Localisation(s)
Photo

 

Vidéos de l'appareil










 
Auteur de ce reportage : 10sami52
Section écrite le 02/04/2017 et mise à jour le 09/04/2017
(Mise en cache le 09/04/2017)

Dans ce reportage, je vous présente la

Image


Les Marécottes


Les Marécottes est un village situé dans la commune de Salvan, dans la Vallée du Trient dans le canton du Valais. Le village est accessible par la route en partant de Martigny ou par train en empruntant la ligne du Mont-Blanc Express, qui part de Martigny à destination de Chamonix qui n’est pas très loin de la région.
Les Marécottes possèdent un zoo où on peut voir des animaux indigènes, tels des loups, des lynx et des ours, ainsi qu’une piscine taillée dans la roche.

La station

Le domaine skiable des Marécottes possède 25km de pistes, dont la piste de luge qui fait 7.5km de long. La station compte 7 pistes de ski, 3 bleues, 3 rouges et une noire, ainsi qu’une zone pour débutants située non loin de la gare amont de la télécabine et du restaurant de la Creusaz. Elle ne possède pas de canon à neige, car elle peut compter sur un bon enneigement naturel. Elle est devenue également réputée dans le monde du ski freeride amateur. Pour desservir ces pistes, la station compte 3 remontées mécaniques : outre la télécabine, le télésiège débrayable du Vélard construit en 2012 par Garaventa et le téléski du Luisin construit la même année par le même constructeur.

En 1953, le premier télésiège est construit par Müller. Il relie alors le village des Marécottes au hameau de la Creusaz. La même année, le téléski du Vélard muni d’arbalètes est construit par le même la même firme. Il fut remplacé par un télésiège deux places Von Roll en 1984. Ce télésiège a été remplacé par l’actuel en 2012. En 1961, le téléski du Luisin est construit par Poma et sera remplacé par l’actuel téléski de Garaventa en 2012. En 1966, le téléski de la Golettaz est construit par Bühler. Il doublait l’ancien téléski et télésiège du Vélard. Il fut démonté en 2012.
En 1968, c’est au tour du télésiège reliant les Marécottes à la Creusaz d'être remplacé par la télécabine actuelle.

Le TSF1 Les Marécottes – La Creusaz

C’est en 1953 que le premier télésiège fut construit par la firme Müller. Il s’agissait d’un télésiège une place latérale, très courant à l’époque.
Ce télésiège a été remplacé au bout de 15 ans de service par l’actuelle télécabine quatre places.
Cliquez pour voir la vidéo de Canal9 sur le 60ème anniversaire de la station. Elle montre l’ancien télésiège en activité.

Image
Source: https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/postcards/switzerland-vs-valais/dvs-06-multivue-les-marecottes-sur-salvan-telesiege-creusaz-depart-des-chevres-vieux-four-circule-timbre-manque-295442275.html

Image
Source: https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/postcards/switzerland-vs-valais/telesiege-les-marecottes-la-creusa-tb-241126636.html

Image
Zone de débarquement
Source: https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/postcards/switzerland-vs-valais/suisse-vs-telesiege-les-marecottes-la-creusaz-edit-gyger-klopfenstein-18890-9-x-14-cm-374167239.html

La TCD4 Les Marécottes – La Creusaz

Cet appareil a été construit par la firme helvétique Giovanola en remplacement du télésiège, car celui-ci n’offrait plus le débit nécessaire pour amener les skieurs dans le domaine skiable. Elle fut construite en 1968. Elle a été rénovée par Garaventa. Les cabines d’origine ont été remplacées par des cabines Gangloff. Lors de la rénovation, des poutres à pneus ont été ajoutées en plus des lanceurs et ralentisseurs gravitaires dans les deux gares.

Image
Une ancienne cabine arrivant en gare amont avec vue sur la chaîne du Mont-Blanc.
Source: https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/postcards/switzerland-vs-valais/telecabine-de-la-creusaz-sur-les-marecottes-et-vue-sur-la-chaine-du-mont-blanc-318929280.html

Image
Vue sur les deux derniers pylônes. La Vallée du Rhône sous la brume. On remarque l'absence de potences de décablage.
Source: https://www.delcampe.net/en_GB/collectables/postcards/switzerland-vs-valais/cpm-neuve-suisse-telecabine-de-la-creusaz-sur-les-marecottes-et-les-alpes-valaisannes-239199824.html

Image
Situation sur le plan des pistes

    Caractéristiques Administratives

    TCD-Télécabine à attache débrayable : Les Marécottes – La Creusaz
    Exploitant : TéléMarécottes S.A.
    Constructeur : Giovanola
    Année de construction : 1968

    Caractéristiques d’Exploitation

    Saisons d'exploitation : Eté/Hiver
    Capacité : 4 personnes
    Débit : 600 personnes/heure
    Vitesse d'exploitation : 3.6 m/s
    Sens de la montée : Gauche

    Caractéristiques Géométriques

    Altitude aval : 1125 m
    Altitude amont : 1780 m
    Dénivelé : 655 m
    Longueur développée : 1398 m
    Temps de trajet : ~6 min

    Caractéristiques Techniques

    Emplacement tension : Aval
    Type de tension : Par contrepoids
    Emplacement motrice : Amont
    Nombre de pylônes : 11
    Dispositif d’accouplement : pince à gravité Giovanola


La gare aval
Située à proximité du centre du village, la gare aval est accessible par la route et dispose donc d’un parking. Elle est aussi accessible pour les personnes empruntant la ligne ferroviaire du Mont-Blanc Express. Mais la situation de la gare ferroviaire décentrée par rapport au village nécessite d’emprunter la navette gratuite ou de marcher un peu.
Elle abrite les caisses, une partie du "stock" de cabines et la poulie tension.

Image

Image
La gare aval et le parking

Image
La gare aval avec une partie de la ligne

Image
Entrée de la gare aval, avec les horaires d'ouverture de la télécabine.

Image
Vue d'ensemble de l'intérieur de la gare.

Image
Idem

Image
Sortie de la gare.

La ligne
La ligne de la télécabine traverse la forêt. La pente est régulière jusqu'au pylône n°5. Après celui-ci, la pente de la ligne est plus marquée jusqu'au pylône n°8. Après les pylônes 10 et 11, la ligne est quasi horizontale.

Image
Vue d'ensemble de la ligne

Image
P0

Image
P1

Image
Portée P1-P2

Image
P2

Image
Vue sur la vallée du Trient et sur le Mont de l'Arpille.

Image
P3

Image
Vue sur les Dents de Morcles.

Image
Vue sur la Vallée du Rhône et la Tête du Portail.

Image
Portée P3-P4

Image
P4

Image
P5, la pente s'accentue après celui-ci.

Image
Tête de P5, compression typique des appareils Giovanola, muni d’un sabot sous lequel la pince roule pour limiter les secousses et aussi car la configuration de la pince Giovanola ne permet pas un passage sous les galets compression. Lorsque les roulettes passent sous le sabot, ceci provoque le déplacement du câble vers le bas de sorte qu'il n'est plus en contact avec ces galets au passage de la pince.

Image
Portée P5-P6

Image
P6

Image
P7

Image
Portée P7-P8

Image
P8

Image
P9

Image
Portée P9-P10

Image
P10 et P11

Image
Têtes de P10 et P11

Image
Approche de la gare amont

Image
Entrée en gare amont

La gare amont
Cette gare abrite la poulie motrice de la télécabine, ainsi qu’un rail de stockage où sont rangés les cabines et les véhicules de service.

Image
Vue d'ensemble de l'intérieur.

Image
Une cabine entre en gare.

Image
La gare amont dans le hameau de la Creusaz.

Image

Image

Image

Image
Entrée de la gare en contre-plongée.

Image
La gare vue depuis la gare amont du téléski du Luisin.

Retour en station

Image

Image
P11-P10

Image
P7

Image
P5

Image
P2 avec le village des Marécottes en arrière-plan.

Image
P1

Image
P0

Véhicules et pinces

Image

Image

Image
Intérieur d'une cabine.

Image
Plaque du constructeur (rénovation). Avec les caractéristiques de la cabine.

Image
Une cabine un peu spéciale. Il s'agit d'un réservoir d'eau.

Image
Véhicule de service sans suspente.

Image
La pince, la suspente et le levier d'ouverture des portes.

Image
Vue rapprochée de la pince.

Image
Pince sur le câble avec le levier d'ouverture des portes.

Image

Image

Image
Embrayage de la pince.

Image
Pince en sortie de lanceur.

Image
Passage sur un pylône support.

Image
Passage sous le rail compression.

Image
Pince débrayée.

Image
Pince dans le ralentisseur.

Image

Aspects techniques

En gare aval

Image
La poulie retour est montée sur un lorry, ce qui permet d'effectuer la tension de la ligne. La tension est produite par un contrepoids.

Image
Vue rapprochée sur la poulie.

Image
La poulie retour vue de dessous.

Image
Le lorry vu de l'arrière.

Image
Poulies de déviation des câbles de tension et le contour à chaîne.

Image
Idem

Image
Le contrepoids

Image
Came de fermeture des portes. Avec, en rouge, le gabarit qui contrôle que les portes soient correctement fermées

Image
Lanceur gravitaire, avec les pneus ajoutés lors de la rénovation.

Image
Idem

Image
Ce gabarit contrôle le bon embrayage de la pince.

En gare amont

Image
Détecteur en entrée de gare. Ce détecteur vérifie que la pince soit correctement fermée.

Image
Ralentisseur gravitaire avec ajout de pneus.

Image
Idem

Image
Détail des pneus avec les galets de déviation.

Image
Came d'ouverture des portes. La planche en bois est utilisée pour de la maintenance.

Image
Le groupe moteur. Poulie motrice en jaune, le réducteur en dessous (vert) et le moteur en gris.

Image
Le moteur électrique en gris et en dessous, en bleu, le moteur thermique de secours avec sur sa gauche la pompe hydraulique (rouge) qu'il actionne. Ainsi que la centrale hydraulique (à droite en rouge) qui gère les freins.

Image
Le volant d'inertie avec la piste de freinage du frein de service.

Image
Le frein de poulie (également appelé frein de sécurité).

Image
La poulie avec, sur la droite, les mâchoires du frein de poulie. Sur la gauche, en rouge, le moteur hydraulique de l'entrainement de secours.

Image
Contour avec la chaîne de trainage.

Sur la ligne

Image
Détecteur "Sulzberger" de déraillement en rouge.

Image
Anémomètre mesurant la vitesse du vent. Ce genre de télécabine est très sensible au vent.

Photos diverses

Image
Cabane de l'école de ski. En fond, la vallée du Rhône et les sommets du domaine de Verbier.

Image
Vue sur la Catogne et le Grand Combin.

Image
Croisement de deux cabines avant la gare amont.

Image

Image

Image
Cabine "survolant" la Vallée du Rhône.

Quelques photos estivales

Image
La gare aval

Image
Passage sous le P0. On remarque bien le déplacement du câble vers le bas provoqué par la pince.

Image
Vue sur une partie de la ligne.

Image
P1

Image
Vue en aval

Image
P9

Image
P10 et P11, avec le télésiège du Vélard à droite.

Image
Arrivée en gare amont

Conclusion

Cette télécabine, principal point d'accès au domaine, est l’une des dernières télécabines du constructeur Giovanola encore en activité sur sol helvétique.
Elle sera peut-être la dernière : bien que sa concession ne vient à échéance qu'en 2037, il est fort probable que son autorisation d'exploitation expirera en 2025, année à partir de laquelle l'OFT ne devrait plus autoriser le transport de passagers avec des véhicules munis de pinces Giovanola. Comme de plus la société TéléMarécottes a dégagé des résultats assez décevants ces dernières années suite aux problèmes d'enneigement, ceci ne lui permet pas de dégager à court terme les fonds nécessaires au remplacement de l'installation, ce qui devrait laisser encore du temps pour admirer le dernier témoin d’une époque révolue.

Image

Sources : lift-world, wikipedia, bergbahnen.org, les reportages du domaine.

Vidéo de Gondelbahn Monde sur la télécabine

Je remercie les employés de la télécabine de nous avoir laissés, Fael et moi-même, prendre des photos de cet appareil.

Photos (sauf les anciennes) : 10sami52 et Fael
Ecriture et bannière : 10sami52



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :