En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo

 TKD des Chaumattes 2

Le Dévoluy

Poma

T2 HS
Année de construction : 2000
Fin de service en : 2016

Remplacé par l'appareil suivant : Réimplanté comme : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 22/02/2020 et mise à jour le 25/04/2020
(Mise en cache le 28/04/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Le Dévoluy
  2. Historique : le développement du front de neige de la Joue du Loup
  3. Chaumattes 2, desserte de l’espace débutants de la Joue du Loup
  4. Ligne et infrastructures du téléski des Chaumattes 2
  5. Chaumattes 2, un téléski parti pour une nouvelle carrière…


Le Dévoluy

Le Dévoluy est une station de ski située dans les Hautes-Alpes, entre 1470 et 2500 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux villages séparés par le domaine skiable : Superdévoluy et la Joue du Loup.

L'ensemble est composé de 20 remontées mécaniques (dont 1 Télémix, 5 télésièges et 14 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : le développement du front de neige de la Joue du Loup

Le domaine de ski alpin de La Joue du Loup a ouvert en 1976 sous l'impulsion de la commune d'Agnières en Dévoluy. On y trouvait à l’époque trois téléskis à perches découplables, dénommés Fontettes 1 & 2 ainsi que Tête des Casses. L'exploitation des remontées mécaniques avait été attribuée par affermage à Promodev. L'année suivante, deux autres téléskis ont été construits à la Joue du Loup, dont celui de la Grenouillère.
Le téléski de la Grenouillère, qui côtoyait les téléskis des Fontettes 1 & 2 sur le front de neige de la station, desservait l'espace débutants. Long d'un peu plus de 160 mètres, il desservait deux pistes faciles le long de son tracé. Notons que cet appareil a été renommé par la suite "Chaumattes".

Image
Vue aérienne du front de neige de la Joue du Loup à la fin des années 1970. On remarque à gauche le téléski des Chaumattes et à droite les tracés des téléskis débrayables des Fontettes (D.R).


En 1978, les premiers logements ont été construits à la Joue du Loup. En 1981, un premier accord commercial a été trouvé entre les domaines de la Joue du Loup et du Dévoluy, voisins. L'exploitation de la Joue du Loup a été reprise par GTM, l'exploitant de Superdévoluy, en 1984.
En 1986, le premier télésiège de la Joue du Loup a été construit : le téléporté 4 places du Roc d'Aurouze. Par la même occasion, le téléski des Fontettes 2 a été démonté.

L'exploitation du domaine a été reprise en 1999 par TRANSMONTAGNE. Dès 2000, le front de neige de la Joue du Loup a été modifié : le téléski des Chaumattes a été déplacé vers l'est et un second téléski a été construit. C'est ainsi que le téléski des Chaumattes 2 a vu le jour. Il permettait de doubler le téléski des Fontettes sur un tracé différent et donnait également accès à une longue piste verte.

Image
Le front de neige de la Joue du Loup dans les années 2000. On remarque le télésiège du Roc d'Aurouze au premier-plan ainisi que les téléskis des Chaumattes 1 et 2 en arrière-plan sur la droite de l'image (D.R).


Le télémix des Fontettes a été construit en 2005 pour remplacer les téléskis des Fontettes et de la Tête des Casses.

Image
L'évolution du secteur de la Joue du Loup entre les années 1990 et 2006.



Chaumattes 2, desserte de l’espace débutants de la Joue du Loup

Le téléski des Chaumattes 2 était situé sur le front de neige de la Joue du Loup. Il longeait sur ses premiers mètres le téléski des Chaumattes 1 qui desservait la piste pour débutants de la station.
Chaumattes 2 était le prolongement de son petit frère et desservait deux pistes plus longues pour continuer l’apprentissage des débutants hors du front de neige. Il était donc principalement utilisé par une clientèle débutante ainsi que par les écoles de ski.
Notons que jusqu’à la mise en service du télémix des Fontettes en 2005, Chaumattes 2 permettait également de grimper au téléski débrayable de la Tête des Casses sans passer par le téléski des Fontettes.

Le téléski des Chaumattes 2 desservait les pistes suivantes :

  • La piste verte des Campanules.
  • La piste bleue des Drailles.

Image
Situation du téléski des Chaumattes 2 sur le plan des pistes du Dévoluy.



Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : CHAUMATTES 2
Maître d'œuvre : TIM
Maître d’ouvrage : COMMUNE D’AGNIERES EN DÉVOLUY
Exploitant : DSD (DÉVOLUY SKI DÉVELOPPEMENT)
Constructeur : POMA
Année de construction : 2000
Année de démontage : 2016
Montant de l'investissement : 457 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne (transport simultané d’un adulte et d’un enfant autorisé)
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,2 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1455 m
Altitude amont : 1635 m
Dénivelée : 180 m
Longueur développée : 988 m
Portée la plus longue : 110 m
Pente maximale : 29 %
Temps de trajet : 5 minutes 09 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : Génius 100
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 75 kW
Type de gare amont : Lâcher sous poulie 9T
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Nombre de pylônes : 12
Nombre de virages : 2

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 155
Espacement : 4 secondes
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coinçantes


Ligne et infrastructures du téléski des Chaumattes 2

La gare aval

La gare aval du téléski débrayable des Chaumattes 2 était située à 1455 mètres d’altitude, accolée au départ du téléski des Chaumattes 1.
Nous retrouvions une station motrice fixe de type Génius fournie par Poma qui assurait aussi le stockage des perches dans une glissière.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
La machinerie et la poulie motrice.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski des Chaumattes 2 était de longueur moyenne avec ses 988 mètres, mais elle n’était pas très difficile. Le début de la ligne, jusqu’au pylône 3, était très peu pentu. Le pylône 3 imprimait le premier virage de la ligne ainsi qu'une montée. Cette montée se poursuivait jusqu’au second virage de la ligne effectué par le pylône 5. Après le deuxième angle, la pente était presque nulle jusqu’au septième ouvrage. Ce dernier impulsait la dernière montée dont la pente prenait régulièrement de l’inclinaison jusqu’à l’arrivée.

Poma avait équipé la ligne de 12 pylônes :
  • P1 : SC/-
  • P2 : S/S incline afin de réduire la largeur de la voie
  • P3 : S+Virage endroit/S+Virage endroit
  • P4 : S/S
  • P5 : S+Virage endroit/S+Virage endroit
  • P6 : SC/SC
  • P7 : SC/SC
  • P8 : SC/SC
  • P9 : S/S
  • P10 : SC/SC
  • P11 : SC/S
  • P12 : S/S

Image
P1.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3 avec l’arrivée du téléski des Chaumattes 1 sur la gauche.

Image
P3.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.

Image
P11.

Image
P12.



La gare amont

La gare amont était située à 1635 mètres d’altitude.
Au niveau technique, on retrouvait un lâcher sous poulie 9 tonnes fourni par Poma.

Image
Gare amont depuis la ligne.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue opposée.



Chaumattes 2, un téléski parti pour une nouvelle carrière…

Le téléski des Chaumattes 2 était donc l’appareil qui desservait un prolongement des pistes pour débutants du front de neige de la Joue du Loup. Il permettait aux débutants de skier sur des pistes faciles mais plus longues que l’unique descente desservie par le téléski des Chaumattes 1.
En 2016, il a été décidé de remplacer le télésiège du Roc d’Aurouze par une chaîne de deux téléskis. Dans ce projet, on a fait d'une pierre deux coups : le remplacement de la partie basse du télésiège et de la totalité du téléski des Chaumattes 2 par un téléski à enrouleurs permettant de créer un axe plus facile pour les débutants tout en proposant un itinéraire de détournement du télémix des Fontettes. Le téléski des Chaumattes 2 remplacé, il a pu être déplacé en second tronçon du téléski à enrouleurs pour rejoindre l’ancienne arrivée du télésiège du Roc d’Aurouze. Pour l’occasion, Chaumattes 2 a été renommé en tant que « téléski du Loup ».

Image
Chaumattes 2, un téléski déplacé pour rationaliser le secteur de la Joue du Loup.



Je tiens à remercier Rodo_Af pour les photos de l'appareil et monchu pour son aide.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : Rodo-Af.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :