En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 30/04/2019 et mise à jour le 09/06/2019
(Mise en cache le 10/06/2019)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Valloire
  2. Historique : Du Lac de la Vieille au Grand Plateau
  3. Grand Plateau, entre grand ski et liaison
  4. Ligne et infrastructures du téléski du Grand Plateau
  5. Grand Plateau, un appareil dépassé


Valloire

Valloire est une station de ski située en vallée de la Maurienne, entre 1430 et 2535 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux massifs : le Crey du Quart et la Sétaz.

Grâce au Galibier Thabor, il est possible de rejoindre skis aux pieds le domaine voisin de Valmeinier. L'ensemble est composé de 29 remontées mécaniques (dont 2 télécabines, 16 télésièges et 11 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : Du Lac de la Vieille au Grand Plateau

En 1934, la station de Valloire a été lancée par le Club Alpin Français (CAF), à la même époque que l’ouverture de Val d’Isère par le CAF. Le massif de la Sétaz a été aménagé à partir de 1946 et se développe alors rapidement sous l’initiative d’un exploitant privé.
En 1971, sous l’impulsion de la commune de Valloire, le domaine du Crey du Quart est ouvert. Deux télésièges et trois téléskis sont installés et desservent des pistes sur près de 1000 mètres de dénivelé. Parmi ces 4 téléskis, on retrouve le téléski à perches découplables du Lac de la Vieille. Construit comme les autres appareils par Montaz-Mautino, cet appareil dessert les pistes en altitude sans avoir à redescendre au Pré Rond pour emprunter le télésiège du Crey du Quart. L’année suivante, le téléski des Citres est construit entre le Pré Rond et le téléski du Lac de la Vieille et constitue ainsi un axe secondaire permettant aux bons skieurs d’éviter le télésiège du Crey du Quart pour skier sur les pistes d’altitude du massif. Notons que le téléski des Citres est rapidement démonté et installé plus haut sur le domaine en tant que téléski du Château Ripaille.
En 1974, Valloire se relie avec Valmeinier par le Crey du Quart grâce à la mise en service d’un télésiège et d’un téléski sur le versant de Valmeinier.

Image
Plan des pistes de Valloire en 1971-1972. Le téléski du Lac de la Vieille est surligné en rouge (© ski-valloire.net).

Image
Plan des pistes de Valloire en 1972-1973. Le téléski des Citres a été rajouté en dessous du Lac de la Vieille (© ski-valloire.net).

Image
La fin de la ligne du téléski du Lac de la Vieille (© ski-valloire.net).


En 1982, quelque temps après le rachat des installations de la Sétaz par la commune, deux télésièges sont installés pour rallier le sommet du Crey du Quart depuis le massif de la Sétaz : le Montissot et le Colérieux. Montissot prenait son départ à proximité de la gare aval du téléski de Cornafond et remontait jusqu’au départ du télésiège de Colérieux, situé environ 400 mètres de dénivelé plus haut. Le télésiège de Colérieux, quant à lui, reliait Montissot au sommet du secteur du Crey du Quart.

Image
Plan des pistes de Valloire en 1982-1983. On remarque la mise en service des télésièges de Montissot et de Colérieux (© ski-valloire.net).


Au fil des années, la fréquentation au téléski du Lac de la Vieille croît et les files d’attentes sont toujours très longues à son départ. C’est pourquoi en 1994 la régie touristique de Valloire décide de le remplacer par un télésiège fixe 4 places sur le même tracé afin d’augmenter le débit, ainsi que le confort sur un axe très utilisé par les skieurs débutants.

Image
Le plan des pistes de Valloire en 1997-1998 avec le téléski du Grand Plateau représenté (© plan Atelier Novat).

Image
L’arrivée du télésiège de Montissot avec les départs du téléporté de Colérieux et du téléski du Grand Plateau (© ski-valloire.net).


La même année, il est décidé d’agrandir le domaine skiable vers le secteur du Grand Plateau. Pour desservir ce nouvel espace de ski, le téléski du Lac de la Vieille est reconditionné et renommé pour l’occasion « Grand Plateau ». Trois pistes sont alors créées, puis un nouveau point de liaison vers Valmeinier 1850 est ouvert depuis l’arrivée de ce téléski suite à la mise en service du télésiège des Inversins sur Valmeinier en 2001.


Grand Plateau, entre grand ski et liaison

Le téléski du Grand Plateau est situé sur la partie haute du massif du Crey du Quart. Il dessert une grande diversité de pistes, allant de la piste bleue à la noire.
Grand Plateau constitue également l’un des deux seuls accès directs à la station de Valmeinier 1800 via la piste bleue de la Combe Orsière depuis Valloire. Il s’agit, avec le télésiège de la Brive 2, de l’un des deux choix d’accès à Valmeinier 1800 en arrivant du massif de la Sétaz via le télésiège fixe de Montissot.

Le téléski du Grand Plateau dessert une belle variété de pistes, tant sur le versant de Valloire que de Valmeinier :

Versant Valloire :
  • La piste bleue du Primevère.
  • La piste bleue des Selles.
  • La piste rouge de Gerboise.
  • La piste noire de Méregers.

Versant Valmeinier :
  • La piste bleue de la Combe Orsière.
  • La piste noire de Cotérieux.

Image
Situation du téléski du Grand Plateau sur le plan des pistes de Valloire.



Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : GRAND PLATEAU
Maître d'œuvre : CNA
Maître d’ouvrage : RÉGIE TOURISTIQUE DE VALLOIRE
Exploitant : SEM DE VALLOIRE
Constructeur : GMM (Gimar Montaz-Mautino)
Année de construction : 1994

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,9 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2110 m
Altitude amont : 2487 m
Dénivelée : 377 m
Longueur développée : 1340 m
Pente maximale : 55 %
Temps de trajet : 5 minutes 44 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : H210
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Asynchrone
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Tension nominale : 6000 daN
Masse du contrepoids : 6000 kg
Nombre de pylônes : 15

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 184
Espacement : 4 secondes
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coinçantes Montaz-Mautino



Ligne et infrastructures du téléski du Grand Plateau

La gare aval

La gare aval du téléski débrayable du Grand Plateau est située à 2110 mètres d’altitude, non loin du départ du télésiège de Colérieux.
Nous retrouvons une station motrice fixe de type H210 fournie par Pomagalski qui assure aussi le stockage des perches dans une glissière.

Image
La gare aval dans son environnement depuis le télésiège de Colérieux.

Image
Zoom sur la gare aval.

Image
La gare aval vue de la piste rouge de Gerboise.

Image
Vue de côté.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue en contre-plongée.

Image
En remontant vers la gare aval.

Image
Vue de plus bas depuis la piste rouge du Mulot.

Image
Vue de profil.

Image
La poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski du Grand Plateau est assez longue, avec ses 1340 mètres. A la sortie de la gare aval, la pente est plate jusqu’au pylône 1, situé quelques mètres seulement après la prise de la perche. Ce dernier imprime une première côte, en pente régulière, jusqu’au pylône 2 qui remet le câble à plat. Le troisième ouvrage imprime une seconde côte, radoucie au passage du pylône suivant. La pente reste ensuite régulière jusqu’au pylône 9 qui impulse la dernière montée, entrecoupée par deux replats entre les pylônes 10-11 et 12-13. La pente la plus forte du tracé se trouve entre les pylônes 13 et 14. Le lâcher de la perche s’effectue sous le pylône 15.

GMM a équipé la ligne de 15 pylônes :
  • P1 : C/-
  • P2 : S/S+Dispositif d’aide à la réduction de la largeur de la voie
  • P3 : C/-
  • P4 : S/S
  • P5 : SC/-
  • P6 : SC/SC
  • P7 : SC/SC
  • P8 : S/SC
  • P9 : C/-
  • P10 : S/SC
  • P11 : SC /-
  • P12 : S/SC
  • P13 : C/-
  • P14 : S/S
  • P15 : S incliné afin de modifier la largeur de la voie/S incliné pour modifier la largeur de la voie

Image
Ligne depuis la gare aval.

Image
P1.

Image
Portée vers le pylône 2.

Image
P2.

Image
Portée vers le pylône 3.

Image
P3.

Image
Portée vers le pylône 4.

Image
P4.

Image
Portée vers le pylône 5.

Image
P5.

Image
Portée vers le pylône 6.

Image
P6.

Image
Portée vers le pylône 7.

Image
Le pont enjambant la piste bleue des Selles.

Image
P7.

Image
Portée vers le pylône 8.

Image
P8.

Image
Portée vers le pylône 9.

Image
P9.

Image
Portée vers le pylône 10.

Image
P10.

Image
Portée vers le pylône 11.

Image
P11.

Image
Portée vers le pylône 12.

Image
P12.

Image
Portée vers le pylône 13.

Image
P13.

Image
Portée vers le pylône 14.

Image
P14.

Image
Portée vers le pylône 15.

Image
P15.



La gare amont

La gare amont est située à 2487 mètres d’altitude. De ce point, de nombreuses pistes sont accessibles, soit pour revenir au départ du téléski soit pour basculer sur Valmeinier par la piste bleue de la Combe Orsière ou la noire de Cotérieux.
Au niveau technique, on retrouve une poulie flottante tendue par un câble dévié par un poussard tubulaire et faisant une boucle au niveau du contrepoids en béton.

Image
La gare amont vue de l’aire de lâcher des perches.

Image
Vue de trois quarts.

Image
Vue de profil.

Image
Vue de plus bas.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Vue de l’autre côté.

Image
Vue éloignée de la gare amont depuis la piste noire des Méregers.

Image
Zoom sur la gare amont depuis la piste bleue du Crocus.

Image
Le poussard.

Image
Le contrepoids.



Véhicules et pinces

Le téléski du Grand Plateau est équipé de 184 perches télescopiques, reliées au câble par une douille auto-coinçante.

Image
Une perche en ligne.

Image
Une douille auto-coinçante au passage du pylône 3.



Autres vues…

Image
Le dernier pylône et la zone de lâcher de la perche vus depuis la gare amont.

Image
La ligne au niveau du pylône 14.

Image
La fin de la ligne vue de la piste bleue du Crocus.

Image
La ligne entre les pylônes 7 et 10.

Image
La ligne entre les pylônes 6 et 7.

Image
La partie basse de la ligne.

Image
La ligne à partir du pylône 3.

Image
Retour sur le pylône 1.

Image
Le début de la ligne, entre les pylônes 1 et 2 vu en contre-plongée depuis le départ de la piste rouge du Mulot.



Grand Plateau, un appareil dépassé

Le téléski du Grand Plateau est donc un appareil ayant à la fois un rôle de desserte de ski propre sur le secteur homonyme et de liaison avec la station de Valmeinier 1800. Ainsi, le cumul de ces deux rôles confère au téléski du Grand Plateau une fréquentation importante tout au long de la saison. Il arrive même fréquemment que cet appareil sature en période de vacances scolaires.
Actuellement, le téléski du Grand Plateau est dépassé par son rôle. Un remplacement, probablement par la réutilisation de l’ancien télésiège de Montissot est à l’étude pour 2020 ou 2021. Affaire à suivre !

Image
Grand Plateau, un téléski important mais sous dimensionné...


Je tiens à remercier 91@g pour les photos, le site ski-valloire.net ainsi que Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : 91@g
Date des photos : 12 février 2019.



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :