Localisation(s)
Photo

 TKD de Sainte-Marie-Madeleine

Saint-Véran (Beauregard)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Un vieux téléski sur le bas du domaine de Saint-Véran.

Année de construction : 1964

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : collonges74
Section écrite le 14/04/2021 et mise à jour le 07/11/2021
(Mise en cache le 07/11/2021)

LE TELESKI DE SAINTE MARIE-MADELEINE
Saint-Véran
Poma - 1964


Image



Saint-Véran : la plus haute commune d'Europe !


Le village de Saint-Véran se trouve dans les Hautes-Alpes, au cœur du massif du Queyras. Peuplé d'environ 200 âmes, il est le chef-lieu de la commune éponyme, qui a la particularité bien connue d'être la plus haute d'Europe, avec une mairie à près de 2050 mètres d'altitude. Comme les autres stations du Queyras, Saint-Véran fait partie de ces stations qui ont préservé une architecture et un cadre tout à fait préservé. Le tourisme y est assez développé sans être massif, aussi bien en été (pour profiter des nombreux itinéraires de randonnée autour de la commune, notamment le GR58 et le Tour du Queyras) qu'en hiver. On peut en effet y skier sur une quinzaine de pistes, desservies en 2020 par un télésiège et cinq téléskis. L'orientation au sud-ouest des pistes du domaine prodigue aux pistes de la station un ensoleillement très généreux et très apprécié, mais, revers de la médaille, dégradant assez rapidement l'enneigement.


Cliquez sur le logo ci-dessous pour consulter une présentation plus détaillée de la station :
Image



Le téléski de Sainte-Marie-Madeleine : desserte du bas du domaine skiable


Construit en 1964 par Poma, le téléski de Sainte-Marie-Madeleine est aujourd'hui la plus vieille remontée mécanique de Saint-Véran encore en service.
Il tient son nom d'une petite chapelle que l'on peut apercevoir à droite de la ligne de montée du téléski.

Il s'agit d'un téléski sans grande particularité : sa ligne est plutôt facile à négocier (exception faite peut-être du virage, puisqu'il est le seul téléski de Saint-Véran à en être équipé), sa vitesse est normale et l'affluence y est plutôt rare. Signalons tout de même qu'avec 480 personnes par heure, son débit est loin d'être élevé !

Cet appareil est surtout un appareil de liaison, puisqu'il permet de rejoindre assez facilement et rapidement le domaine de Molines (les deux autres moyens de le rejoindre étant la piste Jonction Basse, particulièrement plate et pénible lorsque la neige est collante, ou le télésiège des Cassettes, duquel on ne rejoint Molines qu'avec des pistes rouges). Cependant, au-delà de ce rôle de liaison, il dessert également quelques champs de neige agréables et proches du village de Saint-Véran.

Le téléski de Sainte-Marie-Madeleine ne dessert formellement qu'une seule piste, la piste des Lampions. Celle-ci démarre en réalité au sommet du téléski de Beauregard 1, mais passe à proximité de l'arrivée du téléski de Sainte-Marie-Madeleine pour revenir ensuite sur le domaine de Molines via le sommet du télésiège de la Burge. Toutefois, d'autres pistes sont accessibles depuis celle des Lampions. Celles-ci sont au nombre de deux : la piste des Clouzeaux, qui permet de rejoindre le départ du télésiège des Cassettes (et ainsi d'accéder au reste du domaine de Saint-Véran) et la piste de Pré Méan, qui retourne au départ du téléski de Sainte-Marie-Madeleine. Notons que toutes ces pistes sont équipées d'enneigement artificiel.


Situation sur le plan des pistes de Molines - Saint-Véran :
Image

Situation sur la carte topographique des lieux :

Image



Caractéristiques de l'appareil


Caractéristiques administratives :

  • Type de remontée : RDP – Téléski à perches débrayables
  • Nom de la remontée : SAINTE MARIE-MADELEINE
  • Exploitant : REGIE DES STATIONS DU QUEYRAS
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Année de construction : 1964

Caractéristiques d’exploitation :

  • Saison d’exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne
  • Débit à la montée : 480 p/h
  • Vitesse d’exploitation : 3,5 m/s
  • Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude aval : 2032 m
  • Altitude amont : 2270 m
  • Dénivelé : 238 m
  • Longueur développée : 873 m
  • Longueur horizontale : 840 m
  • Pente moyenne : 28,33 %
  • Pente maximale : 44 %

Caractéristiques techniques :

  • Tension : Amont
  • Type de tension : Contrepoids
  • Motrice : Aval
  • Nombre de pylônes : 11
  • Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
  • Nombre de suspentes : 70
  • Puissance développée : 40 kW
  • Diamètre poulie motrice : 1250 mm
  • Diamètre poulie retour : 2050 mm

Caractéristiques du câble :

  • Année de pose : 2004
  • Fabricant : TREFILEUROPE
  • Composition : 6*7 fils
  • Diamètre : 11,3 mm
  • Masse linéique : 0,49 kg/m
  • Résistance à la rupture : 10060 daN
  • Type de câble : Croisé à droite
  • Revêtement : Zingue

Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : C / -
  • P2 : S+C / S+C
  • P3 : Virage à droite
  • P4 : S / S
  • P5 : S+C
  • P6 : S / S+C
  • P7 : S / S+C
  • P8 : C
  • P9 : S / S+C
  • P10 : S / S
  • P11 : S / S
S = poulie support
C = poulie compression
S-C = balancier support-compression



Ligne et infrastructures du téléski de Sainte Marie-Madeleine


La gare aval


La gare aval du téléski de Sainte-Marie-Madeleine se trouve à 2032 mètres d'altitude, à l'extrémité nord-ouest du village de Saint-Véran. On retrouve ici une gare en treillis de petit gabarit, de type T50, assurant le stockage des perches et la mise en mouvement du câble grâce à un moteur asynchrone d'une puissance de 40 kW.

Premier aperçu de la gare aval depuis la piste de Pré Méan, avec la pointe des Marcelettes (2909 mètres) en arrière-plan :
Image

En se rapprochant progressivement :
Image

Vue de profil :
Image

Vue rapprochée du haut de la gare et notamment du magasin de perches :
Image

Le chalet de commandes, sur lequel sont par ailleurs apposées des informations relatives à l'appareil :
Image



La ligne


Vue sur le début de la ligne depuis la gare aval :
Image

En avant sur la ligne avec le premier pylône immédiatement après la gare aval :
Image

Coup d'œil en arrière vers la gare aval et le premier pylône :
Image

Portée vers le deuxième pylône :
Image

P2 :
Image

Portée P2-P3 :
Image

P3, virage à droite :
Image

Détail du haut du troisième pylône, permettant à la ligne de décrire un virage à droite à 16,02 degrés :
Image

Vue arrière sur le virage, avec la Crête de la Rousse (2827 mètres) en arrière-plan :
Image

Portée P3-P4 :
Image

P4. A droite, on distingue la ligne du télésiège des Cassettes :
Image

La pente est désormais quasiment nulle, et on s'apprête à croiser la Jonction Basse, qui assure la liaison entre Saint-Véran et Molines :
Image

Cinquième pylône, la pente augmente de nouveau :
Image

Portée P5-P6 :
Image

Le P6 précède le passage sur une passerelle en bois au-dessus de la piste des Clouzeaux, qui assure la liaison entre le sommet du téléski de Beauregard 2 et le départ du télésiège des Cassettes :
Image

Portée P6-P7. A droite, toujours le télésiège des Cassettes :
Image

P7 :
Image

Détail du haut du P7 :
Image

Le P8 redonne de l'inclinaison au câble :
Image

Portée P8-P9 :
Image

P9 :
Image

Portée vers le dixième pylône, la ligne est progressivement moins raide :
Image

P10. On aperçoit désormais l'arrivée :
Image

Portée vers le P11 :
Image

P11, dernier pylône de la ligne :
Image

Dernière portée entre le onzième pylône et la gare amont :
Image



La gare amont


La gare amont du téléski de Sainte-Marie-Madeleine se trouve à 2270 mètres d'altitude, au bord de la piste des Lampions. Il s'agit d'une classique poulie flottante, reliée à un contrepoids situé derrière un poussard tubulaire et assurant ainsi la tension du câble.

On vient ici de lâcher la perche :
Image

Demi-tour sur la zone de lâcher des perches :
Image

Vue de trois quarts de la gare amont. On distingue la ligne du télésiège des Cassettes en arrière-plan :
Image

De profil :
Image

Gros plan sur la poulie flottante :
Image

Vue plus éloignée depuis le télésiège des Cassettes :
Image

Depuis la piste des Lampions, on bénéficie d'une vue plongeante sur la zone d'arrivée, avec la Crête de la Rousse (2827 mètres) en arrière-plan à gauche :
Image



Quelques vues supplémentaires de la ligne depuis les pistes


Les pylônes 10 et 11 depuis la piste des Lampions :
Image

Après le sixième pylône, la ligne franchit un petit pont en bois au-dessus de la piste des Clouzeaux :
Image



Sainte-Marie-Madeleine : un téléski adapté ?


Depuis sa construction en 1964, le téléski de Sainte-Marie-Madeleine est fidèle au poste et tient encore parfaitement sa place dans le domaine skiable de Saint-Véran, permettant d'enchaîner les descentes sur des pistes peu fréquentées et de rejoindre Molines rapidement. Pourtant, il aurait pu disparaître : en 2011, lorsque le télésiège des Cassettes est venu remplacer les téléskis de Combe Crosse et des Cassettes, on aurait pu craindre un démontage pur et simple du téléski de Sainte-Marie-Madeleine, puisque toutes les pistes qu'il desservait auraient été accessibles depuis l'arrivée du télésiège et auraient ensuite rejoint son départ (à l'exception de la piste de Pré Méan qui aurait été supprimée). Il n'en fut finalement rien : tant mieux !


------------------------------------------------

Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l’avoir lu et à bientôt !

(c) – Novembre 2021 – l'alexois & collonges74 - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Photos : l'alexois
Textes, bannière et mise en page : collonges74
Photos prises le 1er janvier 2020



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :