En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TCD8 de l'Enversin

Vaujany (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

BMF Bartholet

T2 ES
Description rapide :
La première télécabine débrayable réalisée par BMF en France.

Année de construction : 2017

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 25/02/2018 et mise à jour le 04/03/2018
(Mise en cache le 04/03/2018)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Vaujany
  2. Historique : le ski à l'Enversin d'Oz
  3. Le chantier de la télécabine de l'Enversin
  4. La télécabine de l'Enversin : accès au village de Vaujany
  5. Ligne et infrastructures de la télécabine de l'Enversin
  6. Enversin : une télécabine moderne assurant une liaison efficace



Vaujany

Vaujany est une station située dans la vallée de l'Eau d'Olle à 1250 mètres d'altitude. Elle appartient au domaine de "L'Alpe d'Huez Grand Domaine" et est gérée par la SPL des Grandes Rousses,société exploitant également le domaine d'Oz-en-Oisans.
La station de Vaujany est est un peu à l'écart du domaine, puisqu'il n'est accessible qu'en passant par Oz-en-Oisans et la télécabine de l'Alpette ou depuis les pistes rouges desservies par le 2ème tronçon du DMC des Grandes Rousses.
Cette station présente la particularité de ne pas être accessible skis aux pieds. Pour retourner au village de Vaujany, il faut donc redescendre via la télécabine de Montfrais (depuis le plateau éponyme ou à la Vilette), emprunter le premier tronçon du téléphérique, ou passer par la télécabine de l'Enversin.

Image
^^ Découvrez une introduction plus détaillée de la station ^^


Historique : le ski à l'Enversin d'Oz

Le tout premier téléski de Vaujany fut construit en 1972 par Pomagalski sous le hameau de la Villette, non loin de la gare intermédiaire de l'actuelle télécabine de Montfrais. Il s'appelait Saint-Colomb sur le plan des pistes (ou Traverses dans le fichier national répertoriant les remontées mécaniques de France) et desservait une courte piste verte. Un second téléski de 900 m, les Fournasses, fut construit par Pomagalski en 1980, dans le prolongement du Saint-Colomb pour arriver vers 1600 mètres d'altitude, au-dessus de la Villette. Ces téléskis auraient disparu en 1994 ou 1998 selon les sources. Ces téléskis étant installés sur des pentes très exposées, ils n'ouvraient que très rarement et n'étaient pas reliés au reste du domaine skiable.

Image
Ancien plan du domaine skiable de Vaujany : sous la télécabine de Montfrais, on aperçoit le téléski Saint-Colomb (aussi appelé Traverses) suivi sur la gauche par le téléski des Fournasses, au-dessus de l'inscription « VAUJANY » (D.R., collection François05).

En parallèle, l'Enversin d'Oz a commencé à se développer en 1974. Deux téléskis furent construits en marge du hameau : le téléski fixe de la Combe Bénite par Poma, desservant un court espace de ski débutant proche du hameau et permettant de basculer vers le front de neige principal, et le téléski de Fontbelle, desservant des pentes sur près d'un kilomètre sur le versant de l'Alpette.

Image
Situation des téléskis de Fontbelle et de la Combe Bénite sur un ancien plan des pistes de Vaujany (© Plan Atelier Pierre Novat).

Image
Le téléski de la Combe Bénite, téléski débutant permettant de rejoindre le front de neige principal de l'Enversin d'Oz.

Image
Le téléski de Fontbelle (ou Pierre Belle), inexploité depuis 2005, vu depuis la fin de la piste noire de la Fare en décembre 2017.

Alors que les petits téléskis de la Villette n'offrent que de courtes descentes, Vaujany décide en 1987 de se relier au plateau de Montfrais pour y développer un domaine skiable. C'est ainsi que Poma se voit confier la construction d'une télécabine reliant Vaujany et la Villette au plateau de Montfrais en deux tronçons ainsi que la construction des téléskis et du télésiège de Montfrais ainsi que le télésiège du Clos Giraud. La liaison avec Oz-en-Oisans n'est effective que l'année suivante avec la construction de la télécabine de l'Alpette. Cette liaison permet aussi de rejoindre l'Alpe d'Huez depuis Oz-en-Oisans via la télécabine de Poutran, construite dès 1987.

Ce n'est qu'en 1989 que la petite station de l'Enversin d'Oz est reliée au grand domaine skiable naissant de Vaujany. Il est en effet décidé de faire construire par Montaz-Mautino le télépulsé de Vaujany-Enversin.
Les téléphériques de Vaujany-Alpette et Alpette-Rousses ouvrent enfin en 1990 et permettent de rallier rapidement Oz-en-Oisans et l'Alpe d'Huez tout en donnant accès au sommet du Dôme des Rousses, plus haut point atteignable du domaine skiable d'Oz-Vaujany. Le télépulsé de Vaujany-Enversin prend alors de l'importance puisqu'il permet, en empruntant par la suite le téléphérique de Vaujany-Alpette, de tourner sur la piste noire de la Fare.

Image
La gare amont de la télécabine pulsée de l'Enversin (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

On notera qu'à partir des années 2000, le téléski de la Combe Bénite était exploité occasionnellement pour le ski de nuit. Son exploitation a cessé en 2015.

Image
Plan des pistes de Vaujany de la saison 2005/2006 : le téléski de Fontbelle a disparu mais le téléski de la Combe Bénite est encore visible (© Plan Atelier Pierre Novat).

Le téléski de la Combe Bénite a quant à lui été supprimé avec la piste rouge éponyme du plan des pistes au début de la saison 2016/2017. Néanmoins, ce court téléski n'ouvrait plus que très rarement. Aujourd'hui, il ne reste du ski à l'Enversin d'Oz que la piste noire de la Fare et la télécabine de l'Enversin tandis que les téléskis de Fontbelle et Combe Bénite restent abandonnés au milieu des broussailles qui repoussent années après années.


Le chantier de la télécabine de l'Enversin

La décision de remplacer la télécabine de l'Enversin semble avoir été prise vers la fin de la saison de ski 2016/2017, le constructeur ayant été dévoilé en conseil municipal dès le 15 avril 2017.

Le chantier de la télécabine a débuté dès les premières semaines de juillet avec le pré-montage des gares dans les usines de BMF. Dès la fin juillet, les équipes de Joly & Philippe avaient fini le génie civil et commencé le coulage des massifs supportant la gare aval.
Fin août, la dalle béton de la gare aval était coulée ainsi que le massif la soutenant. Le tubulaire soutenant l'avant de la gare aval avait également été posé. En gare amont, le coulage des massifs béton avait déjà été entamé.

Image
Coulage des massifs de la gare aval et livraison des fûts de la ligne (26/08/2017).

Image
Livraison des fûts et passerelles des pylônes sur le parking situé directement sous la gare aval de la télécabine de Montfrais (26/08/2017).

Image
Coulage des massifs de la gare amont le 26 août 2017.

Le montage des gares a été réalisé au cours du mois de septembre principalement, en même temps que le montage de la ligne et le déroulage du câble.

Image
Le front de neige de l'Enversin d'Oz le 26 octobre 2017.

Image
La gare aval et la ligne le 26 octobre 2017.

Image
Montage de la couverture de la gare amont le 26 octobre 2017.

Les couvertures des gares, en particulier celles de la gare amont, ont été posées durant la deuxième moitié du mois d'octobre. Les cabines ont quant à elles été livrées à partir du 12 novembre 2017 environ.

Image
État d'avancée de la télécabine au 16 novembre 2017.

Image
Pinces et suspentes entreposées sur le front de neige de l'Enversin d'Oz le 16 novembre 2017.

Image
Cabines encore emballées sur un parking à Vaujany le 16 novembre 2017.

Image
Finitions en gare amont le 16 novembre 2017.

Les cabines ont été montées durant la première semaine de décembre 2017 avant les essais. L'appareil a finalement pu ouvrir dès le dimanche 24 décembre 2017, c'est-à-dire le week-end de l'ouverture de la station, afin d'accueillir les premiers skieurs pressés de descendre la Fare exceptionnellement bien enneigée pour un début de saison.

→ Revivez le chantier de la télécabine sur le forum : Construction TCD8 de l'Enversin (2017).


La télécabine de l'Enversin : accès au village de Vaujany

La télécabine de l'Enversin a pour objectif de relier l'Enversin d'Oz au départ des remontées mécaniques de Vaujany. Elle peut donc être utilisée comme navette entre les deux villages pour les piétons ou même servir de portée d'entrée vers le domaine skiable de Vaujany.
Son rôle principal reste malgré tout de permettre aux skieurs venant de descendre la piste noire de la Fare de revenir au village de Vaujany pour ensuite retourner sur le domaine skiable par le téléphérique de Vaujany-Alpette ou par la télécabine de Montfrais.

Le remplacement du télépulsé de Vaujany-Enversin a permis de remettre en valeur cette mythique piste noire. Accessible depuis le sommet de l'Alpette par la piste bleue des Chalets ou depuis le plateau de Montfrais par le télésiège éponyme ou le téléski débrayable de Montfrais 2, elle démarre sous le télésiège du Clos Giraud et est un large chemin en balcon. Il descend en passant au-dessus de la cascade de la Fare (gelée en hiver) puis passe sous les câbles du téléphérique de Vaujany-Alpette avant d'effectuer quelques lacets. La piste arrive alors dans une dense forêt avant de s'engager dans un dernier raide mur juste après être passée à côté de la gare amont du téléski de Fontbelle, appareil aujourd'hui abandonné.

Image
La piste noire de la Fare, un long chemin en balcon…

Image
…se terminant sur un raide mur en forêt face au village de Vaujany.

La télécabine ne dessert donc aucune piste en propre et a surtout pour but de permettre le retour vers Vaujany depuis la fin de la piste noire de la Fare ainsi que d'effectuer la navette entre l'Enversin d'Oz et Vaujany.

Image
Situation de la télécabine de l'Enversin sur le plan des pistes (© Plan Atelier Pierre Novat).

Le téléporté de l'Enversin est le premier exemplaire de télécabine monocâble livré par le constructeur BMF en France. Pour ce faire, il s'est très largement inspiré de la gamme de télésièges débrayables déjà commercialisée tout en utilisant les cabines Gangloff réalisées en partenariat avec les studios Porsche, déjà utilisées sur la télécabine de Lenzerheide, construite en 2015 en Suisse.
Notons que les gares peuvent également servir de garages : les cabines sont traînées automatiquement puis garées dans les voies.

Voici les caractéristiques techniques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TCD-Télécabine à pinces débrayables : ENVERSIN
Maître d'œuvre : TIM
Maître d'ouvrage : COMMUNE DE VAUJANY
Exploitant : SPL OZ-VAUJANY
Montage : JOLY & PHILIPPE
Installation électrique : SEIREL
Constructeur : BMF
Année de construction : 2017
Montant de l'investissement : 6 000 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 8 personnes
Débit (à la montée comme à la descente) : 1200 personnes/heure (2000 personnes/heure *)
Vitesse d'exploitation maximale : 5 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1126,00 m
Altitude amont : 1238,70 m
Dénivelée : 112,70 m
Longueur développée : 573,80 m
Longueur horizontale : 562 m
Pente maximale : 36,2 %
Pente moyenne : 20,05 %
Temps de trajet : 1 minute 55 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Modèle de moteur : CPLS Nidec Leroy Somer
Puissance développée : 300 kW
Modèle de variateur de vitesse : POWERDRIVE Low Harmonics
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 6200 daN
Nombre de pylônes : 4
Type de cabines : Cabines Gangloff - Panorama design by Porsche Design Studio
Nombre de véhicules : 15 (25 *)

Caractéristiques du câble

Fabricant du câble : REDAELLI
Diamètre du câble : 46 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Compacte
Composition du câble : 6×36 fils, Warrington Seale
Résistance à la rupture : 14 700 daN
Pas de câblage : 339 mm
Pas de toronage : 118,70 mm
Section du câble : 812 mm²

* Valeurs à terme.



Ligne et infrastructures de la télécabine de l'Enversin


La gare aval

La gare aval est située à 1126 mètres d'altitude à proximité du départ du téléski de Fontbelle, aujourd'hui abandonné. Celui-ci permettait notamment de rebasculer assez rapidement vers l'Enversin d'Oz, situé à environ 500 m du départ de la télécabine et où l'on trouve aussi un téléski débutant, Combe Bénite, qui n'est plus exploité.
Notons qu'un parking est présent à côté du départ de la télécabine qui a donc vocation à jouer le rôle de porte d'entrée sur le domaine skiable d'Oz-Vaujany.

Cette gare joue le rôle de motrice et de tension, laquelle est effectuée par deux vérins hydrauliques qui déplacent la poulie retour elle-même montée sur un lorry. Elle ressemble fortement aux modèles installés par BMF sur ses télésièges débrayables et arbore une couverture blanche et bois sur la partie inférieure et la sous-face pour mieux s'intégrer dans le décor forestier environnant.
L'embarquement s'effectue classiquement dans le contour.

Image
Vue en plongée de la gare aval de la télécabine depuis le mur final de la piste noire de la Fare. Sur l'autre versant, on aperçoit la route menant à Vaujany.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
Vue de trois quarts de l'avant de la gare aval.

Image
Vue de côté de la gare aval.

Image
Vue de trois quarts de la gare aval avec la vigie.

Image
Vue rapprochée de la gare aval.

Image
Vue arrière de la gare aval avec les portillons de contrôle des forfaits sur la gauche.

Image
Vue de trois quarts de la gare aval depuis le chemin menant au quai de débarquement à la descente. On aperçoit à l'arrière-plan les câbles du téléphérique de Vaujany-Alpette.

Image
Quai d'embarquement.

Image
Sortie de gare aval.



La ligne

La ligne de la télécabine de l'Enversin est assez courte. Elle se décompose en deux phases : un premier long survol entre les pylônes 1 et 2 de 280 mètres de long au-dessus du Flumet (torrent dont une partie de l'eau vient de la cascade de la Fare). La hauteur de survol atteint au maximum 60 m. Après le pylône 2, la ligne longe un lacet de la route des Combes (reliant Vaujany à l'Enversin d'Oz) puis l'espace loisirs de Vaujany avant de survoler la route de la Draye où se trouvent quelques parkings skieurs. Les deux derniers pylônes permettent de remettre le câble dans le plan horizontal avant l'arrivée en gare amont.

BMF a donc équipé la ligne de 4 pylônes dont 1 compression et 3 supports :

  • P1 : 10C/10C
  • P2 : 10S/10S
  • P3 : 10S/10S
  • P4 : 10S/10S


Image
Vue d'ensemble de la ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Début de la longue portée entre les pylônes 1 et 2.

Image
Demi-tour pour voir le début de la ligne. On aperçoit notamment la route reliant Vaujany à l'Enversin d'Oz.

Image
Au milieu de la portée entre les pylônes 1 et 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
Survol de quelques parkings. On s'approche de la gare amont.

Image
Enchaînement des pylônes 3 et 4.



La gare amont

Situation générale

La gare amont de la télécabine de l'Enversin est située sur la place du téléphérique, en plein cœur du village de Vaujany, sur la même plate-forme qui abrite les gares aval du téléphérique de Vaujany-Alpette et de la télécabine de Montfrais ainsi que l'arrivée des ascenseurs inclinés reliant ces remontées mécaniques aux parkings et à l'espace loisirs de la station.

Il est toujours possible de rejoindre le reste du village en empruntant des escaliers à l'intérieur du bâtiment qui abrite notamment des caisses pour les forfaits et les bureaux de la SPL Oz-Vaujany. On arrive alors directement sur la route des Combes, qui traverse le centre du village, et au niveau de l'arrêt « Station Téléphérique » du réseau de cars interurbains Transisère.

Image
Zoom depuis la piste noire de la Fare sur la plate-forme des remontées mécaniques de Vaujany. On aperçoit de gauche à droite : l'arrivée de la télécabine de l'Enversin, la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette, l'ascenseur incliné de Vaujany et la gare aval de la télécabine de Montfrais.

Image
Vue en plongée de la gare amont depuis la piste noire de la Fare. On aperçoit également la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette et la gare amont des ascenseurs inclinés.


La station amont

La gare amont de la télécabine de l'Enversin se situe à 1239 mètres d'altitude sur la place du Téléphérique en contrebas du centre-ville de Vaujany, de plain-pied avec les autres remontées mécaniques présentes sur la place, c'est-à-dire le téléphérique de Vaujany-Alpette, les ascenseurs inclinés et la télécabine de Montfrais.

On retrouve une gare d'apparence similaire à la station aval qui s'intègre donc plutôt bien à son environnement, surtout à côté de l'impressionnante structure métallique de la gare du téléphérique de Vaujany-Alpette. Elle assure le retour fixe du câble.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
Cabine passant la came d'ouverture des portes en gare amont.

Image
Cabine à quai en gare amont.

Image
Le quai de débarquement et le contour.

Image
Vue en plongée du quai côté embarquement pour la descente.

Image
Vue d'ensemble des quais de débarquement et d'embarquement pour la descente indifférenciés.

Image
Vue de trois quarts de la gare amont en partant vers le téléphérique de Vaujany-Alpette ou la télécabine de Montfrais.

Image
Vue de côté depuis le quai central de la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette.

Image
Vue de trois quarts depuis la route des Combes (allant à l'Enversin d'Oz) avec une partie de la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette au premier plan.

Image
Vue arrière depuis le même endroit.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de côté en plongée de la gare amont avec la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette juste derrière.

Image
Vue en plongée de l'arrière de la gare amont. On imagine le cheminement vers le téléphérique de Vaujany-Alpette et la télécabine de Montfrais que l'on aperçoit au fond de la photo.



Véhicules et pinces

La télécabine de l'Enversin est équipée pour le moment de 15 cabines conçues par Gangloff de type « Panorama » et dessinées par le Porsche Design Studio. Elles présentent ainsi une face parfaitement ovale avec des vitres incurvées afin de permettre aux passagers de profiter du paysage pendant la montée. L'intérieur des cabines est particulièrement confortable : les passagers s'assoient sur des banquettes en cuir et peuvent laisser leurs skis dans des « trous » présents au milieu de la cabine.

Les cabines sont reliées au câble par des pinces débrayables K3 bistables présentant la particularité de rester ouvertes en gare.

Image
Cabine en ligne.

Image
Vue en plongée d'une cabine.

Image
Croisement de deux cabines.

Image
L'intérieur d'une cabine avec les sièges et les emplacements permettant de poser ses skis le temps de la montée.

Image
Skis dans les emplacements prévus à cet effet dans une cabine.

Image
Suspente et pince. On aperçoit bien les amortisseurs situés sur le toit de la cabine.



Autres vues…

Image
La fin de la ligne avec la gare amont. On aperçoit à l'arrière-plan le hameau de l'Enversin d'Oz.

Image
Vue en plongée de la ligne depuis la plate-forme menant à un ascenseur donnant accès à la route de la Mairie.

Image
La ligne vue depuis le quai central de la gare aval du téléphérique de Vaujany-Alpette.

Image
Vue d'ensemble de la partie haute de la ligne depuis la piste noire de la Fare. On voit également très bien le village de Vaujany.



Enversin : une télécabine moderne assurant une liaison efficace

La nouvelle télécabine de l'Enversin a permis de remplacer avec succès l'ancien télépulsé Montaz-Mautino qui présentait un piètre confort tout en étant lent et peu efficace en cas d'affluence, en doublant son débit. BMF a su livrer un appareil rapide et particulièrement confortable permettant un retour efficace vers le centre de Vaujany après avoir fini la piste de la Fare. Dans une moindre mesure, la télécabine semble également trouver son utilité auprès des personnes logeant sur l'Enversin d'Oz et voulant rejoindre le village de Vaujany.

En parallèle, l'exploitant de la station, la SPL Oz-Vaujany, a investi pour renforcer l'enneigement artificiel sur le bas de la piste noire de la Fare qui se termine tout de même à très basse altitude, sous la barre des 1200 mètres d'altitude. Il est même prévu d'ouvrir dans les années à venir une nouvelle piste bleue permettant de descendre à la télécabine de l'Enversin depuis le hameau de la Villette (au niveau de la gare intermédiaire de la télécabine de Montfrais). À l'heure où l'on parle de plus en plus du réchauffement climatique en montagne, n'y a-t-il pas un risque que la télécabine ne devienne inutile dès lors qu'un hiver sans neige surviendra ? Par le passé, hors période de vacances, le télépulsé de Vaujany-Enversin fermait dès que la piste noire de la Fare n'était pas ouverte.

Image
Enversin, une nouvelle télécabine moderne et confortable pour rejoindre Vaujany.

Je tiens à remercier m@xi-alpe-d'huez et Bovinant pour leurs photos sans lesquelles le reportage ne serait pas aussi complet ainsi que François05 pour son partage d'un ancien plan des pistes de l'Alpe d'Huez.

Bannière : Bovinant
Photos : Bovinant, m@xi-alpe-d'huez et remontees.
Texte et mise en page : remontees
Date des photos : 15 juillet 2011, 26 août 2017, 26 octobre 2017, 16 novembre 2017, 24 et 25 décembre 2017, 28 janvier 2018 et 21 février 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :