En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKD du Lac Blanc

Le Lac Blanc

Montaz Mautino

T2 ES
Description rapide :
Le téléski desservant la zone la plus technique de la station du Lac Blanc.

Année de construction : 1974

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : fan2montagne73
Section écrite le 29/12/2017 et mise à jour le 03/01/2018
(Mise en cache le 03/01/2018)

Image



Au sommaire de ce reportage :


  1. La station du Lac Blanc
  2. Historique du secteur du Calvaire
  3. Le téléski du Lac Blanc, la desserte d'un secteur engagé
  4. Les infrastructures de la ligne
  5. Autres photos
  6. Le téléski, un appareil vieillissant


La station du Lac Blanc

La station du lac Blanc est située à cheval entre les communes du Bonhomme et d'Orbey, à quelques encablures du col du Bonhomme et du Calvaire. Le domaine tire son nom du lac situé en contrebas des pistes.

Le domaine skiable se compose de 14 pistes et 7 remontées mécaniques, pour un total de 14 km de pistes de tous nivaux. Il peut se décomposer en deux parties : le secteur Vallon, plus engagé, comporte principalement des pistes rouges et un une seule bleu (la seule de la station) ; le Calvaire, plus doux, qui est plus réservé aux débutants. Il est également possible de skier en nocturne sur tout le secteur du Vallon (Sauf téléski Tinfronce). Une grande partie de la station est équipée d'enneigeurs. Le domaine skiable s'étend de 840 à 1200 mètres d'altitude avec un dénivelé maximum de 360 mètres.

La station est facilement accessible depuis Colmar (Via Kaysersberg) et deux parkings sont disponibles pour les skieurs : un premier à 900 mètres au "Vallon" et un second à la maison du Lac Blanc à 1200.

Image
Cliquez pour accéder à la présentation de la station en BDD.


Historique du secteur du Calvaire

On ne sait que très peu de chose quant aux éléments clé de la création de la station ; pour cette partie, nous allons donc faire un bond vers le début des années 1970...

Le premier téléski du secteur du Calvaire fut construit en 1971 : Carrefour I. Cet appareil, construit par Montaz-Mautino, dessert le col du Calvaire au sommet du domaine, situé à 1200 mètres d'altitude. Il permet de joindre le télésiège de Montjoie ainsi que les pistes du Vallon.

Le téléski du Lac Blanc fut le second appareil du secteur ; sa construction remonte à 1974. Le domaine, offrait alors pour la première fois de son histoire une piste noire, élément fort apprécié des skieurs.

Le téléski de Carrefour I fut doublé en 1977 par un autre téléski de même marque, surnommé assez justement Carrefour II. La paire de téléskis offrent deux pistes vertes passant à travers un magnifique bois et croisant le départ des pistes de ski de fond.

Un autre appareil débutant fit son apparition en 1982, le téléski Baby. Directement accessible depuis le parking et le jardin d'enfants, il constitue un excellant espace pour apprendre à skier en toute tranquillité.

Enfin, un dernier appareil a fait son apparition en 1985 : le téléski des Bichettes ou téléski École. Ce dernier a étendu d'avantage la surface et le nombre de pistes réservés aux débutants. Le domaine compte depuis, un total de 7 pistes sur le secteur du Calvaire : 1 noire, une rouge et cinq vertes.

Le téléski du Lac Blanc, la desserte d'un secteur engagé

Le téléski du Lac Blanc est situé à l'extrême est du domaine skiable, à quelques centaines de mètres à vol d'oiseau du lac du même nom. On y accède par les téléskis de Carrefour I et II, qui constituent la desserte la plus aisée et directe ; ou encore par le téléski Baby via la forêt et le téléski des Bichettes, mais cet itinéraire reste en sous-bois, donc peu accessible aux débutants. Le seul moyen d'emprunter cet appareil est de le redescendre par une des pistes qu'il dessert ; en outre, il sert uniquement à remonter les skieurs, et ne sert en aucun cas d'appareil de liaison.
Une fois en bas du téléski, vous n'avez d'autres choix que de remonter, à moins de vouloir randonner jusqu'au lac blanc en ski de randonnée, qui constitue un très beau parcours très sauvage.
Enfin, l'appareil est réservé à un public des très bons skieurs du fait de ces pistes pentues et d'une montée escarpée, ce qui lui vaut le titre de "téléski difficile".

Image
La piste de Blanche-Crête, desservie par le téléski.

Image
La localisation du téléski sur le plan des pistes.


Le téléski dessert donc les pistes suivantes :



  • Combe : unique piste noire de la station, celle-ci longe le téléski sur toute sa longueur et sa partie "technique" se résume à un mur de 200 à 300 mètres de long. De plus, la piste n'est pas souvent damée et comporte de nombreuses bosses, la rendant quelques fois impraticable.
  • Blanche-Crête : piste rouge située sur la droite du téléski (la droite depuis la ligne). Elle débute en se partageant avec la piste verte des Bichettes, avant de la quitter à mi-chemin et d'attaquer, au niveau du virage, le mur. Il est beaucoup plus court que celui de la Combe. Cependant, n'étends pas enneigée artificiellement, la neige y est excellente et les paysages y sont très sympathiques.
  • Bichettes : piste verte qui se partage avec Blanche-Crête sur toute sa longueur. Au terme de la piste, il faut s'enfoncer dans un bois pour y trouver le téléski éponyme.


Résumons à présent quelques caractéristiques techniques :

Caractéristiques administratives :

TKD - Téléski à perches débrayables : LAC BLANC
Exploitant : Lac-Blanc Tonique SA
Constructeur : MONTAZ-MAUTINO
Année de construction : 1974

Caractéristiques d’exploitation :

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 800 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 3,70 m/s
Sens de la montée : Par la droite

Caractéristiques géométriques :

Altitude aval : 1090 m
Altitude amont : 1200 m
Dénivelée : 110 m
Longueur développée : 475 m
Temps de trajet : 2 minutes
Pente maximale : 49 %

Caractéristiques techniques :

Emplacement motrice : Aval
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 5

Les infrastructures de la ligne

La gare aval

La gare aval du téléski du Lac Blanc est située à 1090 mètres d'altitude. Comme indiqué ci-dessus, la remontée n'est joignable que par une des pistes qu'elle dessert. On retrouve ici une gare Montaz-Mautino T50 muni d'un groupe moteur au-dessus de la poulie motrice ainsi que d'un panneau de plexiglas recouvrant la glissière et la poulie, afin d'éviter le givre.

Image
Une vue lointaine de la gare depuis la piste de Blanche-Crête.

Image
On se rapproche pour observer plus le paysage que la gare...

Image
Recentrons-nous sur la gare à présent.

Image
Une vue de 3/4 éloignée.

Image
On l'approche de face.

Image
Une vue globale de profil.

Image

Image
La glissière depuis la file d'attente.

Image
Un 3/4 en contre-plongée, on remarque aussi le panneau "téléski difficile".

Image
Un zoom sur la poulie motrice et le groupe moteur.

Image
Un zoom sur la poulie motrice, avec des stalactites, témoins de la rudesse du climat.


La ligne

La ligne du téléski du Lac Blanc est assez courte mais assez pentue sur sa moitié inférieure. Elle débute par un faux-plat de la gare jusqu'au pylône P1. Ce dernier, en compression, fait passer la déclivité à 49 %, qui ne cessera qu'au niveau du pylône P4. Après le virage du pylône P4, la ligne évolue en faux-plat montant jusqu'à la gare amont.

Le téléski du Lac Blanc compte 5 pylônes dont 1 compression, 2 supports, 1 virage et 1 support-compression, équipés ainsi :


  • P1 : C / -
  • P2 : S / -
  • P3 : S / SC
  • P4 : Virage à gauche / virage à droite
  • P5 : S / S


Image
Portée gare aval à P1, on aperçoit la pente qui nous attend.

Image
Le P1 dans son intégralité.

Image
Un zoom sur la poulie en compression.

Image
Portée P1 à P2, très raide.

Image
Pylône P2, qui est précédé d'un replat, accentuant la difficulté.

Image
La tête du pylône P2.

Image
La portée P2 à P3.

Image
Pylône P3, seul de la ligne à être en support/compression.

Image
La courte portée P3 à P4, qui nous conduit au virage.

Image
Le virage du pylône P4 de dessous.

Image
Le pylône P4 depuis la piste de la Combe.

Image
Portée P4 à P5.

Image
Pylône P5, dernier de la ligne.

Image
La dernière portée jusqu'à la gare amont.

Image
L'arrivée en gare amont, on remarquera que le lâcher s'effectue sur une petite butte.


La gare amont

La gare amont du téléski du Lac Blanc est située à 1200 mètres d'altitude, au sommet du domaine skiable du Lac Blanc. Depuis cette gare, on peut redescendre en direction de la gare aval ou, au contraire, redescendre vers le bas du domaine, au Vallon. Au niveau technique, on retrouve ici une gare Montaz-Mautino LSP4T tension, qui a pour avantage de pouvoir loger un contrepoids dans son pied central. On remarquera aussi que la gare a été repeinte en vert (entre 2010 et 2015), afin de s'accorder avec le paysage et le reste de la remontée.

Image
L'arrivée en gare.

Image
Une vue lointaine depuis les gares amont des téléskis de Carrefour I et II.

Image
Une vue de 3/4.

Image
La gare de profil.

Image
Un autre 3/4, en redescendant vers la piste de la Combe. On remarque qu'un technicien est en train de réparer la gare.

Image
La gare depuis la piste.

Image
Un zoom sur la poulie retour-tension et son lorry.

Image
Les poulies d'entrée de gare et le pilier central.


Autres photos

Pistes desservies

Image
La Combe.

Image
Le mur principal de cette piste (même si la photo écrase un peu).

Image
Blanche-Crête.

Image
Le haut de la piste.

Image
La partie basse de Blanche-Crête depuis la gare aval.


Autres vues

Image
La ligne entre le P5 et la gare amont.

Image
La tête du pylône P3 sur un fond de ballons Vosgiens...


Le téléski, un appareil vieillissant

Construit il y a près de 45 ans, le téléski du Lac Blanc est à bout de souffle ! En effet, il est systématiquement en panne une fois ou plus par jour, et n'arrive plus à gérer le flot de skieurs arrivant sur ces pentes. De plus, sa position est assez importante au sein du domaine, car il dessert la seule piste noire de la station. Cet appareil et ce secteur méritent donc mieux ; un nouveau téléski serait le bienvenu et mettrait un terme aux soucis techniques qui sont monnaie courante dans ce secteur...

Image
Le téléski du Lac Blanc, un appareil d'un autre temps...


Je remercie Bovinant pour la bannière.

Photos et textes : fan2montagne73
Bannière : Bovinant
Date de prise de vues : 17 décembre 2017



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :