Localisation(s)
Photo

 TKD des Dromonts I & II

Avoriaz (Morzine-Avoriaz)

Poma

T2 ES
Description rapide :
Deux téléskis au tracé assez particulier au cœur d'Avoriaz.

Année de construction : 1972 & 1974

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : collonges74
Section écrite le 31/03/2020 et mise à jour le 06/04/2020
(Mise en cache le 06/04/2020)

LES TELESKIS DES DROMONTS 1 & 2
Avoriaz (Portes du Soleil)
Poma – 1972 & 1974


Image



Les Portes du Soleil : 12 stations entre France et Suisse


Le domaine skiable des Portes du Soleil est un immense domaine franco-suisse, regroupant les stations suisses de Champoussin, Champéry-Val d’Illiez-Les Crosets, Morgins et Torgon, ainsi que les stations françaises de Châtel, Morzine, Avoriaz, Les Gets, Saint-Jean-d’Aulps, Abondance, Bellevaux-la Chèvrerie et la Chapelle d’Abondance. On y skie entre 900 et 2275 mètres d’altitude, sur des pentes variées sur lesquelles tous les skieurs peuvent se faire plaisir.
Totalisant ainsi près de 650 km de pistes, ce domaine est un des plus grands domaines skiables d’Europe et du monde. Sa situation, au cœur du massif du Chablais, lui prodigue un enneigement abondant malgré son altitude modeste.


Avoriaz : au cœur des Portes du Soleil


Avoriaz a vu le jour dans les années 1960. A l’époque, le domaine de Morzine était déjà bien développé, et on cherchait à l’étendre. Déjà, des compétitions de ski avaient lieu en juin et juillet, sur le névé d’Arare, sur la face nord des Hauts-Forts, au-dessus de l’alpage d’Avoriaz. C’est cet emplacement qui sera repéré par Jean Vuarnet, né à Morzine, pour implanter une nouvelle station de ski. Il se voit confier l’ensemble des études d’aménagement du plateau à l’été 1960.
Ainsi naît Avoriaz. La station ouvre ses portes en 1966, bien que les premières remontées sont en place depuis 1962.

Depuis, la station s’est considérablement agrandie, et le domaine aussi. On y skie entre 1160 et 2275 mètres d’altitude, sur un domaine d’une quarantaine de pistes desservies par un 3S, deux télécabines, quatorze télésièges débrayables, trois télésièges fixes et quinze téléskis.


Dromonts : deux téléskis au cœur de la station


Le premier téléski des Dromonts a été construit en 1972, mais il sera rapidement doublé par le téléski des Dromonts 2 dès 1974. Tous deux fournis par le constructeur Poma, qui fournit la quasi-totalité des appareils de la station jusqu'à aujourd'hui, ils sont situés au cœur de la station et de ses immeubles bardés de bois caractéristiques.

Ils ont toutefois connu plusieurs modifications au cours de leur histoire, en témoignent les deux générations de pylônes que l'on trouve sur la ligne. Jusqu'au milieu des années 1980, les téléskis avaient un tracé totalement rectiligne, soutenu par 5 pylônes par ligne. Les troisième et quatrième pylônes étaient par ailleurs communs aux deux appareils. Les gares amont, quant à elles, étaient de classiques poulies flottantes.
Toutefois, au milieu des années 1980, l'exploitant procéda à d'importantes modifications du tracé, suite à la construction de la rue des Traîneaux : les pylônes 4 et 5 furent démontés pour permettre aux brins montants des téléskis de passer dans un tunnel sous la rue des Traîneaux, tandis que les brins descendants furent réhaussés de plusieurs mètres pour passer au-dessus de la rue. Par ailleurs, un virage fut ajouté aux lignes des téléskis, à peu près à l'endroit où se trouvaient leur arrivée. Enfin, profitant de ce que le tracé fut modifié, l'exploitant entreprit aussi d'installer de nouvelles gares amont, plus modernes.

On voit bien sur cette vue aérienne de 1984 le tracé des téléskis des Dromonts tel qu'il fut jusqu'au milieu des années 1980 :
Image



Aujourd'hui, soit près d'une petite cinquantaine d'années après leur construction, les tâches confiées à ces téléskis n'ont pas vraiment changé. Ils ont toujours pour fonctions de desservir des espaces réservés aux débutants et faciles d'accès car situés au cœur de la station. Ils servent également aux skieurs résidents des immeubles du centre d'Avoriaz de gagner certaines parties du domaine skiable, notamment les secteurs du Proclou ou de Super-Morzine en emprutant ensuite la piste du Proclou, ou la vallée des Lindarets en enchaînant après la montée avec le téléski de la Chapelle. Notons que jusqu'à son démontage en 2004, on pouvait également depuis l'arrivée des téléskis des Dromonts basculer sur les Lindarets en enchaînant avec le téléski de la Crête, dont l'arrivée se trouvait non loin de celle du télésiège du Tour et le départ tout près de l'arrivée des téléskis.

Côté technique, en revanche, il s'agit de téléskis assez classiques, avec configuration classique de motrice aval et tension amont. Il n'y a depuis la modification du tracé des téléskis plus qu'un seul pylône commun aux deux lignes. En revanche, on notera la hauteur exceptionnelle des pylônes 4 et 5, qui permettent, rappelons-le, aux brins descendants de passer par-dessus la rue des Traîneaux.

Côté ski, les téléskis des Dromonts ne desservent que deux pistes :
  • La verte des Dromonts, qui longe l'intégralité du tracé des téléskis par le nord, en empruntant toutefois un tunnel différent de celui des téléskis pour passer sous la rue des Traîneaux. La piste rejoint ensuite le départ des appareils.
  • Le Boulevard des Skieurs, une piste bleue très chargée se faufilant entre la falaise et les immeubles d'Avoriaz, sous la ligne du télésiège du Plateau, et qui rejoint le front de neige principal de la station, d'où partent les télésièges du Tour, du Stade et du Lac-Intrets ainsi que le téléski du Manège du Surf.



Situation sur le plan des pistes d'Avoriaz :
Image

D'un peu plus près :
Image

Situation sur la carte IGN au 1/25000e d'Avoriaz (Géoportail – Droits réservés) :
Image



Caractéristiques des appareils

Caractéristiques administratives :

  • Type de remontée : RDP – Téléski à perches débrayables
  • Nom de la remontée : DROMONTS 1 | DROMONTS 2
  • Exploitant : SERMA
  • Constructeur : POMAGALSKI
  • Maître d'ouvrage : SERMA INDUSTRIE
  • Année de construction : 1972 | 1974

Caractéristiques d’exploitation :

  • Saison d’exploitation : Hiver | Hiver
  • Capacité : 1 personne | 1 personne
  • Débit maximal à la montée : 410 p/h | 410 p/h
  • Vitesse d’exploitation maximale : 2,5 m/s | 2,5 m/s
  • Sens de montée : Droite | Gauche

Caractéristiques géométriques :

  • Altitude aval : 1802 m | 1802 m
  • Altitude amont : 1828 m | 1828 m
  • Dénivelé : 26 m | 26 m
  • Longueur développée : 419 m | 421 m
  • Longueur horizontale : 404 m | 401 m
  • Pente moyenne : 7,36 % | 7,36 %
  • Pente maximale : 18 % | 18 %

Caractéristiques techniques :

  • Tension : Amont | Amont
  • Type de tension : Hydraulique | Hydraulique
  • Motrice : Aval | Aval
  • Nombre de pylônes : 7 | 6
  • Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante
  • Nombre de suspentes : 40 | 40
  • Espacement minimal : 8,78 secondes | 8,78 secondes
  • Puissance développée : 15 kW | 15 kW
  • Diamètre poulie motrice : 1070 mm | 1070 mm
  • Diamètre poulie retour : 3500 mm | 3500 mm

Caractéristiques du câble :

  • Fabricant : ARCELOR MITTAL | C.Y.A.E.S.A.
  • Année de pose : 2019 | 2018
  • Diamètre du câble : 12 mm | 12 mm
  • Composition : 6*7 fils | 6*7 fils
  • Type de câble : Lang à droite | Lang à droite
  • Âme : Textile | Textile
  • Revêtement : Clair | Clair

Caractéristiques de la ligne :

  • P1 : S-C/S-C | S-C/S-C
  • P2 : S-C/S-C | S-C/S-C
  • P3 : -/S-C | S-C/-
  • P4 : S-C/S-C | S-C/S-C
  • P5 : S-C/S-C | S-C/S-C
  • P6 : -/S | S-Virage à droite/S-Virage à droite
  • P7 : Virage à droite | -


Ligne et infrastructures des téléskis des Dromonts 1 & 2 :


Les gares aval :


Les gares aval des téléskis des Dromonts se dressent au milieu des immeubles d'Avoriaz, à une altitude de 1802 mètres. On retrouve ici deux gares identiques et symétriques, de type H40, chargées de stocker les perches en attente d'un skieur. Elles sont par ailleurs chacune équipées d'un moteur d'une puissance de 15 kW, permettant ainsi de mettre le câble en mouvement.

Premier aperçu des gares aval en arrivant par la piste des Dromonts. Cette piste se termine d'ailleurs ici, mais il est possible de rejoindre les télésièges du Tour, du Stade ou du Lac-Intrets en poursuivant sur la piste des Mélèzes, sur la gauche du cliché :
Image

De trois quarts avant :
Image

D'un peu plus près. Les poulies sont équipées de caches pour éviter les risques de blessure lorsqu'un employé monte dans la gare :
Image

Vues de profil :
Image

On accède aux téléskis en contournant le chalet de commandes :
Image

Vue arrière de la gare du téléski des Dromonts 1 :
Image

La poulie motrice de ce même téléski :
Image

La poulie motrice des Dromonts 2 :
Image



Les lignes :


Les lignes des téléskis des Dromonts sont longues d'environ 420 mètres, mais rachètent un dénivelé de seulement 26 mètres. Des gares aval au pylône 3, seul ouvrage commun aux deux téléskis, on monte très calmement sur une pente quasiment nulle. Ensuite, les brins descendants s'élèvent bien au-dessus des brins montants, afin de passer au-dessus de la rue des Traîneaux. Les brins montants, quant à eux, s'engouffrent dans un tunnel sous cette rue entre ces mêmes pylônes. Les brins montants et descendants se rejoignent enfin au pylône 6, qui imprime aux lignes un virage à droite, pour rejoindre les gares amont quelques mètres plus haut.

En avant sur la ligne avec la première portée vers les pylônes 1 :
Image

Les premiers pylônes :
Image

Portée P1-P2 :
Image

Coup d’œil à droite vers les immeubles bardés de bois d'Avoriaz :
Image

P2 :
Image

Portée P2-P3, les brins descendants s'envolent bien au-dessus des brins montants :
Image

P3, le seul pylône commun aux deux appareils :
Image

Vue rapprochée du haut du pylône :
Image

Portée P3-P4 :
Image

Les P4 impressionnent par leur hauteur et permettent, avec le P5, aux brins descendants de franchir le pont de la rue des Traîneaux :
Image

Vue en contre-plongée du haut des P4 :
Image

Quant aux brins montants, les P4 permettent d'entrer dans le tunnel de la rue des Traîneaux :
Image

Portée P4-P5, dans le tunnel :
Image

En approche de la sortie du tunnel :
Image

A la sortie se trouvent les P5 :
Image

Les P5 sont eux aussi très hauts, vue en contre-plongée des brins descendants :
Image

Vue arrière des P5 :
Image

Portée P5-P6, avec au second plan la ligne du télésiège du Plateau :
Image

Virage à droite, permis par les P6 et P7 pour les Dromonts 1 et le P6 pour les Dromonts 2 :
Image

Le virage des Dromonts 2 :
Image

Le virage des Dromonts 1 :
Image

Dernière portée vers les gares amont :
Image



Les gares amont :


Les gares amont des téléskis des Dromonts 1 & 2 se trouvent à 1828 mètres d'altitude, non loin de l'arrivée du télésiège du Plateau. On retrouve ici des gares de type "LSP" (lâcher sous poulie), installées en 1988 en remplacement de classiques poulies flottantes à l'occasion de l'ajout des virages et de la modifications des tracés des téléskis. Elles assurent la tension du câble via un vérin hydraulique.

Arrivée en gare amont :
Image

La gare amont des Dromonts 1 :
Image

La gare amont des Dromonts 2 :
Image

Le haut de la gare :
Image

En regardant bien, on aperçoit le vérin hydraulique de tension :
Image

Vue de trois quarts des deux gares :
Image

Vue en contre-plongée en se dirigeant vers le Boulevard des Skieurs. On aperçoit à gauche l'arrivée du télésiège du Proclou :
Image

Vue opposée :
Image

Gros plan sur l'arrivée des Dromonts 2 :
Image

En s'éloignant progressivement :
Image

Les deux gares dans leur environnement, avec en toile de fond le sommet des Hauts-Forts (2466 mètres) :
Image



Quelques vues de la ligne depuis les pistes :


Vue sur les lignes depuis l'arrivée, avec à droite le télésiège du Plateau :
Image

Les virages depuis le Boulevard des Skieurs :
Image

Les virages depuis la piste des Dromonts cette fois-ci :
Image

Les pylônes 5 juste après le passage sous le tunnel :
Image

La partie basse de la ligne, peu après la sortie du tunnel :
Image

En arrière-plan, de gauche à droite : la pointe de Vorlaz (2346 mètres), le col de Bassachaux (2093 mètres), derrière celui-ci, au loin, les Dents Blanches (2759 mètres) et le flanc est des Hauts-Forts (2466 mètres) :
Image



Deux téléskis adaptés à leur rôle


En place depuis une cinquantaine d'années désormais, les téléskis des Dromonts 1 & 2 desservent encore aujourd'hui le centre de la station et les pistes associées tout à fait efficacement. Aucun remplacement ne semble pour l'heure envisagé et encore moins probable dans un avenir proche au vu du tracé assez biscornu qu'empruntent ces téléskis.

Image


------------------------------------------------

Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l’avoir lu et à bientôt !

(c) – Avril 2020 – collonges74 - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Photos prises le 14 janvier 2020
Photos : collonges74
Textes, bannière et mise en page : collonges74



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :