Localisation(s)
Photo

 TKD de l'Aiguille de Mey

Pralognan-la-Vanoise

Montaz Mautino

T2 HS
Année de construction : 1962
Année de fin de service en : 2003

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : alspace
Section écrite le 16/02/2024 et mise à jour le 19/02/2024
(Mise en cache le 19/02/2024)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Pralognan-la-Vanoise
  2. Le développement du ski à Pralognan-la-Vanoise
  3. Aiguille de Mey, le grand téléski de l’entrée de la station
  4. Ligne et infrastructures du téléski de l’Aiguille de Mey
  5. Aiguille de Mey, un téléski abandonné


Pralognan-la-Vanoise

Pralognan-la-Vanoise est un village situé au fond de la vallée de Bozel, à 1410 mètres d’altitude. Ce village est connu pour avoir accueilli les épreuves de Curling lors des Jeux Olympiques de 1992, mais également pour la situation géographique au cœur du Parc National de la Vanoise.
Pralognan-la-Vanoise dispose d’un domaine skiable de 35 kilomètres de pistes situées entre 1410 et 2350 mètres d’altitude. Ces pistes sont desservies par 11 remontées mécaniques.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le développement du ski à Pralognan-la-Vanoise

L’activité ski à Pralognan-la-Vanoise démarre en 1936 grâce à l’initiative des deux frères Bardassier. Ces deux frères construisent un premier téléski au lieu-dit du Barioz, au pied du Mont Bochor. Partant du village, ce téléski était long de 300 mètres et remontait 75 mètres de dénivelé. Ce premier appareil, artisanal, était à l’origine équipés d'agrès à contrepoids. Toutefois, les deux frères s’aperçoivent que ces agrès posent problèmes. En effet, les véhicules touchaient la neige et provoquaient des tranchées rendant souvent la piste de montée impraticable. Leurs perches prenaient également du ballant au passage de chacun des pylônes entrainant une oscillation. Cette oscillation provoquait un risque important de déraillement.
Les perches sont par la suite modifiées avec l’ajout d’enrouleurs.

Image
Le téléski du Barioz (D.R).


En 1946, un second téléski est construit, cette fois-ci à l’entrée du village, au hameau du Plan, sur un versant exposé Sud-est. Le téléski, dénommé Aiguille de Mey, a été construit par Jean Pomagalski. C’était un téléski à tenailles, équipé de 4 pylônes et d’une station retour tension par poulie flottante en amont. Toutes les structures étaient construites en bois. Long d’environ 500 mètres, il arrivait à l’altitude 1560 m.
En plus de ce téléski, un petit restaurant est installé au pied des pistes : le Petit Poucet.

Image
La gare aval du téléski de l’Aiguille de Mey en été (D.R).

Image
La gare aval et le chalet du Petit Poucet (D.R).

Image
Vue générale de la ligne du téléski de l’Aiguille de Mey (D.R).

Image
Zoom sur la ligne (collection monchu).

Image
Un skieur juste après son départ de la gare aval (D.R).


Plus tard, le premier et le quatrième pylône sont remplacés par des structures tubulaires.

Image
La gare aval et le premier pylône (collection monchu).

Image
Zoom sur le quatrième pylône et la gare amont (collection monchu).


En 1953, le domaine de Pralognan prend une nouvelle envergure. En effet, cette année-là, le téléphérique du Mont-Bochor est ouvert. Cet appareil transporte les skieurs vers le plateau de Bochor, situé à 2000 mètres d’altitude. En complément, un téléski est également mis en service, donnant ainsi un nouveau sommet au domaine : aux environ de 2300 mètres d’altitude.

En 1962, le téléski de l’Aiguille de Mey est remplacé par un appareil neuf fourni par Montaz-Mautino. Le tracé reste inchangé.

Image
Le téléphérique du Mont Bochor dans les années 60. On remarque en bas à droite le tracé du téléski de l’Aiguille de Mey (D.R).

Image
Le chalet du Petit Poucet avec la gare aval du nouveau téléski de l’Aiguille de Mey à gauche (D.R).


En 1967, le secteur du Petit Poucet, où se trouve le téléski de l’Aiguille de Mey, est complété avec la mise en service du téléski débrayable du Poucet. Ce petit téléski, conçu pour être démontable, est installé le long de la partie basse de l’Aiguille de Mey afin de desservir une piste plus facile pour l’initiation des débutants.

Image
Les téléskis de l’Aiguille de Mey et du Poucet (D.R).

Image
Vue sur la piste du Poucet (D.R).

Image
Vue sur la ligne du téléski de l’Aiguille de Mey. On remarque sur sa partie basse le petit téléski du Poucet (D.R).


Plus tard, probablement dans les années 80-90, la gare aval du téléski de l'Aiguille de Mey, est remplacée par une autre, plus moderne.

Image
Vue sur la ligne et la nouvelle gare aval du téléski de l’Aiguille de Mey (collection monchu).



Aiguille de Mey, le grand téléski de l’entrée de la station

Le téléski de l’Aiguille de Mey était donc situé sur le front de neige du hameau du Plan, situé à l’entrée du village de Pralognan-la-Vanoise.
Aiguille de Mey desservait deux pistes bleues qui étaient tracées sur la droite du tracé du téléski. Ces deux pistes permettaient aux skieurs novices ayant débutés sur le téléski du Poucet de poursuivre leur apprentissage sur des descentes plus longues et plus difficiles qu’au Poucet.
Néanmoins, sa situation excentrée par rapport au reste du domaine skiable (il n’était pas relié skis aux pieds avec le front de neige du Barioz) le rendait très peu fréquenté.

A partir de 1996, le téléski de l’Aiguille de Mey était également ouvert l’été pour l’activité Dévalkart. Un arrêt intermédiaire avait été créé pour cette exploitation estivale, entre les pylônes 3 et 4, à la longueur 386 mètres.

Image
Situation du téléski de l’Aiguille de Mey sur le plan des pistes de Pralognan-la-Vanoise (plan Atelier Pierre Novat).

Image
Zoom sur le téléski de l'Aiguille de Mey (plan Atelier Pierre Novat).


Aiguille de Mey était un téléski à perches découplables classique de la gamme du constructeur isérois Montaz-Mautino des années 1960. Notons cependant que la gare aval a été remplacée dans les années 80-90. En effet, à l’origine Aiguille de Mey était équipé d’une gare D.40, remplacée ultérieurement par une gare trapézoïdale T.60 D.A.


Voici donc les caractéristiques de cet appareil :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : AIGUILLE DE MEY
Exploitant : SOGESPRAL
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1962
Année d’arrêt de l’exploitation : 2003

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver et été
Capacité : 1 personne
Débit : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,7 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1430 m
Altitude amont : 1560 m
Dénivelé : 130 m
Longueur développée : 473 m
Pente maximale : 36 %
Temps de trajet : 2 minutes 08 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gares : T60 D.A
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 37 kW
Diamètre de la poulie motrice : 1250 mm
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Tension nominale : 4000 daN
Diamètre de la poulie retour : 1500 mm
Nombre de pylônes : 4

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perche télescopique
Nombre de véhicules : 62
Espacement : 4 secondes
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante Montaz-Mautino

Caractéristiques du câble

Année de fabrication : 1977
Diamètre du câble : 14 mm
Composition : 6x7 fils
Type de câblage : Lang à droite
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 10 mm
Section du câble : 878 mm²
Section du toron : 146,3 mm²
Résistance à la rupture : 13 107 daN


Ligne et infrastructures du téléski de l’Aiguille de Mey

La gare aval

La gare aval du téléski de l’Aiguille de Mey était située à 1430 mètres d’altitude, sur le front de neige du hameau du Plan, à proximité immédiate du téléski du Poucet.
Nous retrouvions ici une station motrice fixe T.60 D.A fournie par Montaz-Mautino.

Image
Zoom sur la gare aval depuis l’ancienne piste de l’Aiguille de Mey.

Image
La gare aval dans son environnement depuis la piste verte du Poucet.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
On contourne la cabane de commande.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Idem.

Image
Vue arrière.


Au niveau technique, la gare aval assurait la mise en mouvement du câble grâce à un moteur électrique de 37 kW. Le moteur était relié au réducteur par un cardan. Ce réducteur réduisait la vitesse de rotation donnée par le moteur pour la transmettre à la poulie motrice, placée juste sous le réducteur. En plus de mettre en mouvement le câble, la gare aval assurait le stockage des perches dans une glissière. Les perches étaient désaccouplées du câble en entrée de glissière et venaient se ranger les unes derrière les autres.
En fin de glissière, on retrouvait classiquement un double déclencheur qui permettait de ne sélectionner qu'une seule perche à la fois.

Image
Le moteur électrique.

Image
La poulie motrice.

Image
La glissière.

Image
Les manettes du double déclencheur.

Image
Le frein.

Image
L’armoire de commande du téléski.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski de l’Aiguille de Mey n’était pas très longue, avec ses 473 mètres de longueur développée.
La montée se décomposait en deux sections. Entre la gare aval et le pylône 2, la ligne longeait le téléski du Poucet et était très peu pentue. Le pylône 2 imprimait la seule montée du tracé, qui atteignait 36 % de pente maximale dans la partie forestière de la ligne. Le lâcher des perches se faisait à proximité de la gare amont.
Notons qu’un lâcher intermédiaire se trouvait dans la portée séparant les pylônes 3 et 4. Il servait lors de l’exploitation estivale comme arrivée pour les Dévalkarts.

Montaz-Mautino avait équipé la ligne de 4 pylônes :
  • P1 : SC/S + Dispositif d'aide à la réduction de la largeur de voie
  • P2 : C/-
  • P3 : SC/-
  • P4 : S/S incliné afin d'augmenter la largeur de voie

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4. On remarque la butte créée pour le lâcher intermédiaire des Dévalkarts.

Image
P4.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont était située à 1560 mètres d’altitude, en pleine forêt.
On retrouvait une poulie flottante tendue par un câble dévié par un poussard tubulaire et faisant une boucle au niveau du contrepoids en béton. Notons aussi que le poussard était maintenu par des haubans.
Notons que le poussard a été remis en état en 1995 suite à une avalanche l’ayant endommagé.

Image
La gare amont vue de l’aire de lâcher des perches.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
De l’autre côté.

Image
La poulie flottante.

Image
La poulie de redirection du câble de tension au sommet du poussard.

Image
Le contrepoids.

Image
L’ancrage du câble de tension sur le poussard.



Autres vues...

Image
Vue arrière du pylône 4.

Image
Vue arrière du pylône 3.

Image
Vue vers l’amont au niveau du pylône 3.

Image
Le début de la ligne, jusqu’au pylône 2.

Image
La ligne, entre les pylônes 2 et 3.

Image
Le début de la ligne.

Image
Le pylône 1.

Image
Zoom sur la ligne depuis l’ancienne piste de l’Aiguille de Mey.



Aiguille de Mey, un téléski abandonné

Le téléski de l’Aiguille de Mey était la seconde installation en service sur l’un des tracés pionniers de la station de Pralognan-la-Vanoise. Après 57 saisons, le secteur desservi par le téléski de l’Aiguille de Mey a été rayé des cartes, certainement par manque de fréquentation.
Aujourd’hui, seul le téléski du Poucet est encore exploité, mais uniquement lors des vacances scolaires. Son grand frère de l’Aiguille de Mey subsiste à son emplacement, mais inexploité depuis plus de 20 ans…

Image
Aiguille de Mey, un tracé historique aujourd’hui abandonné..


Merci à monchu pour le partage de ses archives !

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : Alspace
Date des photos : 07 février 2024.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :