En naviguant sur notre site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer une navigation optimale et nous permettre de réaliser des statistiques de visites. En savoir plus
L'affichage en version mobile est en cours de développement.
Il se peut que la page ne s'affiche pas correctement sur votre appareil.
Nous travaillons actuellement pour vous apporter la meilleure expérience possible.
Merci pour votre compréhension


Localisation(s)
Photo

 TKD n°1

Noeux-les-Mines - Loisinord

GMM

T2 ES
Description rapide :
Le téléski n°1 est un appareil très important pour le domaine skiable de Loisinord. En effet, il dessert la totalité des pistes de ce dernier, pistes artificielles puisque situées sur un terril de mine dans la ville de Noeux-les-Mines. Découvrez à travers ce reportage cet appareil construit en 1996 par Gimar Montaz Mautino.

Année de construction : 1996

Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de ce reportage : Pra'z Ropeways
Section écrite le 21/05/2020 et mise à jour le 24/05/2020
(Mise en cache le 24/05/2020)

Image


Au sommaire de ce reportage :


  1. Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France
  2. Le téléski n°1, desserte du point culminant du domaine
  3. Ligne et infrastructures du téléski n°1
  4. Le téléski n°1, un appareil à la hauteur des attentes


1. Noeux-les-Mines - Loisinord, la station la plus basse de France

Situé à Noeux-les-Mines, Loisinord est un centre de loisirs possédant une base nautique mais également, depuis 1996, un centre de ski implanté sur un ancien terril de mine. Situé dans le département du Pas de Calais, le centre de ski a la particularité d'être le plus bas de France mais aussi le plus au Nord de cette dernière. Le domaine skiable a la spécificité d'être ouvert à l'année (sauf notamment en période de canicule où il est impossible de garder l'humidité des pistes) grâce à un revêtement synthétique arrosé en permanence par des buses automatiques afin de faciliter la glisse et d'éviter l'échauffement de la piste, bien que la fréquentation du site ne soit pas énorme à la différence de la période entre décembre et mi-mars. Le domaine est donc composé de 3 pistes offrant un dénivelé d'environ 60 mètres pour environ 320 mètres de long, pistes desservies par deux téléskis dont un pour débutants. Le domaine skiable offre sur sa piste principale trois tremplins, une corniche de 2 m de haut, un champ de 21 bosses, un half pipe de 44 m, trois rails de 5 m, un quarter pipe.

Image
Vue sur le front de neige avec le bâtiment principal du centre de ski. (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).

Image
Vue sur le domaine skiable (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).

Image
Vue d'ensemble sur le centre de ski ainsi que sur une partie de la ville de Nœux-les-Mines. On aperçoit par ailleurs la base nautique de Loisinord en arrière plan (découvrez une présentation plus détaillée de la station en cliquant sur l'image).


2. Le téléski n°1, desserte du point culminant du domaine

Construit en 1996 par Gimar Montaz Mautino, le téléski n°1 permet de desservir l'intégralité du domaine skiable de Loisinord. Il dessert donc la piste principale de la station, un snowpark équipé de plusieurs modules et l'espace débutants de la station, bien que la desserte de ce dernier soit plutôt assurée par le téléski École. L'appareil est donc très fréquenté, en particulier durant la période hivernale. De plus, il possède un débarquement intermédiaire pour les skieurs les moins aguerris juste avant sa plus forte pente. De ce fait, le remonte-pente est quasiment toujours ouvert contrairement à son voisin dont l'ouverture est plus aléatoire, notamment en période creuse.

Image
Le téléski École (cliquez sur l'image pour afficher le reportage).


Niveau technique, on retrouve un appareil très classique de chez Gimar Montaz Mautino sans grande particularité. Le téléski n°1 est équipé de 42 perches télescopiques. Chaque perche est reliée au câble par une douille auto-coinçante de chez Gimar Montaz Mautino.


Situation sur Géoportail (tracé du téléski en rouge)

Image


Les caractéristiques de l’installation

Caractéristiques Administratives
  • TKD-Téléski à perches découplables : N°1
  • Exploitant : Communauté d'agglomération de l'Artois
  • Constructeur : Gimar Montaz Mautino
  • Année de construction : 1996
Caractéristiques d’Exploitation
  • Saison d'exploitation : Toute l'année
  • Capacité : 1 personne
  • Débit : 552 personnes/heure
  • Vitesse d'exploitation : Environ 2 m/s
  • Temps de trajet : 2 min 17 s
Caractéristiques Géographiques
  • Altitude gare aval : 54 m
  • Altitude débarquement intermédiaire : 85 m
  • Altitude amont : 114 m
  • Dénivelée : 60 m
  • Longueur : 274 m
  • Pente moyenne : 22,5 %
Caractéristiques Techniques
  • Type de gare aval : D10
  • Type de gare amont : LSP4T
  • Gare motrice : Aval
  • Gare tension : Amont
  • Type de motorisation : Asynchrone
  • Type de tension : Contrepoids
  • Sens de montée : Gauche
  • Nombre de pylônes : 4
  • Nombre de véhicules : 42
  • Dispositif d’accouplement : Douille auto-coinçante

3. Ligne et infrastructures du téléski n°1

La gare aval

Image
La gare aval dans son environnement.


Située au niveau du pied des pistes du centre de ski à proximité du téléski École, on retrouve une gare D10 classique de chez Gimar Montaz Mautino assurant le mouvement du câble grâce à un moteur électrique asynchrone. On note que tout le haut de la gare est protégé par un bardage en tôle. A noter que l'accès à la gare aval est peu aisé. Par conséquent, il faut effectuer un bon schuss à la fin de la piste si on veut arriver sans forcer à la file d'attente.

Image
Approche de la gare aval.

Image
La gare aval vue de profil.

Image
Vue de plus près.

Image
Accès à la gare aval.

Image
Vue d'ensemble de la structure.

Image
Accès au départ.

Image
La poulie motrice.

Image
La gare aval vue de l'autre côté.

Image
Vue sur le haut de la gare.

Image
L'armoire électrique avec les différentes commandes du téléski.

Image
La gare aval vue de trois quarts.



La ligne

Image
Vue d'ensemble de la ligne. On aperçoit par ailleurs la fin de la ligne du téléski Ecole à gauche.


La ligne, longue de 274 mètres, est assez irrégulière. La pente reste assez constante jusqu'au débarquement intermédiaire entre les pylônes 2 et 3 où elle va légèrement s'accentuer jusqu'à l'arrivée.

Caractéristiques de la ligne

  • P1 : SC/SC (Galet de déviation du brin descendant)
  • P2 : SC/ SC
  • P3 : SC/SC (Galet de déviation du brin descendant)
  • P4 : S/S (Galet de déviation du brin descendant)


Image
Le début de la ligne.

Image
C'est parti !

Image
Le pylône 1.

Image
La suite de la ligne.

Image
On se retourne pour apercevoir le front de neige.

Image
Approche du pylône 2...

Image
... que voici.

Image
La suite de la ligne. On note la présence d'un débarquement intermédiaire pour les skieurs les moins aguerris.

Image
Petite vue sur le bas du domaine skiable.

Image
Le pylône 3.

Image
La pente finale, qui est aussi la dernière portée.

Image
On se retourne une dernière fois avant...

Image
... le pylône 4.

Image
Derniers mètres avant l'arrivée.



La gare amont

Image
La gare amont dans son environnement.


Située au sommet du terril et donc du domaine skiable, nous trouvons un LSP4T classique de chez Gimaz Montaz Mautino assurant la tension de l'appareil. Depuis l'arrivée, nous pouvons accéder à la piste principale mais aussi au snowpark de la station.

Image
Arrivée en gare amont.

Image
Vue en contrebas de la gare.

Image
Vue depuis la corniche.

Image
La gare amont vue de trois quarts.

Image
Vue de plus près.

Image
Vue de profil. On remarque ici le débarquement de l'appareil qui est peu aisé car étroit et en courbe.

Image
Autre vue de la gare amont.



La téléski n°1 vu depuis les pistes

Image
Le pylône 4 vu depuis le début du snowpark.

Image
Le même pylône, avec la gare amont cachée par la corniche.

Image
Vue sur le milieu de la ligne.

Image
Vue sur la fin de la ligne avec le snowpark.

Image
Le débarquement intermédiaire vu depuis la piste principale.

Image
Vue d'ensemble sur la partie basse de la ligne.

Image
Le pylône 2.

Image
La partie haute de la ligne vue depuis cette même piste.

Image
Le début de la ligne.

Image
Le pylône 1.

Image
La gare aval vue depuis celle du téléski Ecole.



La téléski n°1 vu depuis la route d'accès au sommet du terril

Une petite route permet l'accès au sommet du terril, ce qui permet d'aller admirer par exemple la vue depuis le sommet du domaine skiable sans à avoir à payer un forfait. Cette route est aussi pratique pour la maintenance du site, permettant de réaliser des opérations notamment au niveau de la gare amont du téléski n°1. La première partie de la route longe les pistes, jusqu'au débarquement intermédiaire où la route va contourner le terril avant d'arrivée au sommet de ce dernier. Ce détour s'explique en raison de la pente des pistes qui devient très importante après le débarquement intermédiaire du téléski.

Image
La gare aval.

Image
Le pylône 1.

Image
Vue sur le début de la ligne.

Image
Le pylône 2.

Image
La partie basse de la ligne vue depuis la route d'accès au sommet du terril.

Image
Le débarquement intermédiaire.

Image
Le pylône 3 caché par la végétation. C'est à partir de ce moment là que nous commençons à faire un détour autour du terril.

Image
Ce même pylône 3.

Image
Arrivée au sommet du terril. On distingue la gare amont du téléski n°1.

Image
Le pylône 4.

Image
Vue de profil.



4. Le téléski n°1, un appareil à la hauteur des attentes

Le téléski n°1 est un appareil très important pour le centre de ski. Desservant la totalité des pistes du domaine skiable, l'appareil est très fréquenté en période hivernale mais la queue est assez rapide. Hormis cette période située entre décembre et mi-mars, le téléski ne reste que très peu fréquenté, de même que son voisin qui, généralement, ne tourne pas durant la période creuse. Aucun projet de remplacement n'est d'actualité, le remonte-pente n'étant pas très âgé et n'ayant pas de soucis de débit.

Image
Le téléski n°1, la colonne vertébrale du domaine, mais qui ne nécessite pour le moment aucun remplacement.


Ainsi se termine ce reportage.
Merci de l'avoir lu et à bientôt.

Je tiens à remercier l'alexois pour ses photos et Kenzo pour la bannière. Un grand merci à 91@g et à l'alexois pour leur relecture attentive.

© – Mai 2020 – Pra'z Ropeways - Tous droits réservés – Modification ou reproduction interdites sans l’accord des auteurs.

Bannière : Kenzo
Photos : l'alexois
Texte et mise en page : Pra'z Ropeways (Avec l'aide de 91@g et de l'alexois)
Date des photos : 29 septembre 2018



Suivre la discussion sur le forum


Appareil en relation :