En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 

Vidéos de l'appareil










 
Auteur de ce reportage : 10sami52
Section écrite le 12/02/2017 et mise à jour le 01/11/2017
(Mise en cache le 02/11/2017)

Dans ce reportage, je vous présente la

Image


Les Diablerets

La station des Diablerets, située dans les Alpes Vaudoises, à 1151m d'altitude, est divisée en trois domaines différents. Glacier 3000, à quelques kilomètres du village, dont le départ du téléphérique est situé au Col du Pillon et accessible par bus navette. Meilleret, un des domaines du village, offre des pistes plus techniques en raison de la neige plus dure, car exposé au Nord. Un téléski y a été mis en service en 1942 et il est considéré comme l'un des premiers téléskis de Suisse Romande.
Enfin, Isenau qui est né de la volonté de proposer un domaine skiable pour les débutants et les familles.

Isenau
Ce domaine skiable, orienté au Sud, est situé au-dessus de la limite des forêts, ce qui offre des possibilités de ski hors-pistes.
Une télécabine biplace de Giovanola fut construite en 1953 pour permettre l’accès au domaine skiable.
En 1954, le téléski Isenau fut construit pour les débutants afin d'offrir un ski d’altitude avec un bon enneigement.
Dans les années 60, le téléski Palette fut construit dans une combe, à la gauche du téléski à enrouleurs Isenau. Peu après fut installé le téléski Floriette partant du même endroit que le téléski Palette, menant à Floriette et au Col des Andérets, offrant ainsi une piste plus longue et plus pentue.
En 1972, le téléski des Crêtes fut mis en service, offrant un choix en plus pour les débutants. Et, en 1974, la télécabine passa de 2 à 4 places.
Dans les années 90, le téléski des Crêtes fut remplacé par le téléski débrayable Ayerne et cela impliquera la construction du téléski pour débutants la Crua, situé non loin des deux téléskis la Palette et Floriette.
Le domaine skiable possède 25km de pistes au soleil avec vue sur le massif des Diablerets. On y retrouve des pistes de difficulté faible à moyenne et des choix de ski freeride.

La TCD2 Diablerets - Isenau
Cette télécabine précéda l’actuelle télécabine quadriplace. Elle fut construite par Giovanola en 1953.
Il s’agissait (et il s'agit toujours aujourd'hui concernant la TCD4) du principal point d’accès au domaine skiable d’Isenau. Cette ancienne installation posséda deux types de cabines. C'est le second type, de forme plus ovoïde que la première génération de cabines, qui valut à l'installation son surnom "les œufs".

Image
Première génération de cabine biplace
Source: https://www.delcampe.net/fr/collections/cartes-postales/suisse-vd-vaud/diablerets-isenau-telecabine-670-230000389.html

Image
Source: https://www.delcampe.net/fr/collections/cartes-postales/suisse-vd-vaud/diablerets-telesiege-d-isenau-2466-270469369.html

Image
Pylône tripode
Source: https://www.delcampe.net/fr/collections/cartes-postales/suisse-vd-vaud/district-d-aigle-telesiege-les-diablerets-isenau-tb-283065406.html

Image
Deuxième génération de cabine biplace, plus ovoïde que la première.
Source: https://www.delcampe.net/fr/collections/cartes-postales/suisse-vd-vaud/vd-les-diablerets-telecabine-d-isenau-380939663.html

La TCD4 Diablerets-Isenau
Mais à cause de la forte affluence étant donné l'importance de l'installation, principal point d'accès au domaine, il fut décidé d'augmenter le débit de la remontée et c’est en 1974 que la télécabine est modernisée et passe de deux à quatre places. Pour cela, l'exploitant fit toujours appel à Giovanola, constructeur qui avait entretemps aussi construit l'ancienne télécabine du Col du Pillon. L'ancienne télécabine biplace fut démontée, la mécanique refaite, la gare amont détruite et la télécabine actuelle fut construite. Mais, certains pylônes de l'ancienne installation furent réutilisés pour la télécabine quadriplace. C’est à cette même date que les fameux nouveaux « œufs rouges » qu'on connait encore aujourd'hui apparaissent. Ils deviendront le symbole du domaine skiable.
Dans les années 2000, un projet de remplacement était mis sur la table. Puis abandonné, car il n’y avait pas assez de fonds pour permettre la pérennité de ce projet.
Avec le projet Alpes Vaudoises 2020, les habitants de la région pensaient que le domaine skiable d'Isenau allait être sauvé, mais, à la base, ce projet ne prenait pas en compte ce domaine skiable.
C'est après quelques négociations et grâce à la volonté des personnes qui voulaient sauver ce domaine, que le canton de Vaud modifia le projet de base et inclut donc Isenau dans le projet Alpes Vaudoises 2020, sauvant ainsi le domaine skiable de la fermeture.
La télécabine ne tourna pas durant la saison estivale 2013 car la concession était venue à échéance et l'OFT (Office Fédéral des Transports) demandait à l'exploitant de consolider les socles des pylônes. Après ces travaux, la concession fut prolongée de 4 ans.
Une fondation, myisenau.ch, fut créée pour trouver les fonds nécessaire pour construire une nouvelle télécabine et sauvegarder le domaine skiable. En décembre 2016, la fondation proposa une idée originale. En effet, Isenau est alors devenu une monnaie - appelée l'isenau - qui est disponible dans toute les Banques Cantonales Vaudoises et qui devrait permettre à la fondation de se rapprocher de son objectif et pouvoir financer la nouvelle installation.
C'est donc au 30 avril 2017, date de la fin de sa concession, que la télécabine ne tournera plus et sera démontée puis remplacée, en 2018, par une télécabine de 8 places plus moderne et offrant un débit supérieur au débit actuel.

Image
Situation sur le plan des pistes

    Caractéristiques Administratives

    TCD-Télécabine à attache débrayable : Les Diablerets - Isenau
    Exploitant : Télé Villars-Gryon-Les Diablerets SA
    Constructeur : Giovanola
    Année de construction : 1974
    Année de fin de service : 2017

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saisons d'exploitation : Eté/Hiver
    Capacité : 4 personnes
    Débit : 720 personnes/heure max.
    Vitesse d'exploitation : 3.5 m/s
    Sens de la montée : Gauche

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1191 m
    Altitude amont : 1766 m
    Dénivelé : 575 m
    Longueur développée : 2395 m
    Temps de trajet : 13 min

    Caractéristiques Techniques

    Emplacement tension : Aval
    Type de tension : Par contrepoids
    Emplacement motrice : Amont
    Type de motorisation : Moteur à courant triphasé avec convertisseur de fréquence
    Puissance développée : 176 kW
    Nombre de pylônes : 25
    Largeur de la voie : 3.6 m
    Dispositif d’accouplement : pince à gravité Giovanola
    Nombre de véhicules/suspentes : 70


Gare aval
Située à proximité du centre du village, la gare aval est accessible par la route et dispose donc d’un parking. Elle est aussi accessible pour les personnes empruntant la ligne ferroviaire Aigle-Sépey-Diablerets.
Elle abrite les caisses, une partie du "stock" des cabines et la poulie tension.

Image

Image
Entrée de la gare. Avec les informations sur les ouvertures des pistes et les horaires de la télécabine.

Image
Plan des pistes et informations concernant les avalanches pour le ski freeride.

Image
Les cabines attendant les passagers

La particularité de cette télécabine est que le lancement des cabines et la fermeture des portes ne sont pas automatiques. Un opérateur ferme la porte de la cabine et pousse cette dernière jusqu’au lanceur gravitaire.

Image
Le lanceur

Image
La poulie tension, avec la mascotte de l’installation.

Image
Le contour, avec les poulies de déviation des câbles de tension menant au contrepoids.

Image
Les pneus. Leur rôle est de ralentir la cabine et de « stabiliser » le mouvement de cette dernière avant la chaîne de traînage. Ils ne sont pas en fonction en été.

La ligne
La ligne de la télécabine traverse le village avec une pente régulière jusqu’au pylône n°12, à partir duquel elle traverse la forêt jusqu’à la gare amont.

Image
P0, compression typique des appareils Giovanola, muni d’un rail sous lequel la pince roule pour limiter les secousses.

Image
P1

Image
P2

Image
P3

Image
P4

Image
P5

Image
Portée P5-P6, croisement avec la cabine commémorative du 40ème anniversaire de la télécabine

Image
P6

Image
P7

Image
P8

Image
Portée P8-P9, survol de la piste du retour en station

Image
P9

Image
P10

Image
P11

Image
P12

Image
P13

Image
P14

Image
Vue sur le domaine de Meilleret, avec le tracé du télésiège Les Vioz - Les Mazzots.

Image
P15

Image
P16

Image
P17

Image
P18

Image
P19

Image
P20

Image
Tête de P20, avec les fameux sabots compression.

Image
P21

Image
Portée P21-P22

Image
P22, unique pylône tripode de la ligne

Image
P23

Image
P24 et P25, avec, au fond à droite, le sommet de la Palette d'Isenau.

Image
Ce détecteur sur P24 actionne un klaxon en gare amont avertissant l’opérateur qu’une cabine arrive en gare avec, potentiellement, des personnes à bord.

Image
Entrée en gare, avec une sorte de pylône suspendu.

Image
Arrivée en gare amont. A gauche on aperçoit le rail de stockage avec les cabines de réserve.

Gare amont
Cette gare abrite la poulie motrice de la télécabine, ainsi qu’un rail de stockage où sont rangées les cabines supplémentaires utilisées en cas de forte affluence.

Image
La gare amont vue de la gare amont du téléski Ayerne.

Image
Le moteur (bleu), le réducteur (gris) et la poulie.

Image
Contour à chaîne de trainage. Comme les pneus, la chaîne n’est pas en fonction en été dans les deux gares.

Image
Cabine au niveau du cadenceur. Il s’agit d’un doigt qui coince la pince et se relève automatiquement en laissant une distance adéquate entre deux cabines.

Véhicules et pinces

Image

Image
Assises

Image
Fenêtre coulissante

Image
Un véhicule de service (photo de Chamois78)

Image
Un porte-vélo, utilisé principalement en été

Image
Pince sur le câble

Image

Image
Pince vue du dessous.

Photos diverses

Image
La télécabine vue de la piste du retour en station. On aperçoit le télésiège Les Vioz-Les Mazots en arrière-plan.

Image

Image

Conclusion
Cette télécabine, principal point d'accès au domaine et dernière Giovanola équipée de ce modèle de cabines en Suisse, marquera l’histoire de la station et du domaine skiable d’Isenau. Car, dans un premier temps, la fin de sa concession arrivera fin avril 2017. Ensuite, elle fera place à un projet de construction d’une nouvelle installation qui, en 2018, remplacera cette vénérable télécabine 4 places par une 8 places. Faisant passer le débit de 720 pers./h à 1200 pers./h.



Sources : lift-world, wikipedia, seilbahninventar.ch, les reportages du domaine, 24heures, la RTS ainsi que le site internet myisenau.ch.

Vidéo de Gondelbahn Monde sur la télécabine
Vidéo de Chamois78 sur la télécabine

Je remercie les employés de m’avoir laissé prendre des photos de cet appareil.

Ecriture, photos et bannière (sauf cas contraire) : 10sami52



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :