L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TSF2 Birgitzköpfl - Axamer Lizum
- TSD4 Brooks Express - Steven's Pass
- TKE2 Rauz - Stuben
- TKE Gaisbühl - Ifen
- TKE Übungs - Damüls
- TKE Salzböder - St. Anton
- TSF4 Chair n°3 et 4 - Mt Baker
- TSF4 Chair n°6 - Mt Baker

Discussions sur le forum
- [Monde] Les projets pour 2022
- Vialattea : Montgenèvre/Claviere/Cesana/Sansicario/Sestriere/Sauze d'Oulx
- DMC Jandri Express - Les Deux-Alpes
- Construction TSD6 Mayt (2022)
- Construction TCD10 Espiaube & TSD6 Tourette (2022)

Appareils récents
- 3S Téléo (Toulouse - FR)
- 2S Nebelhorn (Oberstdorf - DE)
- TCD12 Linéa P (Medellin - CO)
- TCD10 AeroVia (Guayaquil - EC)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 Floriade (Almere - NL)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 Médran IV (Verbier - CH)
- TCD10 Megacable (Pereira - CO)
- TCD10 Papang (St-Denis - FR)
- TCD10 Söllereck (Oberstdorf - DE)
- TCD10 Super Venosc (Les 2 Alpes - FR)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCD10 Valisera (Silvretta Montafon - AT)
- TCD10 Weissseejoch (Kaunertal - AT)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 Zugerberg (Lech - AT)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSCD6B-6 Marmottes 1 (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6B Madloch (Zürs - AT)
- TSD6 Belvédère (Morzine - FR)
- TSD6 Bois Noir (Vars - FR)
- TSD6 Castanesa (Cerler - ES)
- TSD6 Chalvet (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6 Clòt der Os (Baqueira - ES)
- TSD6 Gaston Express (Le Corbier - FR)
- TSD6 Jouvenceaux (Les Rousses - FR)
- TSD6 Lanuza (Formigal - ES)
- TSD6 Olympique (Les Contamines - FR)
- TSD6 Prébois (Les Orres - FR)
- TSD4 Choulet (Leysin - CH)
- TSD4 Sweet Express (Bittersweet - US)
- TSD4 Tracui-Mt Major (Vercorin - CH)
- TSF4 Alfred-Desrochers (Mont Orford - CA)
- TSF4 Chair n°2 (Trollhaugen - US)
- TSF4 des Dappes-Tuffes (Les Rousses - FR)
- TSF4 Pico Royo (Formigal - ES)
- TSF3 Chickory (Bittersweet - US)
- TKE du Col (St Gervais - FR)
- TKE de la Cry (Megève - FR)
- TKE Pla de Beret (Baqueira - ES)
- TKE des Planards (Nax - CH)
- TKD Puig Falcó (Boí Taüll - ES)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Heckel


Retour à la liste des constructeurs

Heckel

logo

Nationalité : Allemande
Informations :

Ernst Heckel avait fondé en 1905 à Sarrebruck (Allemagne) une entreprise de construction et de montage de transporteurs, destinés principalement aux industries minières et portuaires. Son usine de Rohrbach, en Sarre, produisait depuis 1906 des convoyeurs à bandes, des installations de chargement et des téléphériques industriels. En 1914, il installa son premier appareil sur le sol français, à la mine de Soumont (Calvados), un skip destiné à remonter en surface le minerai.

Image
Chevalement du skip de la mine de fer de Soumont (photo DR)


L'entreprise fit réellement son entrée dans le marché des téléphériques à l’occasion de son rachat en 1926 par le câblier Felten & Guilleaume. Sa première réalisation majeure fut la construction du tout premier téléphérique débrayable pour voyageurs au monde, en 1930, sur le belvédère du Schauinsland en Forêt-Noire. En 1955/56, Heckel livra 4 autres appareils à Caracas d'une capacité de 28 places par cabine, précurseurs des grands 2S/3S modernes.

Image
Téléphérique débrayable du Schauinsland, en Forêt-Noire (photo DR)


Image
Télépérique débrayable de Caracas (photo DR)


Dans le domaine des téléphériques à va-et-vient pour voyageurs, Heckel, représenté en France par l'ingénieur Charles Koch, livra en France son premier appareil à Megève, sur les pentes de Rochebrune en 1933 à la demande de Charles Viard qui le choisit à nouveau en 1936 pour la construction du téléphérique du Bettex à Saint-Gervais, tandis que les stations de Morzine et de Lourdes lui accordèrent aussi leur confiance pour la construction des téléphériques du Pléney et du Pibeste.

Image
Téléphérique du Pibeste, à Lourdes (photo DR)


Après guerre, l'expertise de Heckel permit à l'entreprise de reporter des marchés pour des appareils spectaculaires, comme les téléphériques de l'Aiguille du Midi, dont elle fournit la mécanique, ou le téléphérique bavarois de la Zugspitze, chef d'oeuvre construit intégralement.

Image
Second tronçon du téléphérique de l'Aiguille du Midi (photo DR)


Image
Téléphérique Eibsee-Zugspitze (photo Monchu)


Dans le domaine des appareils monocâbles, Heckel était titulaire d'une licence Carlevaro & Savio, dont la pince débrayable monostable fut mise en oeuvre à Sarrebruck et Zweisimmen.

Image
TCD2 du jardin franco-allemand de Sarrebruck (photo Monchu)


Image
Télécabine du Rinderberg, à Zweisimmen (photo DR)


Les constructeurs Pohlig, Heckel et Bleichert, liés par des accords de partage des marchés puis par un actionnaire commun depuis 1933, le câblier Felten & Guilleaume, finiront par fusionner en 1962 pour donner naissance au plus gros constructeur mondial de cette époque : PHB.


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction