En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Agudio


Retour à la liste des constructeurs

Agudio

logo

Nationalité : Italienne
Site Internet : http://www.agudio.com
Informations :

Les ateliers Agudio ont été fondés en 1861 par l'ingénieur Tommaso Agudio. La société désormais spécialisée dans le transport industriel (blondins, téléphériques de matériaux, convoyeurs aériens), a également conçu de nombreux système de transport par câble pour voyageurs.

Tommaso Agudio élabora au début des années 1860 un système original dit locomoteur-funiculaire. A chaque extrémité de la rampe, une motorisation animait un ou deux câbles circulant en continu, parallèlement à la voie. Chaque convoi recevait un wagon dit locomoteur-funiculaire équipé de grandes poulies latérales autour desquelles le câble s'enroulait. Sur le système à deux câbles on trouvait des poulies à droite et à gauche. Par une cinématique d'engrenages et de bielles, ces poulies entraînaient les roues du wagon. Pour l'adhérence, Tommaso Agudio, abandonna rapidement l'emploi d'un câble toueur central tel que mis en oeuvre sur son installation d'essai de Durino (ligne de chemin de fer de Turin à Gênes, en Italie) au profit du système Séguier/Fell (à roues horizontales pressant un rail central) qu'il testa au mont Cenis, pour finalement adopter une crémaillère sur le funiculaire de Superga (Italie), réalisé entre 1880 et 1884.

Image
Funiculaire de Superga (DR)


Agudio réalisa également des monte-charges, notamment, en 1914, un ascenseur pour voitures. Les ateliers construisirent de nombreux téléphériques de matériaux dans les dolomites, en particulier durant la guerre, mais aussi quelques funiculaires, cette fois, en utilisant la technique traditionnelle.

Dans les années 1940, sous la maîtrise d’œuvre de Funivia d'Italia (la société de Dino Lora Totino), Agudio livra à Courmayeur les principales pièces des téléphériques Monte Bianco et participe, toujours avec Dino Lora Totino, à la réalisation entre 1955 et 1957 du téléphérique pulsé de la Vallée Blanche à Chamonix, aujourd'hui appelé le Panoramic Mont-Blanc, un appareil bicâble pulsé à charge répartie (les cabines, de petite taille, sont réparties à intervalles réguliers par train de trois véhicules).



En 1961, Agudio déménagea son siège social à Milan et transfera ses ateliers dans de vastes locaux à Leinì. Ces nouveaux outils de production lui permirent d'amorcer un développement à l'international. Le constructeur livra de nombreux téléphériques et notamment, en 1972, les célèbres téléphériques du Pain de Sucre à Rio de Janeiro.



Durant les années 1960, Agudio employa la célèbre pince Carlevaro & Savio, mise au point à la fin des années 1940, pour commercialiser des télésièges biplaces à bulles (comme celui de Bochard à Chamonix) et des télécabines débrayables.

Image
TSD2B de Bochard à Chamonix (coll. Denis Cardoso)


La société développa rapidement sa propre pince et réalisea sa propre gamme de télécabines modernes, avec lanceurs, ralentisseurs et cadenceur à pneus, tels qu'en fut équipée la télécabine quadriplace de Danterceppies mise en service en 1972 à Selva Gardena.

Image
TCD4 Danterceppies à Selva Gardena (Agudio)


A compter de 1975, le constructeur réalisa des télécabines 6 places. Le premier exemplaire fut la double-télécabine Ocean Park à Hong-Kong. De nombreuses autres suivirent, en particulier dans les alpes italiennes et françaises, équipées de cabines Agudio élégamment dessinées par Pininfarina qui furent produites jusque dans les années 1990.



Agudio est intégrée au groupe italien de construction Fata en 1975. La décennie 1980 et celle qui suit marquèrent l'avènement des grosses installations de transport par câble. Agudio a été l'un des constructeurs à détenir la licence Creissels du Double MonoCâble et construisit en 1988 à La Thuile son premier DMC : Les Suches à La Thuile, qui sera suivi l'année d'après du DMC Europa à Arabba.



Agudio conclut un accord avec Graffer. Les deux constructeurs rachètent la structure de leur compatriote Nascivera, en faillite. L'entreprise implantée à Rovereto fut Gradio (contraction de Graffer et Agudio). Les ateliers furent utilisés pour la réalisation de télésièges, majoritairement à attaches fixes.

Agudio fut rachetée en 1991 par la société française Pomagalski. Elle changea en 1994 de nom pour devenir Agudio-Poma puis Poma Italia. L'entreprise stoppa sa collaboration avec Graffer pour se tourner vers la technologie monocâble purement Poma. Le constructeur français utilisait ainsi la structure pour proposer ses produits sur le marché italien. Les ateliers turinois continuèrent cependant de réaliser des productions 100 % italiennes comme l’impressionnant téléphérique de l'Alpe Palù, surnommé l'Aigle des Neiges, construit en 1998 à Chiesa avec des cabines Lovisolo pouvant accueillir 160 personnes.



Avec le regroupement de Poma et Leitner opéré par l'industriel italien Michael Seeber (holding HTI), la société turinoise a repris en 2007 son appellation historique et son précédant logo. L'entreprise est passée sous l'égide directe du conseil de surveillance du groupe Leitner.

Comme division de Leitner, elle est maintenant spécialisée dans les transporteurs industriels (elle a notamment déposé le brevet du flyingbert, ou tapis roulant aérien) mais travaille également plus globalement pour les entités du groupe Michael Seeber ou ses compétences sont utilisées pour la réalisation ou la rénovation de gros appareils : téléphériques à va-et-vient (les 3 tronçons de la Marmolada à Arraba, Roosevelt Island Tramway à New York...), téléphériques 3S (3S de Renon sur les hauteurs de Bolzano , 3S Prodains Express à Avoriaz) ou funiculaires (Alpe Ciarcerio, Tibidabo à Barcelone...).


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction