En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TCD6 Eckbauerbahn

Garmisch-Partenkirchen - Classic

Doppelmayr

T2 ES
Description rapide :
La télécabine Eckbauerbahn est un appareil qui dessert un petit plateau d'altitude. Elle remplace un appareil historique Pohlig qui possédait des pinces Giovanola type 1.

Options techniques :
  • Entraînement direct ou semi-direct
Année de construction : 2019

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Clément05
Section écrite le 07/02/2020 et mise à jour le 16/02/2020
(Mise en cache le 16/02/2020)

Bonjour, je vous présente un reportage sur la…

Image

Au sommaire :


  • Garmisch-Partenkirchen
  • La télécabine Eckbauerbahn : accès à un plateau d’altitude
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Véhicules et pinces
  • Autres vues
  • Conclusion


Garmisch-Partenkirchen

Garmisch-Partenkirchen est l’association de deux communes (Garmisch et Partenkirchen) qui forme une ville située en Bavière, dans le Sud de l’Allemagne. Située à seulement 1h10 de Munich (1h30 en train), cette ville est très facilement accessible ce qui la rend très prisée lors des week-ends et des vacances par les allemands. L’autoroute A95 qui part du périphérique de Munich arrive en effet aux portes de la ville (Eschenlohe) et est en cours de prolongement pour arriver presque à Garmisch. La gare accueille quant à elle un train régional par heure et plusieurs ICE par jour qui partent de Munich chaque jour pour assurer les liaisons (ces trains sont prolongés jusqu’à Miitenwald, Innsbruck ou Seefeld in Tirol).
La ville de Garmisch-Partenkirchen est typique de ce que l’on trouve en Bavière avec des maisons à l’architecture authentique et très colorée. On retrouve deux vastes secteurs piétons au sein de la ville : Marienplatz, prolongée d’une rue piétonne (côté Garmisch) et Ludgwigstrasse côté Partenkirchen avec de nombreuses boutiques et monuments historiques. Un réseau de bus urbain permet de circuler facilement dans la ville et les parkings sont également bien répartis pour permettre le stationnement. Il est à noter que la ville a accueilli les jeux olympiques d’hiver en 1936.

Garmisch-Partenkirchen est aussi l’une des stations les plus connues d’Allemagne et propose plusieurs secteurs de ski : Garmisch-Classic et Garmisch-Zugspitze. Le premier propose des pistes pour tous les niveaux réparties entre les plateaux de Hausberg et les sommets du Kreuzjoch et de l’Osterfelderkopf. Les débutants s’orienteront plus vers le plateau à l’arrivée de la télécabine Hausbergbahn tandis que les bons skieurs pourront profiter des pentes engagées autour du 2S Kreuzeckbahn et des téléphériques Alpspitzbahn et Hochalmbahn. Le secteur comporte deux portées d’entrées, accessibles en voiture et en train (et depuis la gare centrale de Munich directement en hiver) : Hausberg et Kreuzeck-Alpspitz. Le secteur de la Zugspitze se développe sur un ancien plateau glaciaire, sous les sommets du Schneefernerkopf, du Wetterwandeck et de la Zugspitze. Plus petit, il propose néanmoins un ski varié mais se situant en haute altitude ce qui le rend plus sensible aux aléas climatiques. L’accès se fait par le train à crémaillère de la Zugspitze jusqu’à la Zugspitzplatt ou bien depuis l’Eibsee par le Zugspitzbahn.
Hors hiver, la ville de Garmisch-Partenkirchen regorge de curiosités à découvrir et les sites de la Zugspitze, de l’Eckbauer et du Wank sont ouverts toute l’année. Ces deux derniers proposent un panorama très agréable sur la ville et les sommets alentours et sont accessibles par télécabine. En bas de l’Eckbauer se trouvent aussi les tremplins de saut à ski de la station.

Image
La principale rue piétonne de Garmisch-Partenkirchen, avec le Wank au fond.

La télécabine Eckbauerbahn : accès à un plateau d’altitude

La télécabine Eckbauerbahn est un appareil un peu isolé du reste du domaine de Garmisch-Partenkirchen. Elle est installée à proximité des tremplins de la station, qui sont eux desservis par un télésiège fixe biplace. La fréquentation de l’Eckbauerbahn reste assez faible, ce qui justifie son faible débit. En hiver, elle desservait jusqu’à peu une piste de ski alpin (de couleur rouge) et permet l’accès à l’auberge de l’Eckbauer. Cependant, en été, en plus de l’auberge, de nombreux parcours de randonnées faciles sont accessibles depuis la gare d’arrivée ce qui lui permet d’attirer plus de clients. De plus, l’exploitant a acheté à Doppelmayr 4 véhicules spéciaux pour transporter les VTT et ainsi ne pas abîmer les vitres des cabines. Aujourd’hui, le rôle de la télécabine semble plus s’orienter vers le tourisme estival.

Sur le plan historique, la télécabine Doppelmayr remplace un appareil deux places du constructeur Pohlig. Equipée de la première gamme de pinces Giovanola, cette ancienne installation a été ouverte en 1956. Il faut noter que les cabines biplaces n’étaient pas closes comme aujourd’hui et comportaient un simple portillon pour éviter de tomber. L’installation Doppelmayr reprend le même tracé que l’ancienne télécabine et réutilise le bâtiment de la gare amont (celui de la gare aval a été totalement détruit).

A noter que depuis la gare amont, un parcours de randonnées donne accès à une gorge où se trouve un petit téléphérique, le Graseckbahn.

Situation sur le plan hivernal (la zone de la télécabine n’apparaît pas sur le plan estival) :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TCD - Télécabine à pinces débrayables : ECKBAUERBAHN
Exploitant : Partenkirchner BergBahnen GmbH & Co. KG
Constructeur : Doppelmayr
Année de construction : 2019

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Annuelle
Capacité : 6 personnes
Débit à la montée : 570 personnes/heure
Débit à la descente : 570 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 731 m
Altitude amont : 1227 m
Dénivelé : 496 m
Longueur développée : 2134 m
Pente moyenne : 24,15 %
Temps de trajet : 7 min 6 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : Uni-G
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : DSD
Puissance développée : 187 kW
Sens de montée : Gauche
Embarquement : De plain-pied
Nombre de pylônes : 13
Largeur de la voie : 5,2 m
Dispositif d’accouplement : Pinces DT-108
Nombre de cabines : 45 + 4 véhicules VTT
Espacement : 113,68 m

La gare aval

La gare aval est la station tension de l’installation. Cette fonction est assurée par deux vérins hydrauliques contrôlés par une centrale. La station Uni-G, dépourvue de couverture, est installée dans un bâtiment aux formes cubiques et bardé de bois. Un petit restaurant, un magasin ainsi que des locaux pour l’exploitant ont été construits à côté. A côté des voies de circulation des cabines se trouve un petit espace de stockage permettant de ranger une partie des véhicules hors exploitation. Ce garage se compose de deux rails disposés en peigne.

Image
La gare aval depuis le bout du parking avec la ligne derrière.

Image
Vue rapprochée de la gare.

Image
L’esplanade devant la gare.

Image
Vue plus aérienne de la gare depuis la route montant vers l’Eckbauer.

Image

Image
Les locaux techniques.

Image
On se rapproche.

Image
L’avant de la gare.

Image
Les bornes à forfaits.

Image
La structure de la gare aval avec le contour.

Image
Le quai d’embarquement.

Image
La poulie retour tension.

Image
Les vérins.

Image
Un poste de conduite déporté…

Image
… et le deuxième.

Image
L’aiguillage vers le garage.

Image
Les rails.

Image
Vue sur l’intérieur du garage.

Image
Le lanceur.

La ligne

La ligne mesure 2134 m et se compose de 13 pylônes.
La première partie de la ligne est très pentue. Après le pylône 3, le tracé devient plus plat et longe les tremplins de saut à ski. Il s’en suit une seconde montée suivie d’un replat. Après deux passages en dévers, le tracé atteint le plateau sommital de l’Eckbauer où se trouve la gare amont.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : 12C/12C
P2 : 12C/12C
P3 : 8S/8S
P4 : 6S/6S
P5 : 4S/4S
P6 : 8SC/8SC
P7 : 4S/4S
P8 : 12S/12S
P9 : 6S/6S
P10 : 4SC/4SC
P11 : 8S/8S
P12 : 10S/10S
P13 : 6S/6S

S : balancier support
C : balancier compression
SC : balancier support-compression


Image
Les deux premiers pylônes.

Image
Le P3, fin de cette montée importante.

Image
Le P4, avec une partie des tremplins à droite.

Image
La portée vers le P5, avec le survol d’un dévers.

Image
Le P5.

Image
La portée vers le P6.

Image
Le P6, la pente augmente.

Image
Vers le P7, le paysage est boisé.

Image
Le P7.

Image
On continue avec une pente assez constante.

Image
Le P8.

Image
Le P9 avec le Wetterstein en toile de fond.

Image
La pente est quasi nulle.

Image
Le P10, la dernière petite montée.

Image

Image
Le P11.

Image
On survole un petit chemin.

Image
Le P12, on aperçoit la gare amont.

Image
On est sur le plateau sommital.

Image
Le P13.

La gare amont

La gare amont est la station motrice de l’installation. Au contraire de la station de départ, une station Uni-G à couverture classique a été installée devant l’ancienne gare d’arrivée. Cette dernière a été reconvertie en garage et en lieu de stockage pour du matériel. Un convoyeur à taquets relie le contour au garage. La gare arbore une couverture sombre avec des parties couleur crème. Elle est située au sommet de la colline de l’Eckbauer, à une altitude de 1227 mètres et elle dessert parfaitement tout le plateau sommital.

Image
La gare amont depuis la ligne.

Image
Le ralentisseur.

Image
Les commandes déportées sur le quai.

Image
Le convoyeur vers le garage.

Image
Le quai d’embarquement pour la descente.

Image
Le lanceur.

Image
Vue de côté sur la station amont.

Image
En contre plongée.

Image
Vue plus éloignée sur la gare amont.

Image

Image
Un angle de vue plus général permet d’apprécier le prolongement de l’ancienne gare amont par la nouvelle.

Image

Image
Zoom sur la gare Uni-G.

Véhicules et pinces

La télécabine Eckbauerbahn est équipée de 45 cabines Omega IV d’une capacité de 6 places. Parmi ces véhicules, quatre sont blanches et peuvent être réservées pour la célébration de mariages. Une cabine (la 45) est rouge et a été achetée en souvenir de l’ancienne directrice de l’installation. Il faut noter que les skis peuvent être mis dans des trous au centre des cabines et que les assises sont en planches de bois. En plus des 45 cabines, quatre véhicules peuvent embarquer 2 VTT à la fois et sont mis en ligne lors de l’exploitation hors neige. L’ensemble est relié par des pinces à barres de torsion DT-108.

Image
Une cabine classique 6 places de couleur noire.

Image
De face.

Image
On voit l’endroit où peuvent être posés les skis en hiver.

Image
L’intérieur avec les banquettes et les trous pour les skis (cachés par la plaque au centre).

Image
Une cabine blanche.

Image
La cabine rouge.

Image
La vitre d’aération.

Image
Le plafond avec une caméra de surveillance.

Image
Un véhicule pour les VTT.

Image

Image
En gare aval.

Image
Les supports pour les VTT.

Image
Une pince DT-108.

Image

Autres vues

Voici à présent des vues supplémentaires de la télécabine ainsi que de l’espace desservi en gare amont.

Image
La fin de la ligne.

Image
Les prairies avec le Wetterstein en toile de fond.

Image
L’auberge restaurant de l’Eckbauer.

Image
Le massif du Wetterstein.

Image
A proximité de la gare amont, on trouve quelques anciennes cabines réutilisées.

Image
La télécabine Eckbauerbahn depuis le bout du parking.

Image
Zoom sur la ligne.

Conclusion

La télécabine Eckbauerbahn est un appareil qui rend des services adaptés en été. Peu fréquentée, elle permet néanmoins l’accès à un plateau avec une jolie vue sur le Wetterstein, la Zugspitze, le Wank et Garmisch-Partenkirchen. Les parcours de randonnées faciles complètent bien l’offre proposée au sommet, en plus de l’auberge. L’ancienne installation, un des dernières télécabines Pohlig encore en service, était devenu inadaptée pour une station comme Garmisch-Partenkirchen : le manque de confort, la mécanique chère à entretenir et la rusticité des véhicules (ouverts sur l’extérieur) avaient rendu nécessaire le remplacement. Bien que ne proposant qu’un débit de 600 personnes par heure, la télécabine Doppelmayr reste parfaitement adaptée à son rôle.

Pour aller plus loin, je vous invite à visionner les vidéos des deux installations de l’Eckbauer (Gondelbahn Monde) :
- Télécabine 2 places : https://www.youtube.com/watch?v=I_j7U_wg6IM&list=PL6Wv1OB_Y3i9FVPIIPdmfT2rQyJ5i_Idj&index=6&t=0s
- Télécabine 6 places : https://www.youtube.com/watch?v=PNaoSC5cfkk&list=PL6Wv1OB_Y3i9FVPIIPdmfT2rQyJ5i_Idj&index=2&t=130s

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 11 août 2019)

A bientôt.

© - 2020 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum