En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TKD de Véret

Flaine (Le Grand Massif)

Poma

T1 ES
Description rapide :
Téléski difficile et assez isolé sur le secteur des Grands Vans. Il dessert deux très belles pistes peu fréquentées.

Mise en service en : 1969

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 07/03/2017 et mise à jour le 22/05/2017
(Mise en cache le 22/05/2017)

LE TELESKI DE VERET
Flaine (Le Grand Massif)
Poma – 1969


Image


Bienvenue au Grand Massif !

Le Grand Massif est un vaste domaine skiable situé en Haute-Savoie. Regroupant les stations de Flaine, des Carroz, de Samoëns, de Morillon et de Sixt-Fer-à-Cheval, il totalise ainsi 265 kilomètres de pistes répartis entre 690 et 2484 mètres d’altitude, ce qui fait de ce domaine le deuxième plus haut de Haute-Savoie, le troisième plus grand de Haute-Savoie et l’un des plus grands de France.
Ce domaine bénéficie d’un enneigement exceptionnel (situé à proximité du Chablais, il obtient un des meilleurs enneigements de France, même à basse altitude), et propose des pistes très intéressantes et agréables. On notera également la présence à Morillon du plus long télésiège d’Europe, le télésiège débrayable du Sairon, d’une longueur de 2851 mètres.


Flaine : au coeur du Grand Massif

La station de Flaine a vu le jour en 1968, à l’initiative du géophysicien Éric Boissonnas, au pied d’un cirque vierge, à 1600 mètres d'altitude. Très vite, son domaine se développe sur les pentes de ce cirque, dont le point culminant s’avère être la Tête du Colonney, avec ses 2692 mètres d’altitude.
Station à l’architecture très contestée, elle s’intègre au final plutôt bien dans le paysage rocheux de Flaine.
C’est une station skis aux pieds, où l’on laisse la voiture à l’entrée de la station. Le domaine skiable de Flaine se compose de 4 principaux secteurs plus ou moins distincts :
- Les Grandes Platières : c’est le cœur du domaine, proposant de longues pistes variées et très agréables. Culminant à 2480m au sommet éponyme, il est desservi par quelques remontées mécaniques à la longueur et au dénivelé assez importants (le DMC des Grandes Platières, les télésièges du Diamant Noir, de la Tête des Verds, du Désert Blanc, les téléskis du Petit Balacha et du Lapiaz)
- L’Aup de Véran : secteur voisin des Grandes Platières, il culmine à 2484 au sommet des Lindars, en faisant le point culminant du Grand Massif. Il est desservi par une dizaine de remontées mécaniques (la télécabine de l’Aup de Véran, le télésiège des Lindars Nord, les téléskis du Bois, du Stade, d’Aujon et du Grand Grenier)
- La Combe de Gers : secteur grandiose et isolé du reste du domaine skiable, il offre une piste noire balisée de presque 800m de dénivelé, mais surtout d’immenses possibilités de hors-piste. Ce secteur est peu fréquenté en raison de la difficulté des pentes dans cette combe, et de la raideur et de la longueur de l’unique téléski situé dans ce secteur…
- Les Grands Vans et la Combe de Vernant : c’est une zone située au cœur du Grand Massif, très fréquentée, et assurant la liaison entre Flaine et les autres domaines du Grand Massif. C’est tout de même un secteur agréable et souvent au soleil, offrant aussi de belles possibilités de hors-piste. Il est desservi par quelques remontées mécaniques au débit imposant (télésièges des Grands Vans, de Vernant, du Lac et de la Corbalanche, téléski de Véret).

Le téléski de Véret : desserte d'un très beau secteur de ski engagé

Le téléski de Véret a été construit par Poma en 1969, un an après l'ouverture de la station. C'est la première remontée à se trouver sur ce tracé et à desservir la Combe de Véret, et il n'était, à sa construction, accessible que depuis le télésiège biplace des Grands Vans, construit à la fin des années 1960 également, par Montaz-Mautino.

Bien que le secteur des Grands Vans soit très fréquenté puisqu'il est desservi par un télésiège huit places et un télésiège six places, le téléski de Véret reste plutôt isolé du reste du domaine skiable, puisqu'il n'a pour vocation que de desservir la combe éponyme, proposant deux pistes dans un cadre splendide et préservé. Cependant, ces pistes étant respectivement rouge et noire, il ne s'adresse qu'aux skieurs aguerris. Le tri entre skieurs aguerris et plus timides est de toute manière fait assez rapidement par l'appareil lui-même, étant donné qu'il s'agit d'un téléski très difficile : forte pente sur quasiment tout le tracé, virage, vitesse élevée et départ catapultant sont les principales caractéristiques de ce vénérable téléski.

Côté technique, on retrouve ici un téléski à perches découpables assez classique, qui ne présente pas de particularités notables. La gare aval est une gare de type T110, et assure la mise en mouvement du câble. On remarquera qu'au début des années 2010, à l'instar d'autres remontées de Flaine (telles que les téléskis de Gers, d'Aujon ou du Lapiaz), les pylônes de la ligne ont été repeints en gris. Ils étaient auparavant blancs, comme ceux de la quasi-totalité des appareils de Flaine à l'époque.

Côté ski, le téléski de Véret ne dessert que deux pistes :

  • La rouge "Grand Chaudron", qui, après un passage sur la crête de Véret, rejoint la piste "Tourmaline".
  • La noire "Combe de Véret", très belle piste noire longeant l'intégralité de la ligne du téléski de Véret et rejoignant sa gare aval.


Situation sur le plan des pistes de Flaine :
Image

D'un peu plus près :
Image

Situation sur la carte IGN au 1/25000e de Flaine (Géoportail – Droits réservés) :

Image


Caractéristiques de l'appareil :

Caractéristiques administratives :


  • Type de remontée : RDP – Téléski à perches débrayables
  • Nom de la remontée : VERET
  • Exploitant : DSF - Domaine Skiable de Flaine
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Maître d'ouvrage : SA S.E.P.A.D.
  • Année de construction : 1969

Caractéristiques d’exploitation :


  • Saison d’exploitation : Hiver
  • Capacité : 1 personne
  • Débit à la montée : 720 p/h
  • Vitesse d’exploitation : 4 m/s
  • Sens de montée : Gauche

Caractéristiques géométriques :


  • Altitude aval : 1945 m
  • Altitude amont : 2309 m
  • Dénivelé : 364 m
  • Longueur développée : 1067 m
  • Longueur horizontale : 985 m
  • Pente moyenne : 38,17 %
  • Pente maximale : 61,00 %

Caractéristiques techniques :


  • Tension : Amont
  • Type de tension : Contrepoids
  • Motrice : Aval
  • Nombre de pylônes : 14
  • Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
  • Nombre de suspentes : 105
  • Espacement : 5 secondes
  • Puissance développée : 81 kW
  • Diamètre poulie motrice : 1600 mm
  • Diamètre poulie retour : 2000 mm


Caractéristiques du câble :


  • Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
  • Année de pose : 2013
  • Diamètre du câble : 16 mm
  • Type de câble : Lang à droite
  • Composition : 6*7 fils
  • Revêtement : Clair

Caractéristiques de la ligne:

  • P1 : S-C
  • P2 : S/S
  • P3 : S-Virage à droite/Virage à droite
  • P4 : C
  • P5 : S/S-C
  • P6 : C
  • P7 : S-C
  • P8 : S/S-C
  • P9 : C
  • P10 : S
  • P11 : C
  • P12 : S
  • P13 : S/S
  • P14 : S/S-C



Ligne et infrastructures du téléski de Véret :

La gare aval :

La gare aval du téléski de Véret se trouve à 1945 mètres d'altitude, au bord de la piste "Tourmaline". C'est la station motrice de l'appareil, de type T110. Cette dernière étant assez bruyante, elle a été équipée, lors de la peinture de toutes les infrastructures de la ligne en gris, d'une sorte de cage en barres d'acier, laissant penser qu'il était prévu d'enfermer le moteur afin de limiter les nuisances sonores. Cela n'a toutefois toujours pas été fait.

Premier aperçu de la gare aval depuis le télésiège des Grands Vans :
Image

Vue arrière depuis ce même télésiège :
Image

En arrivant depuis la piste "Tourmaline" :
Image

Depuis la file d'attente :
Image

Vue sur la poulie motrice :
Image

Le magasin de perches en gare :
Image

Embarquement imminent !
Image


La ligne :

La ligne du téléski de Véret est difficile. En sortie de gare aval et particulièrement après le premier pylône, la pente est soutenue. Néanmoins, passé le deuxième pylône, celle-ci s'adoucit considérablement pour devenir quasiment nulle. Ce n'est que temporaire, puisque le quatrième pylône imprime à la ligne une nouvelle très forte pente. Dès lors, et jusqu'en gare amont, la montée se caractérise par une alternance entre les portions raides à très raides, et les replats plus ou moins doux.

En avant sur la ligne avec la première portée :
Image

P1 :
Image

Portée P1-P2 :
Image

P2 :
Image

Portée P2-P3, le reste de la ligne se dévoile à nous :
Image

P3, virage à droite :
Image

Portée P3-P4 :
Image

P4, les choses sérieuses commencent :
Image

Portée P4-P5 :
Image

P5, amorçant un deuxième replat :
Image

Portée P5-P6 :
Image

P6, nouvelle forte pente :
Image

Longue et raide portée P6-P7 :
Image

P7 :
Image

Portée P7-P8 :
Image

P8, la pente faiblit :
Image

Portée P8-P9, ce court répit n'est que temporaire, car déjà une nouvelle forte montée se profile :
Image

P9, troisième mur :
Image

Portée P9-P10 :
Image

P10, petit replat :
Image

Portée P10-P11 :
Image

P11, nouvelle compression :
Image

Longue portée P11-P12 :
Image

P12 :
Image

Portée P12-P13, la fin de l'ascension est proche !
Image

P13 :
Image

Portée P13-P14 :
Image

P14, voici l'arrivée !
Image


La gare amont :

La gare amont du téléski de Véret se trouve à 2309 mètres, au sommet de la Tête de Véret. On retrouve ici une simple poulie flottante assurant la tension de l'appareil via un contrepoids abrité dans un petit abri en tôle pour le protéger du vent, ce dernier étant assez fréquent au sommet de la tête. Depuis ce point, les skieurs peuvent partir sur les pistes "Grand Chaudron" ou "Combe de Véret" vers la gauche, ou profiter des nombreux hors-pistes de la Combe de Gers en basculant de l'autre côté de la crête.

Une fois la perche lâchée, vue sur la poulie flottante :
Image

Le contrepoids et le poussard sont abrités dans une structure métallique :
Image

Regard en arrière sur la zone de débarquement et le dernier pylône :
Image

Vue beaucoup plus éloignée depuis la piste "Grand Chaudron" :
Image


Véret : le ski propre par excellence

Le téléski de Véret est un de ces téléskis qui étaient autrefois légion dans les stations. Forte pente, vitesse d'exploitation élevée, virage en ligne... Bien que ceux-ci se fassent désormais rares, le téléski de Véret assure toujours parfaitement son rôle aujourd'hui, près de cinquante ans après sa construction. Aucun projet de remplacement n'est à l'ordre du jour, et tant mieux, vu la beauté des lieux et sa relativement faible fréquentation.

------------------------------------------------

Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l’avoir lu et à bientôt !

(c) – Mai 2017 – l'alexois & collonges74 - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Photos et bannière : l'alexois
Textes et mise en page : collonges74
Photos prises le 19 mars 2016



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :