En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

 TKD du Lancherau & des Têtes

Saint-Jean-d'Aulps (Roc d’enfer)

Poma

T1 HS
Mise en service en : 1983 / 1973
Fin de service en : 2015

Suivre la discussion sur le forum


Localisation(s)
Photo

Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 08/01/2017 et mise à jour le 18/02/2017
(Mise en cache le 18/02/2017)

Image



Au sommaire de ce reportage :

  1. Saint Jean d’Aulps-La Grande Terche
  2. Historique : l’aménagement du domaine skiable d’altitude de Saint Jean d’Aulps
  3. Lanchereau-Têtes, l’axe central du domaine
  4. Ligne et infrastructures des téléskis du Lanchereau et des Têtes
  5. Lanchereau-Têtes, des téléskis anciens et peu adaptés


Saint Jean d’Aulps-La Grande Terche

La Grande Terche est une station de ski implantée à 940 mètres d’altitude sur la commune de Saint Jean d’Aulps.
Reliée à la station voisine de Bellevaux-La Chèvrerie, elle propose un domaine composé de 14 remontées mécaniques desservant 50 kilomètres de pistes (dont 2 noires, 10 rouges, 11 bleues et 6 vertes) entre 900 et 1800 mètres d'altitude. Tout comme sa voisine, Saint Jean d’Aulps fait partie du regroupement des Portes du Soleil et est accessible en ski bus depuis les autres stations qui composent ce domaine (Avoriaz, Morzine, etc…).

Image
^^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Historique : l’aménagement du domaine skiable d’altitude de Saint Jean d’Aulps

En 1969, deux téléskis ont été construits à La Moussière d’En Haut, au niveau de l’actuel départ des pistes de la station de la Grande Terche.
Il a fallu cependant attendre 4 ans avant la réalisation du premier agrandissement de ce petit domaine. En effet, en 1973 la commune reprenait la station de la Grande Terche et engageait la réalisation d’un domaine skiable en altitude grâce à la construction du télésiège débrayable de la Grande Terche. Partant de 945 mètres d’altitude et rejoignant le plateau de la Grande Terche à 1500 mètres d’altitude, cet appareil desservait une très longue piste rouge en forêt. La même année, le téléski des Têtes a été installé au départ du plateau de la Grande Terche pour rejoindre l’altitude de 1730 mètres et donnait accès à quelques pistes bien enneigées.
Puis en 1975, le premier téléski dédié à la clientèle débutante sur le plateau de la Grande Terche a été construit : le téléski de la Terchette est né !

Image
Le départ du télésiège de la Grande Terche.

Image
Multi-vues présentant en haut la gare aval du téléski des Têtes et en bas à droite celle du téléski fixe de la Bray, construit en 1976 (D.R).

Image
Le début de la ligne du téléski des Têtes. Juste derrière, on remarque le téléski de la Bray et la gare amont du téléporté de la Grande Terche (D.R).


En 1979, le domaine skiable de Saint Jean d’Aulps a été largement agrandi par l’amont avec l’installation des télésièges à pinces fixes de Graydon et de Chargeau. Le premier desservait une piste bleue et une piste rouge dans la combe de Graydon, proposant de larges pentes bien enneigées, tandis que le second permettait de remonter au sommet du téléski des Têtes et ainsi de basculer sur le versant où est situé la station. Dès la construction de ces appareils, les stations de Saint Jean d’Aulps et de Bellevaux-La Chèvrerie avaient projeté une liaison skis aux pieds.

Image
L’aire de départ des télésièges de Graydon et de Chargeau,situé juste derrière (cliquez sur les noms des appareils pour afficher les reportages dédiés à ces
installations).


L’année suivante, le télésiège de la Grande Terche évoluait en télécabine à 4 places. Le débit de l’appareil était ainsi doublé, en ayant seulement besoin d’adapter la mécanique en gare existante conçue pour des véhicules équipés de mono-pinces S aux doubles pinces S.

Image
Vue aérienne de la gare amont de la télécabine de la Grande Terche.


En 1983, le débit insuffisant du téléski des Têtes a obligé l’exploitant du domaine skiable à le doubler par la gauche avec le téléski du Lanchereau. Malgré une augmentation de débit, il était toujours aussi difficile d'accéder à la combe de Graydon depuis le plateau des Têtes car elle était accessible par des téléskis classés difficiles en raison de la pente importante de leurs tracés.
Enfin, en 1988, la télécabine de la Grande Terche a été remplacée par une télécabine débrayable 6 places, soit un an après l’ouverture du circuit Roc d’Enfer avec la station voisine de Bellevaux-La Chèvrerie.

Image
La gare aval de la télécabine de la Grande Terche en 2016 (cliquez sur l’image pour afficher le reportage dédié à cette installation).



Lanchereau-Têtes, l’axe central du domaine

Les téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient situés au-dessus du plateau de la Grande Terche. Ils permettaient de hisser les skieurs vers la combe de Graydon depuis le sommet de la télécabine de la Grande Terche venant de la station. Cette combe de Graydon est un secteur essentiel du domaine de Saint Jean d’Aulps car les skieurs l’apprécient beaucoup pour ses longues pentes très bien enneigées et il permet aussi de basculer sur la station de Bellevaux-Chèvrerie.
Ainsi, les téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient beaucoup utilisés pour rejoindre cette partie du domaine. Néanmoins, en plus de ce rôle de liaison, les téléskis desservaient aussi deux pistes situées sur la gauche de leurs tracés.

Les téléskis du Lanchereau et des Têtes desservaient donc trois pistes :

  • La piste bleue des Têtes. C’était un itinéraire un peu plus long mais plus facile permettant d’éviter la piste rouge située juste à côté. Elle se terminait aux départs des téléskis.
  • La piste rouge des Têtes, longeant les téléskis sur leur gauche. Partant du sommet des téléskis, elle arrivait au niveau de la gare amont du téléski des Esserailloux.
  • La piste rouge de Chargeau, permettant de basculer sur la combe de Graydon.

Image
Situation des téléskis du Lanchereau et des Têtes sur le plan des pistes du Roc d’Enfer.


Les téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient des appareils fournis par Poma. Têtes était un appareil tout à fait classique des années 1970 mais son voisin le Lanchereau était à l’origine un téléski de type « J », équipé de balanciers à la place des traditionnelles poulies montée sur les pylônes. Ce système difficile à entretenir à fini par être démonté quelques temps après sa mise en service.

Image
Publicité de Poma présentant sa nouvelle gamme J. On remarque la gare amont du téléski du Lanchereau en haut à gauche et sûrement sa gare aval en bas
à droite.



Voici les caractéristiques de ces téléskis :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : LANCHEREAU | TÊTES
Maitre d'œuvre : DDE 74
Maitre d'ouvrage : COMMUNE DE SAINT JEAN D’AULPS
Exploitant : SIVU ROC D’ENFER
Constructeur : POMAGALSKI
Année de construction : 1983 | 1973

Caractéristiques d’exploitation

Saison d’exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 900 personnes/heure | 700 personnes/heure
Vitesse d’exploitation : 3,6 m/s | 3,5 m/s
Sens de la montée : Par la droite | Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1505 m
Altitude amont : 1736 m
Dénivelé : 231 m
Longueur développée : 882 m |932 m
Portée la plus longue : 99 m | 99 m
Pente moyenne : 26 % | 27 %
Pente maximale : 46 % | 47 %
Temps de trajet : 4 minutes 10 secondes | 4 minutes 20 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare motrice : H100 Pomagalski
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Électrique
Puissance développée : 92 kW | 44 kW
Type de gare retour : Lâcher sous poulie Poma | Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Hydraulique | Contrepoids
Nombre de pylônes : 14 | 14

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules/suspentes : 123 | 103
Masse à vide : 13 kg | 11 kg
Charge utile :80 kg | 80 kg
Espacement : 4 secondes | 5 secondes
Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante Poma


Ligne et infrastructures des téléskis du Lanchereau et des Têtes

Les gares aval

Les gares aval des téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient situées à 1505 mètres d’altitude, au cœur du front de neige du plateau de la Grande Terche et juste à côté du départ du téléski de la Bray.
On retrouvait deux gares motrices fixes, de type H100 de Poma.

Image
Approche des gares aval depuis l’arrivée de la télécabine de la Grande Terche.

Image
Les gares aval vues de trois quarts avant.

Image
Vue arrière de la station de départ du téléski du Lanchereau.

Image
La gare du téléski des Têtes de profil.

Image
Vue de trois quarts arrière.


Au niveau technique, les gares aval assuraient aussi la mise en mouvement du câble grâce à un moteur électrique de 44 kW pour les Têtes et de 92 kW pour le Lanchereau. Le moteur était directement monté sur un réducteur et relié à ce dernier par des courroies. Ce réducteur réduisait la vitesse de rotation donnée par le moteur pour la transmettre à la poulie motrice, placée juste en-dessous.

Image
L’ensemble moteur-réducteur-poulie motrice du téléski du Lanchereau.

Image
La sortie de la gare aval du téléski du Lanchereau.

Image
Retour sur les gares aval.



Les lignes

Les lignes des téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient de longueur moyenne mais étaient assez difficiles en raison de leur pente importante à plusieurs reprises. A la sortie des gares aval, une courte et faible pente était traversée. Les pylônes 1 remettaient le câble à plat avant la première forte pente de la ligne, imprimée par les pylônes 2. Les pylônes 5 et 4 imprimaient le premier virage à droite des lignes et renforçaient encore la pente.
Les ouvrages 6 et 5 réduisaient l’inclinaison du câble avant le deuxième virage des lignes. Puis, une partie plate était traversée. Le troisième virage, déviant la ligne sur la gauche imprimait la dernière montée des téléskis avant l’arrivée.
Pour le téléski des Têtes, la pente décroissait à partir de son pylône 12. A l’inverse, la pente du téléski du Lanchereau reprenait un peu d'importance pour passer la butte où se trouvait l'arrivée de l'appareil.

Poma avait ainsi équipé la ligne du téléski du Lanchereau de 14 pylônes, dont 3 virages :

  • P1 : S+Dispositif d’aide à l’augmentation de la largeur de la voie/SC
  • P2 : C/-
  • P3 : SC/SC
  • P4 : S/- | S+Virage endroit
  • P5 : Virage envers/S+Virage endroit
  • P6 : S/S
  • P7 : S/-
  • P8 : Virage envers/S+Virage endroit
  • P9 : SC/SC
  • P10 :S+Virage endroit/S+Virage envers
  • P11 : C/-
  • P12 : S/S
  • P13 : S+Dispositif d’aide à la réduction de la largeur de la voie/S
  • P14 : S/S

Poma avait ainsi équipé la ligne du téléski des Têtes de 14 pylônes, dont 3 virages :

  • P1 : S/SC
  • P2 : C/-
  • P3 : S/SC
  • P4 : S+Virage endroit/Virage envers
  • P5 : Virage envers/S+Virage endroit
  • P6 : S/S
  • P7 : S+Virage endroit/S+Virage envers
  • P8 : SC/SC
  • P9 : S/-
  • P10 :Virage envers/S+Virage endroit
  • P11 : C/-
  • P12 : S/SC
  • P13 : S/S
  • P14 : S/S incliné pour augmenter la largeur de la voie


Image
Les lignes depuis l’arrivée de la télécabine de la Grande Terche.

Image
Les pylônes 1.

Image
Portée vers les pylônes 2.

Image
Les pylônes 2.

Image
Portée vers les pylônes 3.

Image
Les pylônes 3.

Image
Portée vers les pylônes 4.

Image
Les pylônes 4 et 5 du téléski du Lanchereau et le P4 de celui des Têtes.

Image
Vue arrière.

Image
Les pylônes 6 et 5.

Image
Portée vers les pylônes 7 (pour Lanchereau) et 6 (pour Têtes).

Image
Le deuxième virage.

Image
Les pylônes 9 et 8.

Image
Portée plate avant le troisième virage des téléskis.

Image
Le troisième virage.

Image
Les pylônes 11.

Image
Les pylônes 12.

Image
Les pylônes 13.

Image
Portée vers les pylônes 14.

Image
P14 du téléski du Lanchereau.

Image
P14 du téléski des Têtes.



Les gares amont

Les gares amont étaient situées à 1736 mètres d’altitude, à proximité de l’arrivée du télésiège du Chargeau. De ce point, on accédait facilement à la combe de Graydon par la piste rouge du Chargeau.
Au niveau technique, on retrouvait un lâcher sous poulie Poma pour Lanchereau et une poulie flottante montée sur un poussard en treillis pour Têtes. Elles assuraient le retour-tension du câble par un vérin hydraulique pour le premier et par un contrepoids pour le second.

Image
Le lâcher sous poulie du téléski du Lanchereau depuis l’aire de lâcher de l’appareil.

Image
Vu de profil.

Image
Vu de plus loin. On remarque derrière la zone de lâcher des perches du téléski des Têtes

Image
La poulie flottante du téléski des Têtes.

Image
L’emplacement des deux gares amont depuis le début de la piste rouge du Chargeau.



Véhicules et pinces

Les téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient équipés respectivement de 123 et 103 perches télescopiques. Elles étaient reliées aux câbles par des douilles auto-coinçantes.

Image
Une perche du téléski du Lanchereau prête à sortir de la gare aval.



Lanchereau-Têtes, des téléskis anciens et peu adaptés

Les téléskis du Lanchereau et des Têtes étaient des appareils faisant partie de la chaîne de 3 remontées mécaniques donnant accès au sommet du domaine skiable et à la liaison vers La Chèvrerie. En plus de leurs âges importants, leurs débits étaient assez limités. Mais le plus gros problème de ces appareils était leur confort. En effet, en raison de la présence de trois virages et de deux fortes pentes sur la ligne, le tracé était difficile à négocier pour les skieurs novices. C’est pourquoi en 2015, les téléskis du Lanchereau et des Têtes ont été remplacés par le télésiège fixe des Têtes sur un tracé direct, en reprenant l’arrivée des téléskis et un départ décalé sur la droite.

Image
Lanchereau-Têtes, un axe vétuste remis à niveau en 2015 pour faciliter l’accès aux pistes d’altitude depuis le plateau de la Grande Terche.



Je tiens à remercier Rodo_Af pour les photos du téléski, monchu pour ses clichés historiques et Bovinant pour la bannière.

Bannière : Bovinant
Texte et mise en page : Alspace
Photos : Rodo_Af
Date des photos : 17 et 27 février 2010.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :





Contact - Mentions Légales - Cookies
Site déclaré à la CNIL sous le numéro 1173095
Page générée en 0.34295 secondes. 46 requete(s).
106 membres connectés sur les forums
Valid XHTML 1.0 Transitional 
©2003-2017 - www.remontees-mecaniques.net - Tous droits réservés