En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 16/03/2019 et mise à jour le 11/05/2019
(Mise en cache le 12/05/2019)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valloire
  2. Historique du massif du Crey du Quart
  3. Crêt de la Brive, un remplacement nécessaire
  4. Crêt de la Brive, le seul ascenseur vers le Crey du Quart
  5. Ligne et infrastructure de la télécabine du Crêt de la Brive
  6. Crêt de la Brive : une installation efficace


Valloire

Valloire est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1430 et 2535 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux massifs : le Crey du Quart et la Sétaz.

Grâce au Galibier Thabor, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Valmeinier. L'ensemble est composé de 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique du massif du Crey du Quart

1937-1938 : les deux premiers téléskis du massif

Le ski à Valloire débuta en 1937 avec la construction du téléski de l'Épinette, qui était probablement l'une des premières remontées mécaniques de Maurienne. C’était un petit téléski hybride qui permit d’acheminer pour la première fois des skieurs vers des pistes de ski sur le territoire communal de Valloire.

Image
La ligne du téléski de l'Epinette (D.R).


En 1938, ce fut au tour du Grand Hôtel de Valloire-Galibier d'installer son propre téléski pour sa clientèle, avec le concours de Jean Pomagalski. Le Grand Hôtel fut l'un des premiers téléskis à perches découplables de France, construit seulement trois ans après celui de l'Eclose à l'Alpe d'Huez. Il gravissait une pente très importante et longeait la piste noire JBM.

Image
La gare aval du téléski du Grand Hôtel (D.R).

Image
La ligne du téléski du Grand Hôtel (D.R).


En 1950, le vieux téléski de l'Epinette fut démonté car il était devenu bien trop obsolète.

Pré Rond, du village au plateau homonyme

Le télésiège du Pré Rond a été construit en 1971 lors de l'ouverture du secteur d'altitude du Crey du Quart. Le départ du télésiège du Pré Rond était situé au centre du village, sur le front de neige bas du secteur, à proximité du téléski du Grand Hôtel, qui était en service depuis une trentaine d'années.
Au sommet de ce premier télésiège se trouvait un front de neige d'altitude, situé sur le plateau du Pré Rond. Sur ce vaste plateau se trouvaient les départs du téléporté du Crey du Quart et du téléski des Citres qui permettaient d'accéder aux pistes d'altitude, desservies par les téléskis de la Crête et du Lac de la Vieille.
Sur la gauche de l'arrivée du télésiège du Pré Rond, un espace débutants était desservi par le téléski du Pré Rond. Un restaurant d'altitude fut également construit, à côté du départ du télésiège du Crey du Quart.

Au cours des années 1970, il était même question de construire sur le Pré Rond une station d’altitude accompagnée du remplacement du télésiège du Pré Rond par un gros porteur de type télécabine ou téléphérique pour assurer la liaison avec le village ainsi qu'une route partant du col du Télégraphe en passant au-dessus des hameaux du Col et des Granges. Ce projet fut toutefois abandonné car trop important et trop cher.
Plus d’informations ici : http://www.ski-valloire.net/projets/vieux.php#superval

Voici quelques caractéristiques techniques de l'ancien télésiège du Pré Rond :

Caractéristiques administratives

TSF-Télésiège à pinces fixes : PRÉ ROND
Exploitant : RÉGIE TOURISTIQUE DE VALLOIRE
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1971
Année de démontage : 2003

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 2 personnes
Débit à la montée : 850 personnes/heure
Débit à la descente : 850 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude gare aval : 1407 m
Altitude gare amont : 1748 m
Dénivelé : 341 m
Longueur développée : 950 m
Temps de trajet : 6 minutes 34 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : 25T
Emplacement de la gare motrice : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement gare tension : Aval
Type de motorisation : Électrique
Sens de montée : Par la droite
Nombre de pylônes : 10

Image
Vue sur l'arrière de la gare aval du télésiège du Pré Rond (© ski valloire.net).

Image
Vue sur le télésiège, avec à gauche l'un des pylônes du téléski du Grand Hôtel (D.R).

Image
L'exploitation estivale du télésiège du Pré Rond (D.R).


A partir du milieu des années 1990, la SEM de Valloire entreprit des travaux de modernisation des axes principaux du Crey du Quart. Dès 1994, le téléski du Lac de la Vieille laissa sa place à un télésiège fixe sur un tracé similaire.
En 1999, la télécabine du Crêt de la Brive fut construite sur un tracé inédit afin de remplacer le télésiège du Pré Rond. En effet, cette nouvelle installation arrivait bien plus haut que son prédécesseur, sur le plateau de la Séa, où il fut créé pour l'occasion un espace débutant avec les téléskis de la Séa et de Pagoret.
Rapidement, et ce dès 2003, le téléski de Pagoret et le télésiège du Lac de la Vieille furent remplacés car ils n'arrivaient pas à absorber les flux venant du Crêt de la Brive. La même année, un ensemble immobilier vit le jour sur les pentes du Crey du Quart à proximité des départs du télésiège du Pré Rond et de la télécabine du Crêt de la Brive : les Charbonnières. Malgré une possible augmentation de la fréquentation de Crêt de la Brive, Pré Rond ne put être conservé car son tracé survolait ces résidences.

Image
Héliportage de l'un des pylônes de la future télécabine (Aménagement&Montagne n°156, 1999, D.R.).

Image
Situation du télésiège du Pré Rond (ligne rouge) et de la télécabine du Crêt de la Brive (ligne noire) sur le front de neige du Crey du Quart. (cliché géoportail)



Crêt de la Brive, le seul ascenseur vers le Crey du Quart

La télécabine du Crêt de la Brive a pour rôle d'emmener les skieurs sur le secteur du Crey du Quart depuis Valloire, mais aussi de les redescendre au village le soir (que ce soient les débutants ou lorsque les pistes des Lutins, du Chamois et de l'Edelweiss sont fermées). Au sommet de la télécabine du Crêt de la Brive, il est possible d'accéder via la piste verte de l'Escargot aux télésièges de la Brive 2 et du Lac de la Vieille desservant à eux deux une grande diversité de ski propre ainsi que la liaison avec Valmeinier. Elle permet également d'accéder au téléski de la Séa qui dessert un espace débutant.
Outre ce rôle d'ascenseur, la télécabine du Crêt de la Brive est un appareil qui propose une offre de ski propre composée de trois pistes très intéressantes. La piste bleue des Lutins : partiellement remodelée en 2011, elle propose un retour-station facile diversifié et très agréable. D'une longueur de 4500 mètres, elle alterne chemins et pentes plus larges et plus difficiles. La deuxième, la piste rouge du Chamois, est une piste qui suit le relief, fait des grands virages en forêt et est d'un niveau assez difficile. Notons que la partie basse de cette piste, après le passage par le plateau du Pré Rond, a été retirée du plan des pistes récemment. Enfin la piste de l'Edelweiss qui était jusqu'en 2003, la seule desservie intégralement par le télésiège du Pré Rond. Classée aujourd'hui "itinéraire non damé", elle est réservée à une clientèle confirmée. Néanmoins, n'étant pas équipées d'enneigement artificiel, ces deux dernières sont rarement ouvertes.

Image
Situation de la télécabine du Crêt de la Brive sur le plan des pistes de Valloire.


Cette télécabine est également ouverte à une clientèle piétonne qui souhaite rejoindre le restaurant d’altitude « L’Alp de Zélie » située juste à l’arrivée de l’appareil ou tout simplement se promener sur des sentiers nordiques. Elle dessert en effet deux sentiers pour les raquettes, le premier dénommé « Plateau de la Séa-restaurant du Montissot » qui fait une boucle entre ces deux destinations et le second, appelé « les Balcons de Valloire » et propose une grande balade de 3h30 à 4h00 sur le Crey du Quart jusqu’au hameau de l’Archaz. Il faut compter environ 30 minutes supplémentaires pour rejoindre le village de Valloire.

Image
Situation de la télécabine du Crêt de la Brive sur le plan des sentiers de Valloire.


En été, cette télécabine est le pilier de l’offre VTT de la station puisqu’elle permet d’accéder à environ une dizaine de chemins dédiés à cette pratique. Elle dessert aussi le télésiège du Lac de la Vieille, également ouvert pour cette activité.

Image
Situation sur le plan des pistes VTT de Valloire.


Cette télécabine est un prototype de la gamme Oméga T du manufacturier isérois Pomagalski. Elle dispose de deux particularités. En gare amont est installé un garage semi-enterré qui permet de ranger l'ensemble des véhicules. De plus, la télécabine croise sur le début de son tracé une ligne électrique à Haute Tension (HT), ce qui oblige pour des raisons de sécurité à installer entre les pylônes 2 à 4 des doubles potences sur lesquelles sont ancrés deux câbles (de part et d'autre de la potence). Ce dispositif permet ainsi de tenir à une hauteur suffisante la ligne haute tension du câble de l'installation, afin de procéder à l'évacuation de la télécabine. Notons enfin que la ligne de sécurité est enterrée.


Voici donc les caractéristiques techniques de la télécabine :

Caractéristiques administratives

TCD-Télécabine à attache débrayable : CRÊT DE LA BRIVE
Maître d’Œuvre : ERIC
Exploitant : SEM DE VALLOIRE
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1999

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 8 personnes
Débit à la montée : 2400 personnes/heure
Débit à la descente : 2400 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 6 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1408 m
Altitude amont : 2099 m
Dénivelée : 691 m
Longueur développée : 1845 m
Portée la plus longue : 291 m
Hauteur de survol maximale : 25 m
Pente moyenne : 35 %
Pente maximale : 70 %
Temps de trajet : 5 minutes 8 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : OMEGA T (prototype)
Emplacement motrice : Amont
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 715 kW
Emplacement tension : Aval
Type de tension : Hydraulique
Nombre de vérin : 1
Tension nominale : 15000 daN
Pression nominale : 199 bars
Nombre de pylônes : 16

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 62 (+ 1 plateau de service et 1 véhicule ambulance)
Dates de pose : 1999 et 2004
Masse à vide d'un véhicule : 610 kg
Dispositif d’accouplement : Pince Oméga T
Espacement : 72 m
Garage : Oui, en gare amont (enterré et automatisé)

Caractéristiques du câble

Date de pose : 1999
Fabriquant : TREFILEUROPE
Type de câblage : Lang à droite
Diamètre : 45 mm
Type d'âme : Compacte


Ligne et infrastructures de la télécabine du Crêt de la Brive

La gare aval

Le bâtiment de la gare aval de la télécabine du Crêt de la Brive est situé à 1408 mètres d'altitude au cœur du village de Valloire, sur le front de neige du Crey du Quart et à proximité d'un jardin d'enfants. Cette station s'intègre bien dans l'architecture locale grâce à l'utilisation d'une couverture bois construite sur-mesure. L'accès aux quais s'effectue grâce à une rampe, facilitant ainsi l'accès aux clients et aux personnes à mobilité réduite. Notons la présence d'un rail de service courbé afin de stocker un véhicule.

Image
La gare aval dans son environnement vue de la piste bleue des Lutins.

Image
Vue avant.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
De plus près

Image
La gare aval vue du front de neige.

Image
Vue de profil.

Image
Vue très rapprochée de la gare aval.

Image
L'accès au quai d'embarquement.

Image
Le quai d'embarquement.

Image
La voie de stockage, située derrière la gare.

Image
Dans le lanceur.



La ligne

En sortie de gare, le premier pylône imprime une première montée assez forte pour atteindre le deuxième ouvrage de ligne. Juste après celui-ci, le câble se rapproche du sol afin de passer en-dessous d’une ligne à haute tension, c’est pourquoi, du pylône 2 au pylône 4, des câbles sont tendus entre chaque ouvrage afin de retenir le fil électrique assez haut pour éviter qu’il ne tombe sur le câble de la télécabine.
Ensuite, la ligne survole l’ancienne piste noire JBM sur quelques dizaines de mètres alors que la pente devient plus importante.
La portée suivante, la pente se relève jusqu’au passage du pylône 5, qui raplatit quelque peu la pente. Au pylône 7, la ligne survole des alpages. Après avoir survolé ce plateau, la pente reprend fortement de l'inclinaison, avec des pointes à 70 % jusqu’à l’arrivée. Les trois derniers pylônes remettent le câble sur le plan horizontal avant l’entrée en gare amont.

Poma a équipé la ligne de 15 pylônes dont 3 compressions et de 13 supports :
  • P1 : 16C/16C
  • P2 : 8S/8S
  • P3 : 8C/8C
  • P4 : 6S/6S
  • P5 : 8S/8S
  • P6 : 6S/6S
  • P7 : 8S/8S
  • P8 : 6S/6S
  • P9 : 12C/12C
  • P10 : 8S/8S
  • P11 : 8S/8S
  • P12 : 8S/8S
  • P13 : 8S/8S
  • P14 : 8S/8S
  • P15 : 8S/8S
  • P16 : 8S/8S

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
Courte portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Courte portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
P15. Notons la présence de projecteurs sur la potence.

Image
P16.



La gare amont

La gare amont est située à 2099 mètres d’altitude au cœur du plateau de la Séa, à proximité du départ du téléski homonyme ainsi que d’un restaurant d’altitude. Cette station assure la mise en mouvement du câble de cette installation. A noter la présence d’un garage permettant de ranger l’ensemble des véhicules lors des périodes de non exploitation de l'appareil ainsi que lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
La zone de débarquement.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de profil.

Image
Vue générale de la gare amont depuis la piste verte de l'Escargot.

Image
Vue en contre-plongée depuis la piste bleue des Lutins.

Image
Vue de plus loin depuis le départ du télésiège de la Brive 2.

Image
La gare amont dans son environnement depuis la piste rouge du Stade.


Le garage

Le garage se prolonge en ligne droite depuis la gare amont. Ce dernier est assez particulier puisqu'il est entièrement enterré et automatisé. Ce garage est raccordé à la gare par deux rails possédant la même couverture que la gare en elle-même. Ce tunnel est fermé par deux imposantes portes en bois afin de ranger les cabines durant les périodes d'inactivités de l'appareil. La longueur totale de ce tunnel est de 72 mètres. Le décyclage et le cyclage se font en marche avant. En effet, les convoyeurs sont faits pour que l'un rentre et l'autre sorte les cabines du garage.

Image
Vue sur les convoyeurs permettant aux cabines de se diriger vers le garage souterrain.

Image
L'entrée du garage.



Véhicules et pinces

La télécabine du Crêt de la Brive est équipée de 63 cabines 8 places Palace 8 construites par le cabinier français Sigma. Étant donné que la place est réduite en cabines, le stockage des skis se fait à l'extérieur dans des racks. En été, chaque cabine est équipée d’un porte-VTT permettant de monter un vélo à la fois. Notons que seuls 40 des 62 véhicules sont en service en été.
Les cabines sont reliées au câble par des pinces débrayable Oméga T.

Image
Une cabine en ligne.

Image
Une cabine en gare aval.

Image
Une cabine en été.

Image
Croisement entre deux cabines.

Image
Un véhicule dans le lanceur de la gare aval.

Image
Vue de profil avec l'intérieur de la cabine bien visible.

Image
Une pince débrayable Oméga T.



Autres vues…

Vues hivernales

Image
Les trois derniers pylônes vus de la piste bleue des Lutins.

Image
La partie haute de la ligne vue du plateau du Pré Rond.

Image
Les cabines survolant le plateau du Pré Rond.

Image
La ligne sortant du front de neige.


Vues d'ensemble de l'installation en été

Image
La gare amont vue de la piste verte de la Séa.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Les trois derniers pylônes.

Image
P14.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
Arrivée en station.

Image
Vue sur la première partie de la montée, depuis le front de neige du Crey du Quart.

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Vue arrière de la gare aval.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
La ligne dans son intégralité.



Crêt de la Brive, une installation efficace

Crêt de la Brive est donc un appareil majeur pour Valloire car c'est la seule installation qui dessert le secteur du Crey du Quart depuis le village. Elle remplace très avantageusement l’ancien télésiège fixe du Pré Rond devenu vieux et complètement dépassé par son rôle. De plus, le tracé de ce téléporté est bien plus long que son prédécesseur, ce qui permet aux clients de monter rapidement vers le sommet de Valloire grâce au télésiège de la Brive 2 accessible depuis sa gare amont.
Grâce à sa position au pied du massif du Crey du Quart, la télécabine du Crêt de la Brive joue un rôle d'ascenseur majeur en hiver pour accéder aux pistes de ski qui constituent le secteur du Crey du Quart. Il ne faut pas non plus négliger son activité estivale car la télécabine est très sollicitée par les vététistes et les randonneurs pour monter vers les chemins en montagne, ainsi qu'au télésiège du Lac de la Vieille qui lui aussi ouvre ses portes.

Image
La télécabine du Crêt de la Brive est une installation rapide et confortable, qui a permis de rajeunir l'accès au secteur du Crey du Quart qui en avait
vraiment besoin.


Je remercie vivement remontees, 91@g et Vicenzo pour les photos, Bovinant pour la bannière ainsi que Valloire ++ pour l'utilisation des clichés d'anciennes installations.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : remontees, Vicenzo, Valloire ++ et 91@g
Date des photos : 24 juillet 2012, 13 janvier 2013 et 12, 14 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :