Localisation(s)
Photo

 FUN V du Parc de Montmorency

Parc de la chute de Montmorency

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
Le funitel de Montmorency fait partie intégrante du parc organisé de la chute du même nom. Il permet de monter en haut de la falaise depuis les parkings proches du fleuve Saint-Laurent.

Année de construction : 1993

Suivre la discussion sur le forum



 
Reportage 2022 (estival)
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 19/11/2022 et mise à jour le 20/11/2022
(Mise en cache le 20/11/2022)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Le parc de la Chute Montmorency
  • Le funitel de Montmorency : une partie du circuit panoramique
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et chariots
  • Autres vues
  • Conclusion


Le parc de la Chute Montmorency

Le parc de la Chute Montmorency est un espace construit autour de la chute d’eau du même nom. Situé entre Québec (Beauport) et Bois-Châtel, dans la Capitale-Nationale, ce parc est en bordure du fleuve Saint-Laurent. La rivière Montmorency s’y jette en effet quelques mètres après le saut. Elle prend sa source dans la réserve faunique des Laurentides, au nord de Québec.
Le parc est donc placé à quelques kilomètres de la capitale de la province ce qui lui confère un accès facile. L’autoroute A40, qui vient de Québec et se dirige vers Sainte-Anne-de-Beaupré (Route 138), passe en effet au pied de la chute. La sortie pour l’Île d’Orléans permet d’accéder au parking en aval, équipé pour recevoir les cars ainsi que pour l’accueil des visiteurs. Une entrée secondaire se trouve proche du manoir et permet notamment de visiter le parc grâce aux transports en commun (métrobus 800 direct depuis le centre de Québec).

A l’origine, le parc n’existait pas : en haut de la chute se trouvait un manoir occupé par des aristocrates anglais. Ils exploitaient deux scieries à bois au bord du fleuve, profitant de sa proximité pour charger le bois sur les bateaux. Au fil des années, les scieries ont fermé et le manoir s’est transformé en résidence pour personnes âgées. Après le rachat par le gouvernement du Québec et la reprise de l’exploitation par la Sépaq, le parc s’est grandement développé. Un circuit panoramique a notamment été aménagé : il comporte un pont suspendu, un escalier faisant face à la chute, deux promenades le long des berges de la rivière, un pont aménagé et un funitel pour monter facilement en haut.

Image
Le chute Montmorency.

Le funitel de Montmorency : une partie du circuit panoramique

Ce funitel à va-et-vient est l’unique installation du parc mais pas la première. En effet, le site a été équipé dès 1898 d’un funiculaire pour accéder au manoir depuis les berges du Saint-Laurent. A l’époque, le lieu servait d’hôtel pour les personnes aisées. Abrupte, cette remontée partait du bas de la falaise pour arriver à son sommet, les clients de l’hôtel n’ayant plus qu’à marcher quelques mètres pour accéder au bâtiment.

Image
Le funiculaire de Montmorency. Archives BAnQ

Avec la reprise de l’exploitation du site par la Sépaq, il a fallu moderniser cette installation pour qu’elle s’inscrive dans le futur site touristique voulu par l’organisme d’état. La nouvelle remontée mécanique devait être stable face au vent qui peut être violent à proximité du Saint-Laurent. Les solutions de type télécabine monocâble, débrayable comme pulsée, ou encore du téléphérique à va-et-vient ont donc été éliminées. Le funitel débrayable n’était pas pertinent dans la mesure où le débit demandé n’était pas très important (de l’ordre de 1100 personnes/heure) ainsi que la vitesse. Etudes de Transport, qui est devenu Doppelmayr France, a proposé la solution du funitel à va-et-vient : simple de conception, très stable face au vent et offrant un débit raisonnable pour seulement deux véhicules. De plus, l’emprise des gares reste réduite grâce à l’absence de mécanismes de débrayage ainsi que de lanceurs et ralentisseurs. Conjointement à DCSA, la société a conçu un appareil sur mesure pour la chute. L’installation et la construction ont été assurées par Doppelmayr Canada.

On trouve donc une installation avec un unique câble porteur et tracteur qui entraîne les deux cabines par le biais de plusieurs aller-retours sur la ligne. Voici un schéma permettant de comprendre le cheminement du câble :

Image
Les numéros permettent de suivre le cheminement du câble. La poulie notée « a » est motrice et tension.

Le funitel de Montmorency est donc partie intégrante du circuit panoramique. Dans le sens désigné, les visiteurs commencent par monter en haut de la falaise par le funitel. Ils traversent ensuite le pont suspendu au-dessus de la rivière et se dirigent vers les tyroliennes et l’escalier panoramique. Après la descente, ponctuée de belvédères, le circuit se termine par une promenade le long de la rivière avec un franchissement sur un large pont aménagé.
Pour les visiteurs qui arrivent par l’entrée secondaire (en amont de la chute donc), le funitel sert à effectuer la dernière partie du trajet ou bien à descendre directement en bas de la chute.

Situation sur le plan du parc :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

FUN – Funitel à va-et-vient : MONTMORENCY
Maître d’ouvrage : Sépaq
Maître d’œuvre : DCSA
Montage / génie civil : Doppelmayr Canada
Exploitant : Sépaq
Constructeur : Etudes de Transport
Année de construction : 1993

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Annuelle
Capacité : 30 personnes
Débit à la montée : 1000 personnes/heure
Débit à la descente : 1000 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 6 m
Altitude amont : 86 m
Dénivelé : 80 m
Longueur développée : 450 m
Pente moyenne : 22,8 %
Temps de trajet : 2 min 44 s

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 370 kW
Sens de montée : Droit et gauche
Embarquement : De plain-pied
Nombre de pylônes : 2
Dispositif d’accouplement : Pinces fixes
Nombre de véhicules : 2

La gare amont

La gare amont n’assure que le retour du câble au moyen de 3 poulies. Il circule selon le schéma exposé dans la présentation de l’appareil. Réduite au plus simple, la station d’arrivée se trouve en haut de la falaise, légèrement en dessous du manoir et des parkings. Facilement accessible depuis ces deux infrastructures, elle comporte également une petite billetterie, le funitel n’étant pas compris dans le billet journalier à acheter en entrant.
La station se compose de deux structures porteuses composées de rails horizontaux sur lesquels roulent les chariots des cabines. Cela permet de ne pas installer de balanciers tout en assurant la stabilité lors de la sortie et de l’entrée des passagers. Notons qu’il n’y a que deux quais ici (un central et un sur le bord ouest). L’absence de troisième quai s’explique par le fait que les portes des cabines ne s’ouvrent que d’un côté.

Image
La gare amont de loin.

Image
Zoom.

Image
La gare en elle-même est abritée sous un toit en forme de chapiteau.

Image
Vue de trois quarts. On aperçoit l’une des poulies de redirection.

Image
Vue rapprochée sur ladite poulie.

Image
L’espace pour l’entrée en gare de la cabine est avec les quais munis de barrières manœuvrables.

Image
Avec le P2 au fond.

Image
Côté ouest. On remarque la présence d’un espace de stationnement pour les vélos.

Image
Vue globale sur la gare amont. Le local à gauche abrite les commandes principales ainsi que la billetterie.

Image
La gare de côté.

Image
L’entrée vers les deux quais. Les passagers sont dirigés vers l’un ou l’autre selon la cabine qui arrive.

Image
Le quai central avec le P2 au fond.

Image
L’autre quai.

Image
Les rails support de la cabine ouest.

Image
Côté est.

Image
Les commandes déportées.

Image
La gare depuis la ligne.

La ligne

La ligne est composée de 2 pylônes. Très simple, elle consiste essentiellement en le franchissement de la falaise qui sépare le manoir des berges du Saint-Laurent. Etant donné l’éloignement de la gare aval par rapport à la falaise, les visiteurs ont tout le loisir d’admirer la Chute Montmorency, le fleuve ainsi que l’Île d’Orléans et son pont iconique.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12S/12S
P2 : 14S/14S

S : balancier support

Image
Une perspective de la ligne depuis la gare amont.

Image
Le P2 est situé juste devant la gare d’arrivée.

Image
De l’autre côté.

Image
En ligne.

Image
On sort de la gare d’arrivée.

Image
Le pont de l’Île d’Orléans se dévoile en arrière-plan.

Image
On avance en direction du fleuve.

Image
La cabine montante approche.

Image
On voit également le pont du circuit panoramique et du train de Charlevoix ainsi que l’ouvrage qui supporte l’A40.

Image
Le croisement avec le véhicule montant.

Image
On approche du P1.

Image
Comme le P2, il comporte 3 fûts.

Image
La ligne de chemin de fer est visible.

Image
Vue globale sur le P1 avec la gare aval derrière.

Image
La tête du pylône.

Image
La descente vers la gare aval.

Image
Deux autres photos du P1.

Image

La gare aval

La gare aval est la station motrice et tension. Le câble est mis en mouvement par une chaîne cinématique classique composée d’un moteur, d’un disque de freinage et d’un réducteur. La motorisation de secours se compose d’un moteur thermique à 12 cylindres qui met en mouvement un circuit hydraulique (pompe et moteur). La poulie motrice est dotée d’une couronne dentée qu’un pignon engrène.
La station de départ se trouve au bord de la rivière Montmorency, juste à côté des parkings et de l’A40. Elle est intégrée dans le vaste centre de services qui comprend toutes les commodités : accueil, billetterie, boutique de souvenirs, snack et sanitaires. La structure se compose de plusieurs trains de galets support et horizontaux qui viennent réduire la largeur de la voie (vers les poulies). Les quais sont légèrement en hauteur mais un accès pour les personnes handicapées a été aménagé (rampes douces). Comme en gare amont, il n’y a que 2 quais : un entre les deux voies et un du côté du centre de services. Lorsque la cabine de la voie est entre en gare, les passagers débarquent et embarquent donc par le même quai.

Image
L’arrivée en gare aval.

Image

Image
La déviation du câble vers la motrice.

Image
Le quai de débarquement.

Image
Vue centrée sur la déviation du câble et son entrée dans le local où se trouve la chaîne cinématique.

Image
La structure de la gare avec les balanciers de déviation du câble.

Image
Depuis la sortie.

Image
La motorisation de secours ainsi que le vérin de tension sont visibles depuis l’extérieur.

Image
La gare aval depuis les parkings. La chute est à droite de la photo.

Image
De trois quarts.

Image
Vue avant. La partie vitrée correspond au centre de services.

Image
Vue globale. A gauche se trouve le départ du funitel.

Image
L’entrée du centre de services.

Image
Le centre d’accueil de la Sépaq.

Image
La partie dédiée au funitel.

Image
Du côté du funitel.

Image
La gare de départ depuis le pont sur la rivière Montmorency.

Image
De plus loin.

Véhicules et chariots

Deux cabines ont été commandées à Gangloff avec un aménagement spécifique à l’installation. En effet, l’intérieur est constitué de marches positionnées perpendiculairement à la ligne et en escalier. Cette disposition permet à l’ensemble des passagers de voir la chute ainsi que la rivière, peu importe leur positionnement dans le véhicule. De plus, les portes ne sont présentes que d’un côté de la cabine ce qui limite la présence d’éléments gênant la vue. Des barres de maintient sont présentes à l’intérieur car il n’y a aucune place assise. Les cabines sont reliées au câble par un chariot constitué de 4 pinces fixes ainsi que de galets pour rouler sur les rails de la gare amont.

Image
Une cabine au complet.

Image
Depuis la gare amont. Une ouverture est présente à l’avant et à l’arrière pour aérer la cabine.

Image
Du côté des portes.

Image
Vue avant d’une cabine entrant en gare amont.

Image
A quai.

Image
Les deux cabines en mouvement.

Image
Leur croisement.

Image

Image
L’intérieur avec les marches.

Image
Un téléphone est présent en cas d’urgence.

Image
Le chariot. A gauche on peut voir un galet de roulement.

Image
Une pince fixe avec les deux galets.

Autres vues

Pour finir, voici quelques photos supplémentaires qui présentent le funitel dans son cadre remarquable.

Image
Zoom sur la station d’arrivée depuis les berges de la rivière Montmorency.

Image
Vue globale sur la ligne.

Image

Image
La ligne en entier depuis l’autre berge de la rivière.

Image
La partie basse.

Image
Le funitel et la chute.

Image
Les deux cabines s’apprêtent à se croiser encore.

Ici se trouvent quelques images du funitel lors de la période de fermeture automnale :

Image
La gare amont.

Image
La ligne avec le fleuve en arrière-plan. On remarque que la tension du câble est moins importante, maintenance oblige.

Image
La gare aval depuis le pont suspendu qui survole la chute. On voit derrière l’A40 et le début du pont de l’Île d’Orléans.

Conclusion

Le funitel de Montmorency est une installation essentielle dans le circuit panoramique. Il permet d’emmener les visiteurs rapidement et sans effort en haut de la chute. Bien qu’il existe l’escalier panoramique également, la remontée mécanique permet une ascension sans effort ce qui est important pour la clientèle visée, citadine et peu sportive. Etudes de Transport a livré, par le biais de Doppelmayr Canada, une installation parfaitement adaptée à son rôle et à son milieu : l’emprise au sol et paysagère est minimale et le débit est suffisant. L’absence de places assises dans les cabines n’est pas importante car le trajet est court. De plus, de nombreux bancs sont disponibles aux abords des deux gares. En clair, c’est une installation réussie et importante pour le parc de la Chute Montmorency.

Image
Le funitel et la chute Montmorency.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (les 23 octobre 2021 et 23 juillet 2022)

A bientôt.

© - 2022 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net

 
Reportage 2012 (hivernal)
Auteur de cette partie : rodo_af
Section écrite le 10/03/2012 et mise à jour le 24/03/2012
(Mise en cache le 20/11/2022)

Image


  • Le Québec

  • Le Québec est une province francophone située à l’est du Canada, traversée par un de plus grands fleuves au monde : Le Saint-Laurent.
    Découvert en 1524 par l'explorateur florentin Giovanni da Verrazano qui l’appela la Nouvelle-France, le Québec est aujourd’hui la plus grande province du Canada avec 8 millions d’habitants.
    La capitale politique y est la ville de Québec, tandis que la plus grande ville et capitale économique est Montréal.
    Le tourisme est l’un des piliers économiques de la province qui attire plus de 26 millions de visiteurs par année. A l’image du parc de la Chute-Montmorency, de nombreuses infrastructures ont été crées, qui répondent aux besoins touristiques.

    Image
    Situation du Québec par rapport au Canada


  • La Chute-Montmorency

  • Cette chute d’eau fut baptisée ainsi par Samuel Champlain. Elle porte ce nom en l'honneur de Bretagne Charles de Montmorency Damville (ancien amiral de France, duc de Damville) mort en 1612. Il devait partir en mer afin de mener la première mission d'exploration au Canada en 1603, mais son état de santé dégradé l’a obligé à renoncer au projet.

    Image
    Bretagne Charles de Montmorency Damville


    En 1759, Québec est attaquée par le général Wolfe qui fût repoussé par le général Montcalm au niveau de la chute Montmorency. On peut d'ailleurs admirer, dans une partie du Parc, les restes des fortifications de terre construites par l'armée britannique.

    Ce lieu a donc une histoire riche.


  • Le Parc de la Chute-Montmorency

  • Le Parc de la Chute-Montmorency est un centre touristique mettant en valeur la plus haute chute d’eau de la province.
    Située à quelques kilomètres de la ville de Québec, le long du fleuve Saint-Laurent, dans lequel elle se jette, la chute de Montmorency mesure 83 mètres de haut.

    A noter que cette partie du fleuve, face à l’île d’Orléans, est souvent gelée en hiver.
    Des travaux d’embellissement du site ont été entrepris en 1992 afin de rendre attractif le parc. Depuis cette date, un manoir a été reconstruit, ainsi qu’un théâtre, un pont, un escalier panoramique, et... un funitel.

    Image
    Le manoir reconstruit, il comporte de nombreuses boutiques et un restaurant


  • Le funitel de Montmorency

  • Ce funitel fut construit en 1993 par Doppelmayr Canada, mais il a été conçu en France par Etude des Transports (aujourd’hui Doppelmayr France) en collaboration avec le cabinet DCSA.
    Son but premier est d’acheminer les touristes à proximité du sommet de la chute depuis un parking annexe directement relié à l’autoroute.
    Compte tenu du dénivelé et de la fréquentation attendue, l'exploitant a dès le départ lancé un appel d'offre pour un appareil de type funitel à va et vient.
    Les deux cabines ont une capacité de 42 personnes et ont été construites par l’entreprise suisse Gangloff. Elles ont été conçues par DCSA avec une grande surface vitrée pour pouvoir admirer la chute pendant le trajet. Le plancher intérieur est aménagé en gradin : cinq "marches" séparées par des barres d'appuie permettent une position semi-assisse pour l'ensemble des passagers. Les portes sont reléguées à l'arrière. Ainsi chacun profite d'une parfaite vue sur la chute durant le trajet.
    Techniquement la gare aval est la station motrice et tension de l’installation. La ligne, longue de 437 mètres, dispose d'un unique ouvrage de soutient composé de 3 fûts métalliques.

    Image
    Le trajet vu du ciel


    Caractéristiques administratives


    FUN-Funitel à attache fixe (va-et-vient) :

    Exploitant : SEPAQ
    Constructeur : Doppemayr Canada - Etudes des Transports
    Année de construction : 1993

    Caractéristiques d’exploitation

    Saison d'exploitation : annuelle
    Capacité : 42 personnes
    Débit à la montée : 1000 personnes/heure
    Débit à la descente : 1000 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 7 m/s

    Caractéristiques géométriques

    Altitude aval : 6 m
    Altitude amont : 85 m
    Dénivelée : 78.4 m
    Longueur développée : 437 m
    Temps de trajet : 1 min 10 secondes

    Caractéristiques techniques

    Emplacement tension : aval
    Emplacement motrice : aval
    Puissance développée : 370 kW
    Nombre de pylône : 1
    Galets : 12S/12S

    Caractéristiques des Cabines

    Nombre de cabines : 2
    Capacité des cabines : 42 personnes
    Année de construction des cabines : 1992-1993
    Constructeur des cabines : Gangloff
    Position dans les cabines : semi-assise



    On effectuera le trajet de la gare amont vers la gare aval.

    Gare amont

    Image
    La gare amont

    Image
    La gare amont de plus près

    Image
    Vue opposé

    Image
    La billetterie de la gare amont

    Image
    L’une des deux rampes d'accès aux cabines

    Image
    Les commandes de quai en gare amont

    Image
    Une cabine entrant en gare

    Image
    Une cabine en gare amont avant l'ouverture de la porte

    Image
    Le support qui soutient la cabine


    La ligne


    Image
    Le départ !

    Image
    Vue de la gare amont juste après le départ


    Image
    Vue de la gare amont

    Image
    La portée

    Image
    Croisement de la seconde cabine

    Image
    Approche du P1

    Image

    Image
    P1

    Image
    Le P1 depuis le sol


    Gare Aval


    Image
    Le grand panneau d’accueil sur le parking

    Image
    Le bâtiment de la gare aval à l'architecture moderne pour l'époque

    Image
    Panneau à l'intérieur de la gare aval

    Image
    Les deux rampes d'accès aux deux quais d'embarquement

    Image
    Le poste de commande

    Image
    Les commandes de quai

    Image
    La mécanique de la gare aval


    Les cabines

    Image
    L’une cabine devant les chutes

    Image
    Les cabines vue de dessous

    Image
    Une cabine en ligne

    Image
    Une cabine devant la rivière gelée

    Image
    L'intérieur d'une cabine

    Image
    La plaque du constructeur des cabines

    Image
    Boitier d'urgence dans la cabine


    La chute

    Image

    Image

    Image

    Texte & mise en page : Kilou53
    Photos : Rodo_Af

    Lien vers le forum de discussion : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=912
    Pour plus d'informations : http://www.sepaq.com/ct/pcm/information.dot

    :)



Suivre la discussion sur le forum