Localisation(s)
Photo

 TCD10 Huez Express

L'Alpe d'Huez (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

Poma

T2 ES
Description rapide :
La télécabine d'Huez Express remplace un télépulsé de 1980. Elle permet de faire le lien entre le village d'Huez et la station. La nouvelle installation comporte une gare intermédiaire qui ouvrira une fois le parking de la Patte d'Oie achevé. Avec deux autres télécabines (l'Alpe Express déjà en service et une autre entre Bourg d'Oisans et Huez), l'objectif est de l'insérer dans la liaison valléenne entre la vallée de la Romanche et la station.

Année de construction : 2022

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 29/03/2023 et mise à jour le 14/08/2023
(Mise en cache le 14/08/2023)

Bonjour, je vous présente un reportage sur la…

Image

Au sommaire :


  • L’Alpe d’Huez
  • La télécabine d’Huez Express : le lien entre Huez et L’Alpe d’Huez
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne du premier tronçon
  • La gare intermédiaire
  • La ligne du second tronçon
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Autres vues
  • Exploitation estivale
  • Conclusion


L’Alpe d’Huez

L’Alpe d’Huez est une station iséroise située dans le massif de l’Oisans. Accessible par la vallée de la Romanche au bout d’une montée de 22 virages, la station est implantée sur un plateau agréablement exposé au Sud dans les Grandes Rousses.
L’Alpe d’Huez est très connue pour son domaine skiable l’hiver, qui s’étale sur 5 stations pour former l’Alpe d’Huez Grand Domaine Ski, qui regroupe l’Alpe d’Huez, Auris en Oisans, Villard Reculas, Oz en Oisans et Vaujany. Les deux dernières stations sont situées dans la vallée de l’Eau d’Olle qui mène au col du Glandon et à la Maurienne. Le domaine de l’Alpe d’Huez, c’est 250 kilomètres de pistes situées entre 3330 mètres d’altitude (arrivée téléphérique du Pic Blanc) et 1135 mètres à l’Enversin d’Oz sur Vaujany. Alternant paysages en forêt sur Oz en Oisans et grands espaces vierges sur le glacier de Sarenne, le domaine skiable est très diversifié entre pistes techniques du Clocher de Macle, de Fontfroide ou du Dôme des Petites Rousses et larges prairies douces des Jeux et du Rif Nel, on retrouve un large panel de pistes pour tous les skieurs. L’Alpe d’Huez comporte 2 pistes très connues, l’une pour ses splendides paysages et sa grande longueur (la piste noire Sarenne) et l’autre pour faire le cauchemar des skieurs, même des très bons, par son début très abrupt (la piste noire Tunnel).
L’après-ski est très développé à l’Alpe d’Huez avec un quartier où se situe un certain nombre de discothèques (quartier du Cognet). Le village comporte aussi de très nombreux restaurants, une patinoire et une piscine à ciel ouvert, des bars...
L’été, la station est connue pour le passage régulier du Tour de France et les terribles 22 virages de la montée à l’Alpe d’Huez avec des pentes à plus de 12 % par endroits ! L’autre évènement majeur est la Mégavalanche, course de VTT qui débute sur la neige au Pic Blanc pour se terminer dans les magnifiques gorges de Sarenne avec une montée sur la station où est jugée l’arrivée. Le domaine propose aussi de nombreuses activités estivales : VTT de descente, randonnées, piscine, activités culturelles…

Image
L’Alpe d’Huez depuis le Signal de l’Homme (2115 m).

La télécabine d’Huez Express : le lien entre Huez et L’Alpe d’Huez

La télécabine d’Huez Express est située en aval de la station de L’Alpe d’Huez. Elle remplace une télécabine pulsée sur un tracé un peu différent.

A l’origine, les téléskis d’Huez 1 et 2 équipaient les pentes situées entre le village d’Huez et la station. A la suite d’une avalanche en 1962, le premier téléski est hors service et démonté tandis que le second est déposé en 1970. 10 années plus tard, dans le but de rouvrir un lien entre les deux localités, une télécabine pulsée est installée par Poma. L’installation offre une liaison rapide, confortable et avec un débit adapté. En effet, Huez ne comporte que très peu d’hébergements et de places de parking. La compacité, la discrétion de l’installation et la capacité à transporter à la fois piétons et skieurs étaient des critères prépondérants dans le choix du type de remontée. Également, l’installation de cet appareil a permis la réouverture des pistes du Village et d’Huez.
La gare de départ était une tripode qui assurait la mise en mouvement et la tension du câble. Placée en bas de la piste du Village et juste à côté du centre d’Huez, elle était très discrète. Notons que l’embarquement était en hauteur du fait du passage de la route de Villard Reculas sous la sortie de gare. La ligne traçait un trait droit vers la place Paganon au moyen de 9 pylônes. La gare d’arrivée se trouvait donc à côté de la place, de façon à rejoindre aisément le Télécentre (vers le Rond-Point des Pistes où se trouve notamment le DMC et le télémix du Signal) ou le télésiège de l’Eclose (vers le télésiège des Bergers et le front de neige du même nom).

Découvrez cette installation au travers du reportage associé :

Image

A partir de 2015, la SATA a réfléchi à repenser la mobilité au sein de la station. En ce sens, le télésiège de l’Eclose et des Bergers sont remplacés en 2018 par une télécabine dix places Poma, nommée Alpe Express. Une gare intermédiaire de déviation est installée au sommet de la butte de l’Eclose et ouverte dans les deux sens. Dans le but de diminuer les coûts d’exploitation et d’offrir des horaires élargis, un mode d’ouverture sans opérateur a été choisi par l’exploitant. Il se caractérise par des zones d’embarquement et de débarquement fermées par des parois vitrées, une surveillance accrue par caméras pour la sécurité des passagers et une centralisation des informations dans une gare. Gratuite et ouverte entre 8h15 et 18h, cette installation offre un lien efficace entre la place Paganon et le front de neige des Bergers. Après l’installation réussie de cette remontée, la SATA s’est penchée sur la montée depuis Bourg d’Oisans. Pour l’instant, une route avec 22 virages sépare la vallée de la station. Très empruntée autant par des voitures, des autobus que des camions de livraison, il n’est pas rare d’y trouver des problèmes de circulation lors des week-ends et des vacances scolaires. Après le succès de l’ascenseur valléen d’Allemond vers Oz en Oisans, une réflexion s’est engagée pour construire un lien identique côté huizat.

La télécabine Alpe Express est le troisième et dernier maillon de ce lien. Comme seconde partie, un remplacement du Télévillage s’est imposé. La SATA a également réfléchi à décharger ses parkings. Elle a ainsi engagé de lourds travaux au niveau de la Patte d’Oie pour en construire un. La nouvelle télécabine y comporte une gare intermédiaire qui permettra, une fois le stationnement terminé, d’accueillir les skieurs. Sur un aspect technique, on trouve une poulie à double gorge non motorisée. Les gares de départ et d’arrivée sont placées proches des gares de l’ancienne télécabine pulsée. La construction de la nouvelle installation s’est étalée sur deux ans et comprend un bâtiment d’arrivée qui permet une correspondance directe avec l’Alpe Express.

Le suivi de chantier est disponible en cliquant sur ce lien : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=37595&st=0

Huez Express offre donc un lien direct et confortable entre le village d’Huez et le centre de la station. Le prolongement vers Bourg d’Oisans est également prévu dans l’aménagement de la gare aval avec l’espace nécessaire pour installer la gare d’arrivée de l’installation qui proviendra de la vallée. La gare intermédiaire de la Patte d’Oie, fermée lors de la saison 2022/2023, permettra à terme aux passagers d’embarquer dans la télécabine en se garant au parking en cours de construction juste en dessous. Les chalets en haut d’Huez profiteront également de cette gare (piétons) ou de la proximité avec la piste du Village (skieurs).

Image
Vue globale sur environ la moitié de la télécabine avec les gares aval et intermédiaire matérialisées par des points rouges.

Directement, la télécabine donne donc accès au Télécentre ainsi qu’à l’Alpe Express. Elle dessert aussi une piste, la rouge d’Huez, qui descend proche de l’Huez Express. Elle rejoint la piste du Village au moyen d’un tunnel sous la route au niveau de la Patte d’Oie.

Situation sur le plan des pistes :

Image
Vue globale à l’échelle de la moitié basse du domaine. Plan Atelier Pierre Novat

Image
Zoom sur la station de L’Alpe d’Huez. Plan Atelier Pierre Novat

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TCD - Télécabine à pinces débrayables : HUEZ EXPRESS
Maître d’ouvrage : SATA
Maître d’œuvre : CNA
Montage / génie civil : MBTM
Exploitant : SATA
Constructeur : Poma
Année de construction : 2022
Montant de l’investissement : 14,5 M€

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 10 personnes
Débit à la montée : 1200 personnes/heure (2400 personnes/heure*)
Débit à la descente : 1200 personnes/heure (2400 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 5 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1485 m
Altitude intermédiaire : 1610 m
Altitude amont : 1780 m
Dénivelé : 295 m
Longueur développée : 1168 m
Pente maximale : 54 %
Pente moyenne : 25,7 %
Temps de trajet : 4 min 33 s (40 s de passage en gare intermédiaire)

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : Multix XXL
Emplacement tension : Aval et amont
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Directe
Sens de montée : Gauche
Embarquement : De plein pied
Nombre de pylônes : 15
Largeur de la voie : 6,1 m
Dispositif d’accouplement : Pinces LPA-L
Nombre de cabines : 27 (54*)
Espacement : 150 m (75 m*)

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Fatzer
Diamètre du câble : 48 mm
Type d’âme : Compacte
Composition : 6*36 fils
Année de pose : 2022

* : caractéristiques à débit maximal

La gare aval

La gare aval est la station de tension pour la première boucle de câble. Il s’agit d’une station Multix XXL qui comporte trois appuis. Les deux en arrière reposent néanmoins sur un unique massif en béton afin de limiter l’emprise au sol de l’installation. La gare est placée en surplomb de la route de Villard Reculas et une passerelle permet de la relier à la piste sans escalier. Depuis le sol, un ascenseur doublé d’un escalier permet d’accéder à la plateforme d’embarquement. En raison du mode d’exploitation sans agent, les zones d’embarquement et de débarquement sont délimitées et les portes des cabines sont fermées dans le contour qui est inaccessible. La couverture Multix est composée de bois sur les parties fixées aux poutres à pneus et les sous-faces et de vitres au-dessus, pour maximiser la luminosité naturelle à l’intérieur.

Image
Vue globale sur la zone de la gare aval, avec la route de Villard Reculas à droite.

Image
Vue latérale. On voit bien la passerelle au-dessus de la route.

Image
On s’approche, les deux pylônes sont en avant.

Image
La passerelle en pente douce.

Image
Depuis une cabine, avec la structure métallique porteuse.

Image
La gare Multix et le P1.

Image

Image
Le ralentisseur et le bas de la passerelle.

Image
Une cabine portes ouvertes du côté de la descente.

Image
La gare de trois quarts.

Image
Les zones non accessibles sont cloisonnées.

Image
L’accès à l’embarquement se fait en contournant la gare.

Image
L’accès à Huez.

Image
L’aiguillage vers le court rail de stockage.

Image
La zone d’embarquement.

Image
Le lanceur.

La ligne du premier tronçon

La première section mesure 490 m de long environ et comporte 6 pylônes tubulaires. Dans le but de limiter leur nombre, le tracé est assez aérien et les pylônes sont plutôt imposants, tant par le diamètre des éléments que leur hauteur (notamment les ouvrages 5 et 6). Globalement, le tracé suit le Rieu de l’Alpe et atteint rapidement la gare intermédiaire.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 8C/8C
P3 : 10S/10S
P4 : 4SC/4SC
P5 : 8S/8S
P6 : 12S/12S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
Vue globale sur le premier tronçon.

Image
Les deux premiers pylônes.

Image
Le P3, avec la piste du Village à droite.

Image
La portée vers le P4 survole le torrent.

Image
Le P4.

Image
Le Rieu de l’Alpe est encore en-dessous de la ligne.

Image
Les pylônes 5 et 6, très hauts, ainsi que la gare intermédiaire. Ils sont équipés de protections thermiques.

Image
Les hauts de ces ouvrages.

La gare intermédiaire

Elle est située à proximité du futur parking de la Patte d’Oie et n’est, pour le moment, pas ouverte au public. Il s’agit d’une gare en un seul tenant, sans dissociation des deux tronçons possibles. Elle comporte une poulie à double gorge, ce qui permet au premier tronçon d’être entraîné par le moteur en gare amont et ainsi de se passer d’une deuxième chaîne cinématique. La route de L’Alpe d’Huez est située entre les deux appuis amont ce qui a nécessité de placer également cette gare en hauteur ainsi qu’une plus grande longueur du côté de L’Alpe d’Huez. Les futurs quais sont déjà présents, dans l’alignement du second tronçon. Notons que la gare comporte un escalier de service ainsi qu’un local de stockage entre les voies. Comme les autres stations, on trouve ici une couverture Multix bois et vitres.

Image
Le tympan avant de la gare intermédiaire.

Image
On approche du virage. Ici les quais sont visibles.

Image
Le franchissement de la déviation. Une caméra permet de surveiller le bon transfert des véhicules et l’absence d’intrusion.

Image
Le local à droite ainsi que l’escalier d’accès au niveau supérieur de la station.

Image
Le lanceur.

Voici à présent des vues extérieures de la station :

Image
La gare depuis la piste du Village. On voit bien l’escalier de service en colimaçon.

Image
De côté.

Image
L’approche de la station par la piste bleue.

Image
Vue générale. On remarque que le côté second tronçon est plus long que l’autre.

Image
L’avant de la gare.

Image
Zoom avec les futures quais à gauche.

Image
Le côté du premier tronçon.

Image
Avec les pylônes 5 et 6.

Image
De l’autre côté.

La ligne du second tronçon

Dotée de 9 pylônes, cette portion du tracé permet de se diriger vers la place Paganon. Après une montée un peu franche en bordure des premières habitations de L’Alpe d’Huez, la ligne se redresse vers la gare amont pour finir en légère descente.

Caractéristiques de la ligne :
P7 : 12C/12C
P8 : 10C/10C
P9 : 8S/8S
P10 : 4SC/4SC
P11 : 10S/10S
P12 : 12S/12S
P13 : 8S/8S
P14 : 12S/10S
P15 : 12C/12C

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
Vue globale sur la ligne du second tronçon depuis la piste du Village.

Image
Le P7 en sortie de gare.

Image
Le P8.

Image
Le P9 est implanté non loin.

Image
La portée vers le P10.

Image
La pente augmente légèrement à ce pylône.

Image
Les pylônes du Télévillage n’ont pas été démontés en raison d’incertitudes sur la capacité de la nouvelle télécabine à ouvrir en décembre 2022.

Image
Le P11.

Image
On arrive dans la station.

Image
Le P12.

Image
Le P13 est au sommet du tracé.

Image
Le P14 avec le Pic Blanc (3330 m) en arrière-plan.

Image
Le P15, on descend vers la gare amont.

La gare amont

La station d’arrivée se trouve dans le centre de la station, sur la place Paganon (quartier Vieil Alpe). Au rez-de-chaussée se trouve une bagagerie, des locaux pour le personnel, des sanitaires ainsi qu’un espace en la mémoire de Jean Pomagalski, pionnier du transport par câble et qui a équipé les pentes de l’Eclose en 1936. La place a été réaménagée à l’occasion de la construction de la télécabine de l’Alpe Express. Désormais, un bâtiment à deux niveaux se présente avec un passage couvert entre les deux télécabines. L’environnement proche se compose de la place en elle-même où se trouvent quelques places de stationnement, l’Office de Tourisme ainsi que le Télécentre. L’accès se fait par une passerelle qui enjambe la route. Piétons et skieurs circulent ainsi dans un espace distinct des véhicules ce qui sécurise et rend plus agréable la traversée, tout en fluidifiant la circulation. Cette remontée donne accès au front de neige des Jeux tandis que la télécabine de l’Alpe Express permet d’accéder aux quartiers à l’opposée des Jeux (autour du front de neige des Bergers).
La gare amont est la motrice de l’installation : le câble est mis en mouvement par un moteur DirectDrive. De plus, elle effectue la tension du câble de la seconde section au moyen d’un vérin de tension qui permet de moduler la position du lorry moteur. On trouve une station Multix avec une couverture identique aux deux autres gares. Un garage a été construit dans le bâtiment situé contre le relief et communique avec la télécabine de l’Alpe Express. En cas de problème sur des cabines sur l’une ou l’autre installation, on peut aisément transférer des véhicules de l’une vers l’autre.

Image
Le ralentisseur.

Image
Depuis le quai avec la fin de la ligne.

Image
Le quai de débarquement.

Image
La sortie. Au fond on peut voir l’escalier et l’ascenseur qui donnent accès au niveau 0 de la place Paganon.

Image
Le contour cloisonné et l’arrière de la gare Multix.

Image
L’accès à la descente (à gauche, il s’agit de la sortie de la télécabine de l’Alpe Express).

Image
Le transfert vers la seconde télécabine.

Image
On sort de la gare. Ici la façade.

Image
Vue plus globale avec les deux télécabines visibles.

Image
De trois quarts avec la piste de l’Eclose au fond.

Image
Vue générale sur la gare amont en allant vers le Télécentre.

Image
Vue générale sur la place Paganon.

Image
On zoome sur les infrastructures liées aux deux télécabines. L’espace Jean Pomagalski est visible à droite de l’entrée.

Image
La gare amont de l’Huez Express.

Image
Vue générale depuis la piste de la Petite Sûre.

Image
En dézoomant. On peut voir en bas le Télécentre et au fond le premier tronçon de la télécabine de l’Alpe Express.

Véhicules et pinces

27 cabines Diamond de 10 places équipent l’installation. Elles sont équipées d’assises en moquette simple. Dans la mesure où une exploitation sans agent a été retenue, les châssis sont équipés de tampons afin de régler l’espacement entre les véhicules. Dans la mesure où la télécabine est encore à son débit provisoire, ces tampons ne sont pas utilisés. Les véhicules arborent une décoration noire avec le nom de l’appareil. L’ensemble est relié par une suspente longue et une pince LPA-L.

Image
L’ensemble d’une cabine en ligne.

Image

Image
De côté en gare aval.

Image
Un premier aperçu de l’intérieur.

Image
Une banquette cinq places.

Image
Le châssis de suspension avec les tampons.

Image
Une pince LPA-L.

Autres vues

Voici à présent quelques vues supplémentaires depuis les environs de la télécabine, proches comme plus éloignés.

Image
Le quartier du Vieil Alpe avec la place Paganon au centre. La butte de l’Eclose est bien visible. La piste tout au fond à droite de la photo correspond à celle des Rhodos qui descend sur Maronne.

Image
La gare intermédiaire, le premier tronçon et le village d’Huez depuis la piste de la Petite Sûre.

Image
Le premier tronçon depuis le P5.

Image

Image
La fin de la première section.

Image
La zone de la gare aval.

Image
La gare aval et les trois premiers pylônes.

Image
Vue globale sur le premier tronçon.

Image
Depuis la sortie de la gare amont, vue sur la fin de la ligne.

Exploitation estivale

Dans le but d’offrir un lien aux habitants et vacanciers d’Huez vers la station, la télécabine est ouverte gratuitement tous les jours durant les vacances estivales. Elle permet aussi de remonter les VTTistes depuis la piste de descente. A cette occasion, une cabine sur deux est interdite aux VTT. Dans les cabines qui leur sont réservées, les banquettes sont relevées et bâchées pour éviter qu’elles soient abîmées ou tachées. Dans la seconde moitié des véhicules, les banquettes sont abaissées.

Image
La gare aval dans son environnement estival.

Image

Image
Avec l’arrivée de la piste VTT. Une petite rampe métallique permet d’accéder à la rampe sans marche.

Image
La gare aval depuis la route de Villard-Reculas.

Image
Vue arrière.

Image
L’embarquement. Les cabines interdites aux VTT disposent d’une signalisation spécifique.

Image
L’intérieur d’une cabine ouverte aux VTT.

Image
La gare aval depuis la ligne.

Image
Le premier tronçon.

Image

Image
Les pylônes 5 et 6.

Image
Le passage dans la gare intermédiaire.

Image
Vue générale sur la gare intermédiaire.

Image

Image
Les deux derniers pylônes et le premier tronçon.

Image
Le bas de la section.

Image
La gare du côté du second tronçon.

Image
De trois quarts.

Image

Image
Panorama de la gare intermédiaire de l’autre côté.

Image

Image
Le second tronçon.

Image
Vue arrière sur la gare intermédiaire.

Image
Direction L’Alpe d’Huez.

Image
Dans la pente la plus importante.

Image
Les pylônes de crête.

Image
L’arrivée en gare amont.

Image
La montée principale depuis la route.

Image
Les pylônes sommitaux.

Image
La gare amont avec le bâtiment de garage commun aux deux télécabines.

Image
La gare Multix.

Image
Le bout de la gare.

Image
Depuis le quai d’embarquement vers Huez.

Image
Le transfert vers le garage.

Conclusion

La télécabine d’Huez Express est la seconde partie d’une future liaison entre Bourg d’Oisans et L’Alpe d’Huez. Dans la mesure où ce projet est, pour l’instant, inachevé, l’installation paraît surdimensionnée au regard de sa fréquentation assez faible. En effet, elle ne dessert qu’une piste rouge très peu ouverte et le vivier de passagers est restreint à Huez (parkings peu étendus, absence d’arrêt d’autobus régional, peu de logements). La piste du Village souffre de son accès peu aisé (soit par la plate piste Léo de l’Alpe ou bien par la rouge de la Petite Sûre), de son altitude plutôt modeste et de son orientation au sud, ce qui dégrade rapidement la neige. Pour toutes ces raisons, la SATA a choisi de rester au débit provisoire, le temps que la liaison valléenne soit achevée. Une fois ce lien finalisé, l’Huez Express deviendra une installation très stratégique et sa fréquentation augmentera à coup sûr. Néanmoins, en cas de non-concrétisation de cet ascenseur, on peut souligner l’effort fait par l’exploitant pour proposer une liaison confortable, rapide et avec une amplitude horaire élargie entre Huez et la station. Couplée à l’Alpe Express, cette télécabine permet de se déplacer aisément et sans pollution vers et dans la station. On peut ensuite imaginer, dans un futur plus lointain, que l’exploitant se penche sur le remplacement du Télécentre afin de desservir le corridor entre la place Paganon et le rond-point des pistes de façon plus adaptée et confortable qu’actuellement. En finale, on aurait un axe entre Bourg d’Oisans et les fronts de neige de L’Alpe d’Huez qui fonctionnerait toute l’année, avec une empreinte carbone réduite et tout confort. Au regard des enjeux et du potentiel de fréquentation, on ne peut souhaiter que la réussite du projet.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 29 janvier 2023)

A bientôt.

© - 2023 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :