Localisation(s)
Photo

 TKE 2009

Val-d'Isère (Espace Killy)

Poma

T1 HS
Description rapide :
Téléski qui permettait l'accès au sommet de la Face de Bellevarde et ouvert uniquement aux compétiteurs.

Année de construction : 2007
Fin de service en : 2010

Réimplanté comme : Suivre la discussion sur le forum



 
Auteur de cette partie : j'ib
Section écrite le 02/05/2021 et mise à jour le 04/05/2021
(Mise en cache le 08/05/2021)

Téléski 2009
Val-d'Isère (73)


Image


Bienvenue à Val-d'Isère

Val-d’Isère est une station de ski de Haute-Tarentaise située au pied du col de l’Iseran (2700 mètres d’altitude), à la limite entre Tarentaise et Maurienne, non loin de la source de l’Isère, à proximité du parc national de la Vanoise. Le village, au caractère authentique, est habité par quelques 1750 personnes à l’année.

    Vue sur le village de Val-d'Isère depuis le sommet du télésiège du Village
    Image


Val-d’Isère dispose de 49 remontées mécaniques (1 funiculaire, 3 téléphériques, 2 télécabines, 22 télésièges dont 12 débrayables, 18 téléskis et 2 télécordes) qui desservent 82 pistes (12 pistes noires, 22 pistes rouges, 34 pistes bleues et 14 pistes vertes). L’ensemble fait partie prenante de l’Espace Killy, un vaste domaine skiable relié à la station voisine de Tignes.

De juin à mi-juillet, on pratique également le ski d’été sur le glacier du Pissaillas. Les pistes d’été, desservies par deux remontées mécaniques dont un télésiège débrayable, évoluent entre 2725 mètres et 3197 mètres d’altitude.

L’une des particularités de Val-d’Isère est de disposer de son propre constructeur de remontées mécaniques : Montaval. Ce fabricant utilise en grande partie la technologie développée par Skirail. Montaval a construit de nombreux appareils sur ce domaine, comme le téléski biplace à enrouleurs du Montet et les télésièges du Village et du Céma.

Côté événements sportifs : Val-d’Isère organise depuis 1955, le Critérium de la Première Neige, une course internationale qui se déroule sur la piste de coupe du monde Oreiller-Killy du site de la Daille. La station a également accueilli les épreuves hommes de descente, de slalom géant et de Super G des Jeux Olympiques d’Albertville en 1992. Plus récemment, Val-d’Isère a organisé les Championnats du Monde de ski alpin 2009 (FIS). Les épreuves, qui furent un vrai succès populaire, étaient réparties sur les deux versants principaux aboutissant au village : la face de Bellevarde, utilisée pour les épreuves masculines, et la face de Solaise, pour les épreuves féminines. L’événement a réuni 504 sportifs venus de 73 pays différents.

    La mythique Face de Bellevarde
    Image


La Face de Bellevarde : Une des pistes de coupe du monde la plus réputée au monde

Vitrine de Val-d'Isère, la Face de Bellevarde est une des pistes les plus réputées au monde du circuit de coupe du monde (avec la Streif à Kitzbühel) de part sa longueur et sa pente. Quasi entièrement visible depuis le village de Val-d'Isère, elle démarre à 2807 mètres, sous le sommet du Rocher de Bellevarde, en empruntant un tracé avoisinant les 3 kilomètres. Elle rejoint le front de neige de la station rachetant un dénivelé total de presque 1000 mètres. Le plus fort de la pente est au départ de la piste et avoisine les 70 %.

    Dans le portillon de départ au sommet de l'épreuve de descente de la Face de Bellevarde
    Image


Cette piste est devenue mythique depuis qu'elle a été le théâtre d'épreuves de ski alpin des Jeux Olympiques de 1992. L'épreuve de descente se déroule entre le sommet du Rocher de Bellevarde et le front de neige de Val d'Isère, tandis que l'épreuve de slalom s'effectue quelques centaines plus bas que l'arrivée du télésiège de Bellevarde Express. Médiatiquement parlant, cette piste possède un avantage qui est d'être visible en quasi intégralité depuis le front de neige de Val-d'Isère, spectacle garanti pour les spectateurs. Plus récemment, en 2009, les championnats du monde de ski alpin ont été organisés sur cette Face de Bellevarde, raison pour laquelle la Société des Téléphériques de Val-d'Isère a installé un téléski permettant de monter les compétiteurs au sommet de la piste depuis le sommet du téléphérique débrayable de l'Olympique. Cet appareil n'a néanmoins jamais été ouvert au public et n'a fonctionné que durant la période des Championnats. Il a ainsi été démonté en 2010 et déplacé sur le front de neige de Val-d'Isère sur l'emplacement de l'actuel téléski de la Legettaz.

Aujourd'hui, alors que les filles courent sur la "OK" à la Daille, les garçons, eux, dévalent également chaque année la partie basse de la Face de Bellevarde pour les épreuves du Critérium de la Première Neige (étape du circuit de coupe du monde de la Fédération Internationale de Ski - FIS). Se déroulant en tout début de saison, au cours du mois de décembre, ce grand évènement de renommée internationale accueille seulement les épreuves techniques de géant et de slalom, le tout étant organisé par le Club des Sports de Val-d'Isère, la Fédération Française de Ski, la STVI, l'école du ski français de Val-d'Isère, et beaucoup d'autres intervenants.

    L'épreuve de Géant du Critérium de la Première Neige (ici le Critérium de 2017)
    Image


2009 : La liaison avec le sommet de la piste de la Face de Bellevarde

Le téléski 2009 était donc situé juste au dessus de la gare amont du téléphérique débrayable de l'Olympique. Construit en 2007 par Poma, celui-ci a été démonté seulement 3 ans après puis déplacé en lieu et place du téléski de la Legettaz dans la même station.
Cet appareil avait pour but de relier le sommet de la piste de la Face de Bellevarde depuis le sommet de l'Olympique, jusqu'alors non équipé en installations. En effet, auparavant le premier téléphérique de Bellevarde permettait aux compétiteurs d'y accéder via ensuite quelques escaliers. Mais avec la suppression de ce dernier et son remplacement sur un tracé différent, son accessibilité en est devenu beaucoup plus complexe. Ce téléski avait par ailleurs une particularité qui était qu'il était exclusivement réservé aux compétiteurs s'entraînant sur la Face de Bellevarde.
Au sommet, seule la piste noire de la Face de Bellevarde y était directement accessible pour quasiment 1000 mètres de dénivelé de descente.

Voici sa situation (approximative) sur le plan des pistes de l'Espace Killy et sur une carte topographique (© Géoportail - Droits réservés) :

    Image

    Image


Caractéristiques

Caractéristiques administratives

TKE-Téléski à enrouleur : 2009
Maître d'Ouvrage : Société des Téléphériques de Val-d'Isère (CDA)
Exploitant : Société des Téléphériques de Val-d'Isère (CDA)
Constructeur : Poma
Année de construction : 2007
Année de destruction : 2010
Montant de l'investissement : 230 000 €

Caractéristiques d’exploitation

Saison d'exploitation : Hiver
Capacité : 1 personne
Débit à la montée : 362 personnes/heure (725 p/h en débit théorique)
Vitesse d'exploitation : 2,55 m/s
Temps de trajet : 1 min 46 sec

Caractéristiques géométriques

Altitude aval : 2691 mètres
Altitude amont : 2797 mètres
Dénivelée : 106 mètres
Longueur développée : 268 mètres
Pente maximale : 54 %
Pente moyenne : 43 %

Caractéristiques techniques

Gare motrice : Aval
Gare tension : Aval
Nombre de pylônes : 4
Type de G1 : Solis
Type de motorisation : Asynchrone
Puissance mécanique : 29 kW
Type de tension : Hydraulique
Tension nominale : 3 108 daN
Diamètre de la poulie motrice : 2000 mm
Diamètre de la poulie retour : 3500 mm

Ligne et infrastructures du téléski 2009

Gare aval :

La gare aval était la station motrice-tension de l'installation. Elle est située à 2691 mètres d'altitude quelques mètres au dessus de l'arrivée du téléphérque débrayable de l'Olympique. Techniquement, on retrouvait une infrastructure de type Solis provenant de chez Poma. Celle-ci mettait en mouvement le câble grâce à un moteur électrique à mouvement asynchrone développant une puissance mécanique de 29 kW. De plus, la tension dyanmique du câble y était effectuée grâce à un vérin hydraulique.

    Vue en plongée sur la gare aval avec en arrière plan le feu télésiège de la Fontaine Froide
    Image

    La gare aval vue de profil avec son balancier 6C de départ
    Image

    Vue arrière avec le poste de commandes
    Image


La ligne :

La ligne de ce téléski était très courte d'environ 268 mètres et se composait de 4 pylônes. Dès la sortie de gare, la pente était très importante et restait constante à environ 40 % jusqu'au deuxième pylône. Ce dernier imprimait la pente la plus forte de la ligne à 54 % durant la dernière portée de la ligne.

Caractéristiques de la ligne :
  • P1 : S-2C-C/S-2C-S
  • P2 : S-2C-C/S-2C-S
  • P3 : 4S/4S
  • P4 : 4S/4S
    La ligne vue depuis l'aval avec le début de la Face de Bellevarde
    Image

    Les P1 et P2
    Image

    P2 vu de derrière
    Image

    En vue opposée
    Image

    Les P3 et P4 qui s'enchaînent
    Image


Gare amont :

La gare amont était la station retour de l'installation. Elle était placée à 2797 mètres d'altitude à quelques dizaines de mètres en amont de la zone de débarquement. On retrouvait une station retour-fixe provenant de chez Poma. Placée juste au dessus du vide, elle dominait tout le fond de vallée de Val-d'Isère.

    La gare amont vue depuis la zone de débarquement avec en arrière plan l'Aiguille de la Grande Sassière (3747 m)
    Image

    La zone de débarquement et la gare amont vue de profil
    Image

    La gare amont sur fond de la Grande Motte (3653 m) et de la Grande Casse (3855 m)
    Image


La gare amont aujourd'hui n'existe plus mais il persiste encore ses massifs en béton avec ses tiges d'ancrages quasi flambant neufs. A noter que la gare amont est restée en place jusqu'à l'été 2013 car il s'agit de la seule infrastructure non récupérée sur le téléski de la Legettaz.

    La gare amont était placée juste avant l'arête menant au sommet du Rocher de Bellevarde (antenne)
    Image

    Détail sur ces derniers
    Image


Perches et pinces

Le téléski 2009 était équipé de perches "standard" de la gamme Solis. Ils étaient équipés d'une pince à ressorts permettant de contrôler facilement l'effort de serrage sur le câble durant les opérations de maintenance.

    Perche similaire sur le téléski du Bonjournal installé 3 ans plus tôt sur le domaine de la Giettaz
    Image


2009, direction le stade de la Legettaz

Après les championnats du monde de 2009, le téléski était devenu inutile de part sa longueur très faible et de la piste desservie très raide. La STVI a donc décidé de le déplacer à l'emplacement du téléski du Legettaz afin de moderniser le stade de slalom éponyme à moindre coût. Tous les éléments de l'ancien téléski ont été réutilisés, à part la gare amont ainsi que le câble.

    Le téléski 2009 sur son nouvel emplacement de nos jours (photo fan2montagne73)
    Image


Avant de terminer ce reportage, je tiens à remercier groom39 et Obsédédeski du forum http://www.haute-tarentaise.net/forum pour la mise à disposition de leurs photos.

J'ib, mai 2021

Photos :Groom39, Obsédédeski, Fan2Montagne73 & J'ib
Texte, bannière et mise en page : J'ib
Date des photos : 21 février 2009, 26 juillet 2009, 26 décembre 2011 & 9 juin 2015.



Suivre la discussion sur le forum


Appareils en relation :