En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TKD de la Barme

Bonneval-sur-Arc

Poma

T1 ES
Mise en service en : 1972

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 18/03/2016 et mise à jour le 26/03/2016
(Mise en cache le 27/03/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Bonneval sur Arc
  2. Le plateau du Criou et son espace débutants
  3. Barme, desserte de l’espace débutant du plateau du Criou
  4. Ligne et infrastructures du téléski de la Barme
  5. Barme, un téléski peu fréquenté


Bonneval sur Arc :

Bonneval sur Arc est une station de ski située en vallée de Haute-Maurienne, étalée entre 1791 et 3005 mètres d'altitude, du village de Bonneval sur Arc au sommet du télésiège fixe du 3000. C'est donc un domaine assez varié tant au niveau de l'altitude que des reliefs et des paysages (forêt et haute montagne).

On y trouve 12 remontées mécaniques dont 3 télésièges, 8 téléskis et 1 tapis roulant réservé à l'ESF. Elles desservent 25 kilomètres de pistes dont 2 noires, 4 rouges, 9 bleues et 5 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique, le plateau du Criou et son espace débutants :

La station de Bonneval-sur-Arc a ouvert pour la saison 1968-1969. On y trouvait alors deux appareils : le télésiège du Vallonnet et le téléski de Chalençon tous deux fournis par Poma. Le Vallonnet partait de la station, sur la rive gauche de l'Arc, et rejoignait le plateau du Criou pour desservir deux pistes au-dessus de la future station de Bonneval sur Arc : la Tralenta. Le téléski de Chalençon permettait quant à lui de desservir un espace débutant sur le plateau du Criou, à l’arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Le télésiège du Vallonnet (D.R).

Image
Le téléski de Chalençon (cliquez sur l'image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


Deux ans plus tard, Vallonnet est allongé de 150 mètres par l'aval pour rapprocher son départ de la station naissante de la Tralenta.
Puis en 1972, le téléski de la Barme est installé en parallèle de Chalençon mais sur un tracé plus long pour desservir deux pistes bleues pour donner aux débutants la possibilité de continuer leur initiation à proximité de l'arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Le plateau du Criou en 1978. De gauche à droite, le téléski de Chalençon, de la Barme, la gare amont du télésiège du Vallonnet et au fond le tracé
du téléski débrayable d’Andagne, construit en 1974 (D.R).


En 1988, le télésiège du Vallonnet est remplacé par un télésiège fixe quatre places plus moderne et performant. L’afflux de skieurs devient dès lors plus important qu’auparavant mais les téléskis de la Barme et de Chalençon suffisent largement pour la desserte de l’espace débutants du plateau du Criou.

Image
Le télésiège 4 places du Vallonnet (cliquez sur l'image pour accéder au reportage dédié à cette installation).


Et enfin en 2012, le téléski du Chalençon tombe en panne en pleine période de vacances d'hiver. Cette panne est révélatrice de l'obsolescence de l'appareil, qui est remplacé le même été par un téléski à enrouleurs sur le même tracé. Ce nouvel appareil a aussi permis d'améliorer l'accessibilité à la piste verte des Perdrix pour les débutants.

Image
Le téléski à enrouleurs de Chalençon (cliquez sur l'image pour accéder au reportage dédié à cette installation).



Barme, desserte de l’espace débutant du plateau du Criou

Le téléski de la Barme est situé au cœur du plateau du Criou, en contrebas de l’arrivée du télésiège du Vallonnet. Il est donc facilement accessible depuis la station. Il dessert en tandem avec le téléski de Chalençon un espace débutant en complément de celui du Pré du Vas au village de Bonneval.
Le téléski de la Barme dessert des pistes bleues un peu plus difficiles que la seule verte des Perdrix, accessible uniquement depuis le téléski à enrouleurs de Chalençon. Il permet aussi de rejoindre par gravité le téléski du Moulinet et le restaurant du plateau pour les personnes ne voulant pas pousser sur les bâtons.
Afin de renforcer l'intérêt de ce téléski, la station propose un Snowpark à côté de la piste bleue du Tétras Lyre qui est ainsi facilement accessible depuis le sommet de Barme.

Depuis son sommet, le téléski de la Barme dessert les pistes suivantes :
  • La piste bleue de la Barme, qui longe l’installation sur sa gauche.
  • La piste bleue du Tétras-Lyre. Cette piste part sur la gauche de Barme pour rejoindre la fin de la piste bleue du Chardonneret, puis revient ensuite au niveau des gares aval des téléskis du Chalençon et du Moulinet.
  • La piste bleue du Faucon, qui longe l'appareil sur sa droite.
  • La piste rouge de l’Epervier, une variante plus difficile à la bleue du Tétras Lyre.
  • Le Snowpark, accessible via la piste bleue du Tétras Lyre.

Image
Situation du téléski de la Barme sur le plan des pistes de Bonneval sur Arc.


Le téléski de la Barme est un appareil classique fourni par Poma. En 1974, le pylône 2 actuel a été déplacé vers l'amont pour installer un autre ouvrage de soutien plus proche de la sortie de la gare aval. En plus, la poulie flottante d'origine a été déposée en 2007 pour se faire remplacer par un lâcher sous poulie fourni par Montaval afin de faciliter le passage des skieurs à son sommet.
Notons enfin que les passerelles proviennent de chez Pingon-Transcâble, tout comme l'ancien téléski débrayable de Chalençon.


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches débrayable : BARME
Maître d'ouvrage : COMMUNE DE BONNEVAL SUR ARC
Exploitant : COMMUNE DE BONNEVAL SUR ARC
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1972

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 578 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2072 m
Altitude amont : 2251 m
Dénivelée : 179 m
Longueur développée : 521 m
Longueur horizontale : 486 m
Pente moyenne : 36,83 %
Pente maximale : 55,8 %
Temps de trajet : 2 minutes 54 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Diamètre de la poulie motrice : 1720 mm
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 37 kW
Emplacement tension : Amont
Diamètre de la poulie retour : 3000 mm
Type de tension : Contrepoids
Masse du contrepoids : 2000 kg
Tension nominale : 4000 daN
Nombre de pylônes : 7
Nombre de véhicules : 56
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante Pomagalski
Espacement : 4,5 s

Caractéristiques du câble (2013)

Fabricant : C.Y.A.E.S.A
Diamètre : 12 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6*7 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 86 mm²
Pas de toronage : 39 mm
Section du câble : 62 mm²
Section du toron : 1 mm
Résistance à la rupture : 9949 daN


Ligne et infrastructures du téléski de la Barme

La gare aval

La gare aval du téléski de la Barme est située à 2072 mètres d’altitude, en plein cœur du front de neige du plateau du Criou, en contrebas de l’arrivée du télésiège du Vallonnet et toute proche du départ du téléski de Chalençon. On retrouve une gare motrice-fixe D.40 Pomaglaski.

Image
La gare aval dans son environnement depuis le télésiège du Vallonnet.

Image
La gare aval et le premier pylône depuis la fin de la piste bleue de l'Accenteur.

Image
Vue de l'autre côté depuis l'ancien téléski de Chalençon.

Image
Vue de côté.

Image
Vue opposée. Juste derrière nous voyons la gare aval de l'ancien téléski de Chalençon.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de trois-quarts arrière.



La ligne

La ligne du téléski de la Barme est assez coutre mais assez difficile. De la sortie de la gare aval au pylône 4, la montée est assez régulière. Puis le pylône 4 imprime la pente maximale de cet appareil, affaiblie ensuite au passage du cinquième ouvrage de la ligne. Pour finir, la pente s’affaiblit puis reste assez constante jusqu’à l’arrivée.

Pomagalski a ainsi équipé la ligne de 7 pylônes, dont 4 monovoies seulement pour le brin montant :
  • P1 : C/-
  • P2 : SC/-
  • P3 : SC/SC
  • P4 : C/-
  • P5 : S/SC
  • P6 : SC/SC
  • P7 : S/S

Image
P1.

Image
Le pylône 2 et la suite de la montée depuis l'arrivée du télésiège du Vallonnet.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.



La gare amont

La gare amont est située à 2240 mètres d’altitude, au sommet des pistes bleues du Tétras Lyre et de la Barme. Au niveau technique, on retrouve un lâcher sous poulie Montaval installé en 2007 qui assure le retour-tension du câble grâce à un contrepoids coulissant sur le pied de la gare.

Image
Vue de trois-quarts arrière.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de profil.

Image
La gare amont et le dernier pylône.

Image
Zoom sur la gare amont depuis la piste bleue du Tétras Lyre.



Autres vues...

Image
Zoom sur la partie basse de la ligne depuis la gare amont.

Image
La partie haute de la ligne depuis la piste verte Perdrix.



Barme, un téléski peu fréquenté

Le téléski de la Barme dessert une partie de l’espace débutants du plateau du Criou, en tandem avec le téléski à enrouleurs de Chalençon. Il est donc le grand téléski, qui donne accès à des pentes plus pentues qu'au Chalençon. Avec l’implantation d’un Snowpark le long de la piste bleue du Tétras-Lyre, Barme se révèle bien utile pour y effectuer des rotations rapides.
Néanmoins, il n’est pas beaucoup utilisé par les débutants, sa pente importante en milieu de la ligne pouvant en effet en rebuter plus d’un. De plus, peu de personnes empruntent le téléski de la Barme, ce qui permet à l'ESF d'y enchaîner les rotations. Notons enfin que sa piste de montée étant difficilement enneigeable, le téléski n'ouvre que rarement avant la mi-janvier car sa fréquentation n'oblige pas l'exploitant à enneiger artificiellement sa piste de montée pour l'ouvrir.

Image
Barme, un court téléski difficile et peu fréquenté…


Je tiens à remercier Rodo_Af, valcelouis et Monts-Jura pour les photos, ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Rodo_Af, valcelouis, Monts-Jura
Date des photos : 3 mars 2010, 10 janvier 2012, 10 mars 2013 et 28 décembre 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.10825 secondes. 40 requete(s).
82 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2017 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés