Localisation(s)
Photo



 
Reportage général
Auteur de cette partie : alspace
Section écrite le 06/12/2020 et mise à jour le 14/12/2020
(Mise en cache le 04/12/2021)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Abondance
  2. Historique : la télécabine de l’Essert
  3. Essert, le seul ascenseur pour accéder au domaine
  4. Lignes et infrastructures de la télécabine de l’Essert
  5. Essert : un appareil indispensable


Abondance

Abondance est un village situé dans le massif du Chablais, à environ 25 kilomètres du lac Léman. Ce petit village dispose d’un domaine skiable étalé de 930 mètres à 1730 mètres d’altitude.
On y trouve 8 remontées mécaniques qui desservent 13 pistes dont 1 noire, 2 rouges, 6 bleues et 4 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : la télécabine de l’Essert

Le ski à Abondance est une histoire ancienne. Le ski-club ouvre en 1930. 8 ans plus tard, un télétraineau est mis en service au hameau du Frogy, juste au-dessus du centre du village.

Image
Le télétraineau du hameau du Frogy (collection monchu).


En 1963, la municipalité d’Abondance fait construire le téléporté mixte cabines/sièges de l’Essert. Construit par SAMVA (Société des Ateliers de Mécanique de la Vallée de l'Arve), ce téléporté reliait le village au plateau de l’Essert, à 1382 mètres d’altitude. Long d’environ 1800 mètres, il remontait un dénivelé de 430 mètres. Le téléporté est mis en service en janvier 1964. Il était équipé de cabines biplaces et de sièges à embarquement latéral.

Image
Vue aérienne de la gare aval du téléporté de l’Essert (collection monchu).

Image
La gare aval en hiver (collection monchu).

Image
Vue avant (collection monchu).

Image
La ligne en été (collection monchu).

Image
Vue vers l’aval de la ligne (collection monchu).

Image
L’arrivée (collection monchu).

Image
La gare amont (collection monchu).

Image
Une cabine en ligne (collection monchu).

Image
Un siège à embarquement latéral en ligne (collection monchu).


En 1964, deux téléskis sont mis en service sur le plateau de l’Essert : le Baby et la Corne. Le premier desservait une courte piste dédiée aux skieurs débutants tandis que le second donnait accès à des itinéraires plus difficiles. Le téléski de la Corne est doublé en 1971.

Image
La fin de la ligne du téléporté de l’Essert, avec en arrière-plan le téléski de la Corne (collection monchu).


En 1975, le téléski de la Pointe du Frémoux (renommé depuis Grand Frémoux) est mis en service. Il relie le plateau de l’Essert à la pointe du Frémoux. De son sommet, un télésiège est également accessible : l’Ecuelle. Ce dernier dessert un nouveau versant sur l’envers de la pointe du Frémoux.

Image
Le téléski du Grand Frémoux et la gare amont du télémix de l’Essert à gauche (D.R).


En 1982, le téléski du Petit Frémoux est construit sur le plateau de l’Essert pour agrandir l’espace débutants. Deux pistes faciles sont ainsi accessibles.
Cependant, la télécabine de l’Essert vieillit et devient de plus en plus obsolète, à tel point qu'elle n'était plus aux normes : un remplacement devint obligatoire. Poma propose la construction d’une nouvelle télécabine 6 places sur le tracé de l’ancien appareil et en reprenant les anciens pylônes et partiellement les gares en les adaptant à la nouvelle installation. Les travaux ont été réalisés en un temps très réduit : entre le 15 août et le 20 décembre 1983.
En gare aval, le génie civil de l'étage inférieur est conservé, et un bâtiment plus large est construit à l'étage avec les lanceurs et ralentisseurs qui dépassent de la structure. Les pylônes sont conservés et légèrement réhaussés. En gare amont, un nouveau bâtiment est construit à l’avant de l’ancienne structure.
La même année, le téléski du Covagny est mis en service sous l’arrivée de la télécabine pour desservir une piste pour débutants. Enfin, le téléski du Lac est mis en service en 1984.

Image
La télécabine de l’Essert version 1963 vs 1983 (collection monchu).

Image
Comparaison des ouvrages de ligne des deux générations de téléportés sur l’axe de l’Essert (collection monchu).

Image
La gare amont de 1963 vs 1983 (collection monchu).



Essert, le seul ascenseur pour accéder au domaine

La télécabine de l’Essert est située sur un axe structurant, entre le village d’Abondance et son domaine skiable, au niveau du plateau du même nom que l’appareil.
Ainsi, elle sert d’ascenseur pour les skieurs à destination du domaine skiable d’Abondance. Elle donne accès à toutes les remontées mécaniques du plateau, que sont les téléskis du Lac, de la Corne, du Covagny, du Petit et du Grand Frémoux. La télécabine dessert également deux pistes qui reviennent à son départ. Cependant, en cas de manque de neige, la télécabine permet de regagner le village d'Abondance en fin de journée de ski.

Pour les piétons, la télécabine de l’Essert permet de gagner le restaurant d’altitude présent sur le plateau, à proximité immédiate de son arrivée. Pour les personnes souhaitant randonner en raquettes, un sentier démarre de l’arrivée de la télécabine, rejoint la pointe des Follys avant de redescendre sur le village d’Abondance.

La télécabine de l'Essert dessert donc les pistes suivantes :
  • La piste bleue Retour Village.
  • La piste rouge Retour Village.

Image
Situation de la télécabine de l’Essert sur le plan des pistes d’Abondance.


La télécabine de l’Essert est issue de la gamme de télécabines débrayables Pomagalski à pinces S à lanceurs pentagonaux où les canons sont équipés de pneus pour atteindre la vitesse maximale de 5 mètres par seconde. L'embrayage et le débrayage se font donc par la pression de leviers situés sous la pince.
On notera qu’une partie des ouvrages de ligne sont issus de l’ancien téléporté de 1964 et adaptés à la télécabine actuelle en 1983. Suite à la tempête Zeus en 2017, les pylônes 13 et 14, ainsi que le multipaire entre les P12 et P16 ont été remplacés. En 2014, l’architecture électrique de l’installation ainsi que le dispositif de pesage ont été remplacés et une mise en conformité incendie a été réalisée par la même occasion.


Voici donc les caractéristiques de cette télécabine :

Caractéristiques administratives

TCD-Télécabine à attaches débrayables : ESSERT
Maître d’ouvrage : COMMUNE D’ABONDANCE
Exploitant : RÉGIE MUNCIPALE D’ABONDANCE
Constructeur : POMA
Année de construction : 1983

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 935 personnes/heure (* 1200 personnes/heure)
Débit à la descente : 935 personnes/heure (100 %) (* 1200 personnes/heure)
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 950 m
Altitude amont : 1382 m
Dénivelée : 432 m
Longueur développée : 1803 m
Longueur horizontale : 1750 m
Portée la plus longue : 162 m
Pente moyenne : 24,69 %
Pente maximale : 57 %
Temps de trajet : 6 minutes

Caractéristiques techniques

Gamme : Télécabine 6 places à pinces S "Plus"
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 359 kW
Diamètre de la poulie motrice : 3400 mm
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérins : 2
Tension nominale : 18 035 daN
Pression nominale : 99 bar
Diamètre de la poulie retour : 3400 mm
Nombre de pylônes : 19

Caractéristiques des cabines

Type de véhicules : SP77
Nombre de véhicules : 35
Masse à vide : 416 kg
Charge utile : 480 kg
Espacement : 24 secondes
Dispositif d'accouplement : Double pince S

Caractéristiques du câble (2004)

Fabricant : TREFILEUROPE
Diamètre : 33 mm
Type d'âme : Compacte
Composition : 6x17 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 231 mm
Pas de toronage : 96 mm
Section du câble : 423 mm²
Section du toron : 70 mm²
Résistance à la rupture : 76 080 daN

* Valeur en débit final.


Ligne et infrastructures de la télécabine de l’Essert

La gare aval

La gare aval de la télécabine de l’Essert est située à 950 mètres d’altitude, à proximité immédiate d’un grand parking pour les skieurs à la journée. Elle se trouve également à seulement 500 mètres du centre-bourg d’Abondance.
C’est un grand bâtiment, paré de bois qui accueille également les caisses de forfaits au rez de chaussée. Au niveau technique, nous retrouvons la station retour-tension de l’appareil. L’accès aux quais s’effectue par des escaliers.

Image
La gare aval dans son environnement depuis le parking ski journée.

Image
Vue d’ensemble de la gare aval.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Les caisses pour les forfaits et juste au-dessus les escaliers d’accès au quai d’embarquement.

Image
L’escalier de sortie du quai de débarquement.

Image
La poulie retour-tension.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

A la sortie de la gare aval, les deux premiers pylônes donnent une inclinaison assez importante au câble afin de sortir du décaissement où se trouve le départ. La pente est assez forte jusqu’au pylône 6 où l’on survole les alpages du hameau des Mouilles. Le pylône 7 imprime ensuite la montée principale du tracé. La pente est forte et assez constante jusqu’au quinzième ouvrage. La pente décroit ensuite progressivement pour être presque à plat entre les pylônes 17 et 19.

Pomagalski a équipé la ligne de 19 pylônes, dont 3 compressions et 16 supports :
  • P1 : 8C/8C
  • P2 : 8C/8C
  • P3 : 6S/6S
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 4S/4S
  • P6 : 4S/4S
  • P7 : 10C/10C
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 6S/6S
  • P10 : 4S/4S
  • P11 : 4S/4S
  • P12 : 4S/4S
  • P13 : 4S/4S
  • P14 : 4S/4S
  • P15 : 6S/6S
  • P16 : 6S/6S
  • P17 : 6S/6S
  • P18 : 4S/4S
  • P19 : 4S/4S

NOTE : les photos ont été prises dans le sens de la descente.

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Retour sur le pylône 2.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
Retour sur le pylône 4.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
Milieu de la portée.

Image
P6.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
P15.

Image
Portée vers le pylône 16.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17. Le plateau de l’Essert est en vue.

Image
P17.

Image
Portée vers le pylône 18.

Image
P18.

Image
Portée vers le pylône 19.

Image
P19. On remarque sur la droite le départ du téléski du Petit Frémoux.



La gare amont

La gare amont est située à 1382 mètres d’altitude, en plein cœur du front de neige du plateau de l’Essert, non-loin des téléskis du Covagny, du Grand et du Petit Frémoux.
Cette station assure la mise en mouvement du câble grâce à un moteur à courant continu de 359 kW. Le stockage de l’ensemble des véhicules est également possible dans le grand garage jouxtant les quais.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
L’intérieur de la gare amont.

Image
Le garage.

Image
L’aiguillage entre le contour et les voies de garage.

Image
Le garage.

Image
L’entrée et la sortie de la gare.

Image
Vue arrière.

Image
En descendant vers le téléski du Covagny.

Image
Vue en contre-plongée sur la gare amont depuis l’arrivée du téléski du Covagny.

Image
Vue opposée.

Image
La gare amont dans son environnement. On remarque en arrière-plan, à droite, le Mont de Grange (2432 m).



Véhicules et pinces

La télécabine de l’Essert est équipée de 35 cabines SP77 fournies par l'entreprise Française Sigma Composites. Elles peuvent accueillir 6 personnes au total, sur deux banquettes 3 places dos à dos.
Ces cabines sont reliées au câble par une double pince débrayable de type S. L’ouverture des portes s’effectue grâce à un petit levier sur le toit de la cabine qui actionne les deux parties mobiles de la coque.

Image
Une cabine SP77 en ligne.

Image
L’intérieur d’une cabine.

Image
Autre angle de vue à l’intérieur de la cabine.

Image
Quelques véhicules stockés en gare amont.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne vue du départ du téléski du Petit Frémoux.

Image
Vue sur la ligne depuis les pistes.

Image
Portée vers le pylône 18.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
La ligne vue de la file d’attente à l’embarquement.



Essert, un appareil indispensable

La télécabine de l’Essert est un axe vital du domaine skiable d’Abondance. Seul appareil qui donne accès au domaine skiable, elle est également le seul moyen de redescendre sur la station après la journée de ski lorsque les pistes de retour station sont fermées. Elle assure donc une liaison, ô combien indispensable, entre le village et le domaine d’Abondance.
Avec 37 années de services en 2020, la télécabine de l’Essert assure vaillamment son rôle. Les finances de la station étant fragiles, le remplacement de cet appareil phare n’est pas à l’étude pour le moment.

Image
Essert, une télécabine vieillissante mais indispensable au fonctionnement du domaine skiable d’Abondance.



Je tiens à remercier 91@g et l'administrateur du site ski.inmontanis.info pour les photos, monchu pour son aide ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : 91@g et ski.inmontanis.info
Date des photos : 06 février 2012 et 29 décembre 2019.

 
Partie technique détaillée
Co-auteurs de cette partie : l'alexois - 91@g
Section écrite le 15/11/2021 et mise à jour le 04/12/2021
(Mise en cache le 04/12/2021)

Bonjour !
91@g et moi même vous proposons cette partie technique. Bonne lecture !

Partie technique :

Gare aval :

Vue générale de la gare :
Image

Tension de la ligne :
La tension de la ligne est assurée en gare aval via la poulie de tension mise en place sur un lorry. Celui-ci est relié à 2 vérins hydrauliques alimentés par une centrale située en bas de la gare. Le système dispose également de 2 éclisses permettant de reculer ou d'avancer le lorry en fonction de l'allongement du câble.

La poulie retour tension :
Image

Image

Le moyeu :
Image

Les vérins hydrauliques :
Image

Ancrage des vérins :
Image

Les tiges des vérins :
Image

Les éclisses :
Image

Le lorry :
Image

Centrale hydraulique de tension du câble :
Image

Image

Image


Poutres à pneus :
En gare aval, l'entrainement des poutres à pneus se fait via un système de cardans dont la prise est située au niveau des galets de déviation du câble. On retrouve ainsi en tout 4 prises de mouvement dont 1 condamnée côté lanceur (3) et 6 boites de transfert. Au centre de la gare, côté ligne, la boite de transfert principale (5), en plus de servir à relier l'ensemble des cardans d'entrainement des poutres à pneus, est également reliée à la chaine de trainage des cabines (décrite dans un paragraphe en dessous).

Voici tout d'abord un schéma de principe de l'entrainement des poutres à pneus.
Sur l'ensemble du paragraphe, les numéros entre parenthèses seront ceux du schéma, ce afin de faciliter la compréhension du système (cliquez sur l'image pour l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre) :
Image

Prise de mouvement sur les galets de déviation du câble côté poulie dans le ralentisseur (1) :
Image

La même prise de mouvement vue du dessus :
Image

Début du cardan depuis la prise de mouvement côté poulie du ralentisseur :
Image

Vue du cardan avec au fond la prise de mouvement côté ligne du ralentisseur (2) ; le cardan provenant de la boite de transfert finale (6) est celui situé au centre de la photo :
Image

Le cardan reliant les 2 prises de mouvement du ralentisseur ; au premier plan, la prise côté ligne (2) :
Image

Prise de mouvement sur les galets de déviation du câble côté ligne dans le ralentisseur (2) :
Image

Vue opposée :
Image

La prise de mouvement se fait via des courroies :
Image

Image

La boite de transfert des cardans (2) : le cardan de gauche vient de la prise de mouvement côté poulie du ralentisseur (1) ; le cardan en haut à droite rejoint la boite de transfert principale (5) tandis que le cardan situé à l'arrière alimente directement les poutres à pneus du ralentisseur :
Image

Prise de mouvement côté poulie du lanceur (4) ; on aperçoit en haut le cardan provenant de la boite de transfert finale (6) :
Image

Prise de mouvement également assurée par courroies :
Image

Image

Le cardan reliant les 2 prises de mouvement du lanceur :
Image

Prise de mouvement condamnée côté ligne du lanceur (3) :
Image

La boite de transfert principale (5) avec la prise de mouvement condamnée derrière (3) :
Image

Le cardan de liaison à la boite de transfert finale (6) :
Image

Transmission du mouvement des pneus par courroies :
Image


Poutres :
La gare aval dispose de poutres à pneus dans les lanceurs/ralentisseurs ainsi que d'une chaîne de trainage dans le contour.

Entrée du ralentisseur en G1 :
Image

Ralentisseur en G1 :
Image

Contour :
Image

Le contour dispose d'une rampe isolée condamnée qui servait au stockage d'un véhicule :
Image

L'aiguillage d'accès à cette rampe est condamné :
Image

Ainsi que l'aiguillage de sortie :
Image

Le lanceur :
Image

Image


Les poutres supportent également certains galets servant au guidage du câble en gare ainsi que divers capteurs :

Contrôle de la position du câble avec un galet de guidage vertical côté ralentisseur :
Image

Un autre galet de guidage côté lanceur :
Image

Sortie du câble :
Image


Chaîne de trainage des cabines :
La chaîne de trainage sert à tracter les cabines dans le contour de la gare via des taquets. L'espacement des taquets de la chaine de la gare aval ne permet pas le cadencement des cabines, contrairement à la chaîne de la gare amont.

La prise de mouvement de la chaîne se fait au niveau de la boite de transfert principale (voir paragraphe précédent) :
Image

Image

Une particularité réside à ce niveau. En effet, la chaîne peut être débrayée pour arrêter le contour alors que l’installation fonctionne.

Pour ce faire, on trouve une petite centrale hydraulique :
Image

Qui met en action un vérin (photo de la G2) :
Image

Et celui ci, par un jeu de bielles :
Image

Débraye la prise de mouvement au niveau de l’engrenage d'entrainement de la chaîne :
Image


Armoire de commande en G1 :
Cette armoire sert à gérer la gare aval. Elle offre la possibilité de gérer la gare amont via une marche en télécommande.

L'armoire est située contre un des pieds de la gare :
Image

L'écran tactile de l'armoire :
Image

L'intérieur de l'armoire :
Image

L'arrière de la platine de commande :
Image

L'arrière du pesage et du sectionneur général de l'armoire :
Image

De l'autre côté du pilier de la gare, nous retrouvons le coffret de branchement de la ligne multipaires de sécurité :
Image



Gare amont :

Entrainement :

L'installation est entrainée par un moteur électrique en courant continu de 359 kW. Elle dispose en cas de problème d'un moteur thermique de secours qui vient se prendre sur l'arbre rapide avant le réducteur via des courroies. Le moteur de secours dispose d'un sélecteur de sens de marche qui est au point mort en fonctionnement normal : de fait, les courroies sont entrainées en permanence.
L'installation est équipée de 2 types de freins : un frein de service sur l'arbre rapide à la sortie du moteur électrique, et de 2 freins d'urgence directement sur la poulie motrice.


Vue d'ensemble de la salle de la motrice :
Image

Le moteur électrique :
Image

Image

Image

La transmission entre le moteur et le réducteur. On peut voir aussi le disque du frein de service ainsi que la transmission du moteur de secours :
Image

Et avec le frein :
Image

Vue sur le boitier d'alimentation du frein de service :
Image

L'armoire de puissance :
Image

Le moteur de secours :
Image

Image

Les batteries ainsi que le réservoir de gazole servant au démarrage du moteur de secours:
Image

Arbre de sortie du moteur de secours et courroies de transmission non escamotables, ainsi que le sélecteur de sens de marche :
Image

Image

La courroie de transmission entre le sélecteur et l'arbre rapide :
Image

Le réducteur :
Image

La plaque d'origine du réducteur dans la salle de contrôle :
Image

Vue sur le radiateur de refroidissement de l'huile du réducteur ainsi que sur la pompe de circulation d'huile :
Image

L'arbre lent et la poulie motrice, en gare amont :
Image

Image

La poulie motrice et son encagement :
Image

Vue de dessus. On peut apercevoir la prise de force pour l'entrainement de la gare
Image

Centrale hydraulique pour les freins d'urgence :
Image

Image

Les freins sur la poulie :
Image

Image


Commande :

C'est dans le poste de conduite amont que l'on retrouve les commandes principales de l'installation, ainsi que la surveillance de la ligne et de la gare au travers de différents appareils et écrans.

Les armoires de commande :
Image

Ecran tactile d'accès aux informations et commandes principales de la télécabine :
Image

Contrôle de la ligne de sécurité, du pesage des pinces ainsi que de la marche de secours :
Image

La platine de contrôle du moteur de secours :
Image

Vue sur la marche incendie et le généphone :
Image

Vues sur l'intérieur des armoires de commande :
Image

Image

Image

Vue sur l’arrière de la platine de contrôle du moteur de secours :
Image


Fonctionnement mécanique de la gare amont :

Classiquement, sur cette génération de télécabine, la prise de mouvement de la mécanique de la gare (lanceurs, ralentisseurs et chaîne de trainage) s'effectue sur la poulie motrice à l'aide de cardans.

Voici deux vues d'ensemble des lanceurs en G2, non fermés et recouverts uniquement d'un toit en tôle de forme circonflexe :
Image

Image


Entrainement des poutres à pneus :

Chaque poutre à pneus est donc entrainée par 2 cardans chacune. Ces 4 cardans sont reliés au cardan principal via 2 boites de transfert (2 et 3), le cardan principal prenant son mouvement sur la poulie motrice (1).

Comme pour la gare aval, voici un schéma de principe de l'entrainement des poutres à pneus.
Sur l'ensemble du paragraphe, les numéros entre parenthèses seront ceux du schéma, ce afin de faciliter la compréhension du système (cliquez sur l'image pour l'ouvrir dans une nouvelle fenêtre) :
Image

Prise de mouvement sur la poulie motrice (1) :
Image

Cardan entre la poulie motrice et la boite de transfert principale (2) :
Image

Boite de transfert principale (2) avec le cardan principal au premier plan : le cardan partant à gauche va entrainer les pneus de la poutre du lanceur, le cardan allant à droite va entrainer ceux du ralentisseur. On peut voir la dynamo tachymétrique câble :
Image

Autre vue sur la dynamo tachymétrique :
Image

Cardan de transmission principal entre les 2 boites de transfert (2 et 3) :
Image

Boite de transfert finale (3) :
Image

Transmission du mouvement des pneus par courroie :
Image


Poutres :
La gare amont est équipée de poutres à pneus qui sont situées dans les lanceurs et ralentisseurs. Comme expliqué, elles permettent aux cabines de ralentir ou d'accélérer selon qu'elles entrent ou qu'elles sortent de la gare. Une chaîne est utilisée pour le trainage dans le contour de la gare ; celui-ci est donc dépourvu de poutres à pneus.

Poutres à pneus dans le ralentisseur :
Image

Contour :
Image

Lanceur :
Image

Fin du lanceur :
Image


Câble :
Le diamètre de la poulie motrice est inférieur à la largeur de la voie, de fait le câble doit être dévié via différents trains de galets au sein de la gare.

Arrivée du câble en G2 :
Image

Cheminement du câble dans le lanceur :
Image

Vue sur les galets de déviation du câble au niveau du lanceur :
Image

Sortie du lanceur :
Image


Garage :
La télécabine de l'Essert est équipée d'un garage en gare amont. Il permet de stocker l'ensemble des cabines, pour les protéger des intempéries en dehors de l'exploitation, les pinces S étant très sensibles au gel. Ce garage sert également à stocker des cabines lors des périodes de moindre exploitation pour un fonctionnement à débit réduit.
Ce garage est à fonctionnement semi-automatique : des pneus prennent en charge les cabines à l'entrée et à la sortie du garage.
Une chaîne, située juste après la poutre à pneus de l'entrée, guide les cabines vers un point haut, si bien que les cabines peuvent ensuite circuler gravitairement dans le garage, les poutres ayant une légère pente. Cela nécessite tout de même une aide humaine pour le déplacement des véhicules au sein du garage.

Synoptique :
Image

Vue du garage depuis l'atelier de maintenance des pinces :
Image

Aiguillage d'entrée :
Image

Aiguillage de sortie :
Image

Rampe et aiguillage n°4 :
Image

Aiguillage n°3 :
Image



Pinces :

Les véhicules de la télécabine de l'Essert sont maintenus sur le câble via une double pince S. Il s'agit du premier modèle de pince développé par l'entreprise Poma, fonctionnant grâce à des rondelles de Belleville exerçant la force de serrage sur le câble. Ce type de pince est bistable, c'est-à-dire qu'elle reste ouverte en gare. L'ouverture et la fermeture se font classiquement via des cames d'embrayage et de débrayage.
Ces pinces craignent le givre, d'où l'utilité de les laisser à l'abri en dehors des périodes d'exploitation.

Une pince dans le ralentisseur en gare aval :
Image

Une pince dans le lanceur en gare amont :
Image

La came de débrayage en G1 :
Image

La came d'embrayage en G2 :
Image

Les gares sont équipées de systèmes de contrôle de gabarit des pinces, ce qui permet de vérifier que les pinces sont bien accrochées au câble :
Image


Le garage de la gare amont dispose d'un atelier de maintenance des pinces situé sur la dernière voie de stockage. Cet atelier est équipé d'une plateforme située à hauteur des pinces et d'un chariot de levage.

Pince vue de l'atelier de maintenance :
Image

Chariot de levage pour la manutention des pinces (chariot neuf de 2020) :
Image

Vue générale de l'atelier :
Image

Une pince destinée à tester le pesage pince est stockée en gare aval. Elle ne sert plus à l'heure actuelle :
Image


Remerciements :

Afin de conclure cette partie technique, nous tenons à remercier vivement Messieurs Franck Ninot, chef d'exploitation du domaine skiable d'Abondance ainsi que Richard Damevin et Nicolas Rouze pour leur accueil et le temps accordé lors de cette visite qui a eu lieu le 17/12/2020.

Lien vers le site des remontées mécaniques d'Abondance.
Lien vers le site de l'office du tourisme d'Abondance.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :