En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 08/04/2016 et mise à jour le 17/04/2016
(Mise en cache le 19/04/2016)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valfréjus
  2. Le développement du plateau d’Arrondaz
  3. Challe, desserte des pistes intermédiaires du plateau d’Arrondaz
  4. Ligne et infrastructures du téléski de la Challe
  5. Challe : un téléski victime de la remise à niveau des installations du domaine skiable


Valfréjus

Valfréjus est une station de ski située en vallée de Haute Maurienne, au-dessus de la ville de Modane. Implantée entre 1550 mètres d'altitude à la station et 2737 mètres d'altitude au sommet du télésiège de la Punta Bagna, on y trouve 10 remontées mécaniques desservant 23 pistes dont 3 noires, 6 rouges, 11 bleues et 3 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le développement du plateau d’Arrondaz

En 1968, la ville de Modane décide d'installer deux télésièges en chaîne pour rejoindre le plateau d'Arrondaz depuis le village des Fourneaux en vallée afin de créer un centre de ski. Construits par l'entreprise italienne Graffer, ces deux télésièges donnent accès au plateau d'Arrondaz en une demi-heure de montée. Le premier tronçon, constitué du télésiège de Charmaix, permet de monter jusqu’au hameau du même nom, d’où part le second appareil, le télésiège des Souches. Ce dernier permet de rejoindre le plateau d’Arrondaz ainsi que ses nombreuses pistes de ski depuis l'arrivée du télésiège de Charmaix.
Cette même année, les téléskis à enrouleurs de la Challe, du Col et de l’Ascenseur ainsi que le téléski à perches fixes des Granges sont construits autour de l'arrivée du télésiège des Souches.

Image
L'arrivée du télésiège des Souches sur le plateau d'Arrondaz (D.R).


L’année suivante, les téléskis du Seuil, de la Roche 1 & 2 et des Pigniers sont installés. Les téléskis des Granges, des Pigniers desservent des pistes vertes qui sont complétées par les pistes bleues accessibles par le téléski à enrouleurs de la Challe et le téléski débrayable de la Roche 2. Quant aux téléskis du Seuil et de la Roche 1, ils desservent respectivement deux pistes rouges et deux pistes noires.

Image
Vue aérienne du plateau d'Arrondaz avant 1983. Nous voyons les tracés des téléskis débrayables de la Roche 1 & 2, la ligne du téléski à perches fixes des Pigniers et l'on peut apercevoir la gare aval du téléski à enrouleurs du Col encore plus à droite (D.R).


Puis en 1988, les téléskis des Granges, des Pigniers et de la Challe sont remplacés par deux téléskis débrayables fournis par Montagner. Le premier est installé sur un tracé similaire à l'ancien téléski des Pigniers, et le téléski à enrouleurs de la Challe est remplacé sur le même trajet.

En 2004, le télésiège des Souches est remplacé par le télésiège fixe de la Ramoure sur un tracé totalement différent en partant du secteur de Charmasson et arrivant sur les hauteurs du plateau d’Arrondaz. Pour l’occasion, le téléski de la Roche 1 est raccourci par le bas, tandis que la Roche 2 est modifiée avec l’ajout d’un pylône en sortie de gare aval et le remplacement de sa gare amont d’origine par un lâcher sous poulie fourni par Poma. Pour l’occasion, ce dernier est renommé "La Roche Bleue", tandis que la Roche 1 devient "La Roche Noire", en référence aux deux pistes noires accessibles à son arrivée.

Image
Vue aérienne des tracés des téléskis de la Roche avant et après 2004 (© cliché Géoportail).

Image
La ligne du téléski de la Roche Bleue (cliquez sur l'image pour afficher le reportage dédié à cette installation).



Challe, desserte des pistes intermédiaires du plateau d’Arrondaz

Le téléski de la Challe était situé en contrebas du cœur du plateau d’Arrondaz. Cet appareil était accessible depuis le sommet de la télécabine d’Arrondaz via la piste bleue Bovenières.
Le téléski de la Challe desservait deux pistes qui pouvaient aussi être accessibles depuis le téléski du Seuil. Il était en quelque sorte un appareil doublon de ce dernier (après son raccourcissement dans les années 2000) qui proposait une vitesse en ligne moins importante afin de faciliter l’accès aux pistes desservies au plus grand nombre, surtout aux débutants. Challe desservait aussi le Snowpark de la station, qui était installé sur le haut de la piste rouge du Fréjus.
Enfin, le téléski de la Challe permettait aussi d’effectuer le retour sur le centre du plateau d’Arrondaz via la partie haute de la piste bleue des Bovenières en évitant les téléskis des Pigniers, du Seuil ou de la Roche Bleue.

Le téléski de la Challe desservait donc trois pistes :
  • La piste bleue des Bovenières, qui permettait de redescendre sur le plateau d’Arrondaz. En continuant sur cette piste, on pouvait retourner au départ de Challe, ou encore au téléski du Seuil. Puis, elle continuait sa route dans la forêt qui constituait la partie basse du domaine skiable avant de terminer son parcours à l’arrivée du télésiège de Charmasson.
  • La piste bleue de la Challe, qui longeait l’installation sur sa droite.
  • La piste rouge du Fréjus, qui longeait l’appareil sur sa gauche. Un snowpark était installé sur sa partie haute.

Image
Situation du téléski de la Challe sur le plan des pistes de Valfréjus (© Plan Atelier Pierre Novat).


On retrouvait ici un appareil classique de la gamme des téléskis débrayables développée par Montagner. Aucune particularité n’était à énoncer, si ce n’est que le dernier pylône était de conception Montaz-Mautino.


Voici les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : CHALLE
Maître d'oeuvre : ABERM
Maître d'ouvrage : STVF
Expoitant : RMVF (Remontées mécaniques de Val Fréjus)
Constructeur : MONTAGNER
Année de construction : 1988
Année de démontage : 2011

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 700 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,2 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2210 m
Altitude amont : 2310 m
Dénivelée : 100 m
Longueur développée : 371 m
Longueur horizontale : 357 m
Portée la plus longue : 80 m
Pente moyenne : 28 %
Pente maximale : 48 %
Temps de trajet : 1 minute 56 secondes

Caractéristiques techniques

Emplacement motrice : Aval
Type de gare aval : 6M*
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 29 kW
Emplacement tension : Amont
Type de gare amont : LSP Montagner
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 6

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 51
Espacement : 4 secondes
Masse à vide : 10 kg
Charge utile : 80 kg
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante Montagner

* Appelation interne à notre site. Pour voir tous les types de gares Montagner, cliquez ici : http://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=11036


Ligne et infrastructures du téléski de la Challe

La gare aval

La gare aval du téléski de la Challe était située à 2210 mètres d’altitude, à proximité du départ du téléski des Pigniers desservant une partie de l’espace débutants du plateau d’Arrondaz.
Au niveau technique, c’était une station motrice-fixe 6M* qui assurait aussi le stockage des perches dans une glissière.

Image
Zoom sur la gare aval depuis le télésiège de la Ramoure. En arrière-plan, on distingue la télécabine d'Arrondaz et encore derrière le départ du téléski des Pigniers.

Image
La gare aval dans son environnement vue depuis la piste bleue des Bovenières.

Image
La gare aval et le premier pylône depuis la piste bleue de la Challe.

Image
Vue de profil.



La ligne

La ligne du téléski de la Challe était assez courte, mais difficile pour un appareil dédié aux débutants. Le pylône 1, installé quelques mètres après la gare aval imprimait une pente assez importante, radoucie quelque peu par le pylône 2. Le pylône 3 venait clore cette montée et était situé au-dessus d’une contre-pente, où les skieurs redescendaient jusqu’au pylône 4 qui impulsait la montée finale vers l’arrivée. Notons que le télésiège de la Ramoure (démonté en 2010) survolait la ligne au niveau du pylône 4.

Montagner avait équipé la ligne de 6 pylônes :
  • P1 : C/-
  • P2 : S/S incliné afin de réduire la largeur de la voie
  • P3 : S/S
  • P4 : C/C
  • P5 : C/C
  • P6 : S/S

Image
Le début de la ligne vu depuis la piste bleue des Bovenières.

Image
P1.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
Le pylône 6 vu de trois-quarts arrière depuis la gare amont.



La gare amont

La gare amont était située à 2310 mètres d’altitude, en contrebas de l’arrivée du téléski du Seuil.
Nous retrouvions un lâcher sous poulie fourni par Montagner qui assurait la tension du câble grâce à un contrepoids qui coulissait sur le pied gauche de la gare.

Image
La gare amont vue depuis l'arrivée du téléski du Seuil.



Challe : un téléski victime de la remise à niveau des installations du domaine skiable

Challe version 1988 était un téléski plutôt dédié à l'usage éducatif car les pistes desservies n'étaient pas trop difficiles pour l'initiation des débutants. Il était néanmoins moins utilisé que ses voisins de la Roche Bleue ou des Pigniers car la montée mais surtout l'arrivée étaient assez difficiles. Ainsi, après 23 années de bons et loyaux services, Challe est démonté et remplacé, au même titre que le téléski de la Roche Bleue par l'unique téléski à enrouleurs de la Challe.
Ce nouvel appareil est installé sur un tracé nouveau, reprenant l'ancien départ du téléski de la Challe et l'arrivée de la Roche Bleue permettant ainsi d'avoir une montée plus régulière et plus adaptée aux débutants grâce à de très importants terrassements.

Voici maintenant quelques vues du téléski à enrouleurs de la Challe :

Image
La gare aval, de type MTDS fournie par Doppelmayr.

Image
La gare amont, de type retour-fixe. Elle est située dans les environs de l'ancienne arrivée du téléski de la Roche Bleue.


Je tiens à remercier l’administrateur du site www.stationsdemaurienne.fr pour ses photos et Rodo_Af pour ses clichés du nouveau téléski de la Challe.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : stationsdemaurienne.fr, Rodo_Af
Date des photos : 11 mars 2010.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :