En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : benbel
Section écrite le 11/01/2021 et mise à jour le 14/01/2021
(Mise en cache le 14/01/2021)

Je vous propose de partir à la découverte du


Image




Sommaire

- La station : Grimentz
- Bref historique
- La situation du téléski sur le domaine skiable
- Les caractéristiques principales de l'installation
- La station aval
- La ligne
- La station amont
- Les agrès
- Vues diverses
- L'avenir
- Lien utile et remerciements


La station : Grimentz


Image[/img]
Le centre du vieux village de Grimentz


Grimentz est un splendide village typique situé à 1600 mètres d'altitude dans le Val d'Anniviers, au coeur des Alpes valaisannes et de nombreux sommets de plus de 4000 mètres.

Le domaine skiable de Grimentz s'étend de 1600 à 2900 mètres d'altitude. Son front de neige Bendolla, se situe à 2130 mètres et est relié à la station par une télécabine 12 places performante.
Depuis 2014 un important téléphérique relie directement Grimentz au domaine skiable de la station voisine Zinal. Les 2 stations (dont les sociétés de remontées mécaniques ont été fusionnées au sein de la RMGZ SA - Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA) présentent maintenant un domaine skiable commun de plus de 100 km de pistes, disposant d'une vingtaine de remontées (dont 2 téléphériques, 1 télécabine, 5 télésièges dont 4 débrayables). Les 2 secteurs (Bendolla pour Grimentz et Sorebois pour Zinal) se caractérisent par un très bon enneigement qui permet au domaine d'être un des premiers à ouvrir en avant-saison.

Les sociétés de remontées mécaniques de Grimentz/Zinal, Saint-Luc/Chandolin et Vercorin collaborent au sein des Remontées Mécaniques d'Anniviers (RMA) pour faire jouer certaines synergies (avec par exemple un site internet commun) et proposer des forfaits pour l'ensemble de la vallée.


Image
Cliquez sur le logo pour accéder à une brève description de la station et à la liste de ses remontées



Bref historique


C'est en 1967 qu'a été ouvert le domaine skiable de Bendolla au-dessus de Grimentz avec la construction d'un télésiège fixe 2 places le reliant au village et d'un téléski débrayable montant sur le secteur du Marais. Les années suivantes ont vu la construction de diverses remontées dont les téléskis à enrouleurs de la Tsarva et des Becs-de-Bosson (tous deux de 1969) et le téléski débrayable d'Orzival (1975). C'est le téléski du Marais, seul appareil au départ de Bendolla à cette époque qui donnait accès à ces autres installations. 1975 a toutefois aussi vu la construction à Bendolla d'un autre téléski débrayable qui fait l'objet du présent reportage, le téléski de la Marenda, essentiellement destiné aux débutants (et skieurs moyens) et qui ne donne accès à aucune autre installation. Ce téléski a remplacé un appareil à câble bas (fil neige) Borer précédemment installé dans la Combe de Bendolla.

En 1977 a été construit une second appareil au départ de Bendolla pour accéder aux pistes en altitude, le télésiège fixe 2 places des Crêts, et ce en même temps que le téléski débrayable Lona auquel il donnait accès et qui permettait de relier le point culminant du domaine, à proximité de l'arrivée du téléski des Becs-de-Bosson. La mise en service de ce télésiège et du téléski Lona a permis une extension du domaine skiable avec l'ouverture de nouvelles pistes sur le côté sud/sud-ouest de Bendolla. Le télésiège Lona faisait un peu plus de 2 km de long et il a été décidé de le scinder en 1982 pour former les téléskis Lona 1 et Lona 2 que nous connaissions encore tout récemment.

Le domaine skiable ne connaîtra plus de réelle extension par la suite et, à l'exception d'un téléski fixe École construit à Bendolla en 1991, viendra alors le temps du remplacement des anciennes installations :

- En 1988, le télésiège reliant Grimentz à Bendolla est remplacé par la première télécabine 10 places de Suisse, capacité portée à 12 places lors du remplacement des cabines en 2012.

- Le téléski des Marais est remplacé en 2001 sur un tout autre tracé par le télésiège débrayable 4 places des Grands Plans.

- 2004 voit le remplacement du téléski de la Tsarva par un télésiège débrayable 6 places.

- Et en 2019 ce sont le télésiège des Crêts et le téléski Lona 1 qui sont remplacés par le télésiège débrayable 6 places du Col du Pouce.




La situation du téléski au sein du domaine skiable


Ci-après une vue satellite indiquant la position du téléski de la Marenda par rapport à ses voisins immédiats :


Image
Vue de base : © Données CNES, Spot Image, swisstopo, NPOC.



Et sa position sur un plan des pistes :


Image
Sur la partie du plan des pistes de Grimentz-Zinal consacrée au secteur de Grimentz.



Le téléski de la Marenda est destiné aux skieurs débutants (et moyens) après qu'ils aient effectué le début de leur apprentissage sur le téléski fixe Ecole situé à proximité.
Le départ du téléski est situé à environ 300 mètres de l'arrivée de la télécabine Grimentz-Bendolla et peut être rejoint majoritairement par gravité, en poussant parfois sur les bâtons, avec une légère montée à proximité immédiate de l'appareil.
Ce téléski ne donne accès à aucune autre installation et son rôle est donc de permettre d'effectuer des rotations sur la piste bleue Marenda qui le longe sur son côté sud, ces rotations pouvant être partielles puisqu'il est possible de quitter la remontée et rejoindre la piste à différents endroits au cours de la montée.
La seule variante est de prendre la piste Pachio, piste rouge à cause de sa partie en amont de celle de la Marenda, mais qui se confond un temps avec la partie supérieure de cette dernière. Elle a dès ce moment les caractéristiques d'une piste bleue et bifurque ensuite vers le sud pour rejoindre directement par gravité Bendolla, ce qui n'est pas possible depuis le bas de la piste de la Marenda qui nécessite de remonter un chemin vers Bendolla.



Les caractéristiques principales de l'installation.


Cet appareil a une configuration tout à fait traditionnelle pour un téléski débrayable et ne présente aucune particularité notable.


Caractéristiques administratives
  • Station : Grimentz
  • Nom de l'installation: téléski de la Marenda
  • Type d'installation : téléski à attaches débrayables
  • Exploitant : Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal SA
  • Constructeur : Poma
  • Année de construction et de mise en service : 1975
Caractéristiques d’exploitation
  • Capacité : 1 personne
  • Débit maximum : 600 personnes/heure
  • Vitesse maximale d'exploitation : environ 3 m/s
  • Vitesse usuelle d'exploitation : environ 2.2 m/s
  • Temps de trajet : minimum ± 3'20" ; usuel ± 4'30"
Caractéristiques géométriques
  • Altitude aval : 2125 m
  • Altitude amont : 2246 m
  • Dénivelée : 121 m
  • Longueur horizontale de l'installation : 640 m
  • Longueur développée de l'installation : 653 m
  • Longueur de la piste de montée : ± 600 m
  • Pente moyenne : ± 19 %
  • Pente maximale : ± 36 %
Caractéristiques techniques
  • Station motrice : aval
  • Type de gare aval : Poma type Genius (2010)
  • Station tension : amont
  • Type de gare amont : poulie flottante
  • Type de tension : contrepoids
  • Sens de montée : du côté gauche
  • Nombre de pylônes : 6
  • Agrès : cannes télescopiques à sellettes
  • Dispositifs d’accouplement : douilles auto-coinçantes Poma

Comme indiqué ci-dessus la station motrice de ce téléski, qui est de type Genius, a été installée en 2010. Elle a remplacé à cette date la station d'origine de 1975 qui était une petite gare de type H à fût quadrangulaire unique. Cette modification a permis d'augmenter le débit horaire maximal de 80 personnes, passant de 520 à 600 personnes environ.

Ci-dessous une vue de la gare d'origine (que je n'avais pas pensé à photographier à l'époque) pour laquelle je remercie le site wwww.bergbahnen.org :


Image



La station aval

La station aval est située à une altitude de 2125 mètres, quelques mètres plus bas que la station d'arrivée de la télécabine Grimentz - Bendolla dont elle est distante d'environ 300 mètres.
Comme déjà indiqué, il s'agit d'un gare Poma de type Genius qui de façon traditionnelle est motrice et assure le stockage des perches.


Image
Zoom sur la station aval depuis la ligne du téléski Ecole situé un peu plus haut.


Image
Sur la piste d'accès à la station aval. A l'avant-droit, le début d'une piste rejoignant la station aval du télésiège des Grands Plans.


Image
Dans la file d'attente avant la borne Skipass.


Image
Vue latérale de la gare.


Image
Vue rapprochée sur la poulie motrice.


Image
Le double déclencheur protégé par un capot et la poulie compression de sortie de gare.


Image
Un beau chalet de commande typique dans lequel nous jetons un bref coup d'oeil.


Image
Les principales commandes de l'installation.


Image
Les affichages et commandes relatifs à la ligne de sécurité ainsi que l'affichage de la tension du moteur.


Image
Vue latérale de la gare du côté opposé avec une meilleure vue sur le capot protégeant le moteur, typique des gares Genius.


Image
Au centre, le long du pilier, une échelle pratique pour accéder au niveau supérieur de la gare.


Image
Depuis l'amont avec au centre, à l'arrière, la gare aval du télésiège des Grands Plans.



La ligne


L'installation, d'une longueur totale selon la pente de 653 mètres, est équipée de 6 pylônes dont les détails sont repris sur le profil de ligne ci-dessous :


Image



Le débarquement se faisant au niveau du P6, bien avant la gare amont, la longueur de la piste de montée est d'environ 600 mètres.

La ligne ne comporte qu'un seul pylône compression (P5) que survole le brin descendant (en pointillés rouges sur le profil). La pente moyenne est d'environ 19% et cette pente est assez régulière de la station aval jusqu'au P4 avec une moyenne très légèrement inférieure à celle de l'ensemble de l'installation. Entre le P4 et le P5 la pente est très faible (7 à 8%) et le P5 compression imprime la pente la plus forte de ligne (maximum d'environ 36%) jusqu'au débarquement à hauteur du P6.

Il s'agit donc d'un téléski facile, ce qui est logique pour un appareil destiné aux débutants. Et si de nombreux skieurs le quittent avant la montée finale, ce n'est pas tellement à cause de la difficulté de celle-ci mais plutôt à cause de la difficulté relative de la piste bleue Marenda dans sa partie supérieure par rapport à la facilité qu'elle offre plus bas.
Il est possible de débarquer de l'installation à plusieurs emplacements le long de la montée pour rejoindre la piste Marenda qui la longe et des figurines d'animaux ont été placées à divers endroits pour faciliter la vie des jeunes skieurs et leur permettre de suivre aisément les instructions de leurs moniteurs ou parents.



Image
En station aval, l'embarquement et le cadencement sont gérés par un signal bicolore.


Image
Vers le P1.


Image
Le P1 avec une poulie compression inclinée sur le brin descendant pour réduire la largeur de voie en direction de la station aval.


Image
Vers le P2.


Image
Vue sur la piste Marenda avec plus loin, tout à gauche, la piste du Pachio (ex-piste du Marais) permettant de rejoindre directement Bendolla.


Image
Le P2.


Image
La piste de la Marenda et une possibilité de la rejoindre juste devant la perche de l'enneigeur.


Image
Gros plan sur la figurine.


Image
Vers le P3.


Image
Le P3.


Image
il s'agit ici non seulement d'une autre possibilité de débarquement mais aussi du croisement d'une piste avec la ligne du téléski.


Image
Sur la droite un skieur sur cette piste bleue dénommée Visivi.


Image
La piste bleue Visivi qui est un chemin passant plus haut devant un restaurant très fréquenté, l'Etable du Marais.


Image
Vers le P4.


Image
Le P4.


Image
A l'avant la piste Marenda et dans le fond la piste rouge Tsayèt qui rejoint celle du Pachio qui longe/se confond avec la bleue Marenda.


Image
Du côté droit, en hauteur, la gare aval du TSD6 de la Tsarva.


Image
Portée ver le P5 avec une pente très faible et une autre possibilité de débarquement.


Image
La figurine montrant l'emplacement du débarquement permettant d'éviter la partie la moins facile de la piste Marenda.


Image
Le P5 compression.


Image
Tête du P5 avec une baguette de sécurité permettant de détecter un éventuel déraillement du câble sur cette poulie compression.


Image
La pente la plus marquée de la ligne vers le P6.


Image
Le P6 à hauteur duquel a lieu le débarquement.


Image
Tête du P6 avec les roulettes de sécurité habituelles pour les pylônes support.


Image
La station amont vue depuis le débarquement.



La station amont

La station amont qui assure la tension du câble est située à une altitude de 2246 mètres. Elle est composée d'une poulie flottante et d'un poussard tubulaire soutenant le contrepoids de l'installation.


Image
Le P6 et l'aire de débarquement directement après celui-ci.


Image
L'ensemble de la station amont avec à l'avant 2 baguettes de sécurité permettant de détecter un non débarquement ou une perche mal positionnée.


Image
Vue générale depuis l'amont, du P6 jusqu'au poussard.


Image
Vue latérale de la station amont.


Image
Gros plan sur la poulie flottante.


Image
Gros plan sur le poussard et le contrepoids en béton à l'arrière de celui-ci. Un autre petit contrepoids sous le poussard assure la tension
d'un câble servant au système de guidage des perches dans les environs de la poulie flottante.



Les agrès

Il s'agit des traditionnelles perches télescopiques à sellettes Poma pour téléskis débrayables :


Image



Vues diverses


Image
Vue générale depuis l'amont du téléski (avec un petit nuage couronnant le sommet du Weisshorn).


Image
Vue rapprochée sur le téléski et la piste Marenda depuis le même endroit. Plus loin sur la droite, le téléski Ecole.


Image
Vue semblable depuis le haut de la piste bleue de la Marenda, avec sur la gauche la piste Visivi coupant la ligne du téléski.


Image
La totalité de la ligne du téléski vue depuis le début de la montée au télésiège des Grands Plans


Image
La station aval et le P1 du téléski de la Marenda depuis le télésiège. Au second plan, la fin de la ligne du téléski Ecole.


Image
La ligne entre le P1 et le P4 depuis le télésiège au passage de la piste bleue Visivi.


Image
La totalité de la ligne à partir du P1, vue depuis le téléski Ecole.



L'avenir


Ce téléski remplit très bien son rôle. Il a bénéficié d'une nouvelle gare motrice il y a environ 10 ans et tout laisse penser qu'il fonctionnera encore de très nombreuses années. Aucun projet de remplacement n'existe que ce soit à court ou moyen terme.



Lien utile

Site touristique et des remontées mécaniques : https://www.valdanniviers.ch


Remerciements

Un très grand merci aux membres du personnel des Remontées Mécaniques de Grimentz-Zinal et en particulier aux préposés à ce téléski pour leur accueil et leur amabilité.


Photos prises majoritairement en janvier 2016, mais aussi en janvier et mars 2015.

benbel - janvier 2021



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :