Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 10/05/2019 et mise à jour le 03/08/2020
(Mise en cache le 05/08/2020)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Vaujany
  2. Historique : le premier ascenseur incliné de Vaujany
  3. Les ascenseurs inclinés de Vaujany : une liaison urbaine dans la station
  4. Ligne et infrastructures des ascenseurs inclinés de Vaujany
  5. Des appareils uniques pour des déplacements efficaces et rapides



Vaujany

Vaujany est une station située dans la vallée de l'Eau d'Olle à 1250 mètres d'altitude. Elle appartient au domaine de "L'Alpe d'Huez Grand Domaine" et est gérée par la SPL des Grandes Rousses, société exploitant également le domaine d'Oz-en-Oisans.
La station de Vaujany est un peu à l'écart du domaine, puisqu'elle n'est accessible qu'en passant par Oz-en-Oisans et la télécabine de l'Alpette ou depuis les pistes rouges desservies par le 2ème tronçon du DMC des Grandes Rousses.
Cette station présente la particularité de ne pas être accessible skis aux pieds. Pour retourner au village de Vaujany, il faut donc redescendre via la télécabine de Montfrais (depuis le plateau éponyme ou à la Villette), emprunter le premier tronçon du téléphérique, ou passer par la télécabine de l'Enversin.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station ^^


Historique : le premier ascenseur incliné de Vaujany

En 1989, deux ans après l'ouverture de la télécabine de Montfrais, un ascenseur incliné est construit pour relier le grand parking des skieurs situé en contrebas du départ des remontées mécaniques de la station. En effet, il a été choisi d'implanter les remontées mécaniques au plus proche du centre du village, en contrebas de la route du col du Sabot, à un endroit qui est peu propice pour permettre aux visiteurs de se garer. L'année suivante, en 1990, la gare aval du téléphérique du Dôme des Rousses a été construite juste à côté de l'arrivée de l'ascenseur incliné. L'enchaînement des deux permettait de rejoindre alors le sommet de l'Alpette en seulement une dizaine de minutes : une véritable révolution !

Image
La gare amont du premier ascenseur incliné construit à Vaujany, en 1989 (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

La construction des ascenseurs inclinés de Vaujany tels qu'on les connaît depuis 2012 a été réalisée pour faciliter l'accès au « pôle Sports & Loisirs », construit dans le même temps et censé améliorer l'attractivité touristique et sportive du village de Vaujany. En effet, l'objectif était de remplacer l'ancienne patinoire extérieure, arrivée en fin de vie et soumise aux aléas climatiques par une nouvelle patinoire de taille internationale couverte. Cette nouvelle patinoire peut ainsi plus facilement accueillir les entraînements d'équipes de hockey sur glace ainsi que des compétitions de grande envergure. Le projet a permis en plus de construire dans le même complexe un bowling, une piste de luge, une halte-garderie ainsi que des services de restauration.


Les ascenseurs inclinés de Vaujany : une liaison urbaine dans la station

Les ascenseurs inclinés de Vaujany relient le « pôle Sports & Loisirs » et le parking skieurs au départ des remontées mécaniques de Vaujany. Ils assurent donc, d'une part, un lien entre le « pôle Sports & Loisirs » et le centre du village de Vaujany, et d'autre part, permettent d'accéder aux remontées mécaniques de la place du téléphérique (au téléphérique du Dôme des Rousses 1 et à la télécabine de Montfrais).
Ils sont donc autant un point de départ pour du ski à la journée sur la station de Vaujany que pour les visiteurs le reste de l'année. Ils sont exploités tout au long de l'année en accès libre et gratuit.

Bien entendu, ces ascenseurs ne desservent aucune piste.

Image
Situation de l'ascenseur incliné de Vaujany sur le plan des pistes (© Plan Atelier Pierre Novat).

Image
Situation de l'ascenseur sur le plan de Vaujany avec les trois gares mises en évidence (© Kaliblue).

Ces ascenseurs inclinés sont les premiers ascenseurs inclinés de « nouvelle génération » livrés par Skirail en montagne. Ceux-ci sont équipés de véhicules constitués chacun d'une cabine Sigma 18 places debout adaptée pour les besoins du type d'appareil, c'est-à-dire sans assise et avec ajout d'un pupitre pour les passagers.
Cet appareil est bi-voie en va-ou-vient, c'est-à-dire que les deux voies fonctionnent de manière indépendante. Un motoréducteur situé en gare amont enroule à la montée (et déroule à la descente) autour d'un tambour une nappe de 5 câbles accrochée à l'autre extrémité au châssis du véhicule.

Voici les caractéristiques techniques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

ASC-Ascenseur incliné : VAUJANY
Maître d'œuvre : MDP CONSULTING
Constructeur : SKIRAIL
Année de construction : 2012

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Toute l'année
Capacité : 18 personnes
Débit par sens : 360 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1203 m
Altitude intermédiaire : 1218 m
Altitude amont : 1250 m
Dénivelée : 47 m
Longueur développée : 66 m (environ 20 m pour le premier tronçon et 45 mètres pour le deuxième)
Temps de trajet minimal entre les gares aval et amont : environ 45 secondes
Pente (constante) : 100 %

Caractéristiques techniques

Type de tension : Contrepoids
Emplacement tension : En ligne (1 dispositif de tension par voie)
Masse du contrepoids : 2520 kg
Emplacement motrice : Gare amont
Puissance développée : 22 kW par voie



Ligne et infrastructures des ascenseurs inclinés de Vaujany


La gare aval

La gare aval se situe à 1203 mètres, à proximité directe du « pôle Sports & Loisirs » de Vaujany. Quelques escaliers suffisent pour accéder à la patinoire et à la piscine. L'emplacement de cette gare aval facilite grandement l'accès à ce pôle touristique du village.
Étant donnée la manière dont a été tracée la ligne des ascenseurs, la gare aval a été creusée dans la pente, ce qui la rend très sombre.

Comme dans les autres gares, un bouton situé à l'avant de la gare permet d'appeler une cabine puis des afficheurs indiquent la cabine qui est disponible. Les portes coulissantes du quai correspondant s'ouvrent et il suffit alors d'entrer dans la cabine puis d'y sélectionner sa destination.

Image
L'entrée de la gare aval.

Image
À l'intérieur du bâtiment souterrain abritant la gare aval.

Image
Vue rapprochée avec l'embarquement pour la voie de gauche.

Image
Pupitre pour appeler un ascenseur et voir vers lequel se diriger une fois arrivé.

Image
Les portes coulissantes donnant accès à la cabine de la voie de gauche (celles-ci ne s'ouvriront que si une personne appuie sur le bouton pour demander la montée).

Image
Vue de trois quarts avec les portes coulissantes pour l'embarquement de la voie de droite.

Image
Un jour où la voie de droite était hors-service.

Image
Un butoir en gare aval.



La ligne - 1ère partie

La première partie de la ligne des ascenseurs inclinés de Vaujany est très courte puisqu'elle mesure environ 20 mètres de long. Entièrement en tunnel, cette section relie le « pôle sports & loisirs » à un grand parking pour les visiteurs de Vaujany.

Image
La ligne vue depuis l'extérieur (on ne voit que la deuxième partie puisque la première est en tunnel).

Image
C'est parti !

Image
Arrivée en gare intermédiaire.



La gare intermédiaire

Bâtiment extérieur

La gare intermédiaire est située à 1218 mètres d'altitude, en bordure de la route de la Draye, à l'emplacement de la gare aval de l'ancien ascenseur incliné. Cette gare est facilement accessible depuis les parkings environnants.
Son intégration à l'environnement est particulièrement travaillée puisqu'elle a une apparence majoritairement de chalet en bois malgré l'usage du béton, notamment pour les fondations et les murs inférieurs de la construction.

Image
Vue en plongée de la gare intermédiaire prise sous la gare aval de la télécabine de Montfrais.

Image
Vue zoomée depuis la route de la Draye (en partant en direction de l'Enversin d'Oz).

Image
Vue opposée.

Image
Vue de trois quarts.



Embarquement

La gare intermédiaire a été placée directement autour des voies. Les passagers doivent appeler une cabine à l'avant de la gare. S'affiche alors de quel côté se situe la cabine à emprunter. Il est alors possible d'entrer dans la cabine une fois à quai, dès lors que les portes coulissantes protégeant le quai se sont ouvertes.

Image
Les boutons pour appeler une cabine et les afficheurs permettant de savoir quelle cabine arrive.

Image
Les portes d'accès à la voie de gauche.

Image
Les portes d'accès à la voie de droite.

Image
Les voies en gare intermédiaire.

Image
Vue des portes coulissantes de l'autre voie.



La ligne - 2ème partie

La deuxième partie de la ligne des ascenseurs inclinés de Vaujany est plus longue puisqu'elle mesure environ 45 mètres de long. À pente constante de 45°, elle évolue directement à l'intérieur d'une grande galerie couverte en bois et plexiglas (contrairement à l'ancien appareil où les voies étaient en plein air). L'intérieur de cette galerie est très lumineux et contraste fortement avec la première partie en tunnel.

Image
Vue d'ensemble de la 2ème partie de la ligne.

Image
C'est parti !

Image
Entrée dans la passerelle.

Image
Croisement avec une cabine en train de descendre.

Image
La montée continue.

Image
Nous approchons de la gare amont.

Image
Vue de la ligne en automne, sous la gare aval de la télécabine de Montfrais.

Image
La passerelle de la deuxième partie de la ligne vue depuis la gare aval de la télécabine de Montfrais.

Image
Vue opposée, on devine même l'entrée de la gare aval sous le parking situé au niveau de l'intermédiaire.



La gare amont

Bâtiment extérieur

La gare amont est située sur la place du téléphérique de Vaujany à 1250 mètres d'altitude. D'ici, nous pouvons rejoindre au choix l'Enversin d'Oz, l'Alpette (par extension Oz-en-Oisans et l'Alpe d'Huez) ainsi que le hameau de la Villette et le plateau de Montfrais. Les piétons peuvent également facilement accéder au centre du village en traversant la place puis en remontant par les escaliers mécaniques dans le bâtiment de l'office du tourisme.

Image
Vue en plongée depuis le second tronçon de la télécabine de Montfrais. On aperçoit la deuxième partie de la ligne des ascenseurs inclinés et la gare amont, située entre les départs du téléphérique du Dôme des Rousses 1 (tronçon « Vaujany-Alpette ») et de la télécabine de Montfrais.

Image
Vue depuis la télécabine de l'Enversin du complexe de remontées mécaniques de Vaujany.

Image
La gare amont, logée entre le bâtiment des caisses et la gare aval du téléphérique du Dôme des Rousses 1 (tronçon « Vaujany-Alpette »).

Image
Vue opposée depuis la fin de l'escalier permettant d'accéder à la télécabine de Montfrais depuis des parkings situés en-dessous du bâtiment.

Image
Vue en contre-plongée de la gare amont.

Image
La gare amont vue depuis une cabine du téléphérique du Dôme des Rousses 1 (tronçon « Vaujany-Alpette »).

Image
La gare amont vue depuis le quai central de la gare aval du téléphérique du Dôme des Rousses 1 (tronçon « Vaujany-Alpette »).

Image
Accès à la gare amont depuis l'entrée du bâtiment abritant les caisses pour les forfaits.

Image
Vue rapprochée en été.


Intérieur de la gare

Les passagers doivent appeler une cabine à l'arrière de la gare. S'affiche alors de quel côté se situe la cabine à emprunter. Il est alors possible d'entrer dans la cabine une fois à quai, dès lors que les portes coulissantes protégeant le quai se sont ouvertes.

Au niveau technique, cette station est la gare motrice des deux voies de l'ascenseur incliné. Les nappes de câbles sont redirigées vers leurs poulies motrices respectives situées sous le bâtiment de la gare amont. Des moto-réducteurs assurent la mise en mouvement des câbles de chaque voie.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
L'arrière-gare avec des boîtiers d'électronique.

Image
Poulies de redirection des nappes de câble vers la machinerie sous la gare.

Image
Zoom sur une poulie de redirection.



Les véhicules

Sur chaque voie de l'appareil circule un véhicule. Chacun de ces véhicules est composé d'une cabine d'une capacité de 18 places debout réalisée par Sigma, montée sur un châssis d'ascenseur incliné, permettant ainsi au plancher de la cabine d'être toujours à l'horizontale malgré une ligne inclinée à 45°.

Étant donné que la pente de l'installation est constante, il n'y a pas eu à installer de correcteurs d'assiette sous les cabines. Le plancher de la cabine reste tout le temps à une inclinaison de 45° par rapport au plan de roulement (qui est le plan constitué par les rails). Chaque châssis est équipé de 4 ensembles de deux roues, montés aux quatre coins. Enfin, au milieu du châssis se trouve l'accroche de la nappe de câbles qui tracte la cabine.

L'appareil est exploité sans cabinier. C'est le voyageur lui-même qui sélectionne sa destination à l'aide d'un pupitre situé dans la cabine. Il y trouve également des commandes de base telles que l'ouverture/fermeture forcée des portes ou encore l'appel d'urgence.

Image
Une cabine en ligne.

Image
Zoom sur une cabine.

Image
Le châssis.

Image
Les galets permettant aux cabines de se déplacer sur les rails.

Image
Intérieur d'une cabine.

Image
Pupitre en cabine permettant aux passagers de choisir leur destination (entre autres).

Image
Indications pour choisir sa destination, comme dans un ascenseur classique.



Des appareils uniques pour des déplacements efficaces et rapides

Le premier ascenseur incliné de Vaujany a permis pendant plus de 20 ans d'assurer une liaison rapide, efficace et respectueuse de l'environnement entre le parking des visiteurs et le départ des remontées mécaniques. Avec la réalisation du nouveau pôle sportif du village, il a été décidé de les remplacer par deux ascenseurs parallèles plus longs puisqu'ils descendent maintenant une vingtaine de mètres plus bas que le parking.
Ces nouveaux appareils, confortables, rapides et dotés de lignes protégées des intempéries, rendent un service considérable au village tout au long de l'année et sont d'une grande utilité.

Image
Deux ascenseurs inclinés efficaces et bien intégrés qui sont devenus indispensables pour la vie du village de Vaujany.


Bannière : Bovinant
Photos : Bovinant et remontees.
Texte et mise en page : remontees
Date des photos : 15 juillet 2011, 8 août 2015, 26 octobre 2017, 16 novembre 2017, 28 janvier 2018, 21 février 2018, 23 et 27 février 2019, 1er août 2020.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :