Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : benbel
Section écrite le 02/11/2020 et mise à jour le 05/11/2020
(Mise en cache le 05/11/2020)

Je vous propose de partir à la découverte du


Image




Sommaire

- La station : Vercorin
- Bref historique
- La situation du téléski sur le domaine skiable
- Les caractéristiques principales de l'installation
- La station aval
- La ligne
- La station amont
- Vues de la ligne depuis l'amont
- L'avenir
- Lien utile et remerciements


La station : Vercorin

Le village valaisan de Vercorin se trouve à 1300 mètres d'altitude sur un balcon surplombant la rive gauche de la vallée du Rhône, à l'entrée du val d'Anniviers, à proximité de la ville de Sierre.
Vercorin ne fait pas partie de la commune d'Anniviers qui regroupe tous les villages réellement situés dans cette vallée mais bien de la commune de Chalais, localité située dans la vallée du Rhône, avec laquelle Vercorin est relié non seulement par la route mais aussi par un téléphérique.
Comme plusieurs villages de la région, Vercorin a su conserver dans sa partie centrale le cachet typique des anciens villages montagnards.


Image


Le domaine skiable de Vercorin comprend environ 35 kilomètres de pistes de ski alpin, entre 1300 et 2370 mètres d'altitude, desservies par une télécabine et 5 téléskis (plus un télécorde au Savioz, au niveau du village).
Les sociétés de remontées mécaniques de Vercorin, Grimentz/Zinal et St-Luc/Chandolin coopèrent au sein des Remontées Mécaniques d'Anniviers (RMA) et proposent des forfaits communs pour l'ensemble des domaines.


Image
^^ Cliquez sur le logo ci-dessus pour accéder à la description de la station ^^



Bref historique

Les premiers téléskis ont été installés à Vercorin, au village et dans ses environs immédiats, dans les années 50.

Mais le développement réel de la station a été lié à la construction d'une télécabine en direction du Crêt du Midi. Une première section de télécabine 4 places Giovanola a été construite en 1969 et mise en service en janvier 1970. Elle menait à Sigeroulaz mais n'a toutefois fonctionné que 2 hivers car la société d'exploitation est tombée en faillite. Elle est restée hors service pendant les hivers 1971-72 et 1972-73 avant qu'une nouvelle société en reprenne l'exploitation en 1973 et construise alors la seconde section jusqu'au Crêt du Midi, entrée en service en décembre 1973.

C'est donc l'hiver 1973-74 qui a vu le début des activités du domaine skiable d'altitude du Crêt du Midi. Outre la télécabine, un premier téléski y avait aussi été construit, le téléski débrayable Poma du Crêt du Midi, toujours en activité de nos jours, après diverses rénovations, et qui a encore de nombreuses années devant lui.

D'autres remontées ont été construites dans les années suivantes, toujours des téléskis débrayables Poma à l'exception des Chardons qui était un téléski fixe du même fabricant :

- Le second téléski sur le domaine du Crêt du Midi, celui du Mont Major, est entré en service à la fin 1974. Il fonctionne toujours actuellement après diverses rénovations et, comme celui du Crêt du Midi, devrait encore demeurer en service de nombreuses années.

- Le téléski de Tracuit aurait aussi dû entrer en service à la fin de 1974 mais, par suite de retards dans les travaux, l'a finalement été à la fin 1975. Il devrait être prochainement remplacé comme nous l'évoquerons plus loin.

- Le téléski des Chardons, relativement court et destiné aux débutants, a été construit en 1978. Ce téléski fixe a été remplacé, sur un tracé identique, par un téléski à enrouleurs Garaventa en 2017, celui-ci desservant aussi un nouveau snowpark.

- 1981 a vu la construction du long téléski (doté de 2 virages) reliant Sigeroulaz au Crêt du Midi. Cet appareil a été mis hors service en 2015. En effet suite au remplacement de l'ancienne télécabine 4 places Vercorin - Sigeroulaz - Crêt du Midi par une nouvelle installation équipée de cabines 10 places en 2012, ce téléski n'était plus indispensable, sa capacité pouvant être absorbée sans difficulté par la seconde section de la nouvelle télécabine.

- Près de 10 après, en 1990, a été construit le dernier téléski du domaine, celui du Cabanon qui fait l'objet du présent reportage.


Ci-après une vue satellite indiquant la position des différents téléskis évoqués ci-dessus :


Image
Vue de base : © Données CNES, Spot Image, swisstopo, NPOC.



Le téléski du Cabanon, même s'il a déjà 30 ans, a donc été la dernière installation construite sur le domaine du Crêt du Midi (en dehors du remplacement récent du petit téléski des Chardons). Il est situé à l'extrémité sud du domaine et sa construction avait alors été jugée utile en prévision de la future liaison Vercorin-Grimentz, un projet important à l'époque mais qui fut combattu par les associations de défense de l'environnement et dut être abandonné sur décision du Tribunal fédéral en 1999, après plus de 10 ans de discussions. Le téléski du Cabanon devait donner accès aux combes de la Brentaz et d'Orzival et sa propre construction fut déjà attaquée par le WWF, ce qui en retarda la réalisation mais dans ce cas la décision du Tribunal fédéral fut favorable à la société de remontées mécaniques.


La situation du téléski au sein du domaine skiable

Nous avons eu un premier aperçu de la position du téléski du Cabanon sur la vue satellite ci-dessus.
Voici ce qu'il en est de façon schématisée sur le plan des pistes :


Image
Sur le plan général des pistes de Vercorin.


Image
Vue rapprochée sur la partie centrale.


Pour parler plus précisément des pistes desservies par la téléski du Cabanon, nous allons plutôt utiliser une vue photographique du domaine.

Ci-dessous une photo prise depuis le Rotsé, au-dessus de Saint-Luc, sur le versant opposé du Val d'Anniviers. Elle fournit une bonne vue du domaine skiable du Crêt du Midi. Outre la télécabine d'accès au domaine, j'y ai indiqué en rouge le TKD du Cabanon et en orange les autres téléskis.

Image
1. Cabanon - 2. Mont Major - 3. Chardons - 4. Crêt du Midi - 5. Tracuit


Et voici une vue rapprochée avec indication des quelques pistes qui nous intéressent :

Image

La station aval du TKD du Cabanon est accessible depuis différentes pistes et sans aucune difficulté depuis le Crêt du Midi.
Le TKD du Cabanon arrive sur la gauche du sommet du Mont Major alors que le TKD du Mont Major arrive sur sa droite. Un petit chemin (repris en bleu ci-dessous) permet de rejoindre la station amont du TKD du Cabanon depuis celle du TKD du Mont Major, située une dizaine de mètres plus haut. Le TKD du Cabanon ne dessert que des pistes rouges. D'une part la piste du même nom et sa variante Brentaz qui permettent de revenir à sa station aval ou de descendre vers la piste noire Tracuit. Et d'autre part la piste Canyon qui passe derrière le Mont Major et rejoint la station amont du TKE des Chardons d'où l'on peut accéder aux gares aval des autres téléskis (Mont Major, Chardons et Crêt du Midi) ou descendre les pistes vers Sigeroulaz et Vercorin. Le téléski du Crêt du Midi est jusqu'à présent le seul moyen pour remonter vers le restaurant et la station amont de la télécabine mais un tapis roulant est actuellement en construction qui permettra d'y remonter directement depuis la piste Canyon et l'arrivée du TKE des Chardons dès l'hiver 2020-21.
A noter encore que le TKD du Cabanon ne permet pas de rejoindre la piste rouge du Mont Major.



Les caractéristiques principales de l'installation

Cet appareil a une configuration tout à fait traditionnelle pour un téléski débrayable et ne présente aucune particularité, si ce n'est peut-être le caractère légèrement plus aérien de son brin descendant comme nous le verrons dans l'analyse de la ligne.


Caractéristiques administratives
  • Station : Vercorin
  • Nom de l'installation: téléski du Cabanon
  • Type d'installation : téléski à attaches débrayables
  • Exploitant : Télévercorin SA
  • Constructeur : Poma
  • Année de construction : 1990
  • Mise en service : 20 décembre 1990
Caractéristiques d’exploitation
  • Capacité : 1 personne
  • Débit : 900 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
  • Temps de trajet : ± 4 min
Caractéristiques géométriques
  • Altitude aval : 2121 m
  • Altitude amont : 2360 m
  • Dénivelée : 239 m
  • Longueur horizontale de l'installation : 830 m
  • Longueur développée de l'installation : 880 m
  • Pente moyenne : 28,8 %
  • Pente maximale : ± 53 %
Caractéristiques techniques
  • Nombre de pylônes : 12
  • Station motrice : aval
  • Type de gare aval : Poma type H
  • Puissance du moteur : 74 kW
  • Station tension : amont
  • Type de gare amont : lâcher sous poulie (avec débrayage)
  • Type de tension : hydraulique
  • Sens de montée : du côté gauche
  • Agrès : cannes télescopiques à sellettes
  • Dispositifs d’accouplement : douilles auto-coinçantes Poma


La station aval

Comme indiqué précédemment, la station aval est située à l'extrémité sud du domaine du Crêt du Midi, à une altitude de 2121 mètres.
Il s'agit d'un gare Poma de type H qui de façon traditionnelle est motrice et assure le stockage des perches.


Image
La station aval vue depuis la piste d'accès.


Image
Vue rapprochée. On peut noter que la borne de contrôle se trouve juste avant l'embarquement.


Image
Derrière les arbres est caché un cabanon qui a donné son nom à ce téléski.


Image
Vue de trois quarts vers le sud-est.


Image
Vue latérale en direction nord. Le local de commande, qui a été modifié en 1996, repose sur une base en béton placée dans la pente.


Image
Superstitieux s'abstenir, le passage sous l'échelle est obligatoire !


Image
Gros plan sur le moteur protégé et le réducteur au-dessus de la poulie motrice.


Image
La glissière et le double déclencheur.


Image
On devine l'extrémité du moteur sous la protection.


Image
Jetons un bref coup d'oeil dans le local de commande.


Image
L'armoire électrique. L'interrupteur général se trouve dans la partie inférieure, non photographiée.


Image
Petit panneau de commandes avec un ampèremètre.


Image
Panneau relatif à la ligne de sécurité Poma Vigi 200.


Image
Vers l'embarquement doté d'un feu bicolore.




La ligne


L'installation, d'une longueur totale selon la pente de 880 mètres, est équipée de 12 pylônes dont les détails sont repris sur le profil de ligne ci-dessous :


Image


Il est à remarquer que pour le le brin montant, les pylônes sont pour moitié des supports et pour moitié des compressions. Ceci explique largement le fait que le brin descendant (en pointillés rouges sur le profil lorsqu'il se distingue du brin montant)) ne passe que par 5 pylônes sur les 12 de l'installation.

Les caractéristiques des pylônes s'expliquent évidemment par un relief assez irrégulier de la ligne dont la pente moyenne est de 29%, surtout marqué par une pente importante en fin de parcours pour gravir le mur final où l'on retrouve l'inclinaison maximale d'environ 53%.


Image
Le départ.


Image
Un petit P1 compression pour le seul brin montant.


Image
En direction du P2.


Image
Le P2 support.


Image
Portée vers le P3.


Image
Vue sur la gauche en direction de la Brinta.


Image
Le P3 compression.


Image
Le P4 support suit à assez courte distance.


Image
Sur la gauche, vers le sud en direction des 4000 du fond du Val d'Anniviers.


Image
Croisement avec la piste de la Brentaz (ou Brinta) avant le P5.


Image
Sur la droite, au premier plan la piste de la Brentaz et dans le fond les sommets de la rive droite de la vallée du Rhône.


Image
La piste de la Brentaz sur la gauche.


Image
Le P5 compression.


Image
Le P6 support.


Image
La plus longue portée de la ligne vers le P7.


Image
Tout à fait à droite on devine la station de la télécabine montant de Vercorin au Crêt du Midi.


Image
Le P7 avec sur sa droite le sommet du Mont Major et la station amont du téléski du même nom.


Image
Poulies support et compression du P7 pour le brin descendant qui arrive directement du P12.


Image
Croisement avec la piste du Cabanon peu avant le P8.


Image
Le P8 compression.


Image
Le P9 support.


Image
Le P10 compression avant la forte montée finale.


Image
Le P11, encore une petite compression pour marquer la pente.


Image
Au milieu de la portée assez longue et pentue vers le P12.


Image
Le P12 support.


Image
Approche de la station amont.



La station amont

La station amont est située à une altitude de 2360 mètres, à proximité du sommet du Mont Major qui s'élève à 2374 mètres. De l'autre côté de ce sommet est placée la station amont du téléski du Mont Major à une altitude de 2370 mètres. Un chemin permet de rejoindre l'arrivée du téléski du Cabanon depuis celle du téléski du Mont Major mais le trajet inverse n'est pas possible.

La station amont du téléski du Cabanon est un lâcher sous poulie Poma installé dès la construction de l'installation et équipé d'un débrayage des perches au niveau du débarquement pour faciliter celui-ci. La poulie retour est fixée sur un support coulissant qui assure la tension du câble gérée par un vérin hydraulique.


Image
Le lâcher sous poulie devant le sommet du Mont Major avec sur la droite le chemin en provenance du téléski du même nom et sur la gauche le départ
de la piste du Canyon qui permet de retourner en direction du Crêt du Midi.


Image
Le débrayage des perches au niveau du débarquement.


Image
La poulie retour tension.


Image


Image
Le vérin est malheureusement caché par une poutre. Il se situe au-dessus de la bonbonne qu'on voit au centre.


Image
La gare vue depuis le chemin venant du téléski du Mont Major.


Image
Sur la gauche les pistes du Cabanon et de la Brentaz permettent de rejoindre la station aval de l'installation et de descendre vers celle du téléski de Tracuit.
Sur la droite la piste du Canyon descend vers la station amont du téléski des Chardons et permet de rejoindre la station aval de celui du Crêt du Midi et ainsi
remonter vers la gare de la télécabine et le restaurant.




Vues de la ligne depuis l'amont


Image
Le P12 au premier plan. Sur la droite la piste du Cabanon s'en va croiser le téléski sous le P8 tandis que la variante de la Brentaz
continue en ligne droite pour ne croiser le téléski que sous le P5.


Image
On peut distinguer la ligne depuis le P12 jusqu'au P6.


Image
Dans le fond, au centre, le village de Saint-Luc en plein soleil.


Image
Sur la gauche le P12 dominé par le village de Chandolin.


Image
Vue rapprochée sur la ligne entre les P11 et P7 et le croisement avec la piste du Cabanon.




L'avenir


On aura pu remarquer, au vu de certaines photos du reportage, qu'un "rafraîchissement" de ce téléski ne serait pas un luxe, notamment au niveau de l'aspect des pylônes.
En effet, contrairement à ses voisins - les téléskis du Mont Major et du Crêt du Midi qui ont bénéficié d'une mise en conformité assortie d'un relooking en 2016 (buget 300'000 CHF) et du téléski des Chardons qui a été remplacé en 2017 - le téléski du Cabanon n'a bénéficié d'aucun investissement depuis plusieurs années.
Ceci s'explique par le projet de construction d'un télésiège débrayable 6 places qui devait relier l'alpage de Tracuit au Mont Major et remplacer les téléskis de Tracuit et du Cabanon. L'absence d'investissement sur ces deux derniers appareils était donc logique et justifie aussi le fait que ce sont aussi les 2 seuls téléskis de Vercorin dont les pylônes et certaines gares sont encore de couleur verte.

Pour des raisons d'autorisations (pour faire court), ce projet a été récemment abandonné et remplacé par celui d'un télésiège débrayable 4 places sur un tracé légèrement différent. Ci-dessous une illustration de ce qu'était l'ancien projet (en noir) et de ce que serait approximativement le nouveau (en vert).


Image
1. TKD du Crêt du Midi - 2. TKE des Chardons - 3. TKD du Mont Major - T : nouveau tapis roulant du Crêt


Dans le nouveau projet, à la différence de l'ancien, le téléski du Cabanon ne serait pas supprimé mais bien raccourci en amont avec une arrivée qui se situerait au pied du mur final.
Si cela se confirme, le téléski du Cabanon ferait alors l'objet d'une rénovation, probablement lors de son raccourcissement.

Rien n'est encore certain mais il est possible, et même probable, que le téléski du Cabanon connaîtra donc une deuxième vie.

A noter aussi que dès cet hiver 2020-21 un nouveau tapis roulant actuellement en construction permettra de remonter directement depuis la piste du Canyon (et l'arrivée du téléski des Chardons) vers la station amont de la télécabine et le restaurant du Crêt du Midi, sans devoir descendre pour remonter avec le téléski du même nom comme c'était le cas jusqu'à présent. J'ai indiqué ce tapis en rose ci-dessus.



Lien utile

Site touristique et des remontées mécaniques : https://www.valdanniviers.ch


Remerciements

Un très grand merci aux membres du personnel de Télévercorin et en particulier aux préposés à ce téléski pour leur accueil et leur amabilité.


Photos prises majoritairement en mars 2019, mais aussi en janvier et mars 2016.

benbel - octobre 2020



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :