En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : Kaoz
Section écrite le 09/06/2016 et mise à jour le 13/05/2019
(Mise en cache le 13/05/2019)

Image

Introduction du Massif de la Dôle par SnowLoup

Saint-Cergue est un village du Jura vaudois situé au-dessus de Nyon et à proximité immédiate de la frontière française. Relié depuis 1916 à l'arc lémanique avec le NstC, train de montagne qui relie Nyon à St.-Cergue et le hameau frontalier de la Cure. A noter d'ailleurs que pendant quelques années, soit de 1931 à 1958, le train continuait son chemin en France jusqu'à Morez, en passant bien sûr par les Rousses.
Cette liaison par chemin de fer, couplée bien entendu à la route, à rapidement permis à St.-Cergue de se lancer dans l'aventure du ski alpin. Ainsi dès 1937, deux téléskis sont construits au pied de la Dôle, entre Tabagnoz et les Dappes, près de la frontière française. Le premier, Tabagnoz, dessert une courte mais assez raide piste rouge à proximité du hameau du même nom. Le deuxième part directement à l'assaut de la Dôle depuis le restaurant de Cuvaloup de Crans.

Dès lors, de nombreuses installations vont voir le jour sur différents sites situés entre le village de St.-Cergue et le massif de la Dôle. On peut notament citer le télésiège une place, aujourd'hui démonté, de la Barillette en 1948. Cette expansion va durer jusqu'en 1981, date de construcion du TKE2 Tabagnoz 2.
De nos jours, si quelques unes de ces remontées ont disparu, la plupart sont encore présentes réparties entre le centre du village, Basse-Ruche, la Givrine et surtout la Dôle où, dernière nouveauté, un TSD4 a été construit en 2006.


Image

Image
^^Vue générale du massif de la Dôle depuis la piste de liaison Tuffes->Dôle

Le secteur de la Dôle, appelé Espace Dôle, est le plus grand des domaines skiables de la commune de St.-Cergue. Il compte une quinzaine de kilomètres de pistes entre 1200 et 1650 mètres d'altitude. Il tire son nom du sommet de la Dôle, sur lequel sont implantées les installations, qui culmine à 1677 mètres. Il est reconnaissable d'entre tous les sommets du Jura grâce au radar aérien en forme de boule blanche qui coiffe son point culminant. Même s'il faut marcher une dizaine de mètres dans la poudreuse depuis l'arrivée du télésiège, il vaut la peine de monter au sommet de la Dôle pour profiter du panorama sur le lac Léman et les Alpes d'un côté et sur le Jura français de l'autre.

Finalement, on ne peut pas terminer la description de l'Espace Dôle sans parler de la liaison avec les Rousses. En effet il est possible de prendre le forfait franco-suisse pour pouvoir également profiter des pistes des différents massifs skiables des Rousses, principalement du massif des Tuffes accessible skis aux pieds depuis le bas des pistes de la Dôle. Le retour s'effectuant également par gravité depuis le sommet des Tuffes. La liaison permet d'agrandir grandement le domaine skiable et de profiter de pistes variées, principalement sous les deux TSF4 et les nombreux téléskis des Tuffes.

L'historique du domaine skiable (et de la station des Rousses)


Le téléski des Leyseneys

Le téléski des Leyseneys est la 3e remontée accessible sur le plateau des Dappes.
Construit en 1971, il permet enfin de relier le secteur du Tabagnoz et d'obtenir l'extension complète du domaine.
Il dessert le domaine de moyenne altitude pour la Dôle car le sommet du Leyseneys est plus haut que le sommet des Tuffes !

En effet, chacune des remontées du plateau des Dappes permet l'accès à une sélection de pistes différentes.
Le secteur débutant de basse altitude est desservi par le couple de babys Reculets Dessous / Valdappes auquel on ajoute les 2 babys des Neiges et du Cuvaloup 2, tous joignables entre eux par des pistes courtes et pas trop pentues.

Le domaine d'altitude est desservi par le couple Dappes / Cuvaloup. C'est le domaine phare avec de longues pistes et une vue panoramique au sommet à 1670 m sur le Jura, le Lac Leman et les Alpes. Il possède cependant un désagrément : la météo ! Il n'est pas rare d'y affronter un froid polaire, le vent et le brouillard.
Du coup, ce secteur n'est pas accessible toute l'année.

C'est là l'attrait du domaine de moyenne altitude desservi par le couple Leyseneys / Tabagnoz : des pistes plus courtes mais plus techniques et à travers les sapins où le vent n'a pas prise.
A noter cependant que depuis la disparition du TKD du Tabagnoz, le TKE2 ne permet plus de rejoindre facilement les Leyseneys et il faut ramer un peu sur le chemin de retour...

Le TKD des Leyseneys dessert 3 pistes de 3 niveaux différents : la bleue des Tétras, la rouge des Lésines et surtout la terrible noire des Quatre Murs, peu souvent ouverte mais qui comme son nom l'indique enchaine 4 fortes pentes sur seulement 1 km 200 et bien sûr sans damage !
Cette piste est d'ailleurs la plus corsée de ce secteur du Jura. Voir cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=bQSToAIAFaI

Image
^^ Plan des pistes de la Dôle


Caractéristiques techniques

    Leyseneys
  • Constructeur : Montaz-Mautino
  • Année de construction : 1971
  • Altitude la gare aval : 1230 m
  • Altitude la gare amont : 1460 m
  • Dénivelé : 230 m
  • Longueur de la ligne : 960 m
  • Nombre de pylônes : 13
  • Débit : 600
  • Gare tension : Amont
  • Gare motrice : Aval
  • Sens de montée : Droite



Photos de l'installation
(l'Alexois : 26 mars 2016)


Image
^^ Arrivée sur le plateau des Dappes depuis le massif des Tuffes par la piste de jonction "Gaston Cottet" : Leyseneys à droite et Reculets Dessous à gauche. La trouée à gauche du Leyseneys est la piste noire des "Quatre Murs" et la trouée suivante est l'ancienne piste de montée du TKD des Dappes. La G1 du TSD4 des Dappes n'est pas visible.

Image
^^ Gare aval

Image
^^ Gare aval et chalet technique

Image
^^ Le départ lancé système Poma dont le départ est déclenché en pleine pente par le passage d'une barrière.

Image
^^ P2 (S/-) (côté extérieur) --> Comme tous les téléskis de la Dôle, pas de P1

Image
^^ P3 (C/-)

Image
^^ P4 (S/SC)

Image
^^ P5 (S/S)

Image
^^ P6 (V/V) --> Virage en compression + arrivée de la noire des "4 murs" à gauche.

Image
^^ P7 (C/-) : après un début de ligne tranquille, on attaque la difficulté avec un premier mur.

Image
^^ P8 (S/SC)

Image
^^ P9 (C/-) : un deuxième mur

Image
^^ P10 (S/S)

Image
^^ P11 (C/-) : 3e mur

Image
^^ P12 (S/S)

Image
^^ P13 (C/-) : un 4e mur (tiens ça me rappelle quelque chose...) et l'arrivée est en vue !

Image
^^ P14 (S/S) : arrivée sur la butte

Image
^^ Arrivée avec un autre chalet "technique" (?)

Image
^^ Poulie flottante

Image
^^ G2 vue depuis le départ de la piste noire

Image
^^ Choix des pistes à l'arrivée sur le panneau n°10 du haut de la piste des "Quatre Murs" (avec une belle faute...)

Image
^^ Passage sous la ligne vers la piste noire



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :