En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKD du Cloudit

Villard-Reculas (Alpe d'Huez Grand Domaine Ski)

GMM

T2 ES
Description rapide :
Téléski allongé par l'aval et modernisé par GMM en 2018.

Options techniques :
  • Gare intermédiaire 1 brin
Année de construction : 1981/2018

Remplace l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 24/03/2019 et mise à jour le 02/04/2019
(Mise en cache le 02/04/2019)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. Villard-Reculas
  2. Historique : naissance du domaine skiable de Villard-Reculas
  3. Cloudit : accès au front de neige et ski débutant
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Cloudit
  5. Cloudit, un téléski multi-rôles remis à niveau



Villard-Reculas

Villard-Reculas est une petite station iséroise située dans l'Oisans, à environ 1480 mètres d'altitude. Elle est accessible par la route depuis Huez via le Pas de la Confession, magnifique promontoire surplombant Bourg-d'Oisans et la vallée de la Romanche, ou depuis Allemont grâce à une route ouverte en 1981. Assez discrète, elle est reliée au reste du domaine skiable de l'Alpe d'Huez par le télésiège débrayable 4 places du Villarais. Cette liaison offre un large éventail de descentes sur 250 kilomètres de pistes situées entre 3330 mètres d’altitude (arrivée téléphérique du Pic Blanc) et 1135 mètres à l’Enversin d’Oz sur Vaujany.
Villard-Reculas présente l'avantage d'être située à l'écart des grandes foules et de proposer des pistes situées en altitude comme en lisière de forêt pour tous les niveaux. Les skieurs débutants trouveront leur bonheur sur le front de neige avec trois téléskis à leur disposition, les skieurs moyens préféreront les vallons du Petit Prince, ensoleillés dès le matin tandis que les très bons skieurs trouveront leur bonheur dans les pistes rouges du Mur et de la Souveraine ou encore avec la piste noire de la Forêt.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : naissance du domaine skiable de Villard-Reculas

L'histoire de la station de Villard-Reculas commence en 1944 sous l'impulsion de Georges Edmond. Celui-ci commande au constructeur Applevage un téléski long de 1270 mètres pour 460 mètres de dénivelé offrant un débit de 450 personnes/heure.

Image
L'un des premiers pylônes de la ligne de ce premier téléski (D.R.).

Image
Vers la fin de la ligne du téléski (D.R.).

La station voisine de l'Alpe d'Huez a déjà construit plusieurs téléskis notamment sur les pentes d'Huez, de la butte de l'Éclose et possède également deux téléskis atteignant le sommet de la Grande Sûre, d'où il est possible de rejoindre par gravité la station de Villard-Reculas. Elle décide alors de reprendre en 1958 l'exploitation du téléski de Villard, consciente du potentiel de développement sur ce versant. Il est d'ailleurs remplacé onze années plus tard par un téléski plus moderne : c'est le téléski de la Souveraine. La même année, le premier des deux téléskis du Petit Prince est construit. Évoluant dans le vallon éponyme, il permet de rejoindre le sommet de la Grande Sûre depuis le téléski de la Souveraine et permet d'ouvrir la liaison avec l'Alpe d'Huez. Ce téléski est doublé en 1977 afin d'améliorer le débit de cet axe stratégique pour skier sur les pistes d'altitude de Villard-Reculas.

Afin de faciliter l'accès aux téléskis du Petit Prince et ainsi éviter la forte pente du téléski de la Souveraine, la SATA a fait construire en 1980 le télésiège fixe 2 places de Villard-Reculas, aussi appelé simplement « Villard ». Celui-ci partait non loin du départ de l'actuel ascenseur incliné, vers la fin de la piste noire de la Forêt et arrivait à proximité du départ de cette même piste. Il ne permettait donc pas d'accéder à l'Alpe d'Huez directement par gravité, et encore moins d'atteindre le sommet de la Grande Sûre.

L'année suivante, le téléski du Cloudit a été construit afin de permettre un accès skis aux pieds aux pistes au plus proche du village. Ce téléski, partant non loin des habitations, montait jusqu'aux environs de l'arrivée de l'actuel téléski du Langaret. Il desservait l'actuelle piste bleue des Brebis qui descendait alors à l'époque jusqu'en bas du téléski du Cloudit, ainsi que des pistes rouges permettant de rejoindre le téléski de la Souveraine et le télésiège de Villard-Reculas.

Le téléski du Cloudit a été raccourci, probablement en 1997. En effet, le télésiège débrayable du Villarais a été construit cette année-là afin de relier directement le front de neige au sommet de la Grande Sure. Cela a également entraîné le raccourcissement du téléski de la Souveraine de manière à donner le téléski actuel du Langaret, plus facile et évitant les fortes pentes finales menant au téléski du Petit Prince.

Avant son raccourcissement, le téléski du Cloudit était équipé d'une gare amont de type poulie flottante tendue par un contrepoids.

Image
Plan du domaine skiable de Villard-Reculas où l'on peut voir l'ancien tracé du téléski du Cloudit (D.R., collection François05).


→ Voici les caractéristiques principales du téléski du Cloudit avant son raccourcissement par l'amont :

Maître d'œuvre : DCSA
Altitude aval : 1470 m
Altitude amont : 1633 m
Dénivelée : 163 m
Longueur développée : 765 m
Pente maximale : 38 %
Vitesse d'exploitation : 3,6 m/s
Débit maximal : 900 personnes/heure
Nombre de pylônes : 9
Nombre de véhicules : 105

En 2018, le téléski a été rallongé par l'aval par GMM. Si le projet comprenait initialement le remplacement du téléski par un appareil à enrouleurs, il a finalement été rénové. Le constructeur en a profité pour rénover l'ensemble de la ligne, remplacer la gare aval et installer un lâcher intermédiaire avant le nouveau virage. Cela a permis de démonter le télécorde débutant et faciliter l'accès au téléski du Cloudit depuis le centre de la station de Villard-Reculas.
Ce nouveau tracé a permis de descendre la gare aval du téléski au plus proche du parking des pistes et de la place Bernard Balerin où se situent l'office de tourisme et les caisses de la station. Un talus a en partie dû être raboté pour faire passer la ligne en aval du nouveau virage.

Image
L'ancienne gare aval (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
Le début de l'ancienne ligne (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).



Cloudit : accès au front de neige et ski débutant

Le téléski du Cloudit démarre à proximité des dernières résidences de la station de Villard-Reculas, quelques dizaines de mètres en surplomb de la route d'accès au parking des pistes et à l'ascenseur incliné (appelée route des pistes).
Il permet d'accéder, depuis le village de Villard-Reculas, au front de neige principal où l'on trouve le télésiège débrayable du Villarais et les téléskis de la Tortue et du Langaret pour les skieurs débutants et moyens.

Cloudit dessert également deux pistes débutantes et permet d'atteindre, skis aux pieds, le parking des skieurs et l'ascenseur incliné. Depuis 2018 et l'installation d'un lâcher intermédiaire au niveau du pylône 2, il est adapté à l'apprentissage du ski.

Image
Villard-Reculas et le front de neige principal vus depuis la piste bleue de Villard (c'est-à-dire le chemin du Pâtre).

Le téléski du Cloudit dessert donc deux pistes :

  • La piste verte du Cloudit, longeant le téléski et rejoignant sa gare aval.
  • La piste verte des Érables, passant plus à l'écart avant de rejoindre par un chemin la gare aval du téléski. Elle permettait également de descendre à l'ascenseur incliné.


Image
Situation du téléski du Cloudit sur le plan des pistes de Villard-Reculas.

Image
Situation du téléski sur le plan de Villard-Reculas.

Le téléski du Cloudit est un ancien téléski Poma modernisé et prolongé en aval par GMM lors de travaux réalisés au cours de l'été 2018. L'ancienne gare H90 a été remplacée par une gare neuve S60 tandis que les pylônes de ligne ont été changés. Un lâcher intermédiaire a été mis en place au niveau du pylône 2 afin de donner accès à une piste propice à l'apprentissage du ski.

Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches débrayables : CLOUDIT
Maître d'œuvre : MTC Industrie
Maître d'ouvrage : SATA (Société d'Aménagement Touristique Alpe d'Huez et des Grandes Rousses)
Exploitant : SATA (Société d'Aménagement Touristique Alpe d'Huez et des Grandes Rousses)
Constructeur : POMA/GMM
Année de construction : 1981
Année de modification/modernisation : 2018

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,5 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1484 m
Altitude amont : 1563 m
Dénivelée : 79 m
Longueur développée : 324 m
Longueur horizontale : 313 m
Pente maximale : 44 %
Pente moyenne : 25,24 %
Temps de trajet : 2 minutes 10 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : S60
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 37 kW
Nombre de pylônes : 6
Espacement : 11,3 s

Caractéristiques du câble (2018)

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 12,50 mm
Type de câblage : Lang à gauche
Âme : Compacte
Résistance à la rupture : 10 100 daN


Ligne et infrastructures du téléski du Cloudit

La gare aval

La gare aval du téléski du Cloudit est située à 1484 mètres d'altitude, à une centaine de mètres de la place Bernard Balerin où se situent l'office de tourisme et les caisses de la station.
On retrouve une gare motrice fixe de type S60 montée lors de la rénovation du téléski en 2018 par GMM. Elle assure aussi le stockage des perches.

Image
Vue de trois quarts depuis la fin de la piste verte du Cloudit.

Image
Vue de côté avec le chalet de vigie au premier plan.

Image
Vue d'ensemble en arrivant depuis le village.

Image
Vue rapprochée de la gare.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts avec la glissière.

Image
L'ensemble moteur + poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski du Cloudit est assez courte. En sortie de gare aval, la ligne est peu pentue et longe un petit espace débutant. Un lâcher intermédiaire a été installé au niveau du pylône 2 pour desservir cet espace. On trouve ensuite un virage qui amorce la montée principale du téléski sur un axe identique au téléski tel qu'il était configuré avant 2018. La pente est alors régulière et ne faiblit qu'après le passage du pylône 6, juste avant d'arriver en gare amont.

GMM a équipé la ligne de 6 pylônes dont 3 supports, 2 supports-compressions et un virage :

  • P1 : SC/SC
  • P2 : SC/-
  • P3 : S+Virage à l'endroit/S+Virage à l'envers
  • P4 : S/S
  • P5 : S/S
  • P6 : S/S


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
P2.

Image
La zone de lâcher intermédiaire au niveau du pylône 2.

Image
P3.

Image
Vue détaillée du virage.

Image
Vue de côté du virage.

Image
Demi-tour sur le virage.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.



La gare amont

La gare amont est située à 1563 mètres d'altitude, en bordure du front de neige principal de Villard-Reculas, en léger surplomb des gares avals des téléskis de la Tortue et du Langaret. En continuant, il est possible d'arriver par gravité jusqu'au télésiège débrayable du Villarais.

Au niveau technique, on retrouve un lâcher sous poulie Poma monté sur un fût tubulaire. Il assure la tension du câble à l'aide d'un vérin déplaçant un lorry sur lequel est notamment monté la poulie retour.

Image
La gare amont vue depuis la ligne.

Image
Le vérin et la poulie retour.

Image
Vue rapprochée à la sortie du téléski.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de côté avec la gare aval du télésiège du Villarais à l'arrière-plan.

Image
Vue en contre-plongée avec, de droite à gauche, les gares avals des téléskis du Langaret et de la Tortue ainsi que du télésiège débrayable du Villarais.

Image
Vue opposée depuis la gare aval du téléski du Langaret.

Image
Zoom sur la gare.

Image
Vue de côté.

Image
Vue en contre-plongée depuis la piste verte du Cloudit.



Véhicules et pinces

Le téléski du Cloudit est équipé de 57 perches accouplées au câble par des douilles auto-coinçantes.

Image
Perche en ligne sur le brin retour.

Image
Perche et attache.



Vues depuis les pistes…

Image
Les derniers pylônes vus depuis le début de la piste verte du Cloudit.

Image
Le pylône 5.

Image
En amont du pylône 4.

Image
Au niveau du virage.

Image
La partie haute vue depuis les environs du lâcher intermédiaire.

Image
Au niveau du lâcher intermédiaire.

Image
La partie basse.


Cloudit, un téléski multi-rôles remis à niveau

Le téléski du Cloudit version 2018 assure un accès rapide et efficace au front de neige principal de la station depuis le village de Villard-Reculas. Il est maintenant plus facilement accessible à pied depuis les caisses des forfaits et les résidences.
Grâce à l'installation du lâcher intermédiaire, il est également davantage fréquenté tout au long de la journée, notamment par les personnes souhaitant apprendre à skier.

Grâce à cette modernisation, le téléski du Cloudit devrait encore officier de longues années sur le domaine de Villard-Reculas.

Image
Le téléski du Cloudit, un appareil remis à niveau pour améliorer l'accès au front de neige principal et améliorer l'offre de ski débutant de la petite station de Villard-Reculas.

Je tiens à remercier m@xi-alpe-d'huez pour le partage de ses photos, François05 pour son ancien plan des pistes de l'Alpe d'Huez et la conductrice du téléski, très agréable, qui m'a donné des renseignements sur la modernisation du téléski.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : remontees
Photos : m@xi-alpe-d'huez et remontees.
Date des photos : 28 décembre 2017 et 23 mars 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :