Localisation(s)
Photo

 TKD de la Coigne

Villar d'Arène

Poma

T2 HS
Description rapide :
Le téléski secondaire de Villar d'Arène, il donnait accès à une piste rouge.

Année de construction : 1984
Fin de service en : 2017

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Clément05
Section écrite le 09/10/2021 et mise à jour le 11/10/2021
(Mise en cache le 11/10/2021)

Bonjour, je vous présente un reportage sur le…

Image

Au sommaire :


  • Villar d’Arène
  • Le téléski de la Coigne : la desserte d’une piste rouge
  • Caractéristiques
  • La gare aval
  • La ligne
  • La gare amont
  • Autres vues
  • Conclusion


Villar d’Arène

Villar d’Arène est un petit village situé dans la Haute-Romanche, enclave haut-alpine du côté isérois du col du Lautaret (2057 m). Elle comptait 328 habitants en 2018 et est implantée le long de la route du col (D1091) qui est l’unique accès au village. Un petit groupement de bâtisses sur le versant ubac, rassemblées autour de l’église, constitue le bourg principal. Plusieurs hameaux complètent l’ensemble : Les Cours, Arsine et Le Pied du Col.
La commune, située près de La Grave et en balcon de la Meije, conserve un cadre montagnard authentique et particulièrement préservé. La présence du Parc National des Ecrins contribue aujourd’hui à garder l’endroit loin d’un aménagement important. L’économie de Villar d’Arène est tournée essentiellement vers le tourisme (avec le parc entre autres, mais aussi les sports d’eau vive, le ski de fond, le snowkite, …) ainsi que vers l’agriculture et la production de produits artisanaux.

Entre 1966 et 2017, la commune possédait un petit domaine skiable composé de 2 téléskis, 1 télécorde et 4 pistes. Après une première fermeture durant la première décade du XXIème siècle, les installations sont rénovées et une télécorde est construite ainsi qu’un espace débutants. Un chalet multiservices est aussi construit près du téléski des Jouvencelles. Cependant, faute de liquidités, le domaine semble définitivement fermé en 2017 et les installations sont, pour le moment, laissées en place.

Image
Villar d’Arène, village préservé de la Haute Romanche, vu depuis les premières pentes côté ubac.

Le téléski de la Coigne : la desserte d’une piste rouge

Le téléski de la Coigne a été construit 8 ans après le premier appareil, le téléski des Jouvencelles.

Il était situé en retrait de l’appareil principal et desservait une unique piste rouge, la seule de cette couleur du domaine. L’objectif de la construction de cette installation était d’étendre le domaine skiable, ce qui reléguait son rôle au second plan par rapport aux Jouvencelles. Cela explique son faible nombre d’heures de fonctionnement (770 au compteur). Le téléski de la Coigne a rapidement été moins exploité au profit du téléski des Jouvencelles jusqu’à la première fermeture du domaine skiable.
Rénové en 2008 par GMM, il ne semble pas avoir redémarré depuis. L’arrêt définitif du domaine skiable semble avoir sellé son sort et seules les perches ont été retirées depuis.

Voici une image permettant de situer le téléski :

Image
A droite on peut voir le village de Villar d’Arène ainsi que la route qui monte en lacets des Cours vers le lac du Pontet. Légende de la photo :
1 : TKD des Jouvencelles (partie raccourcie en pointillés)
2 : TKD de la Coigne
3 : Télécorde
A : Piste du Lièvre Blanc
B : Piste de la Bartavelle
C : Piste de la Perdrix


Situation sur le plan des pistes :

Image

Caractéristiques

Voici les caractéristiques de l’appareil :

- Caractéristiques Administratives

TKD – Téléski à perches débrayables : COIGNE
Exploitant : Régie syndicale des stations de la Haute-Romanche
Constructeur : Poma
Année de construction : 1984
Année d’arrêt : dans les environs de 2014

- Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 820 personnes/heure (637 personnes/heure*)
Vitesse d'exploitation : 2,5 m/s

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1622 m
Altitude amont : 1725 m
Dénivelé : 103 m
Longueur développée : 424 m
Pente maximale : 44 %
Pente moyenne : 27,2 %
Temps de trajet : 2 min 50 s

- Caractéristiques Techniques

Type de gare : H60
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 29 kW
Sens de montée : Droit
Embarquement : A plat
Nombre de pylônes : 6
Largeur de la voie : 1,7 m
Dispositif d’accouplement : Douilles auto-coincantes
Nombre de perches : 60
Espacement : 14,33 m

- Caractéristiques du Câble

Constructeur : Trefileurope
Diamètre du câble : 12 mm
Type d’âme : Textile
Composition : 6*7 fils
Année de pose : 2008
Revêtement : Zingué

* : caractéristiques correspondant au nombre de perches et à la vitesse de l’installation

La gare aval

La gare aval était chargée de la mise en mouvement du câble. Un moteur relié au réducteur par un jeu de courroies permettait d’entraîner la poulie motrice. Elle était installée en bas de la piste de la Perdrix, en amont de la D1091, dans une petite prairie. Sa structure H60 assez compacte la rendait discrète dans l’environnement.

Image
La gare aval et la cabane.

Image
Depuis l’ancien accès à l’embarquement.

Image
La gare de côté avec le tableau de commandes extérieur.

Image
De trois quarts, on remarque le feu bicolore.

Image
De l’autre côté avec le massif de la Meije en toile de fond.

Image
La chaîne cinématique de mise en mouvement du câble ainsi que le début de la glissière.

Image
La gare depuis la ligne.

La ligne

Composée de 6 pylônes, la ligne comportait une montée principale entre les ouvrages 2 et 4. Le début se situait dans la prairie tandis que la fin du tracé évoluait au milieu des arbres.

Caractéristiques de la ligne :
P1 : SC/SC
P2 : SC/-
P3 : SC/SC
P4 : S/S
P5 : SC/SC
P6 : S/S

S : poulie support
SC : poulies support-compression


Image
Le P1.

Image
La portée vers le P2 avec l’ancienne piste de la Perdrix à droite.

Image
Le P2.

Image
Le P3, on est dans la montée principale.

Image
La portée vers le P4.

Image
Le P4.

Image
La portée vers le P5.

Image
Le P5.

Image
L’arrivée est au fond.

Image
Le P6.

La gare amont

La gare amont était une poulie flottante assurant la tension du câble. Placée en bordure de la piste de la Bartavelle, elle donnait accès au front de neige ou bien à la piste rouge revenant au départ.

Image
Vue globale sur la gare amont.

Image
En s’approchant.

Image
La poulie flottante avec la corde qui guide les perches à gauche après leur passage dans la poulie retour.

Image
Zoom.

Autres vues

Voici quelques images supplémentaires de l’installation depuis les environs.

Image
La zone de la gare de départ avec Les Terrasses et la Combe de Malaval à gauche.

Image
La montée principale depuis la piste.

Image
Zoom sur le début de la ligne depuis le haut de la descente principale.

Conclusion

Le téléski de la Coigne était un appareil secondaire. Peu exploité, il desservait une piste rouge depuis laquelle l’unique moyen de revenir vers le front de neige consistait à emprunter le téléski de la Coigne. Malgré la rénovation de 2008, l’appareil ne semble n’avoir que peu ou pas fonctionné depuis. À la suite de la décision de l’arrêt définitif des installations en 2017, le téléski est désormais à l’abandon sans qu’aucun démontage ne soit prévu.

Texte & bannière : Clément05
Photos : Clément05 (le 3 juillet 2020)

A bientôt.

© - 2021 – Clément05 – www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum