En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 23/07/2014 et mise à jour le 29/10/2017
(Mise en cache le 29/10/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Le Margériaz
  2. Le stade de neige du Margériaz
  3. Golet : accès au sommet du domaine skiable
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Golet
  5. Golet : un téléski XXL


Le Margériaz

Le Margériaz est le plus grand stade de neige du massif des Bauges. Situé sur la commune d’Aillon le Jeune, il propose un forfait commun avec la station d’Aillon le Jeune, distante de 12 kilomètres.
Ce regroupement propose un domaine skiable d'une taille raisonnable composé de 40 pistes (soit 40 km) et de 20 remontées mécaniques entre 1000 mètres d'altitude et 1800 mètres d'altitude au sommet du téléski du Golet.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Le stade de neige du Margériaz

En 1964, le conseil municipal d'Aillon le Jeune a décidé de construire un téléski et un télécorde au lieu-dit de la Correrie afin de développer une activité ski sur la commune. Après les années 1970 où cette petite station s'était énormément agrandie, les dirigeants du village remarquèrent que l'altitude basse de ce domaine skiable ne permettait pas une longue saison de ski.
C'est pour remédier à ce problème qu'en 1980 a été créé un stade de neige sous le Mont Margériaz afin de faire perdurer cette activité ski et pour favoriser l'apprentissage du ski aux scolaires. Le téléski de Chavanu sortait ainsi de terre.

Image
La gare aval du téléski du Chavanu (D.R).

Image
La ligne du même appareil (D.R).


L'année suivante, de nombreux téléskis ont été installés sur le domaine du Margériaz afin de desservir du ski débutant, dont le téléski du Pré Boudart. En 1982, deux nouveaux téléskis ont été construits à proximité de l'arrivée du Pré Boudart. Le premier, dénommé Golet permettait de doubler la partie haute du téléski de Chavanu et d’accéder à des pistes panoramiques proches du sommet du Mont Margériaz, et le second, le téléski débrayable de l'Agneau a ouvert deux pistes dédiées à une clientèle expérimentée.

En 1986, le téléski des Biolles a été installé en contrebas de la zone de départ des téléskis du Golet et de l'Agneau. Ce nouvel appareil desservait de nouvelles pistes pour les bons skieurs.

Image
La partie haute de la ligne du téléski du Golet.

Cet appareil a aussi fait l'objet d'une publicité de Montagner, présentant les innovations utilisées par le constructeur :
Image



Golet : accès au sommet du domaine skiable

Le téléski du Golet est situé sur la droite du stade de neige du Margériaz, entre les téléskis du Pré Boudart et de l'Agneau, dans un carrefour assez fréquenté. En effet, ce front de neige est très facilement accessible depuis le pied du stade de neige, soit via le télésiège du Roc de la Balme, ou encore plus rapidement grâce au petit téléski du Pré Boudart. Golet dessert une petite offre de ski propre plutôt panoramique et fréquentée, entre pistes et hors-pistes autour du téléski. Avec son faible débit, ce téléski permet en quelque sorte de doubler le télésiège du Roc de Balme en évitant ainsi aux clients de revenir sur le front de neige du stade de neige pour aller d'un point à un autre du domaine.

Au sommet du téléski du Golet, deux pistes sont desservies :
  • La piste bleue de l'Echapade, piste évoluant sur la crête du Mont Margériaz, offrant une vue panoramique sur le domaine d’Aillons station et de la Féclaz, située dans la vallée voisine. Cette piste se termine au sommet du télésiège du Roc de Balme.
  • La piste rouge du Mur du Golet, qui est plus technique que la précédente, est constituée, comme son nom l'indique, d'un mur étant situé presque en parallèle au téléski, tout en étant un peu éloigné.

Image
Situation du téléski du Golet sur le plan des pistes du Margériaz.


Le téléski du Golet est un appareil assez atypique et difficile. En effet, sa longueur très importante impose une très grande gare motrice, et la gare amont ne disposant que de peu de place, le contrepoids est soutenu par les deux derniers pylônes. De plus, sa vitesse étant très élevée afin de réduire au maximum le temps de montée rend le départ assez acrobatique.


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : GOLET
Maitre d'oeuvre : CETARM 73
Maitre d'ouvrage : SAEM DES BAUGES
Exploitant : SAEM DES BAUGES
Constructeur : MONTAGNER
Année de construction : 1982

Caractéristiques d'exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation : 4 m/s
Sens de montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1470 m
Altitude amont : 1839 m
Dénivelée : 369 m
Longueur développée : 1820 m
Longueur horizontale : 1782 m
Pente moyenne : 20,70 %
Pente maximale : 39 %
Temps de trajet : 7 minutes 35 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : 5XL
Diamètre de la poulie motrice : 2000 mm
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance développée : 132 kW
Emplacement tension : Amont
Type de gare retour : Poulie flottante
Diamètre de la poulie retour : 3000 mm
Type de tension : Contrepoids
Tension nominale : 4200 daN
Nombre de pylônes : 19
Nombre de virage : 1

Caractéristiques des véhicules

Nombre de véhicules : 220
Espacement : 4 secondes
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante

Caractéristiques des câbles (1989)

Diamètre : 18 mm
Type de câblage : Lang à droite
Composition : 6x7 fils
Type d'âme : Textile
Pas de câblage : 10 mm
Résistance à la rupture : 19000 daN


Ligne et infrastructures du téléski du Golet

La gare aval

La gare aval du téléski du Golet est située à 1470 mètres d'altitude, toute proche de celle du TKD de l'Agneau, et en contrebas de l'arrivée du téléski du Pré Boudart.
Nous retrouvons une gare motrice-fixe fournie par Montagner de la gamme 5XL, le plus grand modèle développé par ce constructeur.

Image
La gare aval vue depuis la piste rouge de l'Aigle. La motrice de gauche est celle du téléski de l'Agneau.

Image
Vue arrière.

Image
La poulie motrice.

Image
La glissière.

Image
La ligne, depuis la gare aval.



La ligne

La ligne est longue de 1820 mètres. La première partie est constituée de paliers jusqu'au pylône 11, puis devient plate jusqu'au virage. Après quoi, la pente devient plus prononcée jusqu'à l'arrivée. Jusqu'au pylône 8, le téléski du Golet longe celui de l'Agneau avant que ce dernier ne décrive un virage à droite.

Montagner a ainsi équipé la ligne de dix-neuf pylônes, dont trois compressions, onze supports-compressions, quatre supports et un pylône de virage (endroit) :

  • P1 : SC/C incliné afin de réduire la largeur de la voie
  • P2 : S/SC
  • P3 : SC/-
  • P4 : S/SC
  • P5 : SC/SC
  • P6 : S/S
  • P7 : S/SC
  • P8 : C/-
  • P9 : S/SC
  • P10 : S/SC
  • P11 : S/S
  • P12 : S+Virage endroit/S+Virage envers
  • P13 : C/-
  • P14 : SC/-
  • P15 : C/-
  • P16 : SC/-
  • P17 : SC/-
  • P18 : S/S
  • P19 : S/S


Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Vue arrière.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8. Le téléski de l'Agneau décrit un virage à droite.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Longue portée vers le pylône 10.

Image
Fin de la portée.

Image
P10.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12, décrivant un virage à droite.

Image
Vue rapprochée.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
P15.

Image
Portée vers le pylône 16.

Image
P16.

Image
Portée vers le pylône 17.

Image
P17.

Image
Portée vers le pylône 18.

Image
P18.



La gare amont

La gare amont est située à 1834 mètres d'altitude, à proximité du sommet du Mont Margériaz. Nous retrouvons ici une poulie flottante en charge de la tension du câble avec une configuration particulière puisque le pylône 19 fait office de poussard de soutien du contrepoids. Le lâcher de la perche s'effectue en-dessous du pylône 19.

Image
La gare amont, depuis la zone de débarquement.

Image
L'ensemble P18-P19. Ce dernier pylône sert de poussard pour le contrepoids de cet appareil.



Véchicules et pinces

Le téléski du Golet est équipé de 220 perches télescopiques reliées au câble par une douille auto-coinçante Montagner.

Image
Une perche Montagner en ligne.



Golet : un téléski XXL

Le téléski du Golet est un appareil assez important. Sur le secteur très fréquenté où il est placé, il permet de faire la liaison avec le reste du domaine skiable sans avoir à redescendre sur le front de neige du Margériaz pour emprunter le télésiège du Roc de Balme. Aujourd'hui, ce téléski rencontre un grand succès à tel point que la queue peut être rapidement conséquente, notamment en milieu d’après-midi lorsque de nombreuses familles des alentours viennent profiter du Margériaz. En effet, son débit est assez faible pour la fréquentation qu'il draine, sans évoquer sa longueur très importante.
Néanmoins, la SAEM des Bauges ne cherche pas à remplacer le téléski du Golet afin d'éviter un afflux massif de skieurs sur les itinéraires hors-pistes sauvages et les pistes panoramiques desservies par le téléski.

Je tiens à remercier l’alexois pour les photos et Bovinant pour la réalisation de la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : l'alexois
Date des photos : 2 janvier 2013.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :