En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TSCD6/10 du Belvédère - Le Semnoz
- TPH Whirlpool Aero Car - Niagara Parks
- TKE des Clarines - La Rosière
- TSD4 Alpauris - L'Alpe d'Huez
- TSD6 Mezdi - Seiser Alm
- TKE Wintergarden - Tūroa
- TSD4B Monte Piz - Seiser Alm
- TCF2 Xihui - Wuxi
- TKD du Tempanel - Abriès
- TKE2 T-Bar - Apex Mountain

Discussions sur le forum
- Construction TCD10 d'Orelle et TCD10 Orelle-Caron (2018/2020)
- [Projets] Les Contamines - Saint-Gervais
- Domaine de la Forêt Blanche : Vars/Risoul + Crévoux
- Les 3 Vallées : Val Thorens/Orelle
- Construction TSD4 Les Luys-Pas de Maimbré (2020)

Appareils récents
- 3S K-onnection (Kaprun - AT)
- 3S Voss Gondol (Voss - NO)
- TPH Bhatta Fall (Musoorie - ID)
- TSCD6-10 Chabrières (Vars - FR)
- TSCD6-8 Coronet Exp (Coronet Peak - NZ)
- TCD10 Fleckalm (Kitzbühel - AT)
- TCD10 Flégère - Les Praz (Chamonix - FR)
- TCD10 Gabühel (Dienten - AT)
- TCD10 La Crusc II (Alta Badia - IT)
- TCD10 Línea Plateada (El Alto - BO)
- TCD10 Mokpo Marine (Mokpo - KO)
- TCD10 Praz (Courchevel - FR)
- TCD10 Rara (Kronplatz - IT)
- TCD10 Rotkogl (Sölden - AT)
- TCD10 Savognin-Tigignas (Savognin - CH)
- TCD10 Skyvall (Peyragudes - FR)
- TCD10 Sky Waka (Whakapapa - NZ)
- TCD8 Bergjet (Flumserberg - CH)
- TCD8 Nuage Beauval (Zoo Beauval - FR)
- TCD6 Eckbauer (Garmisch-P. - DE)
- TSD8B Hasenköpfl (3 Zinnen - IT)
- TSD8B Visnitz (Samnaun - CH)
- TSD8B SenderExpress (Lofer - AT)
- TSD6B Bamby (Seiser Alm - IT)
- TSD6B Col du Pouce (Grimentz - CH)
- TSD6B Glocknerblick (Kals - AT)
- TSD6B Velilleck (Ischgl - AT)
- TSD6 Cases (Avoriaz - FR)
- TSD6 Chattrix (St Gervais - FR)
- TSD6 Montissot (Valloire - FR)
- TSD6 Morclan (Châtel - FR)
- TSD6 Sandonière (Valmeinier - FR)
- TSD6 Sommet Exp. (Saint Sauveur - CA)
- TSD4 Brooks Express (Steven's Pass - US)
- TSD4 La Roca (Espot - ES)
- TSF4 Deux Croix (La Toussuire - FR)
- TSF4 Grandes Combes (Courchevel - FR)
- TSF4 du Lac (Owl's Head - CA)
- TSF4 North Ridge (Killington - US)
- TSF4 Sno (Oslo - NO)
- TKD Sno (Oslo - NO)
- TKE1 Alpages (St-Jean-d'Arves - FR)
- TKE1 Brons (Combloux - FR)
- TKE1 Chalets (Valfréjus - FR)
- TKE1 Chamois 2 (La Toussuire - FR)
- TKE Desjardins (Mont Saint-Mathieu - CA)
- TKE1 Posettes (Vallorcine - FR)
- TKE1 Saussette (Valmeinier - FR)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Transporteurs Aériens Monziès


Retour à la liste des constructeurs

Transporteurs Aériens Monziès

logo

Nationalité : Française
Informations :

La société des Transporteurs Aériens Monziès (parfois abrégée en TAMonziès) a été créée en 1927 par Pierre Monziès, diplômé de l'École des Arts & Métiers d'Angers, fils du peintre graveur français Louis Monziès. Elle était spécialisée dans la conception de transporteurs, essentiellement de matériaux : téléphériques, funiculaires, mises à terril, monorails et blondins.

Image
Pierre Monziès (remerciements à M. Pasqual)

Ses bureaux, implantés à Paris, avenue de Suffren, puis rue Cognacq-Jaÿ, furent déménagés rue de l'Université en 1938 après une mise en liquidation judiciaire prononcée en 1937 à la suite de difficultés de trésorerie. Quant aux ateliers, initialement situés à Sens dans l'Yonne, il furent ensuite transférés à Osny, dans le Val-d'Oise.

Monziès remporta de multiples contrats pour la réalisation de transporteurs aériens destinés à la construction de barrages hydroélectriques en France. Il livra notamment en 1929 pour la société des Forces Motrices de la Truyère, un téléphérique 2S d'une longueur de 18,8 km avec 5 stations et 120 pylônes, reliant le chantier de construction du barrage hydroélectrique de Sarrans (Aveyron) au chemin de fer vers Polminhac (Cantal).

Image
Téléphérique 2S de la Truyère (DR - coll. Laurent Berne)


La société implanta également de nombreux équipements en Afrique (Tunisie, Algérie, Libye...) ou encore plusieurs installations en Yougoslavie, dont le téléphérique monocâble de Cacy de 7,8 km de longueur.

Elle développa en outre une solution de transporteur aérien bicâble démontable avec pylônes haubanés.

Dans les années 1930, Pierre Monziès fut sollicité par l'armée française pour la réalisation de téléphériques militaires de la ligne Maginot. On lui doit la construction du téléphérique du Mont-Agel et celui desservant la batterie des Caurres.

Image
Téléphérique militaire de la batterie des Caurres (CC By-NC-SA - Jean-Michel Jolas)


En 1936, Pierre Monziès s'associa à l'ingénieur téléphériste André Rebuffel pour la conception de téléphériques de voyageurs avec le brevet Rebuffel de la double boucle. Ils livrèrent ensemble en janvier 1937 le téléphérique de Las Donnas à Auron dans les Alpes-Maritimes.

Image
Téléphérique de Las Donnas à Auron (DR - coll. Laurent Berne)


Avec la double boucle, un unique câble tracteur était renvoyé par deux fois sur chaque voie du téléphérique, adoptant à la fois les fonctions de câble de traction mais aussi de câble frein. Outre la redondance assurant la sécurité, ceci permettait également de positionner sans grosse contrainte l'entrainement au niveau de la gare aval.

Image
La double-boucle Rebuffel (DR - coll. Laurent Berne)


Pierre Monziès et André Rebuffel livrèrent également après-guerre quatre autres téléphériques à double boucle. Celui de Bellevarde à Val-d'Isère (décembre 1952), de La Laquette à Barèges (1954) et les deux tronçons des Grandes Rousses à l'Alpe-d'Huez (1954).

Image
Publicité de 1953 avec une représentation du téléphérique de Bellevarde (DR - coll. Laurent Berne)


Image
Téléphérique de Bellevarde à Val-d'Isère (DR - coll. Laurent Berne)


Image
Téléphérique des Grandes Rousses à l'Alpe d'Huez (DR - coll. Laurent Berne)


Durant cette décennie, les Transporteurs Aériens Monziès ont cherché à investir plus largement le marché des remontées mécaniques pour skieurs grâce à un accord signé avec le Suisse Von Roll pour la construction de télésièges débrayables systèmes VR101, aux sièges capotés latéraux devenus iconiques. Monziès ne rencontra malheureusement pas le succès escompté mais livra tout de même en novembre 1952 le premier télésiège débrayable de France à La Colmiane dans les Alpes-Maritimes, qui restera l'unique exemplaire de télésiège VR101 de l'hexagone. Avec ce partenariat avec le constructeur helvétique, Monziès tenta également de se lancer sur le marché du téléski mais sans plus de réussite.

Image
Télésiège VR101 de La Colmiane (DR - coll. Laurent Berne)


En 1950, le savoir-faire reconnu de Pierre Monziès lui valut d'être nommé membre de la commission des Téléphériques auprès de l'administration française (avec son associé André Rebuffel). Au milieu des années 1950, des soucis de santé l'obligèrent à laisser transitoirement la gérance de la société à Charles Vidal, un entrepreneur qui œuvra notamment à la réalisation du téléphérique des Grandes Rousses de l'Alpe d'Huez. Pierre Monziès décéda en 1957 à l'age de 66 ans mais la société qu'il avait créée poursuivit ses activités jusqu'en 1963.

Cette année-là, les Transporteurs Aériens Monziès livrèrent le funiculaire souterrain de l'Aven Armand, en Lozère. Outre le fait que sa ligne est creusée dans la roche, son autre particularité est qu'il n'est pas équipé de rails : les deux cabines sont équipées de pneus qui roulent sur une voirie en béton. Chaque cabine est guidée par deux pneus horizontaux qui roulent dans une rigole (dans laquelle circule également le câble) sous le niveau de la voie de montée.

Image
Funiculaire de l'Aven Armand (DR - coll Laurent Berne)


Les Transporteurs Aériens Monziès seraient également le constructeur du petit téléphérique Les Laquets - Pic du Midi de Bigorre, dans les Pyrénées, livré en juillet 1963. Cet appareil touristique à va-et-vient sans pylône reprenait le brevet original de la double nappe tricâble inventée par André Rebuffel et qui avait été mise en place sur le premier téléphérique du Salève. Dans cette configuration, les câbles faisaient à la foi office de câbles porteurs et de câbles tracteurs. Une nappe de trois câbles coplanaires passait tout d'abord sur la partie supérieure du chariot et tractait la cabine. Elle était renvoyée en gare amont sur la même voie et revenait au niveau de la cabine, sous les galets du chariot, pour servir de voie de roulement.

Image
Téléphérique Les Laquets - Pic du Midi de Bigorre (DR - coll. Laurent Berne)


Image
Publicité de 1954 montrant un siège-cabine VR101 (DR - coll. Laurent Berne)


- Sujet sur le forum remontees-mecaniques.net


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction