes (Les Rousses - FR)
- TSF4 Pico Royo (Formigal - ES)
- TSF3 Chickory (Bittersweet - US)
- TKE du Col (St Gervais - FR)
- TKE de la Cry (Megève - FR)
- TKE Pla de Beret (Baqueira - ES)
- TKE des Planards (Nax - CH)
- TKD Puig Falcó (Boí Taüll - ES)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques British Ropeway


Retour à la liste des constructeurs

British Ropeway

logo

Nationalité : Britanique
Informations :

British Ropeway Engineering Company, abrégé en Breco, était un important constructeur britannique de transport par câble. La société a réalisé un grand nombre de téléphériques de matériaux dès le XIXe siècle et une grande partie du XXe. Sa plus importante réalisation reste le transporteur Comilog, ouvert au Gabon en 1959 : un téléphérique à mouvement continu de 76 km, comprenant 858 pylônes et dix sections.

Henry Shields, administrateur général de la Breco, fit breveté dès 1918 une disposition de chariot débrayable à 4 galets qui inspirera Von Roll et sa VR101 et Giovanola et sa pince gravitaire.

Image
Publicité British Ropeways (Engineering, Coll. old-engineering)


Par le biais de son bureau de Barton dans l'Ontario au Canada, elle livra en 1952 à Ste Agathe (Laurentides) le premier téléski sous licence Poma d'Amérique du Nord.

Breco a également construit (directement, ou par ses filiales) des télésièges et télécabines, en utilisant la licence débrayable Giovanola. Le premier équipement mis en service fut le télésiège débrayable de Greystones (Irlande) en 1952, équipé de sièges latéraux façon Von Ron VR101.

Image
Publicité Breco dans les années 1950 (archives G. Attard)


Breco a aussi livré en France, par le biais de son agent la Société Technique d'Importation de Matériel d'Entreprise (STIME) du Blanc-Mesnil, plusieurs télécabines biplaces utilisant la pince Giovanola. Celles de Thollons-les-Mémises construite entre 1949 et 1952 (à cabines ouvertes) servit en outre de prototype à Giovanola pour se lancer sur le marché des remontées mécaniques.

L'équipement, inaugurait un partenariat entre British Ropeway et les ateliers helvétiques Giovanola qui testaient ensemble ici une nouvelle pince, dite « à auto-serrage », pour laquelle ils avaient acquis une licence auprès de la Société de Brevets Français d'Equipement Touristique. Cette pince, inventée en 1948, était basée sur une disposition de chariot à 4 galets selon le brevet de 1918 d'Henry Shields. Le serrage était réalisé par une came latérale qui, par le frottement du câble, venaient faire pression ce dernier. Une came assurait la fermeture à la montée, et une autre, à disposition inversée, à la descente. Ce télésiège recevait des sièges débrayables latéraux capotés, qui n'étaient pas, là-encore, sans rappeler les sièges Von Roll d'époque.

Cette réalisation se heurta cependant à la problématique de la pente prononcée de la ligne qui dépassait les 110 % dans la partie supérieure. En effet, durant les essais, un accident se produisit (probablement un glissement de siège(s) dans la pente maximale). Malgré plusieurs tentatives d'amélioration de la pince jusqu'en juin 1950, le télésiège n'ouvrit jamais au public sous cette forme. La société Giovanola se mit à la recherche d'une autre technologie.

La solution vint finalement de Marc Dumur, ingénieur chez Giovanola, qui développa, toujours sur la base d'un chariot Shields, une pince dont la force de serrage était donnée par la masse du véhicule pesant sur le haut de la suspente : ainsi elle restait forcement constante dans le temps. Il suffisait de calculer la masse de la cabine garantissant la force de serrage suffisante pour la pente donnée. Un petit galet, fixé sur la tige de suspension, commandait l'ouverture et la fermeture des pinces. Un verrouillage empêchait les pinces de s'ouvrir en dehors des stations.

Lors des essais en atelier, il fut constaté qu'une cabine accrochée à un câble vertical pouvait supporter le poids de 9 hommes sans glissement. La mise en service par Giovanola du « télésiège » de Médran à Verbier en janvier 1951 vint confirmer la fiabilité du système. L'administration française valida donc son usage pour l'équipement de Thollon.

Image
Télécabine des Mémises à Thollon (DR)


La STIME livra également la télécabine du Fierney au Crozet (monts du Jura) et du Soum de Matte à Saint-Lary (Pyrénées) en 1957, de la Tougnette à Méribel en 1960, des Terrasses au Tréport, ainsi que celle d'Engolasters dans la principauté voisine d'Andorre.

Image
Télécabine BRECO-STIME du Soum de Matte à Saint-Lary (DR)


Image
Télécabine BRECO-STIME du Fierney au Crozet (monts du Jura) (DR - coll. Laurent Berne)


Dans les années 1960, Breco employa une pince avec un double mors animé par la tension de deux ressorts. Cette pince, où l'on retrouve une disposition de chariot à 4 galets, a équipé des télécabines quadriplaces, notamment au Canada (exposition universelle de Montréal 1967), au Pays de Galle (la télécabine de Llandudno en 1969), en Indonésie (parc Taman Mini en 1974).

Image
Double télécabine de l'Exposition universelle de Montréal 1967 (DR)


Image
Télécabine de Llandudno au pays de Galles (CC-by-sa GeographBot)


Image
Télécabine du parc Taman Mini à Jakarta


Image
Détail d'une pince Breco


Aujourd'hui l'activité de Breco reste notamment poursuivit en Inde par sa sociéte en participation indienne Usha Breco Limited (UBL), créée en 1969 sous la forme d'une co-entreprise avec Usha Martin Industries Limited (un des principaux fabricants de câbles métalliques au monde).


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction