L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TSF2 Birgitzköpfl - Axamer Lizum
- TSD4 Brooks Express - Steven's Pass
- TKE2 Rauz - Stuben
- TKE Gaisbühl - Ifen
- TKE Übungs - Damüls
- TKE Salzböder - St. Anton
- TSF4 Chair n°3 et 4 - Mt Baker
- TSF4 Chair n°6 - Mt Baker

Discussions sur le forum
- Construction TCD10 Espiaube & TSD6 Tourette (2022)
- Val Cenis (Haute Maurienne Vanoise)
- Domaine de la Forêt Blanche : Vars/Risoul + Crévoux
- Les Sybelles : Les Bottières/Le Corbier/Saint-Sorlin-d'Arves/Saint-Jean-d'Arves/Saint-Colomban-des-Villards/La Toussuire
- Blanche Serre-Ponçon: Chabanon, Le Grand Puy, Montclar

Appareils récents
- 3S Téléo (Toulouse - FR)
- 2S Nebelhorn (Oberstdorf - DE)
- TCD12 Linéa P (Medellin - CO)
- TCD10 AeroVia (Guayaquil - EC)
- TCD10 CableBus Linéa-2A (Mexico - MX)
- TCD10 Floriade (Almere - NL)
- TCD10 CableBus Linéa-1 (Mexico - MX)
- TCD10 Médran IV (Verbier - CH)
- TCD10 Megacable (Pereira - CO)
- TCD10 Papang (St-Denis - FR)
- TCD10 Söllereck (Oberstdorf - DE)
- TCD10 Super Venosc (Les 2 Alpes - FR)
- TCD10 Tlalpexco (Mexico - MX)
- TCD10 Valisera (Silvretta Montafon - AT)
- TCD10 Weissseejoch (Kaunertal - AT)
- TCD10 CableBus Linéa-2B (Mexico - MX)
- TCD10 Zugerberg (Lech - AT)
- TCP Citadelle de Namur (Namur - BE)
- TSCD6B-6 Marmottes 1 (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6B Madloch (Zürs - AT)
- TSD6 Belvédère (Morzine - FR)
- TSD6 Bois Noir (Vars - FR)
- TSD6 Castanesa (Cerler - ES)
- TSD6 Chalvet (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD6 Clòt der Os (Baqueira - ES)
- TSD6 Gaston Express (Le Corbier - FR)
- TSD6 Jouvenceaux (Les Rousses - FR)
- TSD6 Lanuza (Formigal - ES)
- TSD6 Olympique (Les Contamines - FR)
- TSD6 Prébois (Les Orres - FR)
- TSD4 Choulet (Leysin - CH)
- TSD4 Sweet Express (Bittersweet - US)
- TSD4 Tracui-Mt Major (Vercorin - CH)
- TSF4 Alfred-Desrochers (Mont Orford - CA)
- TSF4 Chair n°2 (Trollhaugen - US)
- TSF4 des Dappes-Tuffes (Les Rousses - FR)
- TSF4 Pico Royo (Formigal - ES)
- TSF3 Chickory (Bittersweet - US)
- TKE du Col (St Gervais - FR)
- TKE de la Cry (Megève - FR)
- TKE Pla de Beret (Baqueira - ES)
- TKE des Planards (Nax - CH)
- TKD Puig Falcó (Boí Taüll - ES)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Tatralift / Tatrapoma


Retour à la liste des constructeurs

Tatralift / Tatrapoma

logo

Nationalité : Slovaque
Site Internet : http://www.tatralift.eu
Informations :

Tatralift est une entreprise slovaque de remontées mécaniques installée à Kežmarok au cœur des Hautes Tatras.

En 1975, le gouvernement tchécoslovaque de l’époque signa un contrat de licence exclusive auprès du constructeur français Poma. L’entreprise iséroise assurant la formation, et le suivi technique des installations qui seront toutes construites par l’entreprise locale TPMP Kežmarok et commercialisées sous la marque Tatrapoma.

A l’époque la gamme de produits était assez large et comportait des : téléskis à pinces fixes et débrayables, des télésièges à pinces fixes (gamme Delta) et des télécabines pulsés et débrayables.

Image
Télécabine TatraPoma


Le but d’alors était de développer les stations récentes du pays situées sur principalement dans les massifs des Tatras et des Carpates.
Cette société installa jusqu’en 1993 plus de 600 téléskis, des dizaines de télésièges et quelques télécabines. De plus Tatrapoma s’exporta dans les anciens pays du « bloc de l’Est » : à savoir l’Allemagne-RDA, la Pologne et également l’URSS où des appareils Tatrapoma furent construits en Géorgie.

Image
Téléski débrayable de la gamme H (photo Rodo_Af)


Image
Les pictogrammes de sécurité Tatrapoma. Grande similitude avec le logo Poma (photo Rodo_Af)


Durant la période de 1991 à 1993, les entreprises TPMP Kežmarok et Poma ont discuté sur leur coopération future, mais sans résultat. C´est ainsi que Tatrapoma est devenu à partir de fin 1993 un constructeur indépendant sur le marché des remontées mécaniques.

En concurrence directe avec les grands groupes européens, l'entreprise a réussi à trouver une position stable sur le marché de l’Europe Centrale en commercialisant chaque année 3 à 4 télésièges et une quinzaine de téléskis pour débutants dans les stations slovaques, tchèques et polonaises. Elle a d’ailleurs développé sa propre gamme de télésièges fixes nommée Gama. A cela s’ajoute toute la maintenance et le service après-vente de l'important parc de remontées mécaniques installées depuis 1975.

Image
Télésiège de la gamme Gama (photo Matej)


En 2010, pour éviter toute confusion avec le groupe Poma, l’entreprise a adopté un nouveau nom et un nouveau logo : Tatralift.

Présente pour la première fois au salon international Mountain Planet de Grenoble en 2014, Tatralift entend bien se positionner à l’export dans les prochaines années. L’entreprise slovaque a d’ailleurs étoffé sa gamme et propose désormais des télésièges débrayables qu'elle a elle-même développés.

Image
Stand Tatralift au Mountain Planet 2014 (photo Rodo_Af)


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction