En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 24/07/2014 et mise à jour le 29/10/2017
(Mise en cache le 29/10/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Le Margériaz
  2. Biolles, le premier téléski à départ progressif
  3. Biolles, desserte du secteur le plus difficile du domaine
  4. Ligne et infrastructures du téléski des Biolles
  5. Biolles, un téléski parfaitement adapté à la clientèle


Le Margériaz

Le Margériaz est le plus grand stade de neige du massif des Bauges. Situé sur la commune d’Aillon le Jeune, il propose un forfait commun avec la station d’Aillon le Jeune, distante de 12 kilomètres.
Ce regroupement propose un domaine skiable d'une taille raisonnable composé de 40 pistes (soit 40 km) et de 20 remontées mécaniques entre 1000 mètres d'altitude et 1800 mètres d'altitude au sommet du téléski du Golet.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Biolles, le premier téléski à départ progressif

En 1964, le conseil municipal d'Aillon le Jeune a décidé de construire un téléski et un télécorde au lieu-dit de la Correrie afin de développer une activité ski sur la commune. Après les années 1970 où cette petite station s'était énormément agrandie, les dirigeants du village remarquèrent que l'altitude basse de ce domaine skiable ne permettait pas une longue saison de ski.
C'est pour remédier à ce problème qu'en 1980 a été créé un stade de neige sous le Mont Margériaz afin de faire perdurer cette activité ski et pour favoriser l'apprentissage du ski aux scolaires. Le téléski de Chavanu sortait ainsi de terre.

Image
La gare aval du téléski du Chavanu (D.R).

Image
La ligne du même appareil (D.R).


L'année suivante, de nombreux téléskis ont été installés sur le domaine du Margériaz afin de desservir du ski débutant, dont le téléski du Pré Boudart. En 1982, deux nouveaux téléskis ont été construits à proximité de l'arrivée du Pré Boudart. Le premier, dénommé Golet permettait de doubler la partie haute du téléski de Chavanu et d’accéder à des pistes panoramiques proches du sommet du Mont Margériaz, et le second, le téléski débrayable de l'Agneau a ouvert deux pistes dédiées à une clientèle expérimentée.

En 1986, le téléski des Biolles a été installé en contrebas de l'Agneau et du Golet. Biolles desservait les pistes les plus difficiles du Margériaz. Ce téléski était équipé d'un système de départ progressif était installé : cela consistait à stocker les perches dans une glissière principale sur le brin descendant (soit avant la poule motrice), et dans une seconde glissière ne pouvant stocker que quelques perches côté brin montant. Ceci permettait donc de réduire les secousses au départ et ainsi augmenter la vitesse en ligne afin de réduire au maximum le temps de montée. Finalement, ce système trop complexe et pas tellement efficace a été démonté en 2005.

Voici deux visuels de la gare aval du téléski des Biolles à l'époque où il était équipé de son système de départ progressif :

Image
La gare vue de côté.

Image
Vue sur l'avant de la gare.



Biolles desserte du secteur le plus difficile du domaine

Le téléski des Biolles est situé sur l'extrémité droite du stade de neige du Margériaz, en contrebas des départs des téléskis du Golet et de l'Agneau, dans un carrefour assez fréquenté. En effet, ce front de neige est très facilement accessible depuis le pied du stade de neige, soit via le télésiège du Roc de la Balme, ou encore plus rapidement grâce au petit téléski du Pré Boudart. Cependant, Biolles dessert une offre de ski propre à taille humaine, entre pistes et hors-pistes autour du téléski. Avec son faible débit, ce téléski emmène les clients dans un secteur assez sauvage et pas trop fréquenté.

Du sommet du téléski des Biolles, deux pistes sont accessibles :

  • La piste noire du Mur des Biolles qui, comme son nom l’indique, est un simple mur qui débouche sur la piste rouge du Grand Tétras descendant du téléski de l’Agneau et terminant sa course au bas des Biolles.
  • La piste noire du Lynx, bien plus longue que le mur des Biolles, est la seule piste qui débute et qui se termine aux extrémités de cette installation. Contrairement au Mur des Biolles, la piste noire du Lynx est située sur la droite de cet appareil, et est aussi la plus à droite du domaine skiable du Margériaz.

Image
Situation du téléski des Biolles sur le plan des pistes du Margériaz.


Nous retrouvons ici un appareil un peu particulier qui possède une gare aval qui permettait auparavant de soutenir le départ progressif, et en amont un LSP bipède, sur lequel la tension est effectuée par un contrepoids. La ligne est tout à fait classique de la gamme dans les années 80, à l’exception du dernier pylône qui possède une base octogonale, qui nous laisse penser que ce pylône a été rajouté par la suite.


Voici les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : BIOLLES
Maitre d'oeuvre : CETARM 73
Maitre d'ouvrage : SAEM DES BAUGES
Exploitant : SEAM DES BAUGES
Constructeur : MONTAGNER
Année de construction : 1986

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 3,9 m/s (4,2 m/s*)
Sens de montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1450 m
Altitude amont : 1826 m
Dénivelée : 376 m
Longueur développée : 1180 m
Longueur horizontale : 1112 m
Pente moyenne : 33,81 %
Pente maximale : 52,2 %
Temps de trajet : 5 minutes et 03 secondes *4 minutes 41 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : 5P
Diamètre de la poulie motrice : 2000 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Courant continu
Puissance développée : 110 kW
Type de gare retour : Lâcher sous poulie
Diamètre de la poulie retour : 3500 mm
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Masse du contrepoids : 1500 kg
Tension nominale : 3000 daN
Type de départ : A plat (anciennement progressif)
Nombre de pylônes : 13
Nombre de virage : 1
Angle décrit par le virage : 24 °

Caractéristiques des véhicules

Fabricant des véhicules : POMAGALSKI
Nombre de véhicules : 125
Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante

Caractéristiques du câble (1995)

Fabricant du câble : TREFILEUROPE
Diamètre : 16 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x7 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 112,30 mm
Pas de toronage : 52 mm
Section du câble : 97 mm²
Section du toron : 16 mm²
Résistance à la rupture : 16270 daN

*Valeurs avant 2005


Ligne et infrastructures du téléski des Biolles

La gare aval

La gare aval du téléski des Biolles est située à 1450 mètres d’altitude, à une centaine de mètres en contrebas des départs des téléskis de l’Agneau et du Golet. Nous retrouvons ici une gare motrice 5P unique en son genre car elle possédait à l'origine le magasin de stockage des perches dans le sens de la descente afin de permettre le départ progressif des agrès. Ce système complexe et peu efficace a été démonté en 2005 mais la poutrelle qui où était fixée la glissière principale est toujours en place, donnant une forme particulière et unique à cette gare.

Image
La gare aval, depuis la piste de l'Aigle.

Image
Vue en contre-plongée sur la gare aval, depuis le départ du téléski de l'Agneau.

Image
Vue générale, depuis la piste noire du Lynx.

Image
Vue rapprochée.

Image
Vue de profil.

Image
La poulie motrice.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne est longue de 1193 mètres. On peut la décomposer en 5 parties : Entre la sortie de la gare aval et le second pylône assurant un virage à droite, la pente augmente progressivement, avant de devenir plus forte jusqu’au pylône 3. Par la suite, jusqu’au pylône 9, la montée se résume à des paliers avant de devenir plate jusqu’au pylône 10. Celui-ci inscrit la dernière pente prononcée à l’installation, forçant petit à petit jusqu’à l’entrée en gare amont.

Montagner a ainsi équipé la ligne de treize pylônes, dont cinq supports, huit supports-compressions et un virage :

  • P1 : SC/SC
  • P2 : S+Virage endroit/Virage envers
  • P3 : S/S
  • P4 : SC/SC
  • P5 : S/S
  • P6 : SC/SC
  • P7 : SC/-
  • P8 : SC/-
  • P9 : S/S
  • P10 : SC/-
  • P11 : SC/-
  • P12 : SC/SC
  • P13 : S/S


Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2, décrivant un virage à droite.

Image
Zoom sur les poulies déviant le câble.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Vue arrière.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.



La gare amont

La gare amont est située à 1826 mètres d’altitude, à proximité de la falaise du Mont Margériaz, falaise située sur sa face sud. Nous retrouvons ici un LSP 9T bipède provenant de chez Montagner, assurant la mise en tension du câble via un contrepoids situé sur le pied droit de la gare. A noter que auparavant, cet appareil possédait un système de débrayage des perches entrant en gare. Ce dernier a été démonté lors de la modification de la gare aval et le rabaissement de la vitesse.

Image
Entrée en gare.

Image
Zoom sur le dispositif de mise en tension.

Image
La gare amont, depuis la piste noire du Lynx.

Image
La zone de lâcher.



Biolles, un téléski parfaitement adapté à la clientèle

Le téléski des Biolles est un appareil assez important. Sur le secteur très fréquenté où il est placé, il permet de skier sur les pistes les plus difficiles du Margériaz. Aujourd'hui, ce téléski rencontre un grand succès mais la queue n'y est jamais très conséquente, car les pistes desservies ne sont pas accessibles à tous les types de skieurs.
Aucun projet de remplacement ne semble être à l'ordre du jour.

Image
Biolles, un prototype aujourd'hui devenu bien ordinaire...


Je tiens à remercier l’alexois et chin@ill pour l'utilisation de leurs clichés ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l’alexois
Date des photos : 2 janvier 2013.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :