En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 09/12/2018 et mise à jour le 15/12/2018
(Mise en cache le 15/12/2018)

Image


Au sommaire du reportage :

  1. La Plagne : toute la montagne en onze stations !
  2. L'axe historique Plagne Bellecôte-Col de Forcle
  3. Col de Forcle : accès au snowpark et liaison avec Champagny-en-Vanoise
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Col de Forcle
  5. Col de Forcle, un appareil de plus en plus marginalisé



La Plagne : toute la montagne en onze stations !

La Plagne est l'une des plus grandes stations de la Savoie, située à cheval sur les communes de Bellentre, Aime en vallée de la Tarentaise et Champagny-en-Vanoise en vallée de Bozel. Reliée aux Arcs/Peisey-Vallandry par le téléphérique Vanoise-Express, elle propose un immense domaine skiable composé de 130 pistes et 115 remontées mécaniques entre 1230 m et 3120 m en haut du télésiège du Glacier sous le sommet de Bellecôte.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


L'axe historique Plagne Bellecôte-Col de Forcle

Dès le début des années 1962, Plagne Centre voit le jour avec les appareils phares de la Lovatière, du Cabri et du Z. L'essor de cette station nouvelle génération a été très rapide, notamment grâce aux stars de l'époque qui sont venues y séjourner et apporter une notoriété au domaine skiable. En 1963, l'axe des Aollets voit ainsi le jour ; celui-ci dessert une nouvelle piste nommée « La Vallée de l'Ours ». Cette longue piste menait dans un vallon très fréquenté par les Ours. Cette piste a été prolongée jusqu'au niveau du Pont de l'Arc, entre les hameaux du Crête-Côte et de la Roche. Une navette remontait ensuite les skieurs jusqu'au front de neige principal, à Plagne Centre. Ainsi, les yeux sont de plus en plus braqués vers un emplacement propice dans ce vallon pour la création d'une nouvelle station à haut potentiel : Plagne Bellecôte. Dès l'année suivante, le 2S de Bell et Krens en direction de la Grande Rochette a confirmé cet objectif. En 1971, le téléski des Colosses a été logiquement installé afin de permettre un retour vers Plagne Centre depuis le vallon des Ours.
En 1974, en même temps que les premières résidences de la station, est construit un long téléski débrayable entre le front de neige de Plagne Bellecôte et le col de la Grande Forcle. Ce nouvel axe structurant a pour but de créer une liaison avec Champagny-en-Vanoise depuis Plagne Bellecôte tout en desservant de longues pistes ensoleillées. Il permet aussi de basculer vers Plagne Centre par le téléski fixe des Leitchoums, construit la même année.
Ce téléski sera suivi en 1975 par le télésiège fixe 2 places des Colosses afin d'assurer la liaison avec Plagne Centre. De plus, la même année, une télécabine de plus de trois kilomètres relie ainsi la station avec le sommet de la Roche de Mio, allongée en 1978 jusqu'au pied des glaciers de Bellecôte et de la Chiaupe à 3000 mètres d'altitude.

Image
Le front de neige de Plagne Bellecôte. On peut distinguer la gare aval du premier téléski du Col de Forcle sur la droite de la photo.

Dans ce développement, il est décidé de bâtir en 1981 une station dite de « quatrième génération » à Belle Plagne (2050 m). Cela induit des bâtiments respectueux de l'environnement, mettant en avant les matériaux locaux : lauze, bois, pierre, … La dixième station plagnarde devient bientôt un pôle majeur de la Grande Plagne, à tel point que la télécabine de la Roche de Mio est scindée en deux tronçons, dont l'un est prévu pour rester ouvert jusqu'à minuit.

La même année, le téléski du Col de Forcle est doublé par un second appareil livré par Pomagalski. Ces deux téléskis offrent un débit cumulé de 1800 personnes/heure et assurent leur rôle avec fluidité. La même année sont construits deux nouveaux téléskis et un télésiège fixe sur le front de neige de Belle Plagne : le téléski École de Belle Plagne et le téléski du Dahu, doublant la section médiane des téléskis du Col de Forcle, et le télésiège fixe des Blanchets. Ce dernier assure une nouvelle liaison vers Champagny-en-Vanoise tout en évitant les téléskis du Col de Forcle et devient le premier maillon d'une chaîne de télésièges permettant de doubler la télécabine de la Roche de Mio.

Image
Le tracé des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 sur le plan des pistes de la saison 2000/2001. On peut distinguer également le tracé des anciens télésiège des Blanchets et téléski du Dahu (source http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Belle Plagne, alors équipé de deux télésièges (Blanchets et Belle Plagne) et de deux téléskis (Belle Plagne et Dahu). On aperçoit la fin des lignes des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 en haut à gauche de la photo.

Image
Vue en plongée du front de neige de Plagne Bellecôte au cours de la saison 1979/1980. On peut voir de bas en haut : le télésiège fixe des Colosses, la télécabine de la Roche de Mio, le départ du premier téléski du Col de Forcle et le télésiège fixe de l'Arpette (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Le front de neige de Plagne Bellecôte en 1980 avec le premier téléski du Col de Forcle (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Les lignes des téléskis du Col de Forcle une fois doublés (photo prise à l'été 1984). On peut également voir la gare aval du télésiège fixe des Blanchets (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

Image
Le front de neige de Plagne Bellecôte avec le télésiège fixe des Colosses au premier plan. On aperçoit sur la droite les gares avals des téléskis du Col de Forcle doublés (cliché http://www.perso-laplagne.fr).

En 2002, la SAP a décidé de remplacer le long et vieillissant télésiège fixe des Blanchets par un télésiège débrayable 6 places plus rapide. Le tracé choisi implique de relier le front de neige de Plagne Bellecôte au sommet du télésiège des Quillis. Pour libérer de l'espace sur le front de neige de Plagne Bellecôte, il est décidé de raccourcir par le bas les deux téléskis du Col de Forcle. Ces appareils perdent 780 mètres de ligne et partent dorénavant en contrebas de Belle Plagne tout en étant nettement moins accessibles que l'était le télésiège fixe des Blanchets. Au cours de cette opération, le tirant d'angle a été modifié afin d'éliminer l'obstacle qu'il constituait sur la piste bleue des Ours.

Image
Les gares avals des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 après leur raccourcissement (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
Le début des lignes des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 après leur raccourcissement (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
Les virages des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 après leur raccourcissement (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
La fin des lignes des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 après leur raccourcissement (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Image
Les gares amonts des téléskis du Col de Forcle 1 & 2 après leur raccourcissement (cliquez sur la photo pour afficher le reportage).

Enfin, en 2017, il a été décidé de supprimer le téléski du Col de Forcle 2 afin de concentrer la clientèle sur un seul téléski, tandis qu'avec l'ouverture de la piste bleue du Roc du Diable, le télésiège débrayable des Blanchets desservait les mêmes pistes que le téléski du Col de Forcle.


Col de Forcle : accès au snowpark et liaison avec Champagny-en-Vanoise

Le téléski du Col de Forcle est un téléski ayant subi de nombreuses modifications au cours du temps. Depuis 2017, il assure seul l'accès au col homonyme, point de liaison secondaire entre les stations d'altitude de la Plagne et le versant ensoleillé de Champagny-en-Vanoise. Jusqu'en 2015, il était accessible par gravité depuis la station de Belle Plagne grâce au télésiège portant le même nom. Depuis, avec la création de la piste bleue des Rhodos, il a plutôt pour rôle d'assurer l'accès à Champagny-en-Vanoise depuis Plagne Centre, Plagne Soleil et Plagne 1800 via le télésiège de la Bergerie ou depuis Plagne Villages via le téléski des Aollets. En chaîne avec le télésiège débrayable des Colosses, il est aussi un doublon du télésiège débrayable des Blanchets, souvent très fréquenté.
Col de Forcle permet également d'effectuer des rotations sur le snowpark plus rapidement qu'avec le télésiège des Blanchets tout en évitant ses longues queues.

Le téléski du Col de Forcle dessert donc les pistes suivantes :

→ Versant La Plagne :

  • La zone ludique « Freestyle zones », un grand snowpark qui rejoint Belle Plagne. Il donne aussi accès aux pistes bleues des Ours et des Blanchets qui redescendent au pied du téléski du Col de Forcle (pour la piste des Blanchets, emprunter ensuite les pistes bleues Arolles ou Leitchoums puis Rhodos) ou au front de neige de Plagne Bellecôte.
  • La piste bleue des Leitchoums, longue piste redescendant jusqu'au front de neige de Plagne Bellecôte. Il donne aussi accès à la piste bleue des Arolles (pour descendre également à Plagne Bellecôte) ainsi qu'à la piste bleue des Rhodos pour l'accès au téléski du Col de Forcle et au bas de la piste bleue des Ours.


Image
Situation du téléski du Col de Forcle sur le plan des pistes de la Plagne.

→ Versant Champagny-en-Vanoise :

  • La piste bleue Geisha, long chemin ensoleillé qui mène jusqu'en gare aval du télésiège débrayable des Verdons Sud (liaison avec Plagne Centre et accès au sommet des Verdons). Il est ensuite possible de rejoindre par gravité le télésiège des Borseliers (accès au télésiège de la Rossa) via la piste bleue de la Ravine voire descendre jusqu'au village de Champagny-en-Vanoise lorsque la piste rouge des Bois est ouverte. Il est alors possible de totaliser plus de 1000 mètres de dénivelé en une seule descente.


Image
Situation du téléski du Col de Forcle sur le plan des pistes du versant de Champagny-en-Vanoise (le point rouge symbolise l'arrivée du téléski).

Le téléski du Col de Forcle est un ancien téléski double dont subsiste des marques de cette ancienne configuration comme le pylône de virage. La gare aval, très imposante, rappelle que ce téléski fut l'un des plus longs de France à son ouverture avec plus de 2 kilomètres de ligne entre le front de neige de Plagne Bellecôte et le col de la Grande Forcle.
On notera que le pylône 7 a été remplacé par GMM suite à un choc avec une chenillette en 2007 et que, suite à la suppression du téléski du Col de Forcle 2, la gare amont a été remplacée par un LSP Poma équipé d'un débrayeur de perches. Lors de l'opération, les armoires électriques ont également été renouvelées.
De par sa longueur, sa pente maximale supérieure à 40 % et son angle marqué en ligne (35 °), ce téléski est classé comme difficile par le STRMTG et la station sur son plan des pistes.

Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à pinces débrayables : COL DE FORCLE
Exploitant : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Maître d'œuvre : CETARM73
Maître d'ouvrage : SAP (Société d'Aménagement de la Plagne)
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1974

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,8 m/s

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1933 m
Altitude amont : 2162 m
Dénivelée : 229 m
Longueur développée : 1383 m
Pente maximale : 41 %
Pente moyenne : environ 17 %
Temps de trajet : 6 minutes 4 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : T150 rallongée
Type de gare amont : LSP 9T Pomagalski
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 110 kW
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique
Pression nominale : 183 bars
Tension nominale : 8700 daN
Nombre de pylônes : 11
Nombre de véhicules : 183
Type de pinces : Douilles auto-coinçantes
Cadencement : 4 s

Caractéristiques du câble (2017)

Fabricant du câble : ARCELOR MITTAL
Diamètre du câble : 18,7 mm
Type de câblage : Lang à droite
Âme : Textile
Composition : 6×7 fils
Résistance à la rupture : 24 730 daN
Section du câble : 135 mm²
Pas de câblage : 128 mm
Pas de toronage : 59 mm


Ligne et infrastructures du téléski du Col de Forcle

La gare aval

La gare aval du téléski du Col de Forcle est située à 1933 mètres d'altitude sur la rive du ruisseau de l'Arc située en face de la station de Belle Plagne. Elle est ainsi accessible depuis les télésièges des Colosses et de la Bergerie via la piste bleue des Rhodos ou depuis le snowpark grâce à la piste bleue des Ours.
On retrouve une longue gare Montaz-Mautino de type T150 rallongée assurant la mise en mouvement du câble et le stockage des perches.

Image
Accès à la gare aval depuis la piste bleue des Ours.

Image
Approche de la gare aval avec le Dou du Praz à l'arrière-plan.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts avec le début de la ligne.

Image
Vue arrière de la gare aval.

Image
La gare aval vue depuis le télésiège des Blanchets.

Image
Vue de côté depuis la fin de la piste bleue des Rhodos.

Image
La poulie motrice.

Image
Vue de dessous avec le moteur depuis la file d'attente.

Image
La glissière de stockage des perches.

Image
C'est parti !


La ligne

La ligne du téléski du Col de Forcle est assez longue avec plus d'1,3 km. De la gare aval au pylône 4, la pente est assez marquée alors que la ligne évolue entre la piste bleue des Ours sur sa gauche et le télésiège des Blanchets sur sa droite. Le virage marqué du pylône 4 est suivi d'une forte pente jusqu'au pylône 5 avant que la ligne ne passe sous celle du télésiège des Blanchets. La pente est ensuite beaucoup plus faible jusqu'au pylône 7 qui imprime la seconde forte mais plus courte montée. La montée est ensuite plus tranquille jusqu'au pylône 10 où la pente devient très faible, et ce jusqu'à l'arrivée.

Montaz-Mautino a ainsi équipé la ligne de 11 pylônes dont 6 supports-compressions, 1 compression, 3 supports et un virage marquant un angle de 35° :
  • P1 : SC/-
  • P2 : S/SC
  • P3 : SC/SC
  • P4 : S+Virage à l'endroit/Virage à l'envers
  • P5 : S/S
  • P6 : SC/-
  • P7 : C/-
  • P8 : S/S
  • P9 : SC/-
  • P10 : S/S
  • P11 : SC/SC


Image
Vue de la ligne depuis la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
Tête du pylône 1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Vue détaillée du virage.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
Passage sous la ligne du télésiège des Blanchets au niveau du pylône 5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
Croisement avec la piste bleue des Blanchets.

Image
Fin de la portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Arrivée en gare amont.



La gare amont

Situation générale

La gare amont est située à 2162 mètres d'altitude, à proximité directe du col de la Grande Forcle, point de jonction entre le versant des stations d'altitude de la Grande Plagne et celui de Champagny-en-Vanoise. On peut également arriver à ce col depuis les gares amonts des télésièges des Quillis et des Blanchets via la piste bleue du Roc du Diable ou depuis le sommet de la Grande Rochette via la piste bleue Petite Rochette.
On retrouve une gare retour de type « lâcher sous poulie » fournie par Poma et assurant la tension du câble par l'intermédiaire d'un vérin. On notera la présence d'un débrayeur de perches pour immobiliser les agrès le temps de leur lâcher.

Image
Vue depuis la ligne.

Image
La gare amont vue depuis la piste bleue du Roc du Diable.

Image
En approchant, on aperçoit l'entrée du snowpark à droite.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue arrière.

Image
Vue en contre-plongée en partant vers la piste bleue des Leitchoums.


Véhicules et pinces

Le téléski du Col de Forcle est équipé de 183 perches Montaz-Mautino reliées au câble par des douilles auto-coinçantes.

Image
Une perche en ligne.


Autres vues…

Image
La fin de la ligne vue depuis le début de la piste bleue des Leitchoums face au Mont Blanc.

Image
Le bas de la ligne vu depuis la piste bleue des Ours.

Image
Le début de la ligne vu depuis la fin de la piste bleue des Rhodos.



Col de Forcle, un appareil de plus en plus marginalisé

Le téléski du Col de Forcle est un ancien appareil structurant essentiel du secteur de Plagne Bellecôte / Belle Plagne. Même raccourci par le bas, il assurait une liaison rapide vers Champagny-en-Vanoise en arrivant depuis les pistes surplombant Belle Plagne. Avec le démontage du télésiège fixe de Belle Plagne en 2015 puis le démontage du téléski du Col de Forcle 2 en 2017, cet axe a perdu de son importance.
L'objectif est aujourd'hui simplement de desservir le snowpark de Belle Plagne et d'assurer une liaison secondaire vers Champagny-en-Vanoise depuis Plagne Centre et Plagne Bellecôte en arrivant depuis les télésièges de la Bergerie ou des Colosses.
Le principal défaut du téléski actuel est d'être difficilement accessible, en particulier depuis Belle Plagne, ce qui oblige les skieurs à rejoindre Plagne Bellecôte. Étant donné la saturation du front de neige de Plagne Bellecôte, il serait intéressant de créer un nouvel accès au téléski du Col de Forcle depuis Belle Plagne.

Image
Col de Forcle, un long téléski ayant perdu de son importance au fil des années.

Je tiens à remercier tout particulièrement le webmestre du site http://www.perso-laplagne.fr et monchu pour les clichés historiques.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : remontees
Photos : l'Alexois et remontees
Date des photos : 22 avril 2012, 7 mars 2013, 20 février 2015 et 30 janvier 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :