En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension



Nouveaux reportages
- TKE Parva Chica - La Parva
- TCD10 Linea Roja - La Paz
- TKD Las Vegas - La Parva
- TKD du Thanner-Hubel - Thanner Hubel
- TSF4 de l'Éterlou - Les Sept Laux

Discussions sur le forum
- TKE1 Parva Chica - La Parva
- Construction TSF4 de Savis (2017)
- [Monde] Les projets pour 2017
- Construction TSF4 de La Combe (2017)
- Construction TCD10 de la Moraine (2017)

Appareils récents
- TPH Capucins (Brest - FR)
- TCD10 Albonabahn II (Stuben - AT)
- TCD10 Ecatepec 1 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Ecatepec 2 (Ecatepec - MX)
- TCD10 Solaise (Val d'Isère - FR)
- TCD10 Flexenbahn (Stuben - AT)
- TCD10 Giggijochbahn (Sölden - AT)
- TCD10 Trittkopfbahn (Zürs - AT)
- TCD8/10 Ligne H (Medellin - CO)
- TCD6 San Cristobal (Santiago - CL)
- TSCD8/10 Signal (L'Alpe d'Huez - FR)
- TSD8B Flimjochbahn (Ischgl - AT)
- TSD6B Beskid (Szczyrk - PL)
- TSD6B Calmut (Sedrun - CH)
- TSD6 Arcellins (Val Cenis - FR)
- TSD6 Boismint (Val Thorens - FR)
- TSD6 Claran (Le Collet d'Allevard - FR)
- TSD6 L'Hexago (Le Relais - CA)
- TSD6 Laouissalet (Les Diablerets - CH)
- TSD6 La Parsa (Chamonix - FR)
- TSD6 Stade (Val Thorens - FR)
- TSD6 Tête des Saix (Les Carroz - FR)
- TSF6 Demoiselles (Samoëns - FR)
- TSF4 Almes (Tignes - FR)
- TSF4 B (Mont Bellevue - CA)
- TSF4 Carrelet (La Norma - FR)
- TSF4 Chair I (Suicide Six - US)
- TSF4 Piquette (Barèges - FR)
- TSF4 Planell de la Font (Soldeu - AD)
- TSF4 Sapins (La Mongie - FR)
- TKE2 Coma III (Grau Roig - AD)
- TKE1 2000 (Chamonix - FR)
- TKE1 Club (Val Thorens - FR)
- TKE1 Cortals 3 (Encamp - AD)
- TKE1 Pic Negre 1 (Pas de la Case - AD)

Reportages : "Au Cœur des remontées mécaniques"



Liste des remontées mécaniques Oehler


Retour à la liste des constructeurs

Oehler

logo

Nationalité : Suisse
Informations :

Alfred Oehler-Ostheuss fonda avec Robert Zschokke en 1881 l'entreprise de construction mécanique Oehler-Zschokke, en achetant un atelier à Wildegg, à proximité d'Aarau (Suisse alémanique), mais Zschokke décéda en 1883. Un an plus tard, Oskar Oehler, le frère d'Alfred rejoignit la société qui devint finalement en 1891 Oehler & Co et possédait désormais sa propre fonderie.

Image
(DP)


Pour continuer son expansion, l'entreprise s'implanta à Arrau même en 1894. Les ateliers métallurgiques Oehler avaient acquis une compétence poussée dans le coulage de la fonte grise et étaient spécialisés dans la construction de grues à câble, de transporteurs à câbles aériens, de plans inclinés funiculaires, de petits convoyeurs et de treuils divers.

Image


Alfred Oehler-Osthuess décéda brutalement en 1900 mais son frère, Oskar Oehler, prit la direction de la société ; pour seulement 7 ans, puisqu'il mourut à son tour en 1907. C'est finalement Alfred Oehler-Wassmer le fils du fondateur qui porta la destinée de l'entreprise et développa ses activités.

Oehler s'ouvrit au transport de personnes et livra dès 1924 le funiluge de Plans Mayens à Crans Montana. En 1931 le constructeur mit en service le téléphérique Erstfeld-Schwandi, puis le téléphérique Matt-Mattgrat au Bürgenstock en 1934. L'année suivante, les ateliers d'Aarau construisirent le plus long téléphérique pour voyageurs de Suisse, reliant Stöckalp à Frutt avec une ligne de 3500 mètres comportant 12 pylônes. Malgré des caractéristiques parfois impressionnantes, les téléphériques Oehler restaient de petite capacité (moins de 10 personnes par cabine).

Image
TPH Matt-Mattgrat et TPH Stöckalp-Frutt (DR)


Les ateliers commercialisèrent dès 1937 des téléskis qui se démarquaient par leur système de traction par ceinture suivant un brevet de l'ingénieur fribourgeois Beda Hefti. Les deux premiers équipements mis en service furent les téléskis de Corbetta aux Paccots et Nätschen - Gütsch à Andermatt.

Avec son ticket de montée, le skieur recevait une ceinture en cuir et caoutchouc passant au sommet des cuisses. La fermeture de la ceinture était assurée par le skieur qui tenait d'une main une poignée de sécurité (permettant l'ouverture en cas de chute).

Image
Détail du système de ceinture Hefti (CC)


Au départ, un employé plaçait la corde de traction du skieur sur le câble du téléski qui s'agrippait par coincement d'un crochet et suivait ledit câble par adhérence.

Image
Détail du système d'accroche au câble Hefti (CC)


La corde se terminait par un anneau que le préposé accrochait à la poignée de la ceinture du client.

Image
Téléski de Corbetta aux Paccots (Coll. Laurent Berne)


La ligne était constituée de pylônes en portique, en bois ou métalliques, avec un brin retour surélevé pour ne pas que les cordes traînent à terre.

Image
Ligne de téléski Oehler à Arosa (Coll. Laurent Berne)


A l'arrivée, un rail accueillait les crochets des cordes de traction et les débrayait automatiquement du câble. Le skieur lâchait alors la poignée, ce qui libérait la ceinture de la corde.

Les cordes étaient renvoyées par paquet à la G1 par le brin retour, où un système analogue à celui de la G2 les débrayait.

Image
G2 d'un téléski Oehler (Coll. Laurent Berne)


Suivant ce système, Oehler livra en 1945 au Hörnli à Arosa le plus long téléski de Suisse, et certainement l'un des plus long au monde jamais construit : 2.710 m de long pour 682 m de dénivelée, avec 51 pylônes et une imposante station d'angle.

Cet équipement fut en outre équipé dès 1948 de sièges monoplaces et préfigurait la commercialisation par Oehler de sa gamme combiné téléski/télésiège qui poursuivait l'idée de Constam et de Sameli-Huber d'utiliser les téléskis également en été en remplaçant les agrès par des sièges monoplaces (brochure à voir sur Jacomet.ch)

Image
Télésiège du Hörnli à Arosa adapté sur un téléski (Coll. Laurent Berne)


En 1951 le constructeur mit en service la télécabine reliant Cry d'Err à Bella Lui (Crans-Montana). Il s'agissait de la toute première télécabine monocâble - à cabines fermées et dotées de places assises - de Suisse. Ces cabines, qui plus est, étaient quadriplaces.

Mais l'originalité de la télécabine Oehler résidait dans son système d'attache des cabines employant un brevet de l'ingénieur mégevan Georges Reussner : une demie suspente basse, solidaire de la cabine, qui s’accrochait à une demie suspente entraîneuse qui restait fixée au câble de façon permanente.

Image
Télécabine de Bella Lui à Crans-Montana (DR)


Image
Brevet Reussner / Attache TCD Bella Lui
(Photo attache : http://www.sarganserland-walensee.ch)



Le constructeur livra également suivant le même principe la télécabine du Pizol (Wangs - Maienberg - Furt), mais abandonna la commercialisation de ce type de télécabines dès la fin des années 1950 qui s'avérait contraignant à exploiter, limité en vitesse et assez sensible au vent.



Notons que le système Reussner a été employé en France par Applevage.

A partir de la fin des années 1950, Oehler poursuivit la commercialisation de téléskis mais en abandonnant le contraignant système de ceintures au profit d'enrouleurs conçus en interne, nommés BEAP (pour Beschleunigungsapparat, pouvant se traduire par appareil d'accélération)

Image
Enrouleur Oehler BEAP (Fael)


Image
TKE de la Cierne aux Paccots (Fael)


Oehler & Co fut racheté en 1970 par la société Georg Fisher, géant suisse de l'industrie mécanique. A la suite d'une restructuration du groupe, la fonderie fut fermée en 1981 et le site historique d'Aarau fut repris en 1984 par OMA AG.

Pour aller plus loin :
- Sujet consacré aux télécabines Reussner (Oehler / Applevage) sur notre forum


Légende
  • Reportage photographique
  • Reportage photographique avec bonne description l'accompagnant
  • Reportage technique, photos, descriptions avec aspects mécaniques mis en avant
  • Appareil démonté ou hors service définitivement
  • , , Fond d'écran, Vidéo, PDF...
  • Appareil pour les sports d'hiver
  • Appareil pour le transport Urbain
  • Appareil pour le tourisme / Attraction