En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 17/03/2019 et mise à jour le 19/04/2019
(Mise en cache le 20/04/2019)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Vaujany
  2. Historique : le ski au plateau de Montfrais
  3. Montfrais 2 : entre liaison et desserte de pistes centrales du plateau de Montfrais
  4. Ligne et infrastructures du téléski de Montfrais 2
  5. Montfrais 2, un téléski historique du plateau bientôt démonté



Vaujany

Vaujany est une station située dans la vallée de l'Eau d'Olle à 1250 mètres d'altitude. Elle appartient au domaine de "L'Alpe d'Huez Grand Domaine" et est gérée par la SPL des Grandes Rousses, société exploitant également le domaine d'Oz-en-Oisans.
La station de Vaujany est un peu à l'écart du domaine, puisqu'elle n'est accessible qu'en passant par Oz-en-Oisans et la télécabine de l'Alpette ou depuis les pistes rouges desservies par le 2ème tronçon du DMC des Grandes Rousses.
Cette station présente la particularité de ne pas être accessible skis aux pieds. Pour retourner au village de Vaujany, il faut donc redescendre via la télécabine de Montfrais (depuis le plateau éponyme ou à la Villette), emprunter le premier tronçon du téléphérique, ou passer par la télécabine de l'Enversin.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station ^^


Historique : le ski au plateau de Montfrais

Le tout premier téléski de Vaujany fut construit en 1972 par Pomagalski sous le hameau de la Villette, non loin de la gare intermédiaire de l'actuelle télécabine de Montfrais. Il s'appelait Saint-Colomb sur le plan des pistes (ou Traverses dans le fichier national répertoriant les remontées mécaniques de France) et desservait une courte piste verte. Un second téléski de 900 m, baptisé « les Fournasses », fut construit par Pomagalski en 1980 dans le prolongement du Saint-Colomb. Il arrivait au-dessus de la Villette, vers 1600 mètres d'altitude. Ces téléskis auraient disparu en 1994 ou 1998 selon les sources. En effet, ils étaient installés sur des pentes très exposées et n'ouvraient que très rarement. C'est sans compter qu'ils n'étaient pas reliés au reste du domaine skiable.

Alors que les petits téléskis de la Villette n'offrent que de courtes descentes, Vaujany a décidé en 1987 d'aménager un grand espace de ski au plateau de Montfrais, ayant l'avantage d'être nettement mieux enneigé. C'est ainsi que Poma s'est vu confier la construction d'une télécabine partant de Vaujany, effectuant un arrêt intermédiaire à proximité du hameau de la Villette avant de grimper jusqu'au pied du plateau de Montfrais. En plus de cette télécabine en deux tronçons, Poma a construit les télésièges de Montfrais et du Clos Giraud, assurant une chaîne efficace reliant le plateau de Montfrais au sommet stratégique de l'Alpette tout en fractionnant la desserte de cet espace d'altitude. En complément, Poma avait également réalisé deux téléskis parallèles partant à proximité directe de l'arrivée de la télécabine de Montfrais. L'un s'arrêtait environ 400 mètres plus haut pour desservir un espace débutant tranquille tandis que le second montait beaucoup plus haut afin de desservir plusieurs pistes bleues et donner accès au télésiège du Clos Giraud.

Image
Ancien plan du domaine skiable de Vaujany où l'on peut voir le probable tracé original du téléski de Montfrais 2 (D.R., collection François05).

Le téléski de Montfrais 2 a été rallongé l'année suivant sa construction afin de desservir davantage de pistes bleues. Il est probable qu'il s'arrêtait à l'origine au niveau du croisement de sa ligne avec la piste bleue des Éteaux afin d'assurer la liaison avec le télésiège du Clos Giraud.

→ Voici les caractéristiques principales du téléski de Montfrais 2 avant son prolongement :

Altitude aval : 1570 m (valeur fournie par le CAIRN peu cohérente en comparant avec l'altitude la gare amont de la télécabine de Montfrais)
Altitude amont : 1729 m
Dénivelée : 159 m
Longueur développée : 830 m
Pente maximale : 42 %
Vitesse d'exploitation : 3,4 m/s
Nombre de pylônes : 13
Nombre de véhicules : 121

Image
Situation de téléski de Montfrais 1 (en orange) et 2 (en marron) sur le plan des pistes de Vaujany en 2005/2006 (© Plan Atelier Pierre Novat).

Enfin, en 2007, l'organisation des remontées mécaniques de la partie inférieure du plateau de Montfrais a été largement revue :

  • Le télésiège de Montfrais a été prolongé par l'amont afin de donner accès aux mêmes pistes que le téléski de Montfrais 2 et à la piste noire de la Fare dont une nouvelle entrée a été aménagée à proximité du début de la ligne du télésiège du Clos Giraud.
  • La gare aval du téléski de Montfrais 1 a été remontée d'une centaine de mètres.
  • La gare aval du téléski de Montfrais 2 a été remontée d'environ 400 mètres.
  • Un tapis roulant a été installé par Compac sur l'espace libéré entre l'arrivée de la télécabine de Montfrais et le nouveau départ du téléski de Montfrais 1.


Image
Organisation du plateau de Montfrais pour la saison 2007/2008 (© Plan Atelier Pierre Novat).

Ce réaménagement a permis à la station de pouvoir desservir plus efficacement la partie inférieure du secteur de Montfrais grâce au seul télésiège fixe homonyme, permettant ainsi de n'ouvrir le téléski de Montfrais 2 qu'en période de forte fréquentation. Cette opération a aussi mis en valeur l'espace débutant en lui réservant un tapis roulant et un téléski pour les skieurs un peu plus à l'aise.


Montfrais 2 : entre liaison et desserte de pistes centrales du plateau de Montfrais

Le téléski de Montfrais 2 est destiné à des skieurs débrouillés capables d'emprunter des téléskis raides effectuant des virages en ligne. Situé dans le prolongement du téléski de Montfrais 1, il constitue le dernier maillon d'un itinéraire bis permettant de ski sur la partie inférieure du secteur de Montfrais et d'accéder au télésiège du Clos Giraud et à la piste noire de la Fare sans emprunter le télésiège fixe de Montfrais.
Il permet aussi d'effectuer des rotations agréables sur les pistes bleues du secteur sans avoir à emprunter le télésiège de Montfrais.

Le téléski de Montfrais 2 dessert plusieurs pistes :

  • La piste bleue des Myrtilles, sur la gauche en sortant du téléski. Elle offre un tracé agréable assez pentu en forêt, d'où il est possible de récupérer la piste bleue des Éteaux pour rejoindre le télésiège fixe du Clos Giraud. Sinon, la piste continue jusqu'à atteindre l'espace débutant et donne également accès au snowpark.
  • La partie basse piste bleue de la Cascade, permettant de rejoindre le télésiège fixe du Clos Giraud, la piste noire de la Fare (permettant de retourner à l'Enversin d'Oz puis à Vaujany par télécabine) et la piste bleue des Travers, revenant au départ du téléski de Montfrais 2 puis continuant à travers l'espace débutant jusqu'au front de neige d'altitude de Montfrais.


Image
Situation du téléski de Montfrais 2 sur le plan des pistes de Vaujany (© Plan Atelier Pierre Novat).

Image
La piste bleue des Myrtilles, surplombant le plateau de Montfrais.

Le téléski de Montfrais 2 est un téléski difficile en raison de sa pente maximale et du virage en ligne. Il a également la particularité d'avoir eu son tracé modifié par deux fois. Il a d'abord été rallongé par l'amont en 1988 puis raccourci par le bas en 2007. Ce raccourcissement a fait perdre 415 mètres à la ligne du téléski.

Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches débrayables : MONTFRAIS 2
Maître d'œuvre : DCSA
Maître d'ouvrage : VAUJANY
Exploitant : SPL OZ-VAUJANY
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1987

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit autorisé : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1715 m
Altitude amont : 1902 m
Dénivelée : 187 m
Longueur développée : 655 m
Longueur horizontale : 628 m
Pente maximale : 44 %
Pente moyenne : 29,78 %
Temps de trajet : 3 minutes 39 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : H130
Type de gare amont : LSP 9T
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 61 160 daN
Pression nominale : 114 bars
Emplacement motrice : Aval
Puissance développée : 73 kW
Nombre de véhicules : 98
Nombre de pylônes : 8
Espacement : 4 s

Caractéristiques du câble

Diamètre : 16 mm
Composition : 6×7 fils
Âme : Textile
Type de câblage : Lang à droite
Résistance à la rupture : 17 080 daN
Pas de câblage : 112,30 mm


Ligne et infrastructures du téléski de Montfrais 2

La gare aval

La gare aval du téléski de Montfrais 2 est située à 1715 mètres d'altitude sous la fin de la ligne du téléski de Montfrais 1. Elle est ainsi facilement accessible tant depuis ce téléski que depuis la piste bleue des Travers, piste permettant de rallier la partie inférieure du plateau de Montfrais en arrivant depuis le croisement de pistes situé au niveau de la gare aval du télésiège du Clos Giraud.

On retrouve une gare motrice fixe de type H130 qui assure également le stockage des perches.

Image
Vue en plongée de la gare aval depuis le téléski de Montfrais 1.

Image
Vue de trois quarts depuis le téléski de Montfrais 1.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue d'ensemble de l'emplacement de la gare aval en arrivant depuis la piste bleue des Travers.

Image
Vue depuis la piste bleue des Travers.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts avec une partie du lâcher sous poulie du téléski de Montfrais 1 sur la droite.

Image
Vue arrière.

Image
Vue rapprochée.

Image
Accès à l'embarquement avec la glissière sur la droite.



La ligne

La ligne du téléski de Montfrais 2 est assez raide. Après une première portée facile, la ligne croise la fin de la piste bleue des Travers avant de prendre une forte inclinaison dès le pylône 3 et d'entrer en forêt. La pente faiblit après le passage du pylône 4 alors que l'on croise la piste bleue des Éteaux. S'ensuit un virage puis une portion à faible inclinaison avant d'entamer une dernière montée qui se termine au niveau du pylône 8.

Pomagalski a donc équipé la ligne de 8 pylônes dont 3 supports, 2 compressions, 2 supports-compressions et 1 virage :

  • P1 : SC/SC
  • P2 : C/-
  • P3 : S/SC
  • P4 : S/-
  • P5 : Virage à l'endroit/S+Virage à l'envers
  • P6 : C/-
  • P7 : S/-
  • P8 : S/S


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Croisement avec la fin de la piste bleue des Travers.

Image
Fin de la portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
Croisement avec la piste bleue des Éteaux, liaison entre l'arrivée du télésiège de Montfrais et le départ du télésiège du Clos Giraud.

Image
Vue en direction de la vallée de l'Eau d'Olle.

Image
Enchaînement des pylônes 4 et 5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers la gare amont.



La gare amont

La gare amont est située à 1902 mètres d'altitude, sous les imposantes faces rocheuses de la chaîne des Petites Rousses, quelques centaines de mètres en aval de l'arrivée du télésiège fixe de Montfrais. Elle se situe donc logiquement en bordure de la piste bleue de la Cascade, permettant de rejoindre la piste noire de la Fare et le télésiège du Clos Giraud.

On y trouve un lâcher sous poulie 9T livré par Poma. Il assure la tension du câble grâce à un vérin hydraulique.

Image
Vue de la gare amont depuis la ligne.

Image
Vue en plongée de la gare amont en arrivant du télésiège fixe de Montfrais par la piste bleue de la Cascade.

Image
Vue de côté en se dirigeant vers la piste bleue des Myrtilles.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue en quittant la gare amont en direction de la piste bleue de la Cascade.

Image
Vue de côté.



Montfrais 2, un téléski historique du plateau bientôt démonté

Depuis la restructuration de la partie inférieure du secteur de Montfrais en 2007, le téléski de Montfrais 2 est le second tronçon du téléski de Montfrais 1 pour les bons skieurs. Il permet d'atteindre le télésiège du Clos Giraud sans avoir à emprunter le télésiège de Montfrais et permet aussi d'enchaîner des rotations rapides sur les pistes bleues du secteur sans avoir à redescendre jusqu'au front de neige d'altitude du plateau de Montfrais. Il ouvre malgré tout assez peu, le télésiège de Montfrais n'étant en général pas très fréquenté et suffisant pour desservir cette partie du domaine skiable.
À l'occasion de la construction du téléporté mixte du Clos Giraud à l'été 2019, devant relier le front de neige de Montfrais au sommet de l'Alpette, le téléski de Montfrais 2 devrait être démonté. Montfrais 1 serait conservé et deviendrait alors un téléski dédié à l'espace débutant du plateau de Montfrais.

Image
Montfrais 2, un téléski devenu secondaire en passe d'être démonté.

Je tiens à remercier m@xi-alpe-d'huez pour le partage de ses photos du téléski.

Bannière : Bovinant.
Texte et mise en page : remontees.
Photos : m@xi-alpe-d'huez et remontees.
Date des photos : 25 décembre 2017, 23 février 2019 et 23 mars 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :