En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKD du Sommarel

Le Dévoluy

Poma

T2 HS
Année de construction : 1968
Fin de service en : 2013

Remplacé par l'appareil suivant : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : alspace
Section écrite le 29/03/2020 et mise à jour le 07/04/2020
(Mise en cache le 07/04/2020)

Image



Au sommaire de ce reportage :
  1. Le Dévoluy
  2. Sommarel, entre ski propre et accès au sommet du domaine
  3. Ligne et infrastructures du téléski du Sommarel
  4. Sommarel, un téléski obsolète…


Le Dévoluy

Le Dévoluy est une station de ski située dans les Hautes-Alpes, entre 1470 et 2500 mètres d'altitude. Elle a la particularité d'être étalée sur deux villages séparés par le domaine skiable : Superdévoluy et la Joue du Loup.

L'ensemble est composé de 20 remontées mécaniques (dont 1 Télémix, 5 télésièges et 14 téléskis), qui desservent 85 pistes totalisant 150 kilomètres de pistes.

Image
^ Découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur le logo ^^


Sommarel, entre ski propre et accès au sommet du domaine

Le téléski du Sommarel a été construit en 1968 dans la continuité du tracé du remonte-pente du Clos des Martins, afin d’élever le sommet du domaine skiable du Dévoluy à près de 2400 mètres d’altitude.
En 1980, le sommet du domaine skiable a été réhaussé à 2510 mètres d’altitude grâce à la mise en service du téléski de la Pierra. Cet appareil était accessible par gravité depuis l’arrivée du téléski du Sommarel.
Malgré la mise en service du télésiège de Pélourenq en 2008, Sommarel restait accessible uniquement par le téléski du Clos des Martins depuis la station de Superdévoluy, ou par gravité depuis le sommet du téléski de la Pierra ou du télésiège de la Festoure.

Le téléski du Sommarel était donc situé sur le secteur du même nom, sur les hauteurs de la station de Superdévoluy. Il desservait deux pistes rouges qui revenaient à son départ ainsi que le téléski de la Pierra. Sommarel permettait également de basculer sur le versant de la Festoure par la piste de la Chaume.

Le téléski du Sommarel desservait les pistes suivantes :
  • La piste rouge du Sommarel.
  • La piste rouge du Chamois.
  • La piste rouge de la Chaume qui permettait de basculer sur le versant de la Festoure.
  • La partie basse de la piste noire de la Galaxie, rejoignant le téléski de la Pierra.

Image
Situation du téléski du Sommarel sur le plan des pistes du Dévoluy (© plan Atelier Pierre Novat).



Voici donc les caractéristiques de ce téléski :

Caractéristiques administratives

TKD-Téléski à perches découplables : SOMMAREL
Maître d'œuvre : BRIAN M
Maître d’ouvrage : SRM SUPERDEVOLUY
Exploitant : DSD (DÉVOLUY SKI DÉVELOPPEMENT)
Constructeur : POMA
Année de construction : 1968
Année de démontage : 2013

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 650 personnes/heure
Vitesse d'exploitation maximale : 4,5 m/s
Sens de la montée : Par la gauche

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 1995 m
Altitude amont : 2387 m
Dénivelée : 392 m
Longueur développée : 1805 m
Portée la plus longue : 167 m
Pente moyenne : 22 %
Pente maximale : 57 %
Temps de trajet : 6 minutes 42 secondes

Caractéristiques techniques

Type de gare aval : B
Emplacement motrice : Aval
Type de motorisation : Thermique
Puissance développée : 85 kW
Type de gare amont : Poulie flottante
Emplacement tension : Amont
Type de tension : Contrepoids
Nombre de pylônes : 16
Nombre de virage : 1

Caractéristiques des véhicules

Type de véhicules : Perches télescopiques
Nombre de véhicules : 150
Espacement : 6 secondes
Dispositif d'accouplement : Douilles auto-coinçantes


Ligne et infrastructures du téléski du Sommarel

La gare aval

La gare aval du téléski débrayable du Sommarel était située à 1995 mètres d’altitude, à quelques mètres en contrebas de l’arrivée du téléski du Clos des Martins.
Nous retrouvions une station motrice fixe de type B fournie par Poma qui assurait aussi le stockage des perches dans une glissière.

Image
La gare aval vue de trois quarts avant.

Image
Vue sur la gare aval depuis l’arrivée du téléski du Clos des Martins.

Image
La gare aval vue de la fin de la piste rouge du Sommarel.

Image
Vue de profil.

Image
En s’approchant de la file d’attente.

Image
Vue de trois quarts arrière.

Image
Le réducteur.

Image
La poulie motrice.



La ligne

La ligne du téléski du Sommarel était très longue avec ses 1805 mètres, et était difficile. Après une courte montée entre les pylônes 1 et 2, un replat était traversé. Le pylône 4 imprimait une première forte pente, réduite au passage du pylône 6. S'en suivait une nouvelle section moins pentue, jusqu’au pylône 10. Ce dernier ouvrage imprimait une nouvelle montée, qui était remise à plat au niveau du pylône 11 qui assurait également une déviation vers la droite. Après un court replat, le pylône 12 impulsait la montée finale.

Poma avait équipé la ligne de 16 pylônes, dont 1 virage :
  • P1 : C/-
  • P2 : S/S+Dispositif d’aide à la réduction de la largeur de la voie
  • P3 : S/-
  • P4 : C/-
  • P5 : S/-
  • P6 : S/S
  • P7 : S/S
  • P8 : S/S
  • P9 : SC/-
  • P10 : SC/-
  • P11 : Virage endroit/S+Virage envers
  • P12 : C/-
  • P13 : S/S
  • P14 : SC/-
  • P15 : S/SC
  • P16 : S/S

Image
P1.

Image
P2.

Image
P3.

Image
P4.

Image
P5.

Image
P6.

Image
P7.

Image
P8.

Image
P9.

Image
P10.

Image
P11.

Image
P12.

Image
P13.

Image
P14.

Image
P15.

Image
P16.



La gare amont

La gare amont était située à 2387 mètres d’altitude, et était surplombée par le pic du Sommarel.
Au niveau technique, on retrouvait une poulie flottante tendue par un câble dévié par un poussard tubulaire et faisant une boucle au niveau du contrepoids en béton. Notons que le poussard était maintenu par une jambe de force.

Image
Gare amont vue depuis l’arrivée.

Image
Vue de trois quarts avant.

Image
Vue de plus près.

Image
Vue de trois quarts arrière.



Véhicules et pinces

Le téléski du Sommarel était équipé de 150 perches télescopiques, reliées au câble par une douille auto-coinçante.

Image
Une perche en ligne.



Autres vues…

Image
Vue en plongée sur l’arrivée.

Image
La ligne au niveau des pylônes 11 et 12 depuis la piste rouge du Sommarel.

Image
Le début de la ligne.

Image
Vue arrière du pylône 1.



Sommarel, un téléski obsolète…

Le téléski du Sommarel faisait partie des premiers aménagements pour le ski alpin au Dévoluy. Il desservait deux pistes difficiles ainsi que le téléski donnant accès au sommet du domaine : la Pierra. Cependant, le téléski du Sommarel était totalement dépassé par sa tâche et accumulait plusieurs défauts : débit trop faible, accessibilité difficile car possible uniquement par le Clos des Martins, et sans compter sa trop grande longueur ainsi que son tracé difficile. Des files d’attentes se créaient ainsi rapidement au départ de ce téléski.
Après 45 années de bons et loyaux services, le téléski du Sommarel a laissé sa place en 2013 à un télésiège débrayable 6 places prenant un tracé nouveau entre l’arrivée du téléporté de Pélourenq et le sommet du Sommarel. Par la même occasion, la piste du Sommarel a été terrassée afin d’adapter son tracé à une clientèle plus large. Depuis, les skieurs débutants peuvent se faire plaisir sur un secteur bien enneigé et desservi efficacement par une remontée mécanique moderne !

Image
Sommarel, un téléski mythique du Dévoluy qui a laissé sa place après 45 années de bons et loyaux services !



Je tiens à remercier Rodo_Af et Vincent Tourneur pour les photos de l'appareil.

Texte, bannière et mise en page : Alspace
Photos : Rodo-Af et Vincent Tourneur.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :