Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 27/04/2020 et mise à jour le 08/07/2020
(Mise en cache le 08/07/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Auris-en-Oisans
  2. Historique : le développement du front de neige d’Auris
  3. 2015 : une réorganisation totale de l’espace débutants d’Auris
  4. Col, entre ski propre et liaison
  5. Ligne et infrastructures du téléski du Col
  6. Col, un téléski sur un tracé historique


Auris-en-Oisans

Auris-en-Oisans est une station de ski située au cœur de l’Oisans, dans le département de l’Isère. Elle dispose d’un domaine skiable étalé de 1440 mètres au hameau de Maronne à 2170 mètres d’altitude, au sommet du Signal de l’Homme.
Reliée au domaine « Alpe d’Huez Grand Domaine Ski », on y trouve 80 remontées mécaniques qui desservent 135 pistes dont 16 noires, 40 rouges, 37 bleues et 42 vertes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée d’Auris-en-Oisans en cliquant sur le logo ^^


Historique : le développement du front de neige d’Auris

La station d’Auris-en-Oisans ouvre en 1970, sous l’impulsion des deux créateurs de la SAMHO (Société d'Aménagement de la Montagne de l'Homme), messieurs Soucher et Bardagli ainsi que du maire de l'époque, Louis Ponce. On y trouve à l’époque le télésiège fixe biplace des Sures et le téléski des Bauchets. Ces deux appareils ont été fournis par l’entreprise française, Weber.
Le téléski des Bauchets, au terme d’un tracé assez difficile, donne accès au sommet du Piégut (1750 mètres d’altitude). Ce dernier est inauguré par le maire, Louis Ponce, le 21 décembre 1970.

Cependant, le front de neige d’Auris manque d’un appareil plus facile, dédié aux skieurs débutants. C’est ainsi qu’est installé au cours des années 1970 le téléski à perches fixes des Bauchets 2 qui longe la partie basse du premier appareil. Il dessert une pente courte et peu inclinée, idéale pour faire ses premières descentes à skis.

Image
Vue sur le front de neige d’Auris dans les années 1970. On remarque le télésiège des Sures ainsi que les deux téléskis des Bauchets (D.R).


En 1979, le télésiège fixe 2 places du Col de Maronne est mis en service. Il relie directement le col de Maronne, où se trouve le départ du téléporté du Signal de l’Homme, depuis le front de neige d’Auris.

Image
La gare aval du télésiège du Col de Maronne (D.R).

Image
Vue aérienne de la ligne du télésiège du Col de Maronne (D.R).


En 1981, un troisième télésiège est mis en service sur le front de neige : le Piégut. Tout comme le téléski des Bauchets qu’il remplace, Piégut donne accès au sommet éponyme, situé à 1750 mètres d’altitude. Ce téléporté biplace permet un accès plus aisé aux alpages moyennement pentus pour les skieurs débutants, qui étaient jusque-là obligés d’emprunter un téléski difficile.

Image
Vue sur l’espace débutants du front de neige. Au premier-plan le télésiège du Piégut et juste derrière les téléskis des Bauchets 1 & 2 (D.R).


En 1988, le télésiège des Sures est remplacé sur le même tracé par un téléporté 4 places.
En 1991, le télésiège du Col de Maronne est démonté lors de la construction du télésiège débrayable d’Auris Express. Il ne sera pas remplacé sur le même tracé car Auris Express rejoint directement le domaine d’altitude, en évitant ainsi aux skieurs d’emprunter le télésiège du Signal de l’Homme pour rejoindre les pistes de Fontfroide.
Le front de neige d’Auris est alors resté inchangé jusqu’en 2015…

Image
Le télésiège d’Auris Express (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).



2015 : une réorganisation totale de l’espace débutants d’Auris

Après la modernisation des axes du secteur d’altitude d’Auris, réalisée entre 2006 et 2011, la SATA souhaite réaménager le front de neige d’Auris. En effet, avec la commercialisation de nouveaux lits touristiques sur la station en 2015, dont ceux de la résidence « les Balcons d’Auréa », la SATA et la commune d’Auris veulent proposer une nouvelle image du front de neige et de son espace débutants.
Pour ce faire, il est décidé de créer trois téléskis à enrouleurs et deux tapis roulants afin de créer un nouvel espace débutants. Les anciens appareils, les téléskis des Bauchets, du Chamois et des Marmottes, ainsi que le télésiège du Piégut sont démontés définitivement. A la place, un tapis roulant est aménagé pour faciliter l’accès aux départs des télésièges des Sures et Auris Express, un second est construit sur le bas des anciens téléskis des Bauchets pour desservir une courte piste verte.
Cette piste verte, dénommée Crocus, sera desservie entièrement par un téléski à enrouleurs d’environ 300 mètres de longueur, reprenant l’axe du télésiège du Piégut.

Image
Le téléski du Piégut (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Un second téléski, dénommé Forêt, sera construit sur la partie haute du secteur débutants et desservira également une piste verte. Néanmoins, le téléski de la Forêt n’est pas desservi par Piégut, il sera donc nécessaire d’emprunter le téléporté des Sures pour y accéder. Par ailleurs, la piste bleue de la Corniche, qui permet l’accès à la Forêt, est reprise afin de s’adapter aux skieurs en apprentissage.

Image
Le téléski de la Forêt (cliquez sur l’image pour afficher le reportage).


Enfin, un troisième téléski rejoignant le col de Maronne, comme l’ancien télésiège du même nom, est installé. Sur la proposition de GMM, le troisième appareil sera un téléski à perches découplables disposant d’un angle, au lieu du téléski à enrouleurs initialement projeté. Construit à partir de quelques éléments reconditionnés, ce téléski à perches découplables dessert une piste bleue.

Revivez le chantier sur nos forums : https://www.remontees-mecaniques.net/forums/index.php?showtopic=24246


Col, entre ski propre et liaison

Le téléski du Col relie le front de neige d’Auris au col de Maronne. Col dessert directement une unique piste bleue, qui le longe sur toute sa longueur. Il est très utilisé principalement par les écoles de ski mais il reste néanmoins accessible à la clientèle du domaine skiable.
En plus de la desserte d’une piste bleue, le téléski du Col permet de basculer sur le secteur de Maronne, où de nombreuses pistes en forêt et de niveaux variés sont accessibles. Le retour au Col de Maronne depuis le bas du secteur de Maronne s’effectue par un télésiège et la piste bleue des Gentianes. Notons que grâce à ce téléski du Col, les skieurs ne sont plus obligés d’emprunter le télésiège des Sures ou d’Auris Express pour basculer sur Maronne.
Notons que le téléski du Col n'ouvre que pendant les vacances de février.

Depuis le sommet du téléski du Col, les pistes suivantes sont desservies :
  • La partie basse piste bleue du Col qui longe le téléski éponyme sur toute sa longueur.
  • La piste bleue des Farcis qui redescend sur le hameau de Maronne et son télésiège.

Image
Situation du téléski du Col sur le plan des pistes d’Auris (© plan Atelier Pierre Novat).



Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : COL
Maître d’œuvre : ERIC
Exploitant : SATA (Société pour l’Aménagement Touristique de l’Alpe d’Huez)
Constructeur : G.M.M (Gimar Montaz-Mautino)
Année d’origine : 1973
Année de construction : 2015
Montant de l’investissement : 260 000 € HT

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne (Transport simultané d’un adulte et d’un enfant sur le même agrès autorisé)
Débit : 700 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 2,8 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1597 m
Altitude amont : 1703 m
Dénivelé : 106 m
Longueur développée : 415 m
Longueur horizontale : 390 m
Pente moyenne : 12,9 %
Pente maximale : 41 %
Temps de trajet : 2 minutes 29 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : T.30 D.A
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 30 kW
Diamètre de la poulie motrice : 1250 mm
Emplacement tension : Amont
Type de gare amont : LSP 4T
Type de tension : Contrepoids
Masse du contrepoids : 2000 kg
Tension nominale : 4000 daN
Diamètre de la poulie retour : 3500 mm
Nombre de pylônes : 5
Nombre de virage : 1

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 56
Espacement : 5,1 secondes
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante

Caractéristiques du câble

Fabricant : ARCELOR MITTAL
Diamètre : 12 mm
Type d'âme : Textile compactée
Composition : 6x7 fils
Type de câblage : Lang à droite
Pas de câblage : 85 mm
Pas de toronage : 40 mm
Section du câble : 59,92 mm²
Section du toron : 9,99 mm²
Résistance à la rupture : 11 200 daN


Ligne et infrastructures du téléski du Col

La gare aval

La gare aval du téléski du Col est située à 1597 mètres d’altitude, sur le front de neige d’Auris, à proximité des départs du téléski du Piégut ainsi que des télésièges Auris Express et des Sures.
On retrouve une gare motrice fixe T.30 D.A fournie par GMM.

Image
Vue en plongée sur la gare aval depuis le télésiège des Sures.

Image
Vue arrière.

Image
Vue de profil depuis la fin de la piste bleue du Col.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de la file d’attente.

Image
Retour sur la gare aval.



La ligne

La ligne du téléski du Col est courte, avec ses 415 mètres de longueur développée. A la sortie de la gare aval, la pente est faible jusqu’au pylône 2 qui imprime un virage à gauche. Après un replat, le troisième ouvrage impulse la pente maximale du tracé, qui se réduit progressivement du pylône 4 jusqu’à l’arrivée.

GMM a équipé la ligne de 5 pylônes, dont 1 virage à gauche :
  • P1 : SC/S+Dispositif d’aide à la réduction de la larguer de la voie
  • P2 : S+Virage endroit/S+Virage envers
  • P3 : SC/SC
  • P4 : S/S
  • P5 : S/S

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.



La gare amont

La gare amont est située à 1703 mètres d’altitude, au col de Maronne. On retrouve un lâcher sous poulie 4 tonnes qui assure la tension du câble. Notons que le contrepoids est logé dans le pied de la gare.

Image
Zoom sur la gare amont depuis la piste rouge de l’Escapade.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue depuis la piste bleue du Col.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de trois quarts arrière depuis la piste bleue des Gentianes.

Image
Vue de profil.

Image
Zoom sur la gare amont depuis le télésiège des Sures.



Véhicules et pinces

Le téléski du Col est équipé de 56 perches télescopiques. Elles sont reliées au câble par des douilles auto-coinçantes.

Image
Une perche en ligne.

Image
Une suspente et une pince.



Autres vues...

Image
La ligne dans son ensemble depuis la piste rouge de l’Escapade.

Image
L’arrivée vue de la piste bleue du Col

Image
La ligne, jusqu’au pylône 4.



Col, un téléski sur un tracé historique

Le téléski du Col reprend donc le tracé historique du télésiège du Col de Maronne, démonté 24 ans avant la mise en service de ce nouvel appareil.
Il dessert une piste qui est très utilisée par les écoles de ski. En plus, il permet désormais aux débutants un accès rapide au versant boisé de Maronne, sans passer par les télésièges des Sures ou d’Auris Express.
Col est à ce jour l’un des cinq derniers téléskis à perches débrayables installés par G.M.M depuis 2015. Souhaitons-lui une belle et longue carrière pour un type d’appareil de plus en plus rarement installé sur les domaines skiables français !

Image
Col, un petit téléski très pratique !


Je tiens à remercier remontees pour les photos de l’appareil ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : remontees
Date des photos : 28 janvier 2018 et 21 février 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :