En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : remontees
Section écrite le 11/09/2018 et mise à jour le 13/09/2018
(Mise en cache le 14/09/2018)

Image



Au sommaire du reportage :

  1. Le col de Marcieu
  2. Grand Essart, le téléski des skieurs confirmés
  3. Ligne et infrastructures du téléski du Grand Essart
  4. Grand Essart, le grand téléski du col de Marcieu



Le col de Marcieu

La station du col de Marcieu est située sur la commune de Saint-Bernard-du-Touvet en Isère, au nord du plateau des Petites Roches, dans le massif de la Chartreuse. Le domaine est situé sur les pentes surplombant le col de Marcieu, s'élevant à 1060 mètres d'altitude. Il domine ainsi la vallée du Grésivaudan et fait face au massif de Belledonne. On y trouve 3 tapis roulants et trois téléskis desservant au total 7 pistes, la plupart très faciles.

Elle se positionne comme une petite station familiale où les enfants peuvent apprendre à skier en toute tranquillité et profiter d'activités complémentaires. Elle se nomme elle-même « espace ludique ».
En raison de sa faible altitude et de l'exposition sud-est d'une partie des pistes, la station est régulièrement mal enneigée. C'est pourquoi elle a décidé de s'équiper de tapis roulants afin de maximiser l'ouverture des pistes débutantes lorsqu'il manque de la neige et afin de pouvoir proposer des activités alternatives comme la luge et le tubing.
La station ouvre également en été ses tapis roulants pour le tubing, la glisse sur herbe et offre également d'autres activités sportives comme l'accrobranche.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Grand Essart, le téléski des skieurs confirmés

Construit deux ans après le téléski des Euilles (ou Col de Marcieu) sur le domaine débutant, le téléski du Grand Essart a permis d'ouvrir un espace de ski plus engagé sur le versant opposé sous les falaises en bordure du massif de la Chartreuse.
Il dessert ainsi un ski plus sportif tout en permettant un retour par gravité au niveau de l'espace ludique et au col de Marcieu.

Il dessert trois pistes agréables en forêt :

  • La piste bleue des Fontenettes, accessible à gauche à l'arrivée du téléski. C'est une large piste peu pentue offrant un magnifique panorama sur le massif de Belledonne et le Grésivaudan.
  • La piste rouge de la Godille, variante du bas de la piste bleue des Fontenettes, plus pentue. Elle est également en général moins bien enneigée.
  • La piste rouge des Tétras, belle descente accessible à droite à l'arrivée du téléski. Elle présente une pente intéressante et un tracé en forêt agréable. Elle redescend directement au pied du téléski du Grand Essart et ne permet pas de rejoindre le col de Marcieu par gravité.


Image
Situation du téléski du Grand Essart sur le plan des pistes du Col de Marcieu.

Image
Pancarte sur le chalet de vigie affichant le plan et l'ouverture des pistes desservies par le téléski.

Le téléski du Grand Essart est un classique téléski Pomagalski issu de la gamme de gares H avec un retour tension par poulie flottante en amont, configuration on ne peut plus classique à la fin des années 1960 pour les appareils de la firme de Voreppe.
De par sa pente forte, de l'état de la piste de montée souvent médiocre en raison du mauvais enneigement et de sa vitesse élevée, le téléski du Grand Essart fait partie de la famille des téléskis difficiles.

Image
Signalétique avertissant de la difficulté du téléski avant la prise de la perche (en théorie, la pente maximale théorique est de 59 %, donc n'est pas supérieure à 60 %).


Voici donc les caractéristiques de ce téléski :


Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches débrayables : GRAND ESSART
Exploitant : Commune de Saint-Bernard-du-Touvet (régie municipale)
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1969

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit : 720 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 4 m/s
Sens de la montée : Par la gauche
Type de départ : Départ lancé

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1102 m
Altitude amont : 1350 m
Dénivelée : 248 m
Longueur développée : 765 m
Longueur horizontale : 693 m
Pente maximale : 59 %
Pente moyenne : 35,79 %
Temps de trajet : 3 minutes 12 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : H90
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Emplacement motrice : Aval
Puissance développée : 55 kW
Nombre de pylônes : 9
Espacement : 5 s
Dispositif d'accouplement : Douille auto-coinçante

Caractéristiques du câble

Diamètre : 12,2 mm
Composition : 6×7 fils
Âme : Textile
Résistance à la rupture : 9 000 daN


Ligne et infrastructures du téléski du Grand Essart


La gare aval

La gare aval du téléski du Grand Essart est située à 1102 mètres d'altitude en pleine forêt, légèrement excentrée du secteur ludique et de la route du col de Marcieu. On y accède facilement par gravité depuis le col.
Au niveau technique, on retrouve une gare motrice fixe de type H90 assurant également le stockage des perches. La prise de la perche se fait selon un départ dit lancé : depuis la file d'accès au téléski, le skieur franchit une barre métallique souple au sol qui déclenche le départ d'une perche. Grâce à la pente entre cette barre et le départ, le skieur prend de la vitesse et attrape la perche déjà partie, ce qui permet un départ plus agréable du fait que le skieur ne part pas avec une vitesse nulle (la différence de vitesse entre la perche et le skieur est plus faible lors de la prise de la perche).

Image
Vue zoommée de la gare aval depuis le secteur débutant de l'autre côté de la route du col de Marcieu.

Image
Vue d'ensemble du départ du téléski du Grand Essart.

Image
Vue rapprochée de la gare aval depuis la piste rouge des Tétras.

Image
Vue de côté depuis la fin de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue de trois quarts depuis la fin de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue arrière de la gare aval.

Image
Vue de trois quarts de la gare aval.

Image
La gare aval vue en arrivant depuis le col de Marcieu.

Image
Zoom sur la gare aval depuis la piste rouge de la Godille.

Image
La gare vue depuis la file d'accès.

Image
Le départ lancé avec la signalétique Poma d'époque pour expliquer comment embarquer dans cette situation.

Image
Le passage sur la barre souple lance le départ de la perche, ce qui permet au skieur d'embarquer avec une vitesse initiale non nulle contrairement aux départs à l'arrêt classiques.



La ligne

La ligne du téléski du Grand Essart est assez variée et longue au regard de la petite station qu'est le col de Marcieu. Le départ lancé permet un début assez doux avant une première montée accentuée par le pylône 2 qui nous emmène directement dans la portion la plus raide de la ligne. Le pylône 3 radoucit ensuite la pente même si celle-ci reste soutenue jusqu'au pylône 5 qui marque un replat plus franc. Le pylône 6 relance la montée à travers la forêt, légèrement compensée avec le pylône 7 avant que le pylône 8 n'amorce la montée finale. Le skieur n'est libéré qu'au pylône 9 qui amène sur une zone assez plane où il doit lâcher sa perche.

Pomagalski a donc équipé la ligne de neuf pylônes dont 1 compression, 4 supports-compressions et 4 supports :

  • P1 : SC/-
  • P2 : C/-
  • P3 : S/S+Galet latéral
  • P4 : S/SC
  • P5 : S/S
  • P6 : SC/-
  • P7 : S/S
  • P8 : SC/-
  • P9 : S/S


Image
Vue de la ligne au niveau de la gare aval.

Image
Portée vers le pylône 1.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée en forte pente vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Nouvelle forte pente en direction du pylône 7.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Le pylône 9 vu au niveau de l'aire de lâcher pour se diriger vers la piste bleue des Fontenettes.

Image
Aire de lâcher.



La gare amont

La gare amont est située à 1350 mètres d'altitude, sous des falaises en pleine forêt. C'est un simple retour-tension par poulie flottante situé une dizaine de mètres en surplomb de la zone de lâcher des perches.

Image
Vue de la gare amont depuis l'arrivée en zoomant.

Image
Vue d'ensemble de l'emplacement de la gare amont depuis le début de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue de trois quarts depuis le début de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue opposée en partant vers la piste bleue des Fontenettes sur fond des falaises de Chartreuse.

Image
Vue de trois quarts de la gare amont.

Image
Vue rapprochée de la gare amont.



Véhicules et pinces

Le téléski du Grand Essart est équipé de perches du constructeur Pomagalski reliées au câble par des douilles auto-coinçantes.

Image
Une perche.

Image
La canne rétractable et la pince.


Depuis les pistes…

Image
Le pylône 9 vu depuis le début de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue de la ligne depuis l'amont de la piste rouge des Tétras.

Image
Vue opposée.

Image
Vue de côté du pylône 9 et de l'aire de lâcher des perches depuis le début de la piste rouge des Tétras.

Image
La ligne, à travers les arbres, vue depuis la piste bleue des Fontenettes.

Image
En zoomant depuis le même endroit, on aperçoit bien le pylône 5.

Image
La gare aval et le début de la ligne vus depuis la piste rouge des Tétras.



Grand Essart, le grand téléski du col de Marcieu

Le téléski du Grand Essart est la plus longue remontée mécanique et celle qui offre le plus grand dénivelé de la station de ski du Col de Marcieu. Desservant principalement deux descentes dont l'une possède une variante plus difficile sur sa partie basse, il s'adresse aux skieurs ayant déjà un bon niveau. Peu fréquenté, il est parfait pour du ski tranquille en forêt, à l'écart de la fréquentation des grandes stations.
Tant que la station conservera un enneigement correct, notamment grâce au canon qui enneige la piste de montée du téléski, celui-ci devrait continuer à être exploité en hiver.

Image
Grand Essart, un téléski méconnu dans une station de ski iséroise discrète.


Bannière : Bovinant
Texte, photos et mise en page : remontees
Date des photos : 13 janvier 2018.



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :