Localisation(s)
Photo



 
Auteur de cette partie : Rodo_Af
Section écrite le 11/01/2023 et mise à jour le 12/01/2023
(Mise en cache le 12/01/2023)

Image


La Toussuire (Les Sybelles)
Image
>> Découvrez l’introduction à la station en cliquant sur le logo <<

La télécabine de la Côte du Bois :

La télécabine de la Côte du Bois est installée sur la partie base du large front de neige de La Toussuire. Construit par Doppelmayr France lors de l’été 2022 cet appareil termine la restructuration du front de neige de La Toussuire. Ce projet important est la première étape de la liaison directe avec le coeur du domaine skiable des Sybelles : l’Ouillon véritable nœud de liaisons entre les différentes stations. Ainsi une seconde télécabine, dans le prolongement de l’actuelle, est programmée pour 2025 afin de réaliser cette liaison stratégique.
Dans les faits, la télécabine de la Côte du bois de La Toussuire offre à l’ensemble des Sybelles le premier téléporté de la jeune histoire du quatrième domaine skiable français, créé en 2003 en reliant La Toussuire, Les Bottières, Le Corbier, Saint-Jean, Saint-Sorlin-d’Arves, et Saint-Colomban-des-Villards.

La discussion présentant le chantier de l’appareil lors de l’été 2022 :
Image
^^Cliquez sur l'image pour accéder au reportage^^


Rappel historique :

Historiquement, la télécabine de la Côte du Bois est la troisième génération de remontée mécanique présente sur cet axe. Dans les années 1950, à l’heure où la SOREMET qui exploite le domaine skiable aujourd’hui n’existait pas, ce sont des investisseurs privés par le biais de petites sociétés ou individuellement qui ont commencé l’aménagement de La Toussuire. Ainsi le téléski de la Petite Verdette, également appelé Côte du Bois, a été créé et exploité par deux Rambertins (nom donné aux habitants de Villarembert) en 1958. Il s’agissait d’un appareil Montaz Mautino partant du front de neige de La Toussuire et trouvait son sommet 68 mètres plus haut en contrebas d’un petite zone boisée nommée la Côte du Bois.

Le front de neige de la Toussuire dans le milieu des années 1970. Le TK Petite Verdette est donc le deuxième appareil en allant du bas vers le haut :
Image

Carte postale des années 1970 montrant le départ du TK Petite Verdette :
Image


Malgré des caractéristiques honorables pour son époque, ce téléski commençait à se faire vieux et ne débitait plus assez. Afin de répondre au développement de La Toussuire et à la croissance du nombre de clients, la SOREMET décida de remplacer cet appareil pionné en 1990 par un télésiège fixe quadriplace également du fabricant Montaz Mautino.
Le télésiège de la Côte du Bois partait du front de neige de la Toussuire sur sa partie gauche. L’axe du tracé a été légèrement décalé sur la droite par rapport à l’ancien téléski et était beaucoup plus long. En effet ce télésiège permettait d’atteindre les crêtes de la Toussuire alors que l’ancien appareil s’arrêtait bien avant. Le téléporté trouve son sommet en fait au niveau de l’ancienne arrivé du téléski de la Moyenne Verdette II.

Découvrez l’ancien télésiège de la Côte du Bois, en service entre 1990 et 2022 :
Image
^^Cliquez sur l'image pour accéder au reportage^^


Rôle et infrastructure de la télécabine de la Côte du Bois :

La télécabine de la Côte du Bois, appareil Doppelmayr de la gamme D-Line, permet d’accroître le débit offert depuis le front de neige de la Toussuire. Ce nouvel appareil capte les clients arrivant de la partie basse de la station leur évitant de monter jusqu’aux départs des autres installations, devenant ainsi l’un des points de départs les plus fréquentés. Concrètement la télécabine de la Côte du Bois est un véritable ascenseur pour rejoindre les principales remontées mécaniques de La Toussuire, notamment celles partant du front de neige par gravité et favorise l’ascension vers l’Ouillon ainsi que la liaison directe vers Le Corbier.
La construction de cette télécabine a permit de simplifier l’offre du front de neige de La Toussuire. Ainsi en plus du remplacement du télésiège de la Côte du Bois, le téléski de La Bruyères a été supprimé devenant inutile.

Découvrez le téléski du Coq de Bruyère, en service entre 1962 et 2022 :
Image
^^Cliquez sur l'image pour accéder au reportage^^


Outre sa fonction d’ascenseur sur le domaine skiable, la télécabine de la Côte du Bois a vocation à être très utilisée par la clientèle débutante. En effet cet appareil dessert des pistes relativement faciles et bien équipées d’enneigeurs. De plus le départ est situé juste à coté du rassemblement de l’ESF. Cette télécabine est donc souvent la première remontée utilisée par les moniteurs pour amener leurs élèves sur le domaine skiable. D’ailleurs c’est sur l’une des pistes desservies par cet appareil que l’ESF organise les épreuves de la Flèche et du Chamois à La Toussuire.
Le choix d’installer une première télécabine à cet emplacement est judicieux car cela permet, avec un temps de montée plus que raisonnable, de faire monter beaucoup de clients sur le domaine skiable et offrira dans le futur une liaison rapide et confortable vers l’Ouillon.

La télécabine de la Côte du Bois est équipée de deux gares noires aux vitres transparentes. Vous remarquerez l’absence de garage spécifique car l’ensemble des cabines peuvent être stationnées dans les deux gares automatiquement. L’avantage de cet appareil de nouvel génération est d’être conçu de plain-pied aussi bien au départ qu’à l’arrivée, rendant le ski facile aux utilisateurs.

Depuis le sommet de cet appareil deux pistes, dont une bleue et une rouge, sont accessibles :
- La piste rouge Côte du Bois qui rejoint la partie basse de la piste rouge Grande Verdette. La piste est équipée sur sa partie haute d’enneigeurs.
- La piste bleue du Coq, également équipée d’enneigeurs, qui descend sur le côté gauche de la télécabine.
Il est également possible de se diriger directement vers la station du Corbier via la piste rouge du Renard.

Localisation de l’appareil sur le plan des pistes :
Image

Image

Les caractéristiques de l’installation :

* Caractéristiques administratives :
TCD - Télécabine à pinces débrayables : Côte du Bois
Exploitant : SOREMET
Maître d’ouvrage : SOREMET
Maître d’œuvre : DCSA
Montage / génie civil : Vernier Frères
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2022
Budget de l’investissement : 8 500 000 €

* Caractéristiques d’exploitation :
Saison d’exploitation : Hiver
Vitesse maximale : 5,5 m/s
Durée du parcours : 2 min 40 sec
Débit : 2700 p/h

* Caractéristiques géométriques :
Altitude aval : 1710 m
Altitude amont : 1943 m
Dénivelé : 233 m
Longueur développée : 862,6 m
Pente maximale : 55,4 %
Pente moyenne : 28,2 %

* Caractéristiques techniques :
Type de gares : D-Line / R-1
Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 530 kW
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 8
Sens de la ligne : Par la droite

* Caractéristiques des véhicules :
Constructeur : CWA
Type de véhicules : Omega V
Capacité : 10 Personnes
Nombre de véhicules : 38
Option des véhicules : Absence de racks-à-skis
Type de pinces : D-5000
Garage : Non

* Caractéristiques du câble :
Constructeur : Arcelor Mittal
Diamètre du câble : 48 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*36 fils
Année de pose : 2022
Revêtement : Zingué

La gare aval :

La gare aval, qui est remontée de quelques mètres par rapport à l’ancien télésiège, est la station tension de l’appareil.

Vues générales de la gare aval sur le front de neige de La Toussuire :
Image

Nombreuses vues...
Image

… de la gare aval :
Image

Image

Gros plan sur le tympan arrière de la gare aval :
Image

Image

La télécabine est facilement accessible au centre du front de neige de La Toussuire face aux restaurants :
Image

A noter qu’un rail permet d'isoler un véhicule :
Image

L'accès à l'installation et les bornes de contrôle des forfaits :
Image

Bienvenue à la télécabine de la Côte du Bois :
Image

Situation de l'installation sur le plan des pistes du secteur :
Image

Le quai de débarquement :
Image

Une cabine dans le contour :
Image

La plaque Doppelmayr présentant quelques caractéristiques de l'installation :
Image

Le poste de commande aval :
Image

Le quai d'embarquement :
Image

Image

L'accès sécurisé à l'étage de la structure :
Image

Une cabine au départ :
Image

La ligne :


La ligne, longue de 863 mètres soit légèrement plus longue que l’ancien appareil sur un axe légèrement décalé, est composée de huit pylônes.

* Caractéristiques de la ligne :
P1 :
14C / 14C
P2 : 14C / 14C
P3 : 12S / 12S
P4 : 10S / 10S
P5 : 8S/C - 8S/C
P6 : 12S / 12S
P7 : 12S / 12S
P8 : 4S / 4S

Les deux premiers pylônes aux balanciers compressions imprimant une montée rapide :
Image

Vue sur le début de ligne :
Image

Vue arrière vers la station de la Toussuire :
Image

Pylône P3 :
Image

Nous approchons du quatrième ouvrage :
Image

Pylône P4 :
Image

Début de la longue portée entre les pylônes P4 et P5 :
Image

Image

Pylône P5 :
Image

L’unique balancier support/compression :
Image

Image

Image

Pylône P6 :
Image

Balancier 12S/12S :
Image

Image

Pylône P7 :
Image

Image

Pylône P8 :
Image

La gare amont :


La gare amont, station motrice équipée d’une motorisation de type asynchrone, est positionnée à 1959 mètres d’altitude sur l’arrête partant de la Grande Verdette.

La gare amont vue de face :
Image

Approche d’une cabine...
Image

… en gare amont :
Image

Image

La canne d'ouverture des portes des cabines :
Image

L'échelle d'accès à l'étage typique de la gamme D-Line :
Image

Le quai de débarquement :
Image

Le contour :
Image

Le pupitre de commande de quai :
Image

L’accès à la piste s’effectue directement grâce au quai de plain-pied :
Image

Le bâtiment du poste de commande amont :
Image

Le tympan arrière de la gare amont :
Image

Différentes vues autour de la gare amont :
Image

Image

Image

Image

Les véhicules :


L’appareil est équipé de 38 cabines Omega V fournies part l’entreprise Suisse CWA disposant de deux banquettes de cinq places individuelles se faisant faces. Pour faciliter l’embarquement et le débarquement les cabines sont dépourvues de racks-à-skis extérieurs et sont équipées de barres d’appuis à l’intérieur.

Des cabines Omega V en ligne :
Image

Image

Une cabine dans le contour :
Image

Une cabine vue de face :
Image

Une cabine avec les portes ouvertes :
Image

Le système d'ouverture des portes coulissantes typique des cabines Omega V :
Image

Le logo du constructeur CWA gravé sur une porte :
Image

En façade, les logos du domaine des Sybelles et de la station de La Toussuire :
Image

Les banquettes de cinq places assises qui se font faces :
Image

Détail d’une banquette de cinq places :
Image

En absence de racks-à-skis les cabines disposent de barres de maintiens pour les skis et les planches :
Image

L’aération sur les portes :
Image

L’aération de la façade :
Image

Les pictogrammes de sécurité sur les portes :
Image

La plaque des constructeurs CWA et Doppelmayr :
Image

Autres photos :

Différentes vues de la ligne...
Image

Image

Image

… depuis les pistes :
Image

Image

Image


Textes et mises en pages :
Tony le savoyard et Rodo_Af
Photos : Rodo_Af
Pour plus d’informations : La Toussuire – Les Sybelles.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :