Localisation(s)
Photo

 TCD10 Montana - Arnouva

Crans Montana

Garaventa

T3 ES
Description rapide :
Composante essentielle de la réorganisation du secteur historique d'Arnouva, la télécabine Montana - Arnouva est aujourd'hui la télécabine la plus courte de Suisse.

Année de construction : 2016

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Introduction
Auteur de cette partie : Artsinol
Section écrite le 05/03/2022 et mise à jour le 31/12/2022
(Mise en cache le 31/12/2022)

Image



Introduction

En 2016 a été inaugurée à Crans-Montana la télécabine la plus courte de Suisse, celle-ci ne mesurant que 513 mètres de long. Cette nouvelle installation unique est la pièce maîtresse du projet de modernisation du secteur d’Arnouva de la station internationale de Crans Montana.

Image

Cliquez sur la bannière pour visualiser la présentation de la station

 
Histoire et chantier
Auteur de cette partie : Artsinol
Section écrite le 31/08/2022 et mise à jour le 30/12/2022
(Mise en cache le 31/12/2022)

Montana - Arnouva : Un secteur entièrement repensé

La télécabine Garaventa dont il est question remplace depuis décembre 2016 le premier tronçon de la télécabine Baco-Poma de Montana-Cry d’Er. Cette ancienne installation était particulièrement exposée au vent, ce qui posait de multiples problèmes et impactait la mise en service de ce téléporté. En outre, la télécabine s’avéra peu pratique pour les écoles de ski, le secteur d’Arnouva étant devenu au fil des ans le principal point d'apprentissage des débutants avec la présence de 4 tapis et du téléski des Verdets particulièrement utilisé par les écoles de ski.

Cette ancienne télécabine Baco-Poma avait été construite en 1986 pour les championnats du monde de 1987. En 1990, une station intermédiaire avait été ajoutée à Arnouva afin de permettre l’accès à ce lieu à l’aide d’une unique installation. Précédemment, deux télécabines Giovanola partaient de Montana, la première offrait un accès direct à Cry d’Er, et la seconde, une petite et courte télécabine biplace, montait jusqu’à Arnouva.

Image
Cliquez sur la bannière pour accéder au reportage de l’ancienne télécabine.

L’emblématique télécabine Poma était très fréquentée et le principal point d’entrée au domaine. Cependant cette installation souffrait de multiples problèmes. Elle était peu résistante au vent et l’embarquement/débarquement à la station intermédiaire était compliqué, notamment pour les jeunes skieurs, principaux utilisateurs de l’espace débutant d’Arnouva.

Dès les années 2000, plusieurs propositions de réaménagement furent étudiées. Il était nécessaire de séparer les deux tronçons de la télécabine Poma car chaque tronçon avait un rôle différent. La première section offrait un accès presque exclusif au domaine skiable et au vaste secteur d' Arnouva. La seconde section, outre qu'elle constituait un véritable accès cœur du domaine skiable, desservait directement les pistes fréquentées du Mont Lachaux et de Montana. Ainsi un embouteillage se formait à la station intermédiaire entre les skieurs venant directement de Montana et ceux revenant des pistes et souhaitant faire de multiples rotations sans descendre au départ.

La modernisation de ce tracé a finalement lieu en 2016 avec la mise en service de deux nouvelles installations, chacune remplaçant un tronçon de l’ancienne télécabine Poma. Désormais, un télésiège 6 places amène les skieurs à Cry d'er depuis Arnouva et une télécabine Montana-Arnouva reprend la ligne de l'ancienne télécabine biplace, fermée en 1990, lui donnant ainsi le titre de télécabine la plus courte de Suisse.


Un chantier compliqué

La nouvelle télécabine Montana-Arnouva est pensée pour les écoles de ski. L’installation se caractérise par une ligne comportant des cabines de 10 places debout et un embarquement et débarquement simplifié. La construction de la nouvelle gare aval est complexe. En effet, une grande partie du complexe du Grand Signal doit être conservée et une route passe juste au-dessus de la gare. Il a été décidé de conserver le sous-sol du bâtiment et de transformer l'entrée de la télécabine Poma en accès depuis les pistes, permettant une meilleure répartition des skieurs qui accèdent à l’appareil. Pour faciliter l'accès à la nouvelle zone d'embarquement qui se trouve un plus haut que les anciens quais, une passerelle inclinée sera posée dans le couloir venant depuis les caisses afin de rejoindre les quais sans escalier.

En amont, des vestiges d’anciennes installations sont préalablement démontés, comme la poulie de renvoi du court TKF Panoramique. Ce téléski, construit en 1998, desservait le restaurant du même nom (aujourd'hui abandonné). Mis hors service en 2004, il est progressivement démantelé jusqu'en 2016. L’ancienne gare amont de la télécabine biplace, faisant office de lieu de stockage et située légèrement plus bas que la télécabine actuelle, sera elle aussi supprimée.

Image
Plan de la gare aval.

Image
Plan de la gare amont.

Le calendrier du chantier de la télécabine est particulièrement serré, comme le montre la liste ci-dessous :

  • Défrichements : 23 mars – début avril
  • Démolition et transformation du bâtiment du Signal (y compris terrassement pour les nouvelles fondations et l’arrivée de la piste) : 29 mars – fin-avril
  • Construction des deux stations et des fondations des pylônes : mi-avril à fin juin, pré-montage des pylônes en parallèle.
  • Héliportage des pylônes : fin juin
  • Montage des stations : juillet – mi-août
  • Pose du câble : août
  • Mise en place de tous les locaux techniques, des raccordements électriques : août
  • Livraison en mise en ligne des cabines : septembre
  • Réglages, essais, mise en service, réception de l’office fédéral des transports : octobre

Les travaux de la station aval commencent dès avril avec pour conséquence la fermeture anticipée de l'ancienne télécabine. Le complexe en aval est entièrement repensé. L'accès à l’ancienne télécabine depuis la piste se faisait au moyen d'escaliers menant aux caisses. Désormais l’accès à la nouvelle télécabine se fait par l'ancienne partie du bâtiment qui abritait la télécabine Poma. Le sol de l’ancienne télécabine est comblé afin de maintenir la piste au niveau de l'embarquement de la nouvelle télécabine. La gare aval de la nouvelle télécabine reprenant les locaux de l’ancienne télécabine biplace, les anciens murs sont rapidement démolis pour être remplacés par une structure suffisamment haute pour abriter la mécanique plus volumineuse de la nouvelle télécabine. La présence d’une route d’accès au-dessus du bâtiment rend les opérations de démolition et de construction plus délicates.

Image
Situation du chantier en aval. Observons à gauche la bouche d’entrée de l'ancienne télécabine Poma qui servira d'accès depuis les pistes à la nouvelle installation.

Image
Observons la mise en place des nouvelles fondations en aval. Le pilier de soutien de la mécanique est construit en avant du bâtiment directement dans la terre pour éviter de toucher la base du bâtiment d’origine.

La construction de la télécabine se déroulent en même temps que la construction du télésiège Arnouva - Cry d'Er. Les travaux semblent se dérouler plus rapidement sur la télécabine puisque les stations sont déjà terminées en août.

Image
La station aval est presque terminée. Il ne manque que les finitions et le toit du bâtiment. Par manque de place, le terrain à l’avant de la gare fut considérablement abaissé afin de laisser de la place suffisante à la télécabine.

Image
Vue vers l'ouest depuis la route supérieure. Observons au fond l’ancien accès au bâtiment.

En amont, le chantier est moins compliqué et se déroule entre avril et août.

Image
Situation en amont vers mi-juillet.

Image
On aperçoit devant la nouvelle station amont presque terminée la gare amont de l'ancienne télécabine biplace. Elle sera démolie peu après pour permettre le passage des grandes cabines de la nouvelle installation.

Image
Situation à la mi-juillet.

Image
Même point de vue vers septembre. La nouvelle gare aborde les mêmes couleurs que les deux derniers télésièges construits du domaine skiable.

Malgré l’utilisation de ce tracé 26 ans plus tôt par la télécabine biplace, un déboisement du parcours est nécessaire car la nouvelle ligne est plus large et car la nature a tenté de reprendre ses droits sur ce tronçon abandonné. Enfin, les pylônes sont montés rapidement dès juillet, sauf pour le second pylône qui est érigé peu de temps après. Les pylônes en nombre réduit sont entreposés séparément des pylônes du télésiège Arnouva-Cry d’Er avant leur montage.

Image
Installation des pylônes 3, 4 et 5 pendant le mois de juin.

Les cabines sont livrées en septembre et la nouvelle télécabine est terminée relativement tôt, en octobre. L'inauguration a lieu en décembre 2016 sans la présence de la neige.

 
Contextualisation
Auteur de cette partie : Artsinol
Section écrite le 10/09/2022 et mise à jour le 30/12/2022
(Mise en cache le 31/12/2022)

Situation sur le domaine skiable

Image

Cette télécabine est l'un des trois accès actuels au domaine skiable avec les télécabines de Crans et des Violettes. par le passé, il y a eu jusqu’à 7 accès au domaine (six télécabines et un télésiège). La télécabine de Montana ne dessert pas de pistes importantes et permet simplement d’accéder à l’espace débutant d’Arnouva où l’on retrouve le télésiège Arnouva-Cry d'Er, le téléski des Verdets et le Jardin des Neiges. Ce dernier est l’espace pour débutants du domaine skiable depuis de nombreuses années déjà. On y trouve notamment un tapis roulant.

Les pistes desservies directement par la télécabine sont les suivantes :


  • 4f - Chemin Montana : La principale piste retournant sur Montana. Il s'agit d'une courte piste rouge qui serpente en virage en épingle à cheveux une partie raide de la forêt de Montana, ce qui limite son attractivité.
  • 2b - Les Planches : Piste bleue reliant Arnouva au lac de Chermignon, puis à la télécabine Crans - Cry d'Er. Cette piste, rarement utilisée, est parfois parcourue par les écoles.
  • 9 - Route de Zotset : Très vieille piste retournant à Montana qui ne figurait plus sur le plan des pistes pendant plusieurs années. Elle a été rouverte et convertie en itineraire non damée, cependant la plupart du temps fermé. Cet itinéraire n'intéresse que les résidents des immeubles d'habitation situés en haut de la route de Zotset ou les skieurs souhaitant parcourir toutes les pistes du domaine.
  • Piste de Luge : La piste de luge du domaine skiable se trouvait autrefois sur le secteur d'Aminona et était desservie par la télécabine du même nom. Cette dernière a cependant été démantelée en 2014 sans remplacement. Avec la construction de la télécabine Montana-Arnouva, une nouvelle piste de luge a été aménagée. Elle descend sur la gauche de la télécabine pour rejoindre d'abord la route de Zotset puis ensuite la piste retournant au départ. Bien que cette trace soit sans aucun doute plus accessible et plus adaptée aux enfants que celle du Petit Mont Bonvin, elle est décidément moins attrayante car beaucoup plus courte.


Caractéristiques

Caractéristiques administratives

  • Nom : Montana - Arnouva
  • Type d'installation et capacité : télécabine débrayable 10 places assises
  • Exploitant : Remontées Mécaniques Crans Montana Aminona (CMA) SA
  • Constructeur : Garaventa
  • Année de mise en service : 2016

Caractéristiques d’exploitation

  • Saisons d'exploitation : été et hiver
  • Capacité des sièges : 10 personnes debout
  • Vitesse maximale d'exploitation : 6 m/s
  • Vitesse en gare : 0,5 m/sec
  • Débit maximal : 1600 p/h / 1900 p/h en ajoutant 2 cabines (montant : 100% / descendant : 100%)
  • Temps de montée : 2.52 minutes
  • Sens de montée : à droite
  • Exploité à la descente : oui
  • Configuration du garage : aucun, stockage sur les contours

Caractéristiques géométriques

  • Altitude aval : 1537 m
  • Altitude amont : 1724 m
  • Dénivelé : 187 m
  • Longueur horizontale : 513.11 m
  • Longueur développée : 554.22 m
  • Nombre de pylônes : 5
  • Pente moyenne : 36.61 %
  • Pente maximale : 71.46 %
  • Intervalle entre cabines : 135 m / 113.68 m en ajoutant 2 cabines
  • Distance entre cabines : 22.50 sec / 18.95 sec en ajoutant 2 cabines
  • Largeur de voie : 5.20 m
  • Diamètre du câble : 45 mm

Caractéristiques techniques

  • Station motrice : amont
  • Station tension : aval
  • Puissance de l'entraînement (en continu) : 248 kW
  • Puissance de l'entraînement (au démarrage) : 347 kW
  • Nombre de cabines : 13 / 15 (débit final)
  • Modèle de Cabines : CWA Omega IV-LWI
  • Modèle de gare aval : UNI-G (demi-couverture basse)
  • Modèle de gare amont : UNI-G standard
  • Modèle de pince: A-108

 
Présentation de la télécabine
Auteur de cette partie : Artsinol
Section écrite le 10/09/2022 et mise à jour le 31/12/2022
(Mise en cache le 31/12/2022)

Infrastructures du TCD10 Montana - Arnouva

Cette télécabine possède de nombreuses caractéristiques. Elle est notamment la télécabine la plus courte de Suisse. La construction de cette dernière et du nouveau télésiège d'Arnouva a été confiée à Garaventa. Le choix de ce constructeur n’était pas garanti d’office compte tenu de la diversité des fabricants présents sur le domaine. Cependant Garaventa a réalisé l’ensemble des dernières installations du domaine depuis 2012 (en excluant le téléski Snowpark de Cry d’Er).

La société de Goldau propose ici une installation aussi compacte que possible, compte tenu du manque d'espace imposé par la réutilisation du bâtiment de la station aval de la télécabine biplace. L’appareil actuel, appartenant à la gamme UNI-G, possède des poulies et une largeur de voie de 5.20 mètres, ce qui est inférieur à une télécabine standard de 10 places. Malgré cela, des cabines 10 places debout ont pu être utilisées. Techniquement, la gare aval prend une configuration retour-tension, la tension du câble étant réalisée à l’aide de deux vérins hydrauliques. Une courte couverture basse se place en entrée et sortie de la gare. La gare amont possède une couverture standard et sa longueur est plus élevée que la station aval. Cela permet l’économie de la construction d’un garage pour la dizaine de cabines, qui sont simplement regroupées dans les deux contours.


La station aval : Montana - Grand Signal

Le vaste complexe est situé au bord de la route de Vermala entre le centre de Montana et Vermala. Il se compose d’un parking de quatre étages, de plusieurs caisses, de différents magasins et d’un restaurant. Au temps de la télécabine Poma, les écoles de ski accédaient rapidement aux quais en empruntant les anciens escaliers de la télécabine biplace, ce qui évitait de passer par les caisses et les différentes files d'attente. Aujourd’hui, trois accès amène à la télécabine : passage par les caisses depuis le centre de Montana et la route de Vermala à l’aide d’un nouvel escalator, arrivée depuis les pistes directement dans la salle de l'ancienne télécabine ou entrée depuis la route du Petit Signal. Tous ces accès vous seront présentés par la suite. Les murs de la gare ont été peints en rouge afin de rappeler la couleur représentative de la localité de Montana. Cette couleur avait été utilisée par les différentes générations de cabine partant de Montana et l’est toujours par les bus et funiculaires de la station.

Image
La gare aval de la nouvelle télécabine a été dotée d’un accès facilité directement depuis le centre de la ville. C'est pourquoi le reportage photo commence depuis la rue centrale “Théodore Stéphani".

Image
On poursuit la promenade sous les silhouettes emblématiques de l'hôtel Crans Ambassadors. Pour prendre l’escalator, bifurquer à gauche.

Image
L'accès est légèrement caché et n’est reconnaissable que par sa signalisation. Il est à noter que tout l'espace environnant a été entièrement rénové pour l'occasion.

Image
L'élégante entrée en bois s'intègre bien entre les différentes constructions luxueuses.

Image
L’entrée est suivie d'une couloir en béton.

Image
Enfin les escalators ! Nous faisons la première ascension entre Montana et Arnouva.

Image
Le long escalator nous conduit au pied de la "vraie" station aval, située au bord de la route de Vermala.

Image
Après l’escalator, une suite d’escalier doit encore être parcourue.

Image
La sortie de l’escalator depuis la route de Vermala est moins élégante que l’entrée aval.

Image
La faible place ne permet pas de photographier tout le complexe du Grand Signal en un seul plan. Observons à gauche l'accès depuis la route de Vermala et, au-dessus, la passerelle vers le point d'embarquement.

Image
En continuant de parcourir l'accès de gauche, on remarque l’ancienne entrée "rapide" utilisée par les écoles de ski.

Image
Le chemin continue et nous trouvons le premier magasin juste sur la gauche.

Image
Le couloir panoramique menant à la télécabine depuis les caisses provient de l'ancien bâtiment. Cependant, comme l'ancien et le nouvel embarquement se trouvent à des niveaux différents, une nouvelle passerelle égalise les niveaux. Avec la rénovation, le couloir a été repeint en rouge dans les couleurs de Montana.

Image
Esthétiquement, la rénovation et le réaménagement du couloir est très réussi.

Image
Nous sommes enfin proches de l’embarquement. Derrière nous se trouve la neige du bas de la piste arrivant dans le bâtiment via la bouche d’entrée de l’ancienne télécabine.

Image
On est finalement arrivés à l’embarquement.

Image
Cette salle abritait la station de aval de l'ancienne télécabine. La transformation en arrivée de piste est très originale.

Image
En s’avançant, nous observons l'ingénieuse nouvelle arrivée des pistes.

Image
La solution permettant d’arriver pratiquement au point d'embarquement sans enlever ses skis est intéressante. Auparavant, dans le même bâtiment, il fallait parcourir une importante distance à pied.

Image
L'ancienne bouche d’entrée des cabines depuis l’extérieur.

Image
Autrefois, pour accéder à la télécabine depuis les pistes, il fallait continuer à droite de l'actuelle télécabine ou alors monter en direction de la route du Petit Signal. Aujourd'hui, cette portion skiable de quelques mètres de long a complètement perdu son utilité.

Image
Vue sur la nouvelle station aval depuis les pistes.

Image
Vue de la gare depuis les pistes avec la route du Petit signal la surplombant.

Image
Le pont de la route a été préservé durant la construction de la nouvelle installation.

Image
La belle structure en acier et en verre de la gare.

Image
Les nouvelles fenêtres rajeunissent l'ensemble de la structure et laissent entrer la lumière naturelle.

Image
Le troisième accès se trouve au niveau la route du Petit Signal surplombant la gare. Il existait déjà à l'époque de l'ancienne télécabine.

Image
Ce gros plan montre la manière dont le couloir a été réaménagé.

Image
L’accès secondaire mène directement à la zone d'embarquement sans passer par les caisses.

Image
Vue générale de la station aval.

Image
Vue depuis un autre angle.

Image
Détail du contour.

Image
Le rail intérieur du contour stabilise les cabines.

Image
La came de fermeture des portes.

Image
Passage d’une pince dans la came de fermeture des portes.

Image
Une cabine sur le contour depuis la zone de débarquement.

Image
Observons les différences entre l'ancienne et la nouvelle structure.

Image
Vue sur la poulie retour-tension.

Image
Vue sur le poste de contrôle. La porte noire à gauche donne accès à un ascenseur de service.

Image
Une cabine entrant en gare.

Image
Une cabine dans le lanceur.

Image
Idem depuis le côté opposé.



La ligne

Comme mentionné précédemment, la longueur horizontale de 513 mètres (554 mètres en longueur développée) de la ligne offre à cette installation le titre de télécabine la plus courte de suisse. Le dénivelé est de 187 mètres et le parcours est ponctué de seulement cinq pylônes, dont deux pylônes compression. La portée maximale se trouve entre le troisième et quatrième pylône et a une longueur totale d'environ 280 mètres. La montée se fait exclusivement à travers la forêt.

Caractéristiques des pylônes :
  • P1: C 8/8
  • P2: C 8/8
  • P3: S 10/10
  • P4: S 12/12
  • P5: S 12/12

Image
On quitte la gare.

Image
Passage de deux cabines en sortie de gare.

Image
Les deux pylônes compression.

Image
Vue de la ligne depuis la route qui surplombe la gare aval.

Image
Vue sur la ligne. On peut encore voir clairement à droite la tranchée de l'ancienne télécabine.

Image
Première portée vers le P3.

Image
Pylône 3.

Image
Longue portée vers le pylône 4.

Image
A l'ouest se dresse l'emblématique tour de Vermala.

Image
En regardant en aval, on a une vue d'ensemble de la station de Montana et du complexe d'Ycoor.

Image
Zoom sur la station de départ et la patinoire d'Ycoor.

Image
Quelques vestiges de la première télécabine biplace.

Image
On poursuit notre voyage sur plus longue portée de la ligne.

Image
On distingue à l’ouest les bâtiments du complexe de la Route de Zotset, cachés au milieu de la forêt.

Image
P4.

Image
Portée P4-P5 avec la station amont qui apparaît en bout de ligne.

Image
À l'est, regardons ce qui reste de l'ancien restaurant Panoramique, aussi panoramique qu'isolé et difficile d'accès. En attendant de voir ce qu'il en adviendra, nous pouvons noter qu'il a été repeint selon le style de Piet Mondrian.

Image
P5.

Image
Vue détaillée du pylône 5.

Image
Vue en aval sur le même pylône.

Image
Portée P6 - gare amont. Le garage situé au pied de la gare reprend les fondations de la station amont de l'ancienne télécabine biplace.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
Entrée en gare amont.


La gare amont: Arnouva

La gare amont est dotée d’une simple couverture UNI-G. La livrée reprend les mêmes couleurs utilisées par les dernières réalisations du domaine skiable. La structure repose sur une grande base en béton armé. Il y a quelques années, cette dernière était ornée d'une peinture murale à l'occasion du Vision Art Festival. De nombreux murs gris du domaine skiable avaient été colorés et enjolivés à cette occasion.

Image
Débarquement.

Image
Et embarquement.

Image
Vue générale de la gare avec un soleil d’après-midi tapant à travers les vitres.

Image
Le rail de stockage accueillant la benne de service.

Image
Vue en aval.

Image
Vue de profil. La façade est du poste de commande est revêtu d’un beau panneau en bois brut.

Image
Vue depuis le sud-est.

Image
Depuis le bas.

Image
Une cabine en sortie de gare.

Image
Une vue du pilier principal prenant appui sur le grand socle en béton armé. Ce dernier accueille notamment les locaux techniques.

Image
Vue de face.

Image
La gare avec en fond le second tronçon de la télécabine de Crans-Cry d'Er.

Image
Vue générale de la salle des machines.

Image
La machinerie reprend la pente du câble.

Image
Le fond de la gare.

Image
Vue générale du moteur ABB qui équipe une grande partie des installations Garaventa.

Image
Vue des volants d'inertie et le frein de service.

Image
Vue du capot couvert qui accueille l'arbre de transmission.

Image
Le réducteur.

Image
À côté du réducteur se trouve l'unité de commande des freins hydrauliques.

Image
Corps supérieur et indicateurs de pression de l'unité des freins hydrauliques.

Image
Partie inférieure de la centrale hydraulique des freins.

Image
Vue de la pompe hydraulique.

Image
Conduites et raccords de la pompe hydraulique.

Image
Prises électriques pour l'alimentation.

Image
Passage d'une pince dans le contour.

Image
Début du ralentisseur avec la brosse placée à l’entrée de la gare.

Image
Rail d’ouverture de la pince dans la ralentisseur.


Les véhicules et pinces

Comme pour de nombreux éléments, la faible place à disposition en gare aval a dicté le choix d’utiliser des cabines sans place assise. Il était néanmoins nécessaire de disposer de cabines spacieuses et suffisamment grandes afin de garantir un débit suffisant. Le trajet étant extrêmement court, le manque de sièges n'est pas particulièrement dérangeant.

La télécabine est équipée de cabines CWA Omega IV ST et de pinces débrayables à ressort A-108. Les cabines ne possèdent pas de porte-skis mais sont dotées de barres d'appui, de coussins latéraux et des barres pour ranger le matériel de ski. La couleur des cabines fait écho aux tons gris-noir habillant les couvertures des gares. Crans Montana unifie progressivement les couleurs de ses remontées mécaniques qui étaient encore toutes de couleurs différentes il y a 10 ans. Certaines cabines présentent des livrées thématiques spéciales pour les plus jeunes soulignant ainsi l'importance de cette installation pour les écoles de ski. D’autres revêtent un bandeau publicitaire d’ABB.

Image
Vue d'une cabine en ligne.

Image
Cabine présentant une livrée thématique pour les jeunes skieurs.

Image
Même dessin adapté à la saison hivernale.

Image
Cabine quittant la station aval.

Image
Deux cabines se croisent au pylône 4 devant les pistes du Vallon de Réchy et de Vercorin. Il arrive souvent qu'en raison de leur hauteur, les cabines basculent légèrement à cause du poids qu'elles supportent. Cependant, la stabilité et la sécurité de la cabine ne sont en aucun cas compromises.

Image
Des cabines non loin de la station amont.

Image
Des cabines au cinquième pylône, dont une avec une livrée faite pour les enfants.

Image
Deux cabines proches de la gare amont.


Autour de la télécabine

Image
Après être arrivée à Arnouva par la télécabine, nous sommes accueillis par un lieu très fréquenté comprenant ses tapis roulant et le vieux téléski Verdets.

Image
Le télésiège Arnouva-Cry d'Er fait office de second tronçon de la télécabine et reprend le tracé de la seconde section de l’ancienne télécabine.

Image
Observons à droite la station intermédiaire de Merbé de la télécabine de Crans-Cry d’Er. L'ancienne station amont de la télécabine Crans-Chetzeron (mise hors service en 2002 sans remplacement) se détache sur la gauche. La gare de Chetzeron a été transformée en un très bel hôtel d'altitude.

Image
Les derniers vestiges de l’ancienne station amont de la télécabine biplace.

Image
Sur cette photo, on peut voir que les fondations de l’ancienne station amont ont également été utilisées pour créer un garage. La structure est très basse afin que cabines puissent survoler la hauteur minimale prévue.

Image
La piste damée redescendant à Montana qui peut donner quelques difficultés aux tout jeunes skieurs.

 
Conclusions et remerciements
Auteur de cette partie : Artsinol
Section écrite le 10/09/2022 et mise à jour le 30/12/2022
(Mise en cache le 31/12/2022)

Conclusion

Cette installation nous enseigne que la meilleure façon de se renouveler est parfois de regarder ce qu’ont fait nos lointains aïeux. En effet, remplacer deux télécabines au tracé séparé par une unique installation dans années quatre-vingts ne s'est pas révélé pertinent à long terme. La séparation de la télécabine Poma en deux tronçons séparés reprend le schéma d’origine du domaine et apporte un nouveau dynamisme à l’espace débutant d’Arnouva, notamment en été. La redondance de l'ancienne télécabine Poma par rapport à celle de Crans ne permettait pas une exploitation estivale. La nouvelle télécabine offre un accès rapide, immédiat et surtout bien pensé pour cet espace débutant là où la facilité et la commodité d'accès sont importantes. Aussi les défis de la réutilisation d’un bâtiment des années soixantes surplombé d’une route d’accès ont été relevés avec succès. Mentionnons le choix très réussi du couloir rouge en station aval. En somme, la nouvelle installation proposée par Garaventa se caractérise par des choix pertinents. L'ancienne télécabine biplace fermée en 1990 a désormais un digne successeur.

Image
La télécabine de Montana-Arnouva, un accès renouvelé avec un regard nostalgique.


et cette photo conclut le reportage. J’espère que vous l'avez apprécié. Un grand merci à mon ami Julien pour ses photos et son temps.

Artsinol



Crédits
  • Bannière : Artsinol
  • Texte : Artsinol
  • Photos : Jubiproduction
  • Photos du chantier : benbel
  • Relecture : Jubiproduction et Nico05



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :