En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 25/11/2018 et mise à jour le 29/12/2018
(Mise en cache le 29/12/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Les Karellis
  2. Tête d’Albiez 1 & 2, du grand ski
  3. Ligne et infrastructures des téléskis de la Tête d’Albiez 1 & 2
  4. Tête d’Albiez 1 & 2, des téléskis dimensionnés à la clientèle


Les Karellis

Les Karellis est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1600 mètres d’altitude à la station et 2520 mètres d’altitude au sommet de la pointe des Chaudannes.
Elle dispose d’un domaine skiable composé de 16 remontées mécaniques desservant 28 pistes de tous niveaux.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Tête d’Albiez I & II, du grand ski

Le téléski de la Tête d’Albiez I a été construit en 1969 par Pingon. Il constituait à l’origine le dernier maillon d’une chaîne de deux téléskis reliant le plateau du Plan Thimel, où sera implanté dès 1976 la station des Karellis, et le sommet de la Tête d’Albiez. Il a permis l’ouverture de nombreuses pistes dédiées aux skieurs confirmés. L’accès au téléski de la Tête d’Albiez est amélioré dès 1971 avec le remplacement du premier téléski par un télésiège fixe. En 1977, le téléski de la Rama est construit sur la gauche du remonte pente de la Tête d’Albiez pour desservir le bas des pistes de la Rama et des Bachaches. Notons que le téléski de la Tête d'Albiez a été raccourci de 200 mètres par l'aval la même année afin de centraliser les départs des deux appareils. En 1985, le téléski de la Tête d’Albiez est doublé sur sa gauche par un appareil Montaz-Mautino afin de limiter l’attente à son départ. Trois ans plus tard, de nouvelles pistes rouges sont ouvertes avec la mise en service du télésiège des Chaudannes.
Enfin, suite à un déraillement important, le téléski de la Rama a été stoppé définitivement début 2008. Il a été démonté le même été et sa gare aval a été récupérée pour l’installer à la place de l’infrastructure Pingon qui équipait jusqu’alors le téléski de la Tête d’Albiez. Par la même occasion, les téléskis de la Tête d’Albiez ont été équipés d’un arrêt intermédiaire au niveau des pylônes 11 et 12.

Les téléskis de la Tête d’Albiez sont situés sur la partie haute du versant des Karellis. Ils se placent en second tronçon du télésiège du Plan du Four pour l’accès aux crêtes dominant la station d’Albiez-Montrond située de l’autre côté de la montagne. Ces téléskis desservent de nombreuses pistes difficiles puisque 5 itinéraires sont desservis. Pour les personnes ne souhaitant pas monter jusqu’au sommet de la Tête d’Albiez pour skier sur le bas de la piste noire des Bachaches ou sur la rouge de la Petite Rama, il est possible de lâcher la perche au niveau des pylônes 11 de Tête Albiez I et 12 (pour Tête d’Albiez II). Enfin, les téléskis de la Tête d’Albiez permettent, via la piste des Enfers, de revenir sur le secteur de Casse Massion sans avoir à passer par la station et le télésiège du Plan du Four.

Les téléskis de la Tête d’Albiez desservent les pistes suivantes :

  • La piste rouge de la Rama.
  • La piste rouge de la Petite Rama.
  • La piste noire Bachaches, longeant les téléskis sur leur gauche.
  • La piste noire des Enfers, rejoignant l’arrivée du télésiège du Plan du Four. Elle permet aussi de rejoindre le secteur desservi par le télésiège des Fontagnoux.
  • La piste bleue de la Côte des Agnaux rejoignant le départ des téléskis. Cette piste est accessible depuis le sommet des téléskis de la Tête d’Albiez par la piste noire des Enfers.

Image
Situation du téléski de la Tête d’Albiez 1 et 2 sur le plan des pistes des Karellis (© Plan Atelier Pierre Novat).



Voici les caractéristiques de ces appareils :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : TÊTE D’ALBIEZ I | TÊTE D’ALBIEZ II
Maître d'œuvre : CETARM 73
Maître d’ouvrage : RÉGIE AUTONOME DES REMONTÉES MÉCANIQUES DES KARELLIS
Exploitant : RÉGIE AUTONOME DES REMONTÉES MÉCANIQUES DES KARELLIS
Constructeur : PINGON TRANSCÂBLE | MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1969 | 1985

Caractéristiques d’exploitation

Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 720 personnes/heure
Vitesse d’exploitation : 3,9 m/s | 3,5 m/s
Sens de la montée : Par la gauche | Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1999 m
Altitude amont : 2476 m
Dénivelé : 477 m
Longueur développée : 1423 m
Pente maximale : 49 % | 54 %
Temps de trajet : 6 minutes 05 secondes | 6 minutes 47 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : T.80 D.A | T.100 D.A
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 118 kW | 110 kW
Diamètre de la poulie motrice : 1600 mm |1650 mm
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Tension nominale : 3600 daN | 4500 daN
Masse du contrepoids : 3600 kg |2550 kg
Diamètre de la poulie retour : 2000 mm | 2050 mm
Nombre de pylônes : 16 | 17
Nombre de virage : 1
Angle de dérivation : 13°

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 143 | 153
Espacement : 5 secondes
Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante Pingon Transcâble | Douille auto-coinçnate Montaz-Mautino

Caractéristiques des câbles

Date de pose : 2017 | 1991
Fabricant : C.Y.A.E.S.A | ?
Diamètre : 18 mm
Type de câblage : Lang à droite | Lang à droite
Type d'âme : Textile | Textile
Composition : 6x7 fils | 6x7 fils
Pas de câblage : 133 mm | ?
Pas de toronage : 57 mm | ?
Section du câble : 141,63 mm²
Section du toron : ? | mm²
Résistance à la rupture : 22 507 daN | 21 491 daN


Ligne et infrastructures des téléskis de la Tête d’Albiez 1 & 2

Les gares aval

Les gares aval des téléskis de la Tête d’Albiez I et II sont situées à 1999 mètres d’altitude, à proximité du départ du télésiège des Chadaunnes. Elles sont ainsi très facilement accessibles depuis l'arrivée du télésiège du Plan du Four via la piste verte de la Ponsonnière.
On retrouve des gares motrices fixes T.80 D.A pour Tête d’Albiez I et T.100 D.A pour Tête d’Albiez II. Ces stations motrices ont été fournies par Montaz-Mautino.

Image
Les gares aval des téléskis de la Tête d’Albiez I & II dans leur environnement depuis la piste verte de la Ponsonnière.

Image
De plus près.

Image
La gare aval du téléski de la Tête d’Albiez I de trois quarts arrière.

Image
Vues depuis le départ du télésiège des Chaudannes.

Image
La gare aval du téléski de la Tête d’Albiez II de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vues arrière.

Image
La poulie motrice du téléski de la Tête d’Albiez II.



Les lignes

Les lignes des téléskis de la Tête d’Albiez I et II sont longues de 1423 mètres. La montée se résume par de courtes pentes successives entrecoupées de plats sur la partie basse des lignes. Entre les deux virages, la pente n’est pas très forte. Enfin, l’ouvrage 12-13 imprime la dernière pente, la plus forte, avant les arrivées. La pente s’affaiblit à partir des pylônes 14 et 15.

Pingon a équipé la ligne de la Tête d’Albiez I de 16 pylônes et Montaz-Mautino a pourvu la Tête d’Albiez II de 17 ouvrages :

    Tête d’Albiez I | Tête d’Albiez II
  • P1 : C/- | C/-
  • P2 : S/S+Dispositif d'aide à la réduction de la largeur de la voie | S/S+Dispositif d'aide à la réduction de la largeur de la voie
  • P3 : SC/- | SC/-
  • P4 : S/S | S/S
  • P5 : SC/- | SC/-
  • P6 : S/S | S/S
  • P7 : SC/- | SC/-
  • P8 : S/S | S/S
  • P9 : SC/- | SC/-
  • P10 : S+Virage endroit/Virage envers | S/-
  • P11 : SC/SC | Virage envers/S+Virage endroit
  • P12 : C/- | SC/SC
  • P13 : SC/- | C/-
  • P14 : S/S | SC/-
  • P15 : S/S | S/S
  • P16 : S/S | S/S
  • P17 (seulement Tête d’Albiez II) : S/S

Image
Lignes depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Retour sur les pylônes 1.

Image
P2.

Image
Portée vers les pylônes 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers les pylônes 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers les pylônes 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers les pylônes 9.

Image
P9.

Image
Portée vers les pylônes 10.

Image
Les virages des deux téléskis.

Image
Vus de l’arrière.

Image
Portée vers les pylônes 11 (Tête d’Albiez I) et 12 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Les pylônes 11 (pour Tête d’Albiez I) et 12 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Les pylônes 12 (pour Tête d’Albiez I) et 13 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Portée vers les pylônes 13 (Tête d’Albiez I) et 14 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Les pylônes 13 (pour Tête d’Albiez I) et 14 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Portée vers les pylônes 14 (Tête d’Albiez I) et 15 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Les pylônes 14 (pour Tête d’Albiez I) et 15 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Portée vers les pylônes 15 (Tête d’Albiez I) et 16 (pour Tête d’Albiez II).

Image
Les pylônes 15-16(pour Tête d’Albiez I) et 16-17 (pour Tête d’Albiez II).



La gare amont

Les gares amont sont situées à 2476 mètres d’altitude, sur le sommet de la Tête d’Albiez, à l’aplomb de la station d’Albiez située de l’autre côté de la montagne.
On retrouve des poulies flottantes tendues par un câble dévié par un poussard tubulaire et faisant une boucle au niveau du contrepoids en béton. Notons aussi que les poussards sont maintenus par des haubans.

Image
Les gares amont vues de l’aire de lâcher de la perche.

Image
Vues de trois quarts avant.



Véhicules et pinces

Les téléskis de la Tête d’Albiez I et II sont équipés respectivement de 143 et 153 perches télescopiques. Elles sont reliées au câble par des douilles auto-coinçantes Pingon pour Tête d’Albiez I et des douilles Montaz-Mautino pour Tête d’Albiez II.

Image
Une perche en ligne sur le téléski de la Tête d’Albiez II.

Image
Une douille auto-coinçante.



Tête d’Albiez I & II, des téléskis dimensionnés à la clientèle

Les téléskis de la Tête d’Albiez sont donc des appareils situés sur le sommet du domaine skiable des Karellis. Au vu des pentes desservies, ces deux téléskis sont réservés à une clientèle de bons skieurs qui peuvent réaliser des rotations relativement rapides sur les pistes desservies. Cet axe doublé permet une redondance en cas de panne sur l’un des deux appareils et permet d’augmenter le débit si la fréquentation le demande.
Après respectivement 49 ans et 33 ans de carrière en 2018, les téléskis de la Tête d’Albiez I & II répondent correctement aux attentes de la clientèle : faible attente et permettent également d’éviter l’engorgement de leur magnifique zone dans laquelle ils évoluent.

Image
Tête d’Albiez I & II, un tandem efficace pour la desserte d'un superbe espace de ski propre.


Je tiens à remercier Rodo_Af pour les photos ainsi que Bovinant pour la bannière.
Vifs remerciements à la station des Karellis pour leur accueil.


Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Rodo_Af
Date des photos : 14 avril 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :