Localisation(s)
Photo

 TCD10 des Airelles Express

Font-Romeu - Pyrénées 2000

Leitner

T3 ES
Description rapide :
Télécabine permettant d'effectuer la liaison entre le village de Font-Romeu et le domaine skiable. L'installation donne directement accès au front de neige des Airelles et toutes ses remontées mécaniques.

Options techniques :
  • Entraînement direct ou semi-direct
Année de construction : 2023

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 12/03/2024 et mise à jour le 28/04/2024
(Mise en cache le 28/04/2024)

Télécabine des Airelles Express
Font-Romeu / Pyrénées 2000 (66)


Image


Bienvenue à Font-Romeu / Pyrénées 2000

La station de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est située en Cerdagne, dans les Pyrénées-Orientales, à proximité de la frontière franco-espagnole. Cet espace de ski est le plus grand du département et fait parti intégrante du rassemblement de stations nommé « Les Neiges Catalanes » regroupant Formiguères, Les Angles, La Quillane, Puyvalador (en ce moment plus en exploitation), l'Espace Cambre-d'Aze, Err-Puigmal (en ce moment plus en exploitation), Porté-Puymorens ainsi que Font-Romeu et Pyrénées 2000.

A noter que Font-Romeu / Pyrénées 2000 ainsi que sa région sont considérés comme l'un des endroits les plus ensoleillés de France avec pas plus de 325 jours d'ensoleillement par an. C'est pour cela que l'on retrouve à Odeillo, situé un peu plus en contrebas de Font-Romeu, un four solaire captant l'énergie solaire construit en 1968 et appartenant au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique).

    Le four solaire d'Odeillo
    Image


Le domaine skiable est implanté sur le sommet de Gallinéra (2127 mètres d'altitude) ainsi que sur le Roc de la Calme (2213 mètres d'altitude). Du haut de ces dernières montagnes, on peut apercevoir toute la chaîne du Carlit composée des étangs éponymes, du lac des Bouillouses (site très réputé été comme hiver) ainsi que du plus haut sommet des Pyrénées-Orientales, le Pic Carlit culminant à 2921 mètres d'altitude. De plus, il est possible d'observer toute la Cerdagne avec les stations de l'Espace Cambre-d'Aze et d'Err-Puigmal ainsi que l'Espagne avec la Sierra del Cadi (2660 mètres d'altitude) et les stations de ski de La Molina et de Masella.

L'accès aux pistes peut s'effectuer depuis quatre endroits : le village de Font-Romeu via la télécabine des Airelles, le front de neige des Airelles, celui de la Calme ou encore celui de Bolquère - Pyrénées 2000. Le ski se pratique entre 1777 (front de neige de Pyrénées 2000) et 2213 mètres d'altitude (sommet du télésiège du Roc de la Calme). Le domaine est divisé en quatre secteurs : la Calme, les Airelles, le secteur Nord des Aveillans, et Pyrénées 2000. Ces derniers sont composés de 20 remontées mécaniques (1 télécabine, 8 télésièges dont 4 débrayables, 11 téléskis) et desservent un total de 43 pistes (9 pistes noires, 9 pistes rouges, 10 pistes bleues, 15 pistes vertes) représentant 43 kilomètres. Enfin le centre de ski de Font-Romeu / Pyrénées 2000 est la station possédant le plus grand parc d'enneigement artificiel de France par rapport au nombre de pistes. En effet, on retrouve environs 500 canons à neige disposés sur 85 % du domaine.

    Vue globale du domaine skiable de Font-Romeu / Pyrénées 2000 où on voit bien les deux villages principaux Font-Romeu - Odeillo - Via (à gauche) et Bolquère (à droite), le tout dominé par la chaîne du Carlit avec le Puig Carlit tout à gauche (2921 mètres d'altitude) et les Pics du Grand (2810 m) et du Petit Péric (2690 m), vu depuis le domaine skiable de l'Espace Cambre d'Aze
    Image


L'aménagement du secteur des Airelles

Les débuts du ski à Font-Romeu ont commencé aux Airelles dans les années 1950 par un téléski Poma de première génération tout en treillis. Il se dénommait « Sud 1 » et permettait l'accès au sommet de la Gallinéra. Il desservait alors la piste de la « Poule au Pot », aujourd'hui mythique.

    La gare aval du premier téléski Sud 1
    Image

    Le début de la ligne avec le mythique restaurant de la Poule au Pot, aujourd'hui utilisé comme local du ski club
    Image


Le domaine skiable de Font-Romeu est resté tel quel durant une petite dizaine d'années. L'aménagement du secteur s'est ensuite suivi de la construction en 1967 de cinq nouvelles installations : le télésiège de l'Altiport ainsi que les téléskis Sud 3, Sud 4 (ou Baby) ainsi que les Clauss 1 et 2. L'Altiport reliait l'extrémité gauche du front de neige au sommet de la Gallinéra, le Sud 3, composé de sa gare Treillis, est venu doubler le Sud 1 de 1950, le Baby (ou Sud 4), possédant une gare motrice de type B, desservait un petit espace débutant et enfin les Clauss 1 et 2 sont venus compléter l'extrémité gauche du front de neige.

    Le front de neige des Airelles en 1967 avec en 1 le Sud 1, en 2 le Sud 3 et en 3 le Baby (ou Sud 4)
    Image


En 1968 fut construit le téléski du Tremplin doublant les Clauss 1 et 2 sur une plus grande longueur. De ce fait le secteur des Airelles s'est agrandi à sept remontées mécaniques. Un an après, en 1969, c'est le téléski historique de la station, le Sud 1, qui disparaît au profit de deux nouveaux téléskis débrayables de nouvelles générations et composés de gares tubulaires. Ils ont repris exactement le même tracé que l'ancien appareil.

    Les nouveaux téléskis Sud 1 et 2 ainsi que le Sud 3 en arrière plan
    Image


Peu de temps après, le téléski Sud 4 avec motrice au sol est déplacé au col del Pam et remplacé par un téléski à gares H ainsi que par un télésiège biplace sur un tracé plus long permettant un accès aisé au secteur cité dernièrement. Le téléporté se nommait « Les Airelles » et arrivait au sommet de la Gallinéra au contraire du « nouveau » téléski du Sud 4 qui lui finissait quelques mètres plus bas.

    Le télésiège de l'Altiport en haut à gauche, les téléskis Sud 1, 2 et 3 au centre ainsi que le télésiège des Airelles à droite
    Image


C'est en 1976 que le domaine skiable de Font-Romeu a pris une nouvelle dimension. En effet, depuis cette date le village de Font-Romeu et les pistes sont désormais reliés skis aux pieds grâce à la télécabine des Airelles à pinces S et cabines SP6 construite par Poma.

    La télécabine des Airelles dans sa version d'origine
    Image

    Image


En 1983 le téléski Sud 3 à gare treillis fut démonté et les Sud 1 et 2 reçurent une rénovation. En effet, les gares aval ont été remplacées par celles que l'on retrouve aujourd'hui, soit des gares H160. A cette même date un nouveau téléski a de plus fait son apparition : celui du Plateau, placé non loin des téléskis Clauss et permettant de desservir le nouveau Snow-Park du domaine skiable. En plus de tout cela, il est à noter la construction de deux nouveaux télésièges : ceux de l'Altiport et des Airelles, construits en remplacement des téléportés d'origine. En 1993, le téléski Isard est construit avec la récupération de matériaux des Clauss 1 et 2 démontés à l'occasion. En 2004, les télésièges de l'Altiport et des Airelles ont été supprimés et remplacés sur le tracé des Airelles par un nouveau télésiège débrayable six places Poma.

Simultanément en 2005, 2006 et 2007, Altiservice, alors exploitant du domaine skiable de Font-Romeu / Pyrénées 2000 a procédé a une profonde rénovation de la télécabine des Airelles. Sur 3 années, la télécabine a pris une toute nouvelle dimension lui redonnant un sacré coup de jeune :
  • 2005 : Remplacement du câble et des cabines par des SP77
  • 2006 : Rénovation des lanceurs et ralentisseurs, autrefois gravitaires, qui ont été équipés de poutres à pneus ainsi que des contours avec une nouvelle chaîne de traînage
  • 2007 : Augmentation du débit horaire avec récupération de certaines cabines de la télécabine Cairn-Caron de Val Thorens

    La gare aval de la télécabine 6 places des Airelles
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Les nouveaux lanceursde 2006
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Sur la ligne au niveau du P5
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Sur la ligne au niveau du P18
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    La gare amont
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


    Les cabines SP77
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au reportage de l'installation dans la BDD)


Après 19 ans sans investissement majeur, l'exploitant a remplacé en 2023 la télécabine des Airelles de 1976 par une nouvelle télécabine débrayable 10 places Leitner. Le tracé du nouvel appareil a repris le même axe avec une arrivée quelques mètres en aval. L'arrivée se fait désormais de l'autre côté du parking et l'accès au front de neige est facilité via une passerelle. En gare aval, l'intégralité du bâtiment de la télécabine ainsi que de l'office de tourisme ont été démontés et remplacés par un nouveau bâtiment intégrant la télécabine. Le chantier s'est effectué de manière assez tardive avec un début des terrassements courant juin. Au début de l'hiver 2023/2024, l'appareil n'a pu être réceptionné en entier avec un bâtiment aval non finalisé. Une couverture basse provisoire a été installée sur l'infrastructure afin de passer l'hiver et sera remplacé au printemps 2024. Suite à cet investissement, la télécabine a été renommée "Airelles Express".

    Les terrassements en cours de la nouvelle gare amont vis-à-vis de l'ancienne début juin 2023
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


    Epissure en cours courant novembre 2023
    Image
    (Ou cliquez ici pour accéder au sujet de la construction sur le forum)


Airelles Express : L'ascenseur de Font-Romeu

La télécabine des Airelles Express est située en plein centre-ville de Font-Romeu, le long de l'avenue Emmanuel Brousse. Construite en 2023 par Leitner, il s'agit de la seule télécabine du domaine skiable de Font-Romeu / Pyrénées 2000.
Cette installation dispose d'un rôle primordial pour la station de ski. Elle représente l'unique lien par câble entre le centre-ville de Font-Romeu et le domaine skiable sur le front de neige des Airelles. Cette remontée est une alternative au fait d'utiliser son véhicule sur les différents parkings de la station (Calme, Airelles, Col del Pam, Pyrénées 2000). Son arrivée se faisant en léger surplomb du front de neige des Airelles, elle donne par la suite accès gravitairement au télésiège éponyme, ainsi qu'aux téléskis du Tremplin, des Isards ainsi que de Sud 1 et 2. Au sommet, aucune piste n'est desservie faisant de cette télécabine un appareil autant fréquenté à la montée qu'à la descente.

Voici sa situation sur le plan des pistes de Font-Romeu / Pyrénées 2000 :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : CALMAZEILLE
Maitre d'Ouvrage : Altiservice
Maître d'Œuvre : TIM / MDP Consulting
Montage / Génie Civil : Teleféricos y Nieve S.L. / FFT / Cosofre / François Fondeville
Terrassements : Altiservice / BUESA
Installation Électrique : SEMER
Exploitant : Altiservice
Constructeur : Leitner
Année de construction : 2023

Caractéristiques d'Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité des cabines : 10 personnes
Débit à la montée : 2000 p/h
Débit à la descente : 2000 p/h
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Temps de trajet : 4 min 54 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1758 mètres
Altitude amont : 1945 mètres
Dénivelée : 187 mètres
Longueur développée : 1761 mètres
Longueur horizontale : 1747 mètres
Pente maximale : 41 %
Pente moyenne : 11 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Amont
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 11
Nombre de cabines : 40
Sens de montée : Droite
Puissance du moteur électrique : 529 kW
Type de motorisation : DirectDrive
Type de tension : Hydraulique
Type de cabines : Diamond10 Evo 2 (Sigma)
Type de pinces : LPA-L
Type de gares : CD10-LP
Diamètre de la poulie motrice : 4900 mm
Diamètre de la poulie retour : 4900 mm

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : REDAELLI
Date de pose : 2023
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble: 46 mm
Composition du câble : 6×36 Fils
Âme : Compacte
Section du câble : 875 mm²
Pas de câblage : 346 mm
Pas de toronage : 128 mm

Ligne et infrastructures de la télécabine des Airelles Express

Note : Les infrastructures ne sont pas encore totalement finalisées. De nouvelles photos seront proposées lorsque les travaux auront été réceptionnés définitivement.

Gare aval :

La gare aval est la station tension de l'installation. Elle est située à 1758 mètres d'altitude le long de l'avenue Emmanuel Brousse, en plein centre-ville de Font-Romeu. L'infrastructure se retrouve au sommet d'un bâtiment en béton. L'accès s'y fait de plein pied grâce à une rampe démarrant sur le trottoir de l'avenue. On peut également retrouver dans ce même bâtiment des consignes à casier ainsi que les caisses des remontées mécaniques. La station aval de ce téléporté adopte une couverture basse de manière provisoire. Elle est constituée de panneaux noirs sans aucune inscription ni logo. L’effort de la tension dynamique du câble est appliqué dans cette station à l’aide d'un unique vérin hydraulique.

    La gare aval avec en arrière plan le sommet du Puigmal d'Err (2910 m)
    Image

    Vue d'ensemble de la gare aval placée au milieu des maisons romeu-fontaines
    Image

    La gare aval vue de trois quarts avec l'ancienne station de ski d'Err-Puigmal en face
    Image

    Détail sur la gare aval à couverture basse (provisoire)
    Image

    La gare aval vue de profil avec en arrière plan les stations de la Molina et Masella en Espagne
    Image

    L'ensemble de la gare aval vue de trois quarts
    Image

    L'ensemble de la gare aval vue de face depuis l'avenue Emmanuel Brousse
    Image

    L'entrée dans le bâtiment
    Image

    Le couloir d'accès aux quais
    Image

    Image

    Vue à travers une baie vitrée sur le lanceur
    Image

    Les bornes Skidata d'accès aux quais d'embarquement
    Image

    Les quais d'embarquement
    Image

    La gare aval vue de face
    Image

    La sortie des quais de débarquement
    Image

    Vue sur le ralentisseur
    Image

    La poulie retour tension
    Image

    C'est parti !
    Image


La ligne :

La ligne est longue de 1761 mètres et se compose de 11 pylônes. Dès la sortie de la gare aval, le câble prend de l'inclinaison afin de sortir de la cuvette creusée à l'occasion pour la télécabine. Le troisième pylône permet d'adoucir la pente du câble et ce jusqu'au cinquième pylône. Celui-ci met le câble quasiment à l'horizontale afin de franchir une première bute. Le P6 permet l'entame d'une légère descente sur le versant opposé de cette dernière bute. L'ouvrage suivant redonne une inclinaison montante à l'installation et ce jusqu'au P9. S'en suit ensuite une mise à plat entre les pylônes 9 et 10, et la dernière portée se fait en descente pour le franchissement de la deuxième et dernière bute, en direction de la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : 12C/12C
  • P2 : 10C/10C
  • P3 : 10S/10S
  • P4 : 8S/8S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 10S/10S
  • P7 : 8SC/8SC
  • P8 : 10S/10S
  • P9 : 12S/12S
  • P10 : 10S/10S
  • P11 : 12C/12C
    P1 et P2 en sortie de gare
    Image

    Retour en arrière sur les P1 et P2
    Image

    Portée P2 - P3
    Image

    P3
    Image

    P4 avec à gauche le complexe sportif de Colette Besson
    Image

    Portée P4 - P5
    Image

    P5
    Image

    P6 avec à droite le lycée/collège climatique et sportif de Font-Romeu
    Image

    Portée P6 - P7 au-dessus de la piste de ski roue d'entraînement
    Image

    P7
    Image

    Détail sur la tête de pylône de type support/compression
    Image

    Portée P7 - P8
    Image

    P8
    Image

    Portée P8 - P9
    Image

    P9 avec le Puig Carlit (2921 m) visible sur la gauche
    Image

    P10
    Image

    Portée P10 - P11 avec les pistes du front de neige des Airelles derrière
    Image

    P11
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station motrice de l'installation. Elle est située à 1945 mètres d'altitude en surplomb du front de neige des Airelles, de l'autre côté de la route et du parking. Une passerelle passant au dessus du parking permet de relier les quais aux pistes. A noter de la gare amont est accolé à un bâtiment technique abritant des locaux pour l'exploitant. Techniquement, on retrouve une infrastructure à couverture intégrale de type CD10-LP provenant de chez Leitner. Elle arbore un schéma de couleur noir très simpliste avec seulement l'indication du nom de la remontée sur la face avant accompagné du logo revisité de la station. C'est ici que le câble est mis en mouvement grâce à un moteur Direct Drive de 529 kW. A noter la présence d'un rail de garage semi couvert, permettant le stockage d'une partie des véhicules, l'autre partie se faisant dans les canons de la gare.

    Arrivée en gare
    Image

    Image

    Vue sur le ralentisseur
    Image

    Les quais de débarquement
    Image

    L'accès à la passerelle
    Image

    Descente sur le front de neige des Airelles
    Image

    L'accès aux quais d'embarquement
    Image

    Les quais d'embarquement
    Image

    La gare amont vue de face
    Image

    La gare amont vue depuis la passerelle
    Image

    La gare amont vue depuis la sortie de la passerelle
    Image

    Vue d'ensemble de la gare amont et de la passerelle d'accès depuis le front de neige des Airelles
    Image

    La passerelle vue de profil depuis la route des Airelles
    Image

    La gare amont et le rail de stockage avec le téléski des Isards en arrière plan
    Image

    Vue reculée de la gare amont avec les parkings en arrière plan
    Image

    La gare amont vue de trois quarts de l'autre côté
    Image

    La gare amont vue de profil
    Image

    Le bâtiment de la gare amont servant de locaux et garages du personnel
    Image

    La gare amont vue en contre-plongée depuis la route des Airelles
    Image

    La gare amont, son bâtiment et sa passerelle depuis l'extrémité amont du parking
    Image


Cabines et pinces

La télécabine des Airelles Express est équipée de 40 cabines de type Diamond10 Evo 2 provenant de chez Sigma Cabins et pouvant accueillir jusqu'à 10 personnes assises. Elles sont, comme les gares, de couleur noire avec le logo de la station apposé sur les deux faces avant et arrière. A l'intérieur les cabines sont spacieuses, et l'assise se fait de manière confortable sur un revêtement skaï bicolore (gris et noir). Des portes-ski sont présents à l'intérieur du véhicule, en son centre.

    Croisement de cabines
    Image

    Une cabine en ligne
    Image

    Une cabine vue de trois quarts
    Image

    Une cabine vue de face d'un côté ...
    Image

    ... Comme de l'autre
    Image

    Une cabine vue de trois quarts de l'autre côté
    Image

    Une cabine vue de profil
    Image

    Une cabine à quais avec les portes ouvertes
    Image

    L'intérieur d'une cabine
    Image

    Les assises et dossiers bicolores
    Image

    Les portes skis au sol
    Image

    Détail sur les portes vitrées
    Image

    La plaque du constructeur
    Image


Les cabines sont reliées au câble par des pinces de type LPA-L, issues de la gamme commune Leitner-Poma. L'embrayage et le débrayage sur le câble s'effectuent grâce à deux ressorts s'actionnant en entrée et sortie de gare au passage d'une came. Elles sont également considérées comme auto-dégivrantes puisque le simple fait de comprimer les ressorts suffit à casser le givre.

    Vue d'ensemble d'une suspente et d'une pince
    Image

    Une pince vue de face
    Image

    Une pince vue de profil avec le mors fixe et mors mobile
    Image


Au coeur de la télécabine des Airelles Express

Station motrice (1945 mètres d'altitude) :

La station motrice de l'installation est située en amont. Le personnel peut surveiller l'installation depuis son poste de contrôle placé de manière légèrement déporté à la zone de débarquement de manière à pouvoir également surveiller le passage des bornes Skidata et une partie de l'embarquement à la descente. Des armoires de commandes provenant de chez la SEMER sont en place dans ces locaux. On retrouve également le suivi et le pilotage des groupes de sécurité. Le premier, de type Display 1.1, permet de piloter l'ensemble des pylônes de ligne de manière indépendante, et le second, de type Safeline 3.1, s'occupe de toute la partie sécurités des gares. Enfin, la télécabine dispose également de 3 anémomètres : un sur le P4 et deux autres sur le P9.

    L'armoire de commandes Semer avec à droite les groupes de sécurité
    Image

    Le pupitre de commandes avec l'ordinateur de bord face aux quais
    Image


L'accès à l'étage de la gare s'effectue par une échelle à marche suivie d'une passerelle horizontale donnant directement accès sur le côté latéral de l'infrastructure.

    L'escalier d'accès à la gare vu depuis les quais d'embarquement
    Image

    L'avant de la gare avec la fin de la ligne depuis la passerelle d'accès à l'intérieur de la gare
    Image

    L'arrière de la gare avec les pistes des Airelles en arrière plan
    Image

    L'entrée dans la gare
    Image


Le treuil de la télécabine des Airelles Express est composé d'un moteur Direct Drive provenant de chez Leitner et développant 529 kW. Ce moteur est ainsi directement situé sur la poulie motrice et permet de s'abstenir d'un réducteur ainsi que d'un volant d'inertie. Le treuil dispose également d'un groupe électrogène diesel en cas de panne de l'appareil. Ce dernier actionne une pompe hydraulique qui alimente un petit moteur hydraulique installé sur la poulie motrice et relié à celle-ci via des pignons amovibles s'engrenant sur une couronne dentée solidaire de la poulie. Du fait de l'absence de volant d'inertie et donc de frein de service, l'intégralité de la partie freinage est géré en direct sur la poulie motrice. On retrouve ainsi 2 freins de type FE100 à action hydraulique. La particularité de ce fonctionnement est qu'il existe une modulation entre les 2 freins sans distinction exacte entre un frein de service et d'urgence. Ils sont actionnés de manière alternative afin d'avoir une usure sensiblement équivalente. Néanmoins et en cas de défaillance de freinage sur un des freins, l'autre frein peut prendre le relais. Enfin il est à noter que le treuil est installé sur un lorry fixe pouvant être déplacé sur plusieurs positionnements afin de permettre de s'adapter aux variations de longueurs du câble.

    Vue d'ensemble de l'intérieur de la gare
    Image

    Le moteur DirectDrive
    Image

    Image

    Image

    La plaque d'informations du moteur
    Image

    Le groupe électrogène de secours avec son tableau de commandes
    Image

    Image

    Le moteur hydraulique de secours
    Image

    La poulie motrice
    Image

    Vue sur l'accouplement de la couronne dentée du moteur hydraulique de secours
    Image

    La centrale hydraulique des freins de poulie
    Image

    La centrale hydraulique permettant la mise en place de la passerelle de travail des freins de poulie
    Image

    Les vérins et la passerelle de travail des freins de poulie sous cette dernière
    Image


Les pneus sont mis en mouvement par des prises de mouvement situées en entrée de ralentisseur et sortie de lanceur. Un cadenceur +/- vite BAM permet le rattrapage d'un retard et d'une avance d'un siège. Le cadenceur de la gare aval (esclave) est mis en route uniquement si le cadenceur amont (maître) est hors-service ou si le dé-cadencement est hors limites de la programmation dans l'automate. Dans ce dernier cas, le cadenceur en G1 reste le maître et celui en G2 devient l'esclave.

    Le ralentisseur
    Image

    Le contour avec l'espace de maintenance à droite
    Image

    Détail sur les poulies dentées entre chaque pneu
    Image

    Le cadenceur en sortie de contour
    Image

    Image

    Le lanceur
    Image

    La prise de mouvement au bout du lanceur
    Image

    Vue sur le P11 depuis l'intérieur de la gare
    Image


La télécabine des Airelles Express est équipé de deux systèmes permettant de mettre à l'abri l'intégralité des 40 véhicules de l'installation. Le premier équipement est un rail de service semi couvert qui permet de stocker plus de la moitié des cabines. Ce cyclage/décyclage ne peut s'effectuer qu'en marche arrière pour le décyclage et marche avant pour le cylcage.

Pour le deuxième équipement, vous avez sans doute remarqué que les séries de roues situées après les rails de manœuvre des pinces reçoivent, au centre de leur jante, un petit tuyau. Il s'agit du système pneumatique qui permet de garer les sièges directement au niveau des voies de circulation de la gare. En l'occurrence, ce système permet de garer la partie restante des véhicules directement dans la gare.

Chacune de ces roues est pourvue d’un embrayage pneumatique. En exploitation, en l'absence de pression dans le circuit pneumatique, les roues restent embrayées sur le moyeu entraîné par les courroies. Pour réaliser le décyclage des cabines, de l'air est injecté dans le tuyau par un compresseur, ce qui a pour effet de débrayer les jantes de leur moyeu et d’immobiliser le véhicule au niveau du premier pneu désolidarisé rencontré. Les roues ne sont pas débrayées simultanément, mais au fil de l'arrivée des cabines : l'opération commence par le dernier pneu avant le rail de manœuvre des pinces du lanceur. Le décyclage est effectué à vitesse réduite.

    Le passage entre le ralentisseur et le rail de stockage
    Image

    Le rail de stockage couvert vu depuis les quais de débarquement
    Image

    Vue d'ensemble du rail de stockage
    Image

    Le rail de stockage vue de trois quarts
    Image

    Les pneus avec les tuyaux amenant l'air bien visibles en blanc à l'intérieur de la gare
    Image


La télécabine des Airelles Express vue depuis les environs

    Le pylône 11 en entrée de gare
    Image

    Une cabine sortant de la gare aval sous le drapeau catalan
    Image

    Le pylône 10 et la drapeau catalan sous un soleil de plomb
    Image

    La portée entre le pylône 11 et le pylône 10
    Image

    Les pylônes 10 et 9
    Image

    La ligne du pylône 3 au pylône 5 avec le complexe sportif de Colette Besson
    Image

    Le pylône 3 vu en contrebas
    Image


La télécabine des Airelles Express à la descente

    Portée P9 - P8 face à la plaine cerdane
    Image

    P4 à l'arrivée en zone urbaine au dessus du complexe sportif de Colette Besson
    Image

    P3 avant la descente finale sur la gare aval
    Image


J'ib, avril 2024

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 06 mars 2024



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :