L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques MND Ropeways


Retour à la liste des constructeurs

MND Ropeways

logo

Nationalité : Française
Informations :

MND Ropeways est un constructeur français créé en 2020, à la suite du rapprochement entre LST (l'entité transport par câble du groupe français MND) et le constructeur suisse Bartholet.

En 2012, le groupe MND (Montagne Neige Développement) fondé par Xavier Gallot-Lavallée racheta le constructeur allemand LST. Il développa la société en France par l'intégration en 2014 du bureau d'études ER2i Montagne et, en 2016, de GRC TEC Industrie, des ateliers de chaudronnerie, mécano-soudure et usinage spécialisés dans la construction métallique, notamment dans le domaine du transport par câble.

Cela donna naissance à une nouvelle gamme employant une nouvelle pince à genouillère, la LST-DG-10, qui fut étrennée en 2017 à la Plagne sur le télésiège débrayable 6 places des Envers. Le prototype connut cependant plusieurs soucis.

En 2018, LST et Bartholet se rapprochèrent commercialement avec la volonté de présenter des offres communes, notamment en matière de transport par câble urbain, et Nicolas Chapuis, directeur général de Bartholet France, fut également nommé à la tête de LST.

MND et Bartholet ont finalement opéré en 2020 une stratégie de synergie globale. Les deux groupes se sont découpés le marché mondial tandis que les ressources en recherche développement et la banque de pièces ont été mises en commun, Bartholet mettant ainsi à disposition sa gamme débrayable.

MND Ropeways est alors créé en remplacement de LST après que les équipes de Bartholet France (auparavant basées à Gières-en-Isère) aient intégré le site du groupe MND à Saint-Hélène-du-Lac en Savoie.

La nouvelle entité MND Ropeways commercialise des transports par câble en France, Chine, USA, Allemagne, Autriche, Andorre, Scandinavie et Japon. Le constructeur conserve sa gamme propre de téléskis à enrouleurs de modèles Euro, Hydro et LA et réalise tout ou partie d'appareils sur-mesure comme les téléphériques, en faisant au besoin appel aux ressources mises en commun.

MND Ropeways va d'ailleurs assurer la construction du téléphérique urbain La Montagne - Bellepierre de 1,3 kilomètre à Saint-Denis-de-la-Réunion, ainsi que la reconstruction du téléphérique touristique de Huy en Belgique.

Image
Téléphérique de Huy (vue de synthèse MND Ropeways)


Image
Téléphérique La Montagne - Bellepierre à Saint-Denis-de-la-Réunion (vue de synthèse MND Ropeways)


En ce qui concerne les télésièges ou télécabines, MND Ropeways s'affranchit des déboires passés de la gamme débrayable LST en s'appuyant sur la gamme éprouvée de Bartholet (également à pinces à genouillère). MND assure alors pour ses marchés la commercialisation, les études, la production de certaines pièces, et assemble les principaux ensembles et sous-ensembles dans ses ateliers à Saint-Hélène-du-Lac.

Ce partenariat a été entamé dès 2019 avec la construction de deux télésièges débrayables 6 places, à Avoriaz et à Kiruna en Suède, et la livraison en Chine, à Golden Mountain, d'une télécabine 8 places et d'un télésiège débrayable 6 places en 2020 en joint-venture avec la société locale Zhangjiakou Mountain Development («MND-ZMD»).

Image
Assemblage du futur TSD6 de la Léchère dans les ateliers MND de Saint-Hélène-du-Lac. (photo MND)


Image
TSD6 de la Léchère à Avoriaz (photo Cookie)


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction