Localisation(s)
Photo

 TKD des Trolles

Lélex - Crozet (Monts Jura)

Montaz Mautino

T2 HS
Description rapide :
Un ancien téléski Montaz Mautino

Année de construction : 1983
Année de fin de service en : 2018

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : Auguste
Section écrite le 06/02/2022 et mise à jour le 21/03/2022
(Mise en cache le 21/03/2022)

Bonjour, je vous propose un reportage sur le :

Image


Au sommaire de ce reportage :

  • Bienvenue à Lélex-Crozet !
  • Trolles, un court appareil débutants
  • Ligne et infrastructures du téléski des Trolles
  • La gare aval
    La ligne
    La gare amont
    Véhicules et douilles
    Autres vues



Bienvenue à Lélex-Crozet !

La station de Lélex - Crozet se situe dans le massif du Jura, dans le département de lʼAin. Au cœur du pays de Gex, elle dispose de deux portes dʼentrée implantées de part et dʼautre du Monthoisey (1 ,680 mètres dʼaltitude) : dans la vallée de la Valserine, le village de Lélex et sur lʼautre versant, Crozet, qui est en connexion directe avec le bassin lémanique.

Lélex-Crozet fait commercialement partie du regroupement commercial des Monts Jura, créé en 1999, qui intègre également Mijoux – La Faucille et Menthières (intégré à Monts Jura depuis l'automne 2006). Ces trois sites propose un forfait commun avec une liaison par ski-bus qui permet de skier sur soixantaine de kilomètres de pistes desservies par un large parc de remontées mécaniques.


Image
>> Cliquez sur le logo pour accéder à la fiche de la station <<



Trolles, un court appareil débutants

Le téléski des Trolles était un court appareil destiné aux débutants, signé par Montaz Mautino en 1983, la même année que la construction du téléski des Jonquilles (Poma). Il était situé au cœur du secteur de Lélex-Crozet, entre la télécabine de la Catheline et le téléski des Jonquilles. Avant la saison 2008/2009, le téléski n'ouvrait que ponctuellement, durant les vacances de février, sous conditions d'un enneigement correct. Mais depuis cette date, l'appareil était exploité durant les autres périodes de vacances ainsi que les week-ends (hors vacances scolaires).

Depuis le haut du téléski, il était possible de rejoindre la gare amont de la télécabine de la Catheline, moyennant de pousser sur les bâtons, mais aussi une grande partie du secteur de Lélex-Crozet. Trolles permettait l'accès à deux pistes vertes, Sorbiers et Lys, situées de part et d'autre de la ligne.

À présent, localisons l'appareil sur le plan des pistes :

Image
Vue générale.

Image
Vue détaillée.


Résumons les caractéristiques de l’installation :

- Caractéristiques Administratives

TKD – Téléski à perches découplables : TROLLES
Exploitant : SMMJ
Constructeur : Montaz Mautino
Année de construction : 1983
Année de démontage : 2018

- Caractéristiques d’Exploitation

Saisons d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 590 personnes/heure
Vitesse maximale d'exploitation : 2,60 m/s
Temps de parcours : 1 minute et 26 secondes

- Caractéristiques Géométriques

Altitude aval : 1427 mètres
Altitude amont : 1461 mètres
Dénivelé : 34 mètres
Longueur développée : 225 mètres
Pente maximale : 27,00 %
Pente moyenne : 15,00 %

- Caractéristiques Techniques

Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Sens de montée : Droite
Nombre de pylônes : 3
Dispositif d’accouplement : Douilles autocoinçantes


Ligne et infrastructures du téléski des Trolles

La gare aval

La gare aval était implantée non loin du téléski des Jonquilles. Située à une altitude de 1427 mètres, la station aval, issue du modèle D8, assurait la motricité de l'appareil à l'aide d'un moteur asynchrone développant une puissance d'un peu plus d'une dizaine de kW relié à un réducteur qui se situait sur la poulie motrice. On retrouvait également une glissière qui assurait le stockage de l'intégralité des véhicules de l'installation. Le départ des perches était automatique.

Image
Vue éloignée de la gare.

Image
Vue en se rapprochant d'avantage.

Image
Vue latérale.

Image
Vue opposée.

Image
Vue latérale.

Image
Le poste de conduite.

Image
Zoom sur la partie sommitale de la gare, côté brin montant.

Image
Vue générale de la structure motrice de l'installation.

Image
Zoom sur la poulie motrice.

Image
La glissière.


La ligne

La ligne était assez courte, seulement 225 mètres pour une dénivellation de 24 mètres. Elle était composée que de trois ouvrages, un pylône support-compression uniquement sur la montée ainsi que de deux pylônes support-compression. La ligne présentait une pente moyenne de 15,00 % et une pente maximale de 27,00 %. Dès le départ, la poulie compression située en extrémité de gare dictait timidement une faible pente à la ligne. Cette pente était accentuée par le pylône 1, afin d'atteindre une pente de 27,00 %. Le pylône 2, adoucissait cette pente. Le pylône 3 précédait quant à lui la gare amont et permettait de rétrécir l'écartement entre les deux brins.

Image
Première portée jusqu'au pylône 1.

Image
Le pylône 1.

Image
Vue sur les poulies supports-compressions, uniquement sur le brin montant.

Image
Vue arrière du pylône 1.

Image
Portée jusqu'au pylône 2.

Image
Le pylône 2.

Image
Vue sur la tête du pylône.

Image
Portée jusqu'au pylône 3.

Image
Le pylône 3.

Image
Vue sur la tête du pylône.

Image
Vue opposée.



La gare amont

Située à une altitude de 1461 mètres, la station amont assurait la tension de l'appareil grâce à une poulie flottante reliée à un contrepoids. On notera la particularité du système de tension de cette gare puisque le contrepoids était situé avant le poussard alors que la disposition que l'on pourrait qualifier de "plus commune" est que le contrepoids prend place derrière le poussard.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
Vue latérale de la gare, avec son système de tension atypique.



Autres Vues

Avant de finir ce reportage, je vous propose quelques vues de l'appareil depuis les pistes.

Image
Vue éloignée de la gare amont.

Image
Le P3.

Image
La large piste redescendant au départ du téléski. On observe déjà le P2.

Image
Le P1.

Image
Vue sur l'ensemble de la ligne, à hauteur de la gare aval.

Image
Zoom sur l'ensemble de la ligne.

Image
La ligne, observée en décembre 2013.

Image
La fin de la ligne, observée à cette même date.


Je tiens à remercier Bovinant pour la bannière ainsi que Le_Pailly pour ses précieuses informations et ses photos.

Bannière : Bovinant
Photos : Le_Pailly (le 15 février 2010 et le 30 décembre 2013)
Textes et mise en page : Auguste

© - 2022 - Auguste & Le Pailly - www.remontées-mécaniques.net



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :