En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKD des Bosses

Saint-Gervais - Le Bettex (Arbois-Rochebrune)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Téléski de liaison permettant de rejoindre le secteur de la Princesse et la Venaz depuis le Mont d'Arbois côté Saint-Gervais-les-Bains.

Année de construction : 1953

Suivre la discussion sur le forum



Auteur de ce reportage : j'ib
Section écrite le 28/08/2017 et mise à jour le 12/09/2017
(Mise en cache le 13/09/2017)

Téléski des Bosses
Saint-Gervais-les-Bains (74)


Image


Bienvenue à Saint-Gervais-les-Bains

La station de ski de Saint-Gervais-les-Bains est située dans la vallée de l'Arve, au dessus de Passy, en Haute-Savoie. Elle partage avec Chamonix et Courmayeur le statut de la plus haute commune d'Europe occidentale du fait que le Mont-Blanc culminant à 4810 mètres est située sur son territoire.
La station fait partie du domaine skiable Évasion Mont-Blanc regroupant plusieurs stations en Savoie et en Haute-Savoie : Megève, Saint-Gervais-les-Bains, Saint-Nicolas-de-Véroce, Les Contamines–Hauteluce, ainsi que les Portes du Mont-Blanc (Megève-Jaillet / La Giettaz / Cordon / Combloux).
On skie entre 850 mètres d'altitude, au village de Saint-Gervais-les-Bains, et 2353 mètres d'altitude au sommet du télésiège du Mont Joly sur le Mont Géroux. Le front de neige principal de la station étant situé à 1457 mètres au lieu-dit du Bettex.

    Le front de neige du Bettex avec à gauche le téléski éponyme, puis la télécabine Bettex-Arbois et le DMC Saint-Gervais – Bettex
    Image


Le domaine skiable est relié avec celui de Saint-Nicolas-de-Véroce. L'ensemble dispose de 51 pistes qui sont accessibles grâce à 25 remontées mécaniques (1 DMC, 1 télécabine, 11 télésiège dont 4 sont débrayables et 12 téléskis). Ces deux secteurs sont également reliés au massif du Mont d'Arbois, situé dans la station de ski voisine de Megève.

    Le secteur de la station le plus fréquenté, le Mont-Joux composé de deux télésièges dont un débrayable
    Image


Enfin Saint-Gervais possède le Tramway du Mont-Blanc ou TMB qui attire beaucoup de touristes en été comme en hiver. Ce dernier permet de rejoindre le Nid-d'Aigle en été à 2372 mètres d'altitude. Il s'agit du point de départ de nombreuses courses d'alpinisme dont l'ascension du fameux Mont-Blanc. On peut aussi accéder au glacier de Bionnassay situé à 20 minutes à pied. Le départ se situe au Fayet à 520 mètres d'altitude, puis passe par Saint-Gervais, le Col de Voza, Bellevue et enfin le Mont-Lachat. En hiver il arrête sa course au niveau de Bellevue à cause du risque d'avalanches trop élevé et permet aussi de rejoindre le domaine skiable des Houches.

Historique de la construction du téléski des Bosses

L'aménagement du front de neige du Bettex remonte quasiment à la création de la station de ski à Saint-Gervais. En effet c'est en 1936 que Charles Viard décide d'entreprendre la construction d'un des premiers téléphériques de France pour skieurs entre le village de Saint-Gervais-les-Bains à 800 mètres d'altitude et le hameau du Bettex à 1400 mètres d'altitude. L'année suivante, cette personnalité fait installer le second tronçon entre le Bettex et le sommet du Mont-d'Arbois à environ 1800 mètres d'altitude et offrant donc des pistes de ski sur plus de 1000 mètres de dénivelé.

Le second tronçon du téléphérique desservait des pistes intéressantes jusqu'à Megève ou Saint-Gervais ou les Communailles par l'Entre Deux Nants, mais il était impossible de gagner par gravité le Bettex depuis le Mont d’Arbois : la piste rouge de la Crête ramenant au Bettex partait du sommet de l’Idéal, pas encore desservi par un téléski, que la clientèle devait gagner en poussant sur les bâtons depuis le sommet du Mont d’Arbois. Pour éviter cette remontée fastidieuse et favoriser le ski propre, Charles Viard fit construire en 1953 le téléski Poma des Bosses sur le haut du secteur équipé d'une gare motrice en aval de type B (débit de 250 p/h). Ainsi les skieurs revenaient sur le Bettex via la nouvelle piste rouge de la Crête, divisée désormais en deux parties distinctes : une première du sommet du Mont-d'Arbois au départ du téléski des Bosses, et une seconde de l'arrivée de ce dernier jusqu'au Bettex, où elle reprenait le tracé de la piste d’origine. La station de Saint-Gervais est ainsi passée dans une autre ère, attirant plus de skieurs grâce à des remontées mécaniques performantes, et un domaine skiable d’envergure accessible depuis le Mont d’Arbois : le Mont-Joux et ses téléskis, mais aussi le secteur des Communailles ou encore Megève avec les téléskis du Vorasset et le téléphérique du Mont-d'Arbois.

    Situation du téléski des Bosses (en rouge) sur un ancien plan des pistes de 1954
    Image


En 1960, l'exploitant engage une rénovation du téléphérique qui s’accompagne également d’une amélioration de l’offre ski. En 1966, le téléski des Bosses est modernisé une première fois, avec une gare monopode. Il s'agit probablement de la gare H actuelle : ce serait l’une des toutes premières gares H de Poma. Le remplacement de la gare B par une gare H a permis d’augmenter le débit grâce à une glissière de perches plus grande. Enfin, cet appareil est modernisé une seconde fois en 1971.

    A gauche le départ du téléski de la Nichée (construit en 1964) et au centre la gare intermédiaire des téléphériques menant au Mont-d'Arbois depuis Saint-Gervais-les-Bains
    Image


Bosses : Un petit appareil de liaison

Le téléski des Bosses est situé en contrebas du sommet du Mont-d'Arbois sur la piste verte du Chateluy. Construit en 1953 par Poma, cette installation ne dessert aucun espace de ski propre. En effet, celle-ci a pour utilité de pouvoir mieux rejoindre certains secteurs du domaine skiable. Premièrement, il permet la liaison avec le bas de la Princesse depuis les pistes Saint-Gervais, via ensuite les pistes Milloz et Prapacot, tout en évitant de descendre au télésiège de l'Idéal sur Megève qui est souvent très fréquenté avec d'énormes files d'attente. Ceci fait de lui un appareil assez emprunté. En outre, on peut aussi s'en servir pour rejoindre le front de neige du Bettex via la piste de la Finance pour les skieurs ne désirant pas prendre la piste verte du Chateluy qui est une piste longue, plate et disposant de beaucoup de virages.
Au sommet on peut donc rejoindre directement la télécabine de la Princesse et le téléski du Petit-Bois sur Megève - Mont-d'Arbois, mais aussi toutes les remontées du front de neige du Bettex en plus du téléski de la Venaz, et des télésièges de la Pierre Plate, des Monts-Rosset et d'Arbois.

Côté ski, le téléski des Bosses dessert quatre pistes :

  • La piste rouge de la Milloz, qui est une piste difficile, demandant un niveau de ski correct et rejoignant la Princesse.
  • La piste rouge de la Clairière, rejoignant la gare aval du télésiège Arbois tout en croisant la piste verte du Chateluy. Elle est équipée d'un dispositif d'enneigement artificiel.
  • La piste bleue de la Finance, longue piste très agréable serpentant entre le télésiège des Monts-Rosset ainsi qu'avec les téléskis de la Venaz et du Bettex. Elle rejoint le front de neige du Bettex. Enfin cette dernière est équipée de canons à neige.
  • La piste bleue de la Prapacot, située entièrement sur la commune de Combloux et rejoignant la Princesse, elle fut crée en 2004 et constitue une piste facile et bien accessible pour les débutants.


Voici sa situation sur le plan des pistes de l'Evasion Mont-Blanc :

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques Administratives

TKD-Téléski à attache débrayable : BOSSES
Maître d'Ouvrage : STMMB
Exploitant : STBMA
Constructeur : Poma
Année de construction : 1953
Années de modernisation : 1966 ; 1971

Caractéristiques d’Exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 600 p/h
Vitesse d'exploitation : 3,48 m/s
Temps de trajet : 2 min 48 sec

Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1643 mètres
Altitude amont : 1720 mètres
Dénivelée : 77 mètres
Longueur développée : 542 mètres
Longueur horizontale : 536 mètres
Pente maximale : 32 %
Pente moyenne : 14 %

Caractéristiques Techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Amont
Nombre de pylônes : 5
Nombre de perches : 50
Sens de montée : Gauche
Type de G1 : H60
Type de G2 : Poulie flottante
Puissance du moteur électrique : 18 kW
Type de motorisation : Asynchrone
Diamètre de la poulie motrice : 1000 mm
Diamètre de la poulie retour : 1500 mm
Espacement des véhicules : 6 secondes

Caractéristiques du Câble

Fabriquant du câble : ARCELOR MITTAL
Date de pose : 2008
Type de câblage : Lang
Sens de câblage : Droite
Diamètre du câble : 12 mm
Composition du câble : 6×7 Fils
Résistance à la rupture : 10 100 daN
Pas de câblage : 85 mm
Pas de toronage : 39,50 mm
Section du câble : 60 mm²
Section du torom : 10 mm²

Ligne et infrastructures du téléski des Bosses

Gare aval :

La gare aval est la station motrice de l'installation. Elle est située à 1643 mètres d'altitude sur la gauche au début de la piste verte du Chateluy après un enchaînement de changements de directions en forêt.
On retrouve une infrastructure de type H60 provenant de chez Poma qui s'occupe de la motorisation de l'appareil via un moteur électrique à mouvement asynchrone développant une puissance mécanique de 18 kW.

    La gare aval vue en arrivant de la piste verte du Chateluy
    Image

    La gare aval vue depuis la file d'attente
    Image

    La gare aval vue de face
    Image

    La poulie motrice
    Image

    L'embarquement
    Image


La ligne :

La ligne est longue de 542 mètres et se compose de 5 pylônes verts qui s'intègrent plutôt bien dans l'environnement en période estivale. Excentrée des autres pistes du domaine skiable car située dans un champ, celle-ci débute par un relief plutôt plat jusqu'au second pylône. Après avoir passé ce dernier, on attaque une légère petite montée qui se conclut par le passage du P3. De là, une très longue portée s'enchaîne avant la montée finale qui est placée entre les ouvrages 4 et 5.

Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : S/S et Galet incliné à 90°
  • P2 : SC
  • P3 : S/S
  • P4 : S/S
  • P5 : S/S

    P1
    Image

    P2
    Image

    P3
    Image

    Portée P3 - P4 à travers un champ
    Image

    P4
    Image

    Portée P4 - P5
    Image

    P5
    Image


Gare amont :

La gare amont est la station tension de l'installation. Elle est située à 1720 mètres d'altitude sur la piste bleue de la Finance une centaine de mètres au dessus de la gare amont du télésiège des Monts-Rosset.
On retrouve une poulie flottante soutenue par un fût en treillis. La tension dynamique du câble y est effectuée par un contrepoids qui est situé à l'arrière de la gare.

    La gare amont vue depuis la zone de débarquement
    Image

    La gare amont vue de trois quarts
    Image


J'ib, Septembre 2013

Photos : J'ib
Texte, bannière et mise en page : Monchu & J'ib
Date des photos : 4 mars 2013



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :